• Dimanche 4 mars 2007

    LE BILLET DE LA SEMAINE40

     (04/03)

    M6 20 ans anniversaire 


     Les phrases de la semaine

    L'avantage des poupées gonflables, c'est que ça ne parle pas...  "

    (Un chasseur à Dominique Voynet, dimanche 25 février, Dimanche +, après que la candidate des Verts ait reproché aux chasseurs d'avoir baladé une poupée gonflable à son effigie du temps où elle était ministre de l'environnement.)

     

    Je tiens à préciser que je voterai pour François Bayrou. "

    (Bernard, 26 février 2007, Le Parisien. L'homme, atteint de sclérose en plaques, est célèbre depuis que Segolène Royal s'est approchée de lui pour compatir à sa douleur sur TF1.)


     

    Dans l'actu 

    Revue de détail des principales annonces médias de la semaine.

     

     - Delarue passe aux aveux. A

    près avoir été entendu plus de neuf heures par la Police aux Frontières à sa descente d'avion dimanche dernier, Jean-Luc Delarue s'est expliqué sur RTL dès le lendemain. Selon lui, c'est sa peur panique de l'avion qui l'aurait poussé à prendre des médicaments et de l'alcool par-dessus le marché. Il a regretté son geste et renouvelé ses excuses au personnel de bord. Pour éviter qu'un tel incident ne recommence, il a affirmé qu'il tenter travailler sur ce problème. Pour l'heure, il ne reste plus à l'animateur-producteur qu'à patienter jusqu'à la fin mars, date de son jugement devant le tribunal correctionnel de Bobigny, où il plaidera coupable.

    Du côté de Francetelevisions, même si Jean-Luc Delarue n'écopera d'aucune sanction (il sera en prime time lundi 5 mars pour une émission sur le cancer), on s'active pour éviter à l'avenir d'assister à de tels débordements. Ainsi; une clause de bonne conduite sera introduite dans les futurs contrats des animateurs-producteurs. Elle les obligera à respecter le "droit des personnes" à l'antenne et dans tous les autres médias. Cette nouvelle clause concerne "tous les producteurs d'émissions" qui devront "répercuter cette obligation sur les animateurs des émissions qu'ils produisent", selon France Télévisions. Pour les animateurs journalistes, qui ont des contrats directs avec le groupe, cela ne s'appliquera pas "mais des obligations similaires existent déjà dans la charte de l'antenne". Il aurait été bon de l'appliquer pour le cas Sevran...

     

     

     - Alors que la campagne présidentielle bat son plein, le CSA veille au grain. La Haute Instance a ainsi calculé les temps de parole de tous les candidats, pour la periode allant du 1er décembre 2006 au 16 février 2007. Au programme, 23 pages de tableaux très détaillés, dont nous vous feront grâce. A la place, voici un extrait du communiqué de presse émis à cette occasion : "le Conseil observe à nouveau avec satisfaction que les chaînes ont consacré à la couverture de l'actualité électorale un volume horaire important, en hausse de près de 50 % par rapport à la période précédente, soit 96 heures depuis le 1er décembre 2006.

    2. Un plus grand nombre de candidats a eu accès à l'antenne : sans tenir compte des candidats s'étant retirés ou ralliés en cours de période, entre 21 et 30 candidats ont eu accès à l'antenne depuis le 1er décembre 2006 selon les chaînes.
    En particulier, les chaînes ont tenu compte des précédentes observations du Conseil concernant l'absence d'accès de candidats déjà présents lors de la précédente élection présidentielle. Désormais, tous les candidats dans ce cas ont bénéficié d'au moins un accès à l'antenne de chaque chaîne.

    3. Le Conseil constate avec satisfaction la nette décroissance de la bipolarisation excessive précédemment relevée sur certaines chaînes. les deux candidats bénéficiant des temps les plus importants représentent désormais en temps cumulés, en moyenne sur les cinq chaînes, 52 % du temps d'antenne et 44 % du temps de parole.

    4. Le Conseil remarque cependant, sur certaines chaînes, que les temps de parole et d'antenne accordés à certains candidats restent insuffisants au regard des critères d'équité, notamment des résultats obtenus à la précédente élection présidentielle. (...)"

     

     

     - Décès de Colette Brosset, à l'âge de 85 ans, jeudi dernier. Elle avait fait partie de la troupe des Branquignols, aux côtés de son mari, Robert Dhéry. La même troupe dans laquelle Louis de Funès a fait ses débuts

     

     

     - M6 voit les choses en grand. Pour ses 20 ans, la chaîne s'affiche en 4 par 3 dans toutes les rues de France (voir à gauche et ci-dessous), et prépare une série d'émissions évènementielles. Le point d'orgue sera sans aucun doute mardi, au cours d'un T'empêches tout le monde de dormir spécial (d'ailleurs rebaptisé M6 empêche tout le monde de dormir). Marc-Olivier Fogiel tous ceux qui un jour ou l'autre ont travaillé pour la chaîne : Michel Drucker (en hommage à son frère, Jean; l'une des grandes figures de M6), Loana, Christophe et Julie du Loft, Thierry Amiel, Amel Bent, Christophe Willem, Miss Dominique (Nouvelle Star) et les L5 (Popstars), Emmanuel Chain (Capital), Christian Blachas (Culture Pub) et Benjamin Castaldi (Loft Story, Nouvelle Star, et pas rancunier !).

    Mais aussi : Bruno Solo, Yvan Le Bolloch et Armelle de "Caméra Café", Alexandre et Lionel Astier (Kaamelot), Jean Dujardin (Graine de Star), Dove, André Manoukian, Manu Katché et Marianne James de "Nouvelle Star", Cyril Lignac, Pierre Ménès, Bernard Navarron du "Pensionnat de Chavagnes", Mya Frye et Cathy, alias "Supernanny", Alysson Arngrin, alias Nelly Olson dans "La petite maison dans la prairie". Et selon la rumeur, des acteurs de Prison Break seront en duplex depuis Dallas ! Une émission à ne pas rater.


    Le tour du PAF en audiences

    (sources : Satellifax, I mediasbiz, MSN, Le zapping du PAF)

    * DIMANCHE 25,

     Cinq ans avec... -> 2 400 000 (15,5%)

     

    En prime time,

     Seul au monde -> 9 642 320 (40,5%)

     Comme une image -> 4 316 620 (17%)

     SOS 18 -> 3 307 540 (12,7%)

     Zone Interdite -> 3 812 080 (15,3%)

     

    En seconde partie de soirée,

     Faites entrer l'accusé -> 2 074 220 (16%)

     Enquête exclusive->  2 074 220 (18,9%)


    * LUNDI 26,

    En prime time,

     J'ai une Question à vous poser -> 5 662 060 (26,7%)

    [dont 6 679 909 et 25,4% pour François Bayrou]

     FBI : Portés Disparus -> 8 296 880 (31%)

     Tout pour être heureux -> 3 363 600 (13%)

     Le médaillon -> 3 419 660 (13%)

    ReGenesis-> 504 540 (1,9%)

     

    En deuxième partie de soirée,

     Langues de VIP -> 1 793 920 (36,4%)

     Un oeil sur la France -> 1 200 000 (18,3%)


    * MARDI 27,

    En prime time,

     Les Experts : Manhattan->  10 258 980 (40,1%)

     Henry Dunant -> 3 531 780 (14,3%)

     GIGN : au coeur de l'action -> 3 756 020 (15,3%)

     E=M6 -> 3 419 660 (13,4%)

    Les Fabricants de coeur -> 560 610 (2,2%)

     

    En deuxième partie de soirée,

     Le Droit de Savoir ->  2 242 400 (29,2%)

     Rocky -> 1 569 680 (17%)

     T'empêches tout le monde de dormir-> 1 500 000 (17,7%)


    * MERCREDI 28,

    En prime time,

     Les Experts ->  8 913 540 (34%)

     Football Sochaux/PSG -> 4 989 340 (20,6%)

     14e Victoires de la musique classique -> 1 906 040 (8,6%)

     Nouvelle Star -> 5 774 180 (23,8%) démarrage en force !

    La Dynastie Nehru-Gandhi -> 896 960 (3,4%)

     

    En deuxième partie de soirée,

     Dr House ->  3 587 840 (36,6%)

     L'Arêne de France  -> 1 289 380 (19,7%)


    * JEUDI 1er Mars,

     

    En prime time,

     Navarro ->  8 184 760 (32,6%)

     Envoyé Spécial -> 4 821 160 (20,7%)

     Open Range -> 4 092 380 (18,3%)

     NCIS -> 4 372 680 (16,9%)

    Ce Diable de Garçon -> 504 540 (2%)

     

    En seconde partie de soirée,

     La méthode Cauet-> 3 027 240 (31,6%)

     Nos Juges -> 1 596 680 (16,5%)


    * VENDREDI 2,

     Le Grand Journal ->  1 800 000 (8,1%) première partie

                                                              2 240 000 (9,3%) seconde partie

    Record d'audience historique sur cette case depuis les débuts de la chaîne en 1984 ! Pic d'audience à 3 600 000 dans la seconde partie. Segolène Royal fera-t-elle mieux que Nicolas Sarkozy, rédacteur en chef d'un soir ?

    En prime time,

     Restos du Coeur 2007 ->  11 716 540 (50,2%) meilleur score depuis 1995 ! [56,6% sur les femmes de moins de 50 ans; 61,7% sur les 15/24 ans; 58,9% sur les 15/34 ans et 75,2% sur les 4-10 ans]

     PJ ->  3 200 000 (%) 

     Thalassa-> 3 200 000 (%)

     Bones -> 3 200 000 (%) 

    En fuite -> / (%)

     

    En seconde partie de soirée,

     Le temps des Enfoirés -> 2 578 760 (30,3%)


    * SAMEDI 3,

    En prime time,

     La soirée de l'étrange -> 6 700 000 (32%)

     Tenue de Soirée ->  4 200 000 (20%)

     La Louve -> 4 200 000 (20%)

     Les 4400-> 1 900 000 (9%)

    Le Sauveur du Serengeti -> /

     

    En seconde partie de soirée,

     New York, unité spéciale -> 3 600 000 (%)

     On n'est pas couché-> 1 500 000 (30%)


      La série

                                                        (n°1)

    L'art de gérer l'émotion

    La palme de l'émoi revient indiscutablement aux bonnes oeuvres d'Arthur, dont certaines émissions n'ont pas d'autre ambition que d'exhiber des larmes de pacotille. C'est le cas de Rêve d'un jour, une kermesse où, en vrai Père Noël, l'animateur se propose d'exaucer les désirs les plus fous d'une séléction d'heureux candidats.

    (...) C'est énorme, mais ça marche. Les larmes sont contagieuses; on le sait bien. Scotché devant son poste, on vibre à l'unisson. On s'émeut. On compatit... et on oublie de zapper. Sur les tracés d'audience - les fameuses courbes du "minute par minute" que scrutent tous les matins les responsables des chaînes -, le verdict saute aux yeux. Dans les flux du zapping incessant, chaque poussée d'émotion fait grimper l'Audimat. Ceux qui sont déjà branchés sur la chaîne partent moins. Ceux qui viennent voir ce qui se passe s'attardent un moment.

    Et c'est meilleur encore si l'émotion surgit à un "carrefour de programmes". Entendez ces moments stratégiques où les chaînes concurrentes lançent leurs pubs, lâchant dans la nature des millions de zappeurs.

    (...) En grande pro - rien n'est laissé au hasard -, la Une envoie sa pub juste avant le générique de ses concurrents. Puis redémarre en force.


    Lu dans la presse

     Pendant dix-sept semaines, de jeunes talents vont s'affronter sur le petit écran, avec l'espoir secret de se lancer dans le grand bain de la chanson. Pour cela, ils devront convaincre les jurés du célèbre télé-crochet de M6, Marianne James, André Manoukian, Manu Katché et Dove Attia, qui toucheront chacun environ 120 000 euros, pour les départager. Rien à voir avec les cachets du début, il y a trois ans. « Pour ma première participation, après impôts, il me restait 27 440 euros », confie Marianne James. Il est vrai qu'avec le succès phénoménal de cette émission, qui a attiré plus de 5 millions de téléspectateurs en 2006 et généré 45 millions d'euros de recettes publicitaires, le groupe M6 a bien été obligé de faire grimper les enchères.

    (...) Dans le monde, « Nouvelle star » a généré un milliard de dollars de recettes, pour le plus grand bonheur du géant du divertissement, l'allemand Bertelsmann. En France, le groupe a réussi à faire travailler main dans la main toutes ses filiales.

    (...) Mais ce n'est pas tout. Les lendemains de prime time, le jury est d'astreinte chez Marc-Olivier Fogiel sur RTL, tandis que le candidat éliminé se rend à l'émission « Morning café » sur M6. Quant à André Manoukian, il tiendra une rubrique dans Télé-Loisirs, propriété de Prisma. L'émission est aussi une bonne affaire côté musique. De Jonathan, premier vainqueur en 2003 (140 000 albums, 380 000 singles vendus) à Thierry Amiel (210 000 albums, 190 000 singles), en passant par Miss Dominique (110 000 albums vendus depuis novembre 2006), Sony BMG a réussi son pari.

    (...) Si le principe de groupe est imposé, au sein de Bertelsmann, toutes les filiales n'en réfèrent pas aux mêmes dirigeants. (...) Ainsi, Voici ne se gêne pas pour ironiser sur la soirée de lancement de la saison 2007 ou sur l'album de Christophe, le vainqueur de l'an dernier. Sans oublier ses quatre couvertures consacrées aux déboires et aux amours de la chanteuse de R'n'B Amel Bent (lire ci-dessous).

    Pour l'édition 2007, M6 et Fremantle veulent doubler le chiffre d'affaires des produits dérivés. (...) Ils veulent aussi augmenter les recettes liées aux SMS. En 2006, les téléspectateurs avaient envoyé 5 millions de textos surtaxés. Encore un business que les deux filiales vont devoir se partager.

    (" Nouvelle Star : le jackpot de M6 ", Le Figaro, mercredi 28 février)

     

     

     

     

    M6 a 20 ans. (...) La chronique retient que c'était un dimanche, qu'il était 11 h 15, et que les premiers présentateurs, Charlotte Sciandra et Georges Lang, avaient fait connaissance juste avant l'émission.

    (...) Le ton général est alors décontracté et jeune. Les moyens, eux, sont limités. Sur M6 à l'époque, on fait de la télé comme on peut, avec un peu de bric et un peu de broc.

    (...) Dans le paysage audiovisuel français (PAF), transformé en Far West après les privatisations décidées par la droite revenue au pouvoir en 1986, M6 devient "la petite chaîne qui monte". Mais personne ne peut parier sur la suite. Les incertitudes économiques et politiques demeurent à quelques mois de l'élection présidentielle de 1988.

    (...) Arrivée sur les écrans un an après la Cinq (qui disparaît en 1992 au grand soulagement de TF1 et de M6), la sixième chaîne - qui n'est alors captée que par 14 % de la population - est considérée comme "une chaîne de trop". Patiemment, elle va pourtant se construire un destin.

    (...) Lentement mais sûrement, M6 va trouver un rythme différent, en proposant une offre alternative de semi-généraliste. (...) Quand la France s'éprend de football en 1998, elle s'affiche "0 % foot". Ce qui ne l'empêche pas, huit ans après, de signer un chèque de 27 millions d'euros pour pouvoir diffuser 31 rencontres du Mondial allemand.

    (...) Mais c'est la télé-réalité qui lui a donné son impulsion la plus notable. En 2002, le très controversé "Loft Story", adapté du "Big Brother" américain, va en effet offrir à M6 les plus beaux scores d'audience de son histoire (8,2 millions de téléspectateurs en moyenne le 11 avril 2002, record absolu pour la chaîne) et créer un véritable phénomène de société sur lequel se penchent sociologues, journalistes et mêmes les politiques.

    (...) Jouer sur le terrain des généralistes tout en restant M6, c'est sans doute le nouveau défi à relever.

    (" 20 ans après sa création, M6 rivalise avec les généralistes ", Le Monde, mercredi 28 février)

     

     

     

     

    Question de : COUCOU

    Et votre spectacle, c´est pour quand?

    Réponse

    : L´année prochaine j´espère. Mais il me faudrait pour ça arrêter Inter et ne plus me lever à 3h du matin.

    Question de : COUCOU

    A part vos chroniques et vous occupez de Madame, vous faites quoi de vos journées?

    Réponse : Je me lève et je la bouscule, elle ne se réveille pas... Sérieusement, après la chronique, je rentre me coucher. L´après-midi, j´écris mon bouquin en cours ou bien ma chronique pour Télé 2 semaines ou encore mon spectacle. Le soir, je cherche l´idée pour la chronique radio du lendemain. Puis je me couche vers 21h. A 3h du matin, je me lève et je la bouscule...

    (...)

    Question de

    : marie

    pourquoi êtes vous méchant ?

    Réponse :

    Vous avez raison je suis méchant et Julien Courbet est gentil.

    Question de : Internaute

    bonjour Guy, aurons nous le plaisir de vous revoir sur le petit écran dans les mois a venir ?

    Réponse :

    J´ai dit oui à ma copine Isabelle Giordano pour participer à son émission sur le cinéma "Jour de fête" parce que j´aime le cinéma et parce que j´aime Isabelle. Mais surtout, je prépare un talk show façon Larry King qui devrait voir le jour à la rentrée prochaine.

    (...)

    Question de : gold31

    FAUT-IL BOYCOTTER L´ANIMATEUR LAURENT RUQUIER ?

    Réponse

    : Il me semble que dans ce qu´il est convenu d´appeler la bande à Ruquier, toutes les sensibilités politiques sont exprimées, même les plus connes (mais non je ne parle pas de Steevy).

    (...)

    Question de : marie

    Mais que fait donc Stephane Bern dans cette galère de l´arene de France qui n´a aucun interet ?

    Réponse

    : No comment. Ce qui est déjà , vous l´avez compris, un commentaire éloquent.

    (...)

    Question de : Pierre

    Salut Guy. Combien touchiez-vous sur les SMS chez MOF ? Vous qui avez dénoncé si souvent cette façon de voler les spectateurs, c´était le saleire qui vous masquait la réalité de la télé poubelle?

    Réponse

    : Bien entendu je ne touchais rien sur les SMS et si vous étiez totalement objectif, vous auriez pu rappeler que je brocardais souvent Marco à ce sujet.

    (...)

    Question de : Internaute

    bonjour, pensez-vous que l´on puisse encore déconner sur tout a la télé sans être censurer?

    Réponse :

    Franchement non. Mais la censure à la télé n´est pas seulement politique, c´est la qualité que la télévision ne supporte pas. Il faut du trash, du grossier, du vulgaire, de l´émotion frelatée. Enfin tous les ingrédients pour rendre le cerveau disponible. C´est pour ça que je retrouve la radio avec plaisir.

    (...)

    Question de : Internaute

    vou ete gros et moche

    Réponse :

    Et toi tu es anonyme et nul en orthographe.

    (...)

    Question de : Internaute

    que pensez des frasques sexuelles de Delarue?

    Réponse :

    Je trouve beaucoup plus grave la vulgarité des émissions que nous inflige M. Jean-Luc Delarue. Le reste est un dérapage de la vie privée comme nous en avons tous connu un jour ou l´autre.

    (" Rire et médire " Guy Carlier, invité du chat du Nouvel Obs.com, jeudi 22 février)

     

     

     

     

    Emmanuel Chain : Y a-t-il un concept de télé-réalité que vous n'avez pas osé mettre à l'antenne ?

    Nicolas de Tavernost

    : (...) Je sais qu'il y a des versions de Big Brother qui en sont à la 7e, 8e ou 9e saison. Sur la durée, ce genre de programme ne fonctionne que s'il y a scandale. Nous avons préféré passer à autre chose.

    (...)

    Marc-Olivier Fogiel

    : Quelle émission d'une autre chaîne manque à M6 ?

    N. de T.

    : Je trouve que nous aurions pu être meilleurs concernant Harry Roselmack. La Une a très bien agi et je pense que M6 aurait dû être un peu plus innovante dans ce domaine.

    (...)

    Emmanuel Chain

    : Et, justement, M6 aura-t-elle un jour son 20H ?

    N. de T.

    : Que ce soit un 20H, un 19H30 ou un 20H15, M6 proposera dans les prochaines années une grande émission d'information, un journal du soir.

    (...)

    E.C

    : Dans vingt ans, combien y aura-t-il de chaînes publiques selon vous ?

    N. de T.

    : Je n'en sais rien, mais elles réclament toujours de l'argent ! L'excès nuit à la qualité. On ne peut pas multiplier les bons programmes à l'infini. Plus on a de chaînes, plus on éparpille le talent. C'est vrai pour le privé comme pour le public. Je trouve qu'on a crée énormément de chaînes publiques.

    (...)

    E. C

    . : Je vous propose, au choix, trois cadeaux : le débat de la présidentielle, la finale de la Ligue des champions, ou la diffusion en clair des Visiteurs 3. Lequel vous séduit le plus ?

    N. de T.

    : Les Visiteurs 3, on pourra toujours les acheter. La Ligue des champions, on tentera un jour ou l'autre de la récupérer. Mais, le débat de la présidentielle, probablement entre les deux tours; il est unique. Alors, je le choisis, conscient que ce ne sera sans doute pas encore pour cette fois-ci.

    E.C.

    : Le slogan qui a marqué M6 est "la petite chaîne qui monte." Quel serait celui des 20 ans ?

    N. de T.

    : Toujours de l'audace !

    ("M. le président, on voudrait savoir... ", Télé 2 Semaines, lundi 26 février)

     

     

     

     Un Corse chasse un Breton chez TF1 ! Dans quelques semaines, les colères légendaires du PDG Patrick Le Lay ne feront plus trembler les salariés dans la tour ronde du siège de Boulogne-Billancourt.

    (...) Les élections passées, le PDG deviendra un simple « président », et c'est le directeur général Nonce Paolini qui sera le nouvel homme fort du groupe.
    Il va hériter d'une chaîne plus influente que jamais, comme le prouve le succès de ses émissions électorales. Mais c'est aussi un groupe fragile, avec des résultats nets qui ont reculé de 10% l'an dernier, à 198 millions d'euros, hors la plus-value de cession sur TPS. Nul ne sait comment va évoluer l'audience avec l'apparition de la TNT et, surtout, avec la concurrence d'internet, privilégié par les adolescents. Jusqu'à présent TF1 n'a pas réussi à s'imposer dans ce monde numérique.

    Martin Bouygues va donc imposer un changement de génération, qui se fera en douceur au fil des mois. Le vice-président Etienne Mougeotte (67 ans) va lui aussi s'effacer, sans doute au profit de Takis Candilis. Jean-Claude Dassier, qui pilote LCI, a déjà annoncé à ses équipes sa volonté de partir après les élections. Et Claude Cohen, la très efficace Mme Publicité, atteint également les 65 ans. La « machine TF1 », impeccable dans sa conquête de l'audience depuis la privatisation de 1986, va donc être revue de fond en comble. Officiellement, «tant que Nonce Paolini n'est pas arrivé, aucune décision n'est prise», fait savoir la chaîne. Ensuite, tout pourra aller vite.

    (" Les dirigeants de TF1 à la retraite ", Le Nouvel Obs, jeudi 1er mars)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :