• Article TV MAG

     

     

    Avec 4,8 millions de téléspectateurs en moyenne, le feuilleton de France 3 fonctionne tellement bien qu'il grignoterait même de l'audience au 20 h 00 de France 2. Hubert Tesson, le producteur, fait le point sur cette incroyable réussite.

    TV Magazine : Comment expliquez-vous le phénomène «Plus Belle la vie»?
    Hubert Besson : Déjà, nous sommes les seuls sur le marché à faire ça. C'est beaucoup de travail et beaucoup de remises en question. Aujourd'hui, nous nous adressons à toutes les tranches d'âge, ce qui n'était pas le cas au départ. Nous faisons 29 % de part de marché sur les 20-30 ans et 20 % sur les 4-14 ans. Il y a aujourd'hui un aspect transgénérationnel intéressant pour nous.

    TV Magazine : On parle d'un 20 h 50...
    Hubert Besson : Nous travaillons sur le développement d'une soirée 2x52 minutes prévue pour les vacances de Pâques. Ce serait une sorte de spin-off, deux épisodes totalement déconnectés de la série.

    TV Magazine : Le succès aidant, est-ce que le concept de «Plus Belle la vie» intéresse les télés étrangères?
    Hubert Besson : Il y a des approches mais ce n'est pas finalisé. Nous sommes en discussion avec l'Italie et l'Allemagne. Il s'agirait de leur vendre le produit clé en main et de le doubler par la suite car nous ne pouvons pas adapter le format en fonction du pays intéressé.

    TV Magazine : Quel est votre référence en matière de feuilleton? Au départ, on a beaucoup comparé «Plus belle la vie» à ses homologues britanniques «Eastender» et «Coronation St»...
    Hubert Besson : Les séries que vous me citez sont des soaps. Je pense que nous sommes différents, décalés par rapport à ce que font les autres. Nos scénarios mélangent mélo, intrigues policières, fantastique. Il n'y a pas d'équivalent. Nous sommes plus sincères qu'une sitcom, plus proche de la vie, nous traitons de sujets d'actualité comme le racket ou l'avortement. Les histoires sont romancées mais s'inscrivent dans la réalité.

     

    Message à Humm...: l'erreur a été réparée. Merci de l'avoir signalée.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :