• Episodes 209 et 210

    - épisode 209......."La nonne, la brune et l'ex truand" (titre original : "That's Good, That's Bad")

    Guests : Roger Bart (George Williams), Joely Fisher (Nina Fletcher), Sam Lloyd (Dr Albert Goldfine), Paul Dooley (Addison Prudy), Currie Graham (Ed Ferrara), Charlie Babcock (Stu), Melinda Page Hamilton (Soeur Mary Bernard), Kurt Fuller (Dét. Barton), Joyce van Patten (Carol Prudy)

    Susan se décide enfin à faire le grand saut et à aller voir son vrai père. Prenant le pretexte de postuler pour un emploi chez lui, elle en profite pour lui faire des compliments sur ses yeux. Aussitôt, le vieil homme croit qu'il s'agit d'un piège tendu par sa femme pour prouver qu'il l'a trompé une nouvelle fois. Pour mettre fin au quiproquo, Susan lui avoue donc qu'elle est sa fille... ce qui provoque une crise cardiaque chez l'épicier. A son réveil à l'hôpital, Prudy ne se montre pas plus tendre avec sa nouvelle fille, qu'il continue à considérer comme une erreur. Sa femme arrive ensuite et Susan se fait passer pour une cliente qui l'a sauvé du pire. Elle ne compte pas lâcher l'affaire.

    Au bureau, Lynette doit faire face aux remarques incessantes de Nina, ce qui commence à lui taper sur les nerfs. Elle le lui fait donc remarquer mais la patronne ne change rien à son comportement. Pourtant, un soir, Lynette surprend Nina embrassant Stu, le coursier et y voit là un moyen de pression. Mais Nina est plus maligne, qui vire Stu. Lynette l'invite alors chez elle et le convainct de faire un procès à la boîte pour harcèlement sexuel. Face à cette menace, Ed, le big boss, vire Nina et plusieurs employés car Stu et son avocat véreux ont accepté le silence contre une très grosse somme. Voilà donc Lynette vice-présidente de la société, et avec cette nouvelle responsabilité du temps en moins pour voir ses enfants.

    Gabrielle, chez elle, a la suprise de voir débarquer Carlos, en libération conditionnelle grâce à un groupe religieux qui a plaidé en sa faveur. Et parmi ce groupe se trouve une certaine soeur Mary Bernard avec qui Carlos s'est profondément lié d'amitié. Depuis, il se rend à la messe tous les jours et compte même faire don de sa voiture à la communauté. Gabrielle tente bien de mettre les points sur les i, mais soeur Mary n'est pas du genre à se laisser faire. Elle a grandi dans les quartiers chauds de la banlieue sud de Chicago. La guerre ne fait que commencer.

    Bree, enfin, n'en a pas finit avec George. Après l'avoir chassé de devant chez elle où il était en train de chanter son amour, elle découvre qu'il est à l'origine de l'accident du Dr Goldfine, dont celui-ci s'est miraculeusement sorti vivant. Et lors d'une vente de charité, le détective des assurances l'appelle pour lui dire que les médicaments de Rex ont étés retrouvés dans son appartement, ainsi que des passages qui ne laisse que peu de place au doute dans son journal intime. Deux nouvelles coup sur coup dont Bree a du mal à se remettre. Et il se trouve justement que George est dans une des chambres de l'hôtel où a lieu la vente. Il attend Bree et a pris des médicaments dans le but de se suicider. Après de longues minutes passées à exorciser sa colère contre la porte d'ascenceur, Bree prénètre dans la chambre dans le but de faire avouer ses méfaits au pharmacien. Tout ce qu'il parvient à lui dire est qu'il a agit pour elle et parce qu'elle le voulait. Mais pour le moment George est dans un état semi-comateux. Lors de ses rares moments de lucidité, il demande à Bree de prévenir les secours. Pe contrariante, elle affirme l'avoir fait alors que c'est tout le contraire. Elle reste debout, face à George attendant qu'il meure enfin et paie ainsi pour tout le mal qu'il a fait

    Les phrases --> - " Je sais que tu n'es pas une mauvaise personne mais je ne suis pas sûre que tu en sois une bonne non plus..." (Bree, à George)

                            - " L'argent n'achète pas le bohneur ?! C'est un mensonge qu'on raconte aux pauvres pour qu'ils ne se révoltent pas." (Gabrielle)

    La scène à ne pas rater -> La discussion franche entre Gabrielle et soeur Mary Bernard.

    BONUS --> - George attend Bree dans la chambre 617.

                     - Stu lorsqu'il travaillait au bureau, a volé des agrafes, cassé la photocopieuse et est arrivé souvent en retard.

                     - Edie a grandi sans père et a très vite perdu sa virginité.

     


    - épisode 210......."Mon père ce tordu" (titre original : "Coming Home")

    Guests : Shawn Pyfrom (Andrew Van De Kamp), Mehcad Brooks (Matthew Applewhite), Nashawn Kearse (Caleb Applewhite), Michael Ironside (Curt Monroe), Melinda Page Hamilton (Soeur Mary Bernard), Paul Dooley (Addison Prudy), Currie Graham (Ed Ferrara), Kurt Fuller (Dét. Barton), Penelope Ann Miller (Fran Ferrara), Joyce van Patten (Carol Prudy), Ryan Carnes (Justin), Jeff Doucette (Père Crowley), Scott Allan Campbell (Dét. Sloan)

    Après le décès de George, Bree autorise exceptionnellement Andrew à rentrer du camp. Lorsqu'elle lui apprend que c'est par amour pour elle qu'il a tué Rex, il ne le supporte pas et deteste un peu plus sa mère. Mais le jeune homme trouve bien vite une occasion de se venger prochainement quand Bree a la faiblesse de lui confier qu'elle l'a aidé à mourir.

    Depuis qu'elle est vice-présidente de sa société, Lynette n'a plus une minute à accorder à ses enfants. D'où son idée d'ouvrir une crèche au bureau. Problème, pour concrétiser ce projet, il faut au minimum 16 enfants. Il y aurait le nombre requis si la femme de Ed, le big boss, acceptait de laisser sa petite dernière. Cela ne va pas être facile car Fran est du genre possessive. Lynette s'emploie donc à monter Ed contre sa femme, si bien qu'un matin il prend le bébé sans rien lui en dire. Elle débarque alors affolée au bureau, et mise devant le fait accompli, elle trouve que l'idée de laisser son bébé quelques heures par jour n'est pas si mauvaise que cela après tout.

    Carlos, lui, continue d'être proche de soeur Mary, à tel point qu'il a l'intention de partir en Afrique avec elle pour aider les défavorisés. Il serait absent quelques mois. Gabrielle, qui se refuse à le laisser partir, lui fait manger des oeufs sans qu'il le sache. Etant donné qu'il y est allergique, il n'y a plus de moyen pour lui de partir...

    Susan tient à sa relation père-fille, même si Addison ne se montre pas très collaboratif. Pire, sa femme croit qu'il couche avec elle, ce qui donne lieu à une scène d'hystérie au supermarché quand les deux femmes se retrouvent face à face. Susan est donc bien obligé de lui dire ce qu'il en est, et Addison d'assumer. Etonnamment, le fait que cette nouvelle éclate au grand jour le fait se rapprocher davantage de sa fille.

    De son côté, Betty tente le tout pour le tout pour récupérer son fils, à l'hôpital. Elle accepte de jouer bénévolement du piano tandis que Matthew emmène discrètement Caleb. Mais, ce que les Applewhite ne savent pas, c'est qu'un mystèrieux homme les surveille et semble très interessé par le jeune Caleb. Il était sur le point de l'enlever quand Matthew a commencé son manège.

    Enfin, à la surprise générale, Zach fait son retour. Avec son père, il fait le point sur ses dernières découvertes et obtient confirmation de ce que sa vraie mère était une droguée. Quant a au vrai père, il ne sait pas encore de qui il s'agit. Paul prend cependant bien soin de prévenir Mike de ne pas s'approcher de son fils.

    * * *

    Les phrases --> - " Je veux juste partager un peu plus que notre ADN..." (Susan, à son père)

                            - " Si je n'avais pas coupé le cordon ombilical de mes propres mains, je vous jure qu'il serait toujours attaché." (Ed, parlant de sa femme)

    La scène à ne pas rater -> - Susan sort prendre son journal sans se douter que la femme d'Adisson a tagué le mot "WHORE" ("putain"), sur la porte de son garage.

    BONUS --> - Susan a fait son premier Halloween à l'âge de deux ans, déguisée en poulet. Son père croyait qu'elle était en SDF.

                     - Carlos devait se rendre au Botswana, un pays imaginaire d'Afrique. La monnaie de ce pays est le Pula, qui signifie "goutte de pluie". Gabrielle a fait don de 8000 $ à la communauté pour permettre ce voyage, croyant se debarasser de soeur Mary.

                     - Le père de Susan a été pompier volontaire et a ouvert il y a vingt ans une association de protection des chevaux. Il est marié depuis 39 ans, et Susan en a 38. Sa femme est âgée de 68 ans et ils n'ont plus aucune relation physique depuis trois ans.

                    - George, en véritable psychopathe, avait même fait une poupée gonflable à l'effigie de Bree.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :