• Dimanche 7 janvier 2007

    LE BILLET DE LA SEMAINE                                       (07/01)

    N°32


    La phrase de la semaine

    " En vivant comme tout le monde, j'ai des chances de rester normal.  "

    (Marc-Olivier Fogiel, Le Journal du Dimanche, 31 decembre 2006)


     

    Dans l'actu 

    Revue de détail des principales annonces médias de la semaine.

     

     - Les SMS de bonne année font maintenant partie des traditions du 1er janvier à 0H. Et cette année encore, tous les records ont étés battus. Orange, le leader, a vu pas moins de 95,9 millions de SMS échangés en un jour (+20%), SFR, 68,1 millions (+13,5%), et Bouygues Telecom, 53,4 millions (+41%). C'est donc un total de 203,4 millions de messages qui ont transité pour ce premier jour de l'année.

     

     

     - Après l'adaptation de l'affaire Villemin en téléfilm, qui s'était soldée par un semi-échec, FRANCE 3 s'apprête à récidiver. Cette fois, la chaîne traitera de l'explosion de l'usine AZF à Toulouse. Encore un bon moyen de créer la polémique et d'espérer attirer les téléspectateurs en nombre. Le tout prendra la forme d'une mini-série de 6 épisodes, pour une diffusion prévue vers la fin 2007.

     

     

     - TF1 écrase tout sur son passage. Pas moins de 98 des 100 meilleurs audiences de l'année sont à son actif. Un score inégalé depuis 1991, avec un gain de 300 000 téléspectateurs en prime time pour une moyenne s'établissant désormais à 7,6 millions de téléspectateurs. La part de marché progresse également, avec 0,8 % en plus, soit 34,1%.

     

     

    - Télé Loisirs change de formule. Exceptionnellement paru samedi, l'hebdomadaire nous propose une présentation très proche de celle de Télé 7 Jours. Seules les pages programmes restent quasi inchangées. Bon point, les news télé occupent une place beaucoup plus importante. On aimerait maintenant de vrais scoops.

     

     

     

     

     

      Stéphanie Renouvin - Bonne nouvelle pour tous les fans de Stephanie Renouvin. L'ex présentatrice des JT de la Matinale de CANAL + sera de retour dès le 22 janvier sur la chaîne, à 12H40. Elle vient prendre la relève de Charlotte Le Grix de la Salle, partie en congé maternité.

     

     

       - Daisy De Galard s'est éteinte samedi matin, à l'âge de 77 ans. Journaliste et productrice de télévision, elle a fait ses premières armes dans Elle. Elle aura occupé ses dernières fonctions en 2006, en tant qu'administratrice de Radio France.


     

     Le gag de la semaine

     

     

    (tiré de la série TV NERFS)


     

    Le tour du PAF en audiences

    (sources : Satellifax, I mediasbiz, MSN, Le zapping du PAF)

    * DIMANCHE 31 DECEMBRE,

     

    En prime time,

     Les Enfants du 31-> 5 325 700 (35,4%)

     Le Plus Grand Cabaret du Monde-> 4 709 040 (33,6%)

     Ben Hur->  1 737 860 (11,4%)

     Magiciens : leurs plus grands secrets->  1 457 560 (9,2%)

     

    En seconde partie de soirée,

     Concert pour la Tolérance-> 2,1 millions (33%)


    * LUNDI 1er JANVIER,

    En prime time,

     Bêtes de Scène-> 7 119 620 (31,7%)

     La Revanche d'une Blonde -> 5 549 940 (22,8%)

     Questions pour un champion-> 3 419 660 (14,7%)

     Missing-> 3 083 300 (12,6%)

     

    En deuxième partie de soirée,

     Columbo-> 2,5 millions (30,8%)

     Franck Dubosc : Romantique-> 2,3 millions (18,1%)


    * MARDI 2,

     Friends-> 2,6 millions (10%) à peine plus que la moyenne de la chaîne

     

    En prime time,

     L'Age de Glace 2->  9 810 500 (34,9%)

     Chat Bleu, Chat Noir-> 4 204 500 (15,6%)

     La légende vraie de la Tour Eiffel-> 4 765 100 (17,3%)

     Magiciens, leurs plus grands secrets-> 4 933 280 (18,5%)

     

    En deuxième partie de soirée,

     Didier-> 4,6 millions (31,4%)

     T'empêches tout le monde de dormir-> 1,8 millions (16,8%)


    * MERCREDI 3,

    En prime time,

     Père et Maire->  9 474 140 (36,7%)

     Chat Bleu, Chat Noir-> 3 251 480 (12,7%) dernier !

     La Grande Illusion-> 4 540 860 (18,1%)

     La Malédiction du Pharaon-> 3 699 960 (14,2%)

     

    En deuxième partie de soirée,

     Preuve à l'appui-> 4 428 740 (28,1%)

     L'Arêne de France-> 1 906 040 (19,6%)


    * JEUDI 4,

     Tout le monde veut prendre sa place-> 2,6 millions (22,8%) record

     

    En prime time,

     Julie Lescaut-> 9 474 140 (35,9%)

     Vu du Ciel-> 4 709 040  (17,8%)

     L'homme qui en savait trop-> 2 971 180 (11,9%)

     Prehistorik Park-> 3 363 600 (12,5%)

     

     

    En seconde partie de soirée,

     La méthode Cauet-> 3 980 260 (36%) beau succès !

     Du baiser au bébé-> 2 242 400 (17,5%)


    * VENDREDI 5,

    En prime time,

     Star Academy -> 7 287 800 (32,3%)

     NCIS -> 6 278 720 (24,3%)

     Boulevard du Palais-> 4 484 800 (17,8%)

     XIVe Festival International du Cirque de Massy-> 3 587 840 (14,4%)

     

     

    En seconde partie de soirée,

     Sans Aucun Doute-> 2 850 000 (40,5%) record !


    * SAMEDI 6,

    En prime time,

     L'homme le plus drôle de l'année-> 6 671 140 (29,5%)

     Symphonic Show-> 4 204 500 (18,7%)

     Football Coupe de France->3 756 020 (18,6%)

     Triangle-> 3 363 600 (14,7%)

    En seconde partie de soirée,

     New York Unité Speciale-> 1er épisode : 4 148 440 (30,2%)

                                                    2e épisode3 363 600 (34,5%)

     On n'est pas couché-> 1 793 920 (23,4%)

     


     La série

     

                                                        (n°7)

    Les Dessous de la presse people

    De l'utilité des fans

    Les fans de stars ont du bon. Accros à leurs vedettes, ces passionnés alimentent des sites Internet dédiés à leur star comme le site Teemix. Très réactif, ce site web met en ligne les dernières infos sur la vedette. Plus discrets, "les blogs de fans peuvent apporter des éléments très concrets encore inconnus du grand public", révèle Patrick Mahé, ancien directeur de la rédaction de Télé 7 jours. Pour la télé-réalité, lnternet est devenu une source d'informations indispensable. " Les gamines de 18 ans discutent beaucoup sur le Net. Elles donnent parfois des informations très utiles parce qu'elles ont étés dans la classe de la vedette en question", raconte un journaliste people.

    C'est ainsi que Voici a pu révéler que la candidate Loana de la première saison de Loft Story avait une fille. "Lorsque nous tenons une bonne information, nous n'hésitons pas à nous rendre sur place, dans la famille pour la faire parler, la convaincre avec tact de nous montrer l'album de famille", raconte un fin limier de la presse people. Mais depuis quelques années, TF1 et les sociétés de production de télé-réalité poussent un peu plus leur pré-enquête sur les candidats et récupèrent notamment en amont tous les albums de famille.


    Lu dans la presse

    CHAQUE SOIR de la Saint-Sylvestre, TF 1 et France 2 rivalisent à coup d'émissions spéciales - enregistrées à l'avance - au cours desquelles, à minuit pile, tout le monde se souhaite la « bonne année ». (...) Les divertissements de TF 1 et France 2 sont sans grand suspense, les surprises limitées, et l'attention n'est guère soutenue car les familles mènent souvent une autre activité simultanément, le dîner se prolongeant.

    (...) Arrive minuit. L'audience grimpe-t-elle ? A peine... car relativement peu de Français sont devant leurs téléviseurs. Le 31 décembre 2005, à 0 heure, Médiamétrie ne dénombrait que 14,5 millions de téléspectateurs présents, toutes chaînes confondues, soit à peu près l'équivalent d'une soirée de 15 août...

    (...) A l'évidence, les moins accros sont, toutes proportions gardées, les 15-24 ans (13 % des Français de cet âge-là regardent à minuit), les plus téléphages étant les 70 ans et plus (39 % des Français de cette catégorie d'âge regardent une chaîne).

    (" Arthur et Sebastien vont se démener sans faire le plein ",Le Parisien, dimanche 31 décembre 2006)

     

     

     

    Ce matin Jean-Marc Morandini a prédit à 6h12 exactement et sur son

    blog
    la fin de l’émission de Colombe Schneck « J’ai mes sources »
    sur France Inter (le matin de 10 h 30 à 11 h 00) (...) Colombe qui est une amie m’a téléphoné ce soir pour me signaler qu’elle avait posté une réponse sur le blog de Jean-Marc Morandini. Cette réponse, Jean-Marc Morandini ne l’a pas laissée en ligne plus de quelques minutes.

    On lira avec intérêt les raisons de cette censure avancées sur son blog par Jean-Marc Morandini :

    "J’ai enlevé un message d’une certaine "Colombe" se faisant passer pour Colombe Schneck doutant fortement de la vraisemblance de celui ci, tout le monde pouvant se faire passer pour elle. Colombe a mon téléphone, et j’apprécie son travail, que ce soit dit une fois pour toute. Il n’y avait aucun mot méprisant dans l’info que j’ai posté. (...) Cessons donc de créer des polémiques où il n’y en a pas. Elle fait bien son boulot, son émission est bonne et différente de la mienne, je pense simplement que la programmer face à moi était une faute. Elle le sait car je lui avais dit de vive voix. Il n’y a pas d’autre débat"

    Pour aider Jean-Marc Morandini a y voir plus clair, la réponse que Colombe la vraie, m’assure avoir posté sur son blog est là :

    « Cher Jean-Marc, mais que se passe t-il ? Serais tu inquiet ? pour toi ou pour moi ? J’ai mes sources, et les miennes sont fiables. C’est sur France Inter tous les jours à 10h30. Je t’embrasse. Colombe. Ps : sans rancune, si tu cherches du boulot, n’hésite pas à m’appeler. »

    Aaah la peur d’être pris pour un pigeon par une Colombe !

    (" Une certaine Colombe censurée sur le blog d'un certain Jean-Marc ",Big Bang Blog, mardi 17 octobre 2006)

     

     

    Dans la fiction, un os, un cheveu, suffisent aux champions de l'analyse en labo pour confondre l'assassin. La réalité est plus complexe. Mise au point avec (...) un anthropologue médico-légal.

    (...) L'anthropologue intervient quand l'autopsie classique ne permet pas d'identifier un corps parce qu'il a été brûlé, noyé, putrefié, ou dans des circonstances exceptionnelles, comme un crash aérien. Pour identifier un cadavre, la justice autorise sa décapitation. La tête subit ensuite plusieurs ébullitions pour ôter les masses charnues. Sur le crâne nu, on analyse les insertions musculaires, l'âge, le sexe, le type cutané, on reconstitue le visage. Mais identifier un cadavre, ça prend du temps : des séries comme Bones (bientôt sur M6, NDLR), :montrent en raccourci ce qu'on fait en plusieurs mois, voire plusieurs années.

    (" Deux experts français décryptent les séries policières scientifiques ",Télé Loisirs, samedi 6 janvier 2007)

     

     

    Créé en 1985, l'institut de mesure de l'audience est au cœur du fonctionnement économique des radios et des télés.

    (...) Plus qu'un outil de mesure d'audience, cette société, née en 1985 de la privatisation par la gauche du Centre d'études d'opinion (CEO), incarne le culte rendu par les annonceurs et les diffuseurs au dieu Audimat. C'est aussi l'électrocardiogramme du PAF, l'adrénaline quotidienne des patrons de chaîne, quand tombe, chaque matin à 8 heures, le verdict. En situation de monopole depuis sa création, Médiamétrie est ainsi à l'audiovisuel ce que l'Insee est à l'économie, un juge de paix dont les chiffres couperets font la pluie et le beau temps.

    (...) Chaque jour, ce sont 3 150 foyers français, équipés d'un boîtier de la taille d'un magnétoscope, qui parlent au nom de 25 autres millions de consommateurs. Des petites boîtes, dont la mémoire est autopsiée et décryptée par une batterie d'ordinateurs et de statisticiens. Voilà à quoi tient la durée de vie d'un animateur, la longévité d'un programme ou l'évolution du cours de Bourse d'une chaîne télé! Un petit écart de 1% de part d'audience et ce sont 37 millions d'euros de pub en moins dans les caisses d'une société comme France 2.

    (...) Or, depuis peu, plus rien ne va. (...) Les téléspectateurs sont devenus des zappeurs fous en l'espace d'un peu moins de deux ans. L'explosion du câble et du satellite, l'avènement de la télévision numérique, la montée en puissance des chaînes diffusées sur Internet, via l'ADSL - sans parler des nouveaux modes d'écoute de la radio (avec le boom du podcast, qui permet de se brancher, en différé, sur tel ou tel programme) ou du cinéma (avec l'arrivée en force de la vidéo à la demande) - tout cela, en vrac, a contribué à l'émiettement des audiences.

    (...) Et les grand-messes d'antan font de moins en moins recette. Même certains sanctuaires sont tombés comme des châteaux de cartes: témoin, la quasi-disparition du sacro-saint film du dimanche soir de TF 1, qu'ont supplanté des séries américaines aux audiences record. (...) Un virage «aussi important que l'apparition du transistor dans les années 1960», estime, de son côté, le directeur général de France Télévisions Publicité, Philippe Santini.

    (...) Médiamétrie s'est montrée un peu lente à s'adapter à un paysage mutant, peuplé de téléspectateurs en cavale et de chaînes issues de la génération spontanée. (...) A l'origine de la brouille, il y a une suite d'anicroches, aussi. En février 2004, les dirigeants de France Télévisions n'avaient pas compris, par exemple, comment Médiamétrie était parvenue à la conclusion que le documentaire L'Odyssée de l'espèce, diffusé sur France 3, avait fait un carton d'audience (34% de part de marché) sur toutes les cibles de téléspectateurs à l'exception des… ménagères avec enfants, alors même que ce programme leur était destiné!

    (...) M 6 n'est pas en reste. Son PDG, Nicolas de Tavernost, confie être «tombé de sa chaise» le jour où il découvrit que sa chaîne obtenait, selon Médiamétrie, des résultats calamiteux en Corse. Petit hic, aucun audimètre ne mesurait, alors, l'audience de M 6 sur l'île de Beauté !

    (...) Et le monde de la radio ? Il est tout aussi remonté. Il aura fallu attendre juin 2002, explique t-on chez NRJ et Fun, pour que les jeunes auditeurs (dont ce sont souvent les stations préférées) soient pris en compte dans les sondages d'audience. Plus surprenant, c'est seulement en juin dernier qu'il fut décidé d'étendre aux mois de juillet et d'août la mesure de l'audience radio, sous la pression, notamment, des musicales et d'une station comme RMC, la «radio du Sud». Des années durant, le lobby RTL-Europe 1 avait imposé à Médiamétrie une trêve estivale, estimant qu'en cette période les auditeurs désertaient ce média ! En vérité, ce sont les audiences des généralistes, seules, qui plongeaient.

    (...) Mais c'est sur un autre front, celui de la TNT, là où les enjeux sont considérables, que la bataille est la plus rude. La divulgation, en février dernier, des premières audiences, dont certaines franchement médiocres, avait mis le feu aux poudres, entraînant une remise en question, par un certain nombre d'opérateurs, de la capacité de l'institut de sondage à remplir sa mission. (...) A ces frondeurs est venue s'ajouter TF 1. Depuis le début de l'année et l'avènement de la TNT, la chaîne du groupe Bouygues ne cesse de perdre des parts de marché. Aujourd'hui, elle n'est pas la seule à réclamer une consolidation de son audience. A vouloir que l'on prenne en compte les scores qu'elle enregistre non seulement sur le câble et le satellite (à travers TPS), mais également sur Internet ou sur les mobiles.

    Pour la première fois depuis sa création, Médiamétrie va devoir aussi faire face à la concurrence. Un nouvel acteur s'est, en effet, invité sur le marché. En mettant en ligne ses propres mesures d'audience, Free - le diffuseur de télévision par ADSL - a entamé le monopole de son aînée. De quoi inquiéter le futur président, Bruno Chetaille.

    (...) Une partie de la profession a déjà l'œil rivé sur la Suisse, où a été mis en place, dans le domaine de la radio, un audiomètre révolutionnaire que la France pourrait adopter. Porté au poignet, comme un bracelet- montre, cet outil, équipé d'une fonction GPS, permet de connaître, à l'instant t, non seulement le nom de la station qu'écoute le panéliste, mais l'endroit où il se trouve. Il y a dix ans, un laboratoire de recherche avait mis au point un système de caméra miniature, intégré au téléviseur, qui permettait d'analyser les comportements des téléspectateurs. Mais ce gadget avait été jeté aux orties, après que la Commission nationale informatique et libertés eut sorti le carton rouge. Fiabilité, oui, Orwell, non!

    (" Mediametrie, à mort l'arbitre ! ",L'Express, 13 décembre 2006)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :