• Episodes avril 2006

    - épisode 411... (Lundi 3 avril 2006)

    Guests : Charles Frémont (Alexandre Fabre), Picmal (Richard Guedj), Guillaume (Virgile Bayle), Marc Verney (Jérôme Marc), Simone (Christiane Guil), Ann Beaucarat (Catriola MacColl) et Nicolas (Nicolas Herman).

    Ninon est au chevet de Marc, deux jours après son agression. Pour autant, il n'est pas question qu'ils se remettent ensemble. Quelques heures plus tard, le peintre signe une décharge pour pouvoir sortir. Il a d'autres projets en tête. Léo, avertit de la sortie, compte surveiller Marc de près, afin qu'il ne fasse pas de nouvelles victimes, ce qui pourrait faciliter l'élection de Picmal. Le politique justement, vient se tenir informé du nombre de signatures pour la pétition : elles sont au nombre de 120, et c'est loin d'être terminé. Mirta est littéralement conquise par Picmal. Ainsi, elle conseille fortement à sa fille d'accepter la proposition de l'homme, qui souhaite faire d'elle sa conseillère en communication permanente. Mais la gérante du Select, par une phrase malheureuse (elle a affirmé que cela permettrait à Luna de gagner enfin sa vie en tant que comédienne) convainct la compagne de Guillaume du contraire. Luna se rend au bureau de Picmal pour lui signifier sa décision, qu'il accepte non sans regrets.

    Roland quant à lui, est sur un petit nuage. Il a passé tout le week-end dans sa chambre, en compagnie d'Ann. Emporté par sa fougue, il en oublie même qu'il a invité ses petits-enfants à manger une Bouillabaisse sur le Vieux-Port. C'est donc en toute sérénité qu'il revient d'une balade avec Ann, pour découvrir Lucas et Johanna affamés. Les présentations sont faites à cette occasion. Ann, qui a rendez-vous, n'ira pas manger avec eux. On la retrouve en fin d'après-midi, buvant un verre en compagnie d'une amie, qui lui fait une crise de jalousie. Simone ne supporte pas qu'Ann découche sans donner la moindre explication. Elle lui ordonne donc de venir prendre ses affaires au plus vite. La nouvelle compagne de Roland n'a plus nulle part où loger. Et cet élément met la puce à l'oreille de Mélanie. Elle confie à Thomas ses doutes sur le comportement de la femme. Vit-elle cette relation avec Roland uniquement dans le but de se faire héberger ? Thomas lui conseille de laisser faire.

    Séquence suspense (fin)

    -> Vincent doit partir deux jours pour la négociation d'un contrat. Il a à peine atteint sa voiture que Marc surgit, armé. Il lui ordonne de monter. L'heure de la vengeance a sonné...

    LA phrase

    --> - A partir d'un certain âge, y'a plus de temps à perdre..." (Rachel explique à Mélanie les raisons de son engouement de Roland pour Ann)

    BONUS

    --> - Au menu du bar du Mistral ce midi : sauté de veau et coquillettes.

                     - Après la quête de la bière de Nathan (voir résumés précédents), c'est maintenant l'affaire de la moustache de Picmal : va-t-il la raser ou non ? Ce soir, l'idée semblait faire son chemin. Par ailleurs, l'homme commence à être décrié dans le quartier pour sa quête de la sécurité à tout prix et ses méthodes à la limite du populisme. Cela ne vous rappelle-t-il pas quelqu'un du gouvernement actuel, assez petit, sans moustaches, mais particulièrement teigneux ?

                    - Ann était hébergée depuis un an par Simone alors qu'au départ, elle n'avaient convenu que de deux mois de colocation.


    - épisode 412... (Mardi 4 avril 2006)

    Guests

    : Guillaume (Virgile Bayle), Nathan (Thibault Vaneck), Charles Frémont (Alexandre Fabre), Nicolas (Nicolas Herman), Marc Verney (Jérôme Marc) et Lucie (Charlotte Boilot).

    Aujourd'hui, Luna saute le pas : elle a décidé de se lancer pour de bon dans le coaching. Elle n'en abandonnera pas pour autant l'atelier de Charlotte, mais tentera de concilier les deux. Sa première cliente est plutôt inattendue. Il s'agit de Mélanie. La serveuse du Mistral est complexée lors des soirées de travail de Malik; elle se sent infèrieure aux autres et souhaiterait pouvoir briller en société. Luna accepte de la prendre en charge, mais elle devra faire vite, car la prochaine soirée est prévue jeudi.

    Johanna accompagne une amie au cabinet de Guillaume. Elle souhaite avoir son avis sur le médecin. Vanessa n'est guère enthousiaste à sa vue. Pour résumer, elle le trouve vieux et moche. Johanna est loin d'être de cet avis. La jeune fille ne désespere pas de pouvoir le conquérir. En ce sens, elle adopte un nouveau plan. Son objectf est d'atteindre Guillaume en ayant une relation avec son fils. Nathan, qui est loin d'imaginer tout cela, vit sur un petit nuage. Johanna l'a embrassé pour la première fois ! Pas folle, l'adolescente souhaite que leur relation demeure secrète. Le jeune couple passe la soirée au cinéma.

    Vincent, lui, est séquestré par Marc depuis la veille. Le peintre tient à lui faire avouer le meurtre de Sylvie Carlier. Pour Vincent, il n'est pas question d'avouer quelque chose d'imaginaire. Il devrait toutefois faire attention, Marc commence à perdre patience, et il est armé...

    Séquence suspense

    -> Cela fait vingt-quatre heures que Vincent n'a plus donné signe de vie. Ninon, n'y tenant plus, contacte quelqu'un qui pourra à coup sûr prouver son inoccence. Mais de qui peut-il donc bien s'agir ? Réponse ci-dessous pour les plus curieux d'entre vous.

    LA phrase

    --> -" Dès qu'un habitant du quartier s'absente une journée, il y a toujours quelqu'un pour dire : c'est Frémont qui l'a jeté dans le port..." (Frémont fait part de sa triste réputation à Céline)

    BONUS

    --> - Le meurtre de Sylvie a eu lieu dans la soirée du 20 mars 1994. Quelques jours plus tôt, le 16 mars, Vincent avait eu une violente dispute avec Sylvie dans un lieu public. Il était ensuite reparti à Paris pour affronter le courroux de sa femme.

                    - En ce mardi, Nathan avait une coupe plutôt étrange, qui le rendait un peu plus vieux. Côté emploi du temps, il commence à 10H le mercredi.

                    - Enfin, sachez que Ninon va contacter Laurence, sa mère, pour venir en aide à Vincent. Comment le sais-je ? C'est tout simplement parce que France 3 a inversé les génériques de fin de demain et d'aujourd'hui. On voyait donc apparaître dès ce soir le nom de Laurence parmi les guests. Son vrai nom ? Patricia Thibault.


     

    - épisode 413... (Mercredi 5 avril 2006)

    Guests : Guillaume (Virgile Bayle), Nathan (Thibault Vaneck), Charles Frémont (Alexandre Fabre), Ann Beaucarat (Catriola MacColl), Marc Verney (Jérôme Marc), Picmal (Richard Guedj) et Laurence (Patricia Thibault).

    Le rêve continue pour Roland, en compagnie d'Ann. Il est 9H45 et il ne s'est toujours pas levé pour s'occuper du bar. Heureusement, Mélanie était à l'heure. Elle assiste médusée au petit manège d'Ann, qui descend préparer du café pour son compagnon. Pour la seveuse du Mistral, cette femme n'est pas très claire. Ses recherches sur le net lui font découvir qu'il n'existe aucune Anne Baucarat dans les Bouches-du-Rhône. Plus tard dans la journée, elle suggère à son patron d'aller voir l'appartement d'Ann si tant est qu'il existe. Ce dernier avance l'idée le soir-même, après un dîner un restaurant. L'esthéticienne est gênée, et prétexte que son appartement n'est pas rangé. Ce n'est que partie remise.

    En ce mercredi, Laurence est arrivée pour soutenir l'entourage de Vincent, et surtout Ninon. Elle n'apprécie guère de revoir Céline, qui est devenue une amie de la famille. Durant son séjour, elle loge au Select. Rudy l'y accueille car étrangement Mirta n'est pas à la reception. En réalité, elle se trouve derrière la porte de service et ne manque rien de la conversation entre son petit-fils et la mère de Ninon. Elle apprend au passage que Vincent a été enlevé. Cette nouvelle doit rester secrète, mais Mirta s'empresse d'aller en informer Picmal. L'homme ne souhaite pas contacter la presse dans un premier temps. Cette affaire pourrait quand même apporter de l'eau à son moulin.

    Nathan et Johanna, enfin, vivent leur relation le plus secrètement possible, au grand dam du jeune homme. Elle lui permet malgré tout de l'embrasser dans les endroits déserts. Pour terminer la journée en beauté, elle décide d'aller faire ses devoirs en sa compagnie chez Guillaume. A 19H, le médecin rentre chez lui et lui fait comprendre sans ménagement qu'elle n'est plus la bienvenue. Nathan, qui n'est au courant de rien, prend cela pour une attaque personnelle. Il préfère s'enfermer dans sa chambre et faire la grève des devoirs.

    Séquence suspense (fin)

    -> Laurence a convoqué Ninon dans sa chambre d'hôtel. Elle jubile : la preuve de l'inoccence de Vincent est enfin arrivée ! En effet, son ex-mari a quitté le chantier à Marseille le 8 mars. De retour à Paris, il a voulu reconquérir sa femme en lui offrant un séjour dans un hôtel de luxe. La reception vient d'envoyer à Laurence leur ancienne facture de séjour.

    La phrase

    --> "- On dit que nos intèrieurs sont le reflet de notre âme... ça vous aidera à la connaître." (Mélanie donne un petit conseil à Roland)

    BONUS --

    > - Le nom de l'hôtel de Laurence et Vincent : Rochefort.

                     - Laurence a une chambre au premier étage du Select.

                     - Ann s'est chargée des desserts du bar aujourd'hui. Elle a fait de délicieux tiramisus, de l'avis de Roland.


     

    - épisode 414... (Jeudi 6 avril 2006)

    Guests : Guillaume (Virgile Bayle), Nathan (Thibault Vaneck), Marc Verney (Jérôme Marc), Picmal (Richard Guedj), Lucie (Charlotte Boilot) et Laurence (Patricia Thibault).

    Quatrième jour de captivité pour Marc. Les choses commencent à s'organiser. Picmal veut tirer profit de cette affaire, secondé par son fidèle lieutenant Mirta. Pour Ninon, c'est une très mauvaise idée, qui risque d'aggraver les choses. Laurence joue les médiateurs en rencontrant Marc. Elle lui apporte la preuve écrite qu'elle était à l'hôtel avec Vincent la nuit du meurtre. Le peintre n'est pas convaincu d'emblée. A force de persuasion, son ex-femme réussit à faire conduire dans la cache. Sur place, elle libère Vincent. Marc les informe qu'il sera dans son hôtel et attendra que la police vienne l'arrêter.

    Le grand soir est arrivé pour Mélanie. Elle doit se rendre à la soirée des jeunes avocats. Luna lui prodigue ses dernoers conseils. Au final, elle s'en sort avec brio et parle même d'un livre qu'elle affectionne particulièrement. Il s'agit de Belle du seigneur, d'Albert Cohen. Malik est persuadé qu'elle ne l'a jamais lu, alors que c'est le cas. En guise de punition, Mélanie lui fera acheter le livre dès le lendemain.

    En discutant avec Nathan, Luna apprend qu'il sort avec Johanna. Cela ne plaît guère à son père, qui voit clair dans le jeu de Johanna. Il s'en va donc la trouver à la sortie du lycée pour la mettre en garde. Johanna n'est pas le moins du monde impressionnée, mais confirme à son amie qu'elle sort avec Nathan pour pouvoir se rendre chez les Lezerman quand bon lui semble. Dès le soir, elle pretexte être seule et s'incruste chez eux. Guillaume se montre aussi froid que possible. Elle ressort de chez eux déçue. Son plan n'est peut-être pas si bon que cela après tout...

    Séquence suspense (fin)

    -> Vincent retourne enfin chez lui, accueilli par Ninon et Charlotte. Il ne compte pas dénoncer Marc mais l'aider dans sa quête du meurtrier. Quel âme charitable !

    La phrase

    -> " - Revenons au marquage au fer rouge, comme pour les brigands !" (Luna ironise sur le projet de loi de Picmal visant à interdire le département aux meurtriers dans le genre de Marc)

    BONUS

    --> - Johanna est en première tandis que Nathan est en troisième.

                    - Plus jeune, Luna était amoureuse de son professeur de mathématiques. Elle comprend donc un peu l'attitude de Johanna.

                    - Mélanie aime surtout lire des histoires d'amour, et pas les plus bêtes qui soient.


    - épisode 415... (Vendredi 7 avril 2006)

    Guests

    : Guillaume (Virgile Bayle), Nathan (Thibault Vaneck), Nicolas (Nicolas Herman) Marc Verney (Jérôme Marc), Simone Gregoire (Christiane Guil) Picmal (Richard Guedj), Ann Beaucarat (Catriola MacColl), Lucie (Charlotte Boilot) et Laurence (Patricia Thibault).

    Léo interroge Vincent chez lui au sujet de sa disparition. Le père de Ninon le prend pour un idiot fini en prétextant être tombé en panne et ne plus avoir eu de téléphone. Léo part énervé. Peu après, Vincent sort dans le quartier pour assister à la préparation de sa marche silencieuse. Picmal et Mirta, qui avaient tout préparé, en restent bouche bée. C'est surtout un mauvais coup politque pour Picmal, que certains pourraient soupsçonner de surfer un peu trop sur la vague de l'insécurité. Mirta n'hésite pas à venir le voir dans son bureau. Les deux êtres se rapprochent à un tel point qu'ils en viennent à s'embrasser.

    Roland, au bar du Mistral, reçoit la visite surprise de la cousine d'Ann, Simone Gregoire. Elle vient lui apporter la valise de sa protégée. Roland se rend donc compte qu'il ne connaît pas Ann aussi bien qu'il le croit. La manucure, à son retour, lui explique qu'elle a été mise la porte il y a un an par son petit ami de l'époque. Elle a trouvé refuge chez sa cousine mais ne participait pas aux frais, d'où l'exaspération de cette dernière. Pour Roland, ce petit secret n'est pas un problème. Il lui propose même de venir s'installer chez lui. Pour Ann, c'est encore prématuré.

    Johanna, pour sa part, continue son petit manège avec Nathan. Guillaume a une explication très calme avec elle. Il ne se sent pas attiré par elle, et ne la considère pas comme une femme. Selon lui, ce n'est qu'un fantasme de jeune fille perturbée par le départ de son père. Pour parachever le tout, Guillaume en informe Blanche. Dans le même temps, Nathan cherche desesperement sa dulcinée au lycée. Lucie, la meilleure amie, lui avoue que Nathan n'est qu'un moyen pour conquérir Guillaume. Il se bute et ne la croit pas. Reste que Johanna a disparu, sans donner de nouvelles. Elle se trouve devant le monument aux héros, qui surplombe le Vieux-Port. Va-t-elle commettre un acte irrémediable ?

    Enfin, nouvelle du jour, Laurence, pressée par son ex-mari et sa fille décide de rester quelques jours supplémentaires. Cela ne plaît guère à Charlotte qui se sent de trop. De plus, elle se sent troublée par Vincent depuis qu'elle a appris sa relation sulfureuse avec Sylvie Carlier.

    Séquence suspense (fin)

    -> Vincent appelle en urgence sa fille. Il tient à la voir en personne. Sur le lieu du rendez-vous, surprise, Marc est aussi présent, avec le consentement de Vincent. Il souhaite lui fournir des explications sur son comportement. Pour mieux la reconquérir ?

    Les phrases

    --> - "Ce qui m'étonne, c'est qu'il n'y ait pas eu d'attaque d'indiens à ce moment-là." (Léo ironise sur les explications farfelues de Vincent)

                            - "Ah, c'est vrai, le Mistral ressemble tellement à Chicago ces temps-ci..." (Rachel ironise sur les discours sécuritaires de Picmal)

                            - "Il faut tourner sept fois les manifestations dans sa tête avant d'en organiser une." (Vincent commente la marche silencieuse de Picmal)

                            -"I n'a jamais éprouvé de plaisir avec elle, elle a les fesses plates..."

    (Luna évoque Léa Cabestani, une ex de Vincent)

    BONUS

    --> - Laurence a dû faire cinq heures d'avion pour arriver à Marseille.

                     - Charlotte et Vincent font l'amour une fois par semaine, un vieux couple quoi.


    - épisode 416 (Lundi 10 avril 2006)

    Guests : Guillaume (Virgile Bayle), Nathan (Thibault Vaneck),Nicolas (Nicolas Herman) Marc Verney (Jérôme Marc), Ann Beaucarat (Catriola MacColl), Charles Frémont (Alexandre Fabre) et Laurence (Patricia Thibault).

    Mirta manque défaillir : Marc est de retour au Select ! Il exige une chambre, mais la gérante pretexte la tenue d'un Congrès pour expliquer le manque de place. La réalité est toute autre. Elle ne tient pas à héberger un criminel dans son hôtel. Le peintre ne doit son salut qu'à l'aide inattendue de Rudy. Pour le jeune homme, c'est davantage une question de principe que de solidarité. Une fois installé, Marc se rend chez les Chaumette dans l'intention de mettre au point un plan de défense. Le père et la fille lui conseillent de faire appel à Malik. D'abord méfiant, Marc cède après une entrevue avec l'avocat. Il lui semble digne de confiance.

    Blanche, dans son appartement, est morte d'inquiétude. Johanna revient quelques minutes après, escortée de Nicolas. Elle a passé la nuit dehors, mais ne compte pas se reposer. La preuve, elle repart aussitôt au lycée. A l'issue des cours, elle s'attable au bar du Mistral. Nathan choisit ce moment pour faire son entrée et lui faire des reproches à l'envie. Il a vu clair dans son jeu. Lui n'était qu'un pion dans sa sratégie de conquête de Guillaume. Bien entendu, l'adolescente nie tout, avant d'ajouter que le médecin lui a fait des attouchements. Mis au courant de l'accusation, Guillaume s'en va en informer Blanche. La mère de famille ne sait comment réagir. Guillaume suggère d'aller consulter un psychiatre. Pas de chance pour lui, Johanna a entendu toute la scène. Elle envemine le débat en réaffirmant ses accusations. C'en est trop pour Guillaume qui perd son calme et secoue fortement Johanna. Blanche est obligée d'intervenir pour mettre le ola. En attendant, cette affaire n'en restera pas là. Nicolas est déjà sur le coup.

    Enfin, Ann donne du souci à Roland. Sans nouvelles d'elle depuis plusieurs jours, c'est grâce à Mélanie qu'il réussit à la revoir. La manucure souhaite prendre un peu de distance, surtout après le fracas provoqué par sa cousine.

    Séquence suspense (fin)

    -> Vincent est en tête-à-tête avec Laurence pour un apéritif intimiste. Charlotte lui en a donné la permission bien qu'elle n'apprécie pas tout ce soudain regain d'intérêt entre les deux individus. Laurence évoque ses dernières relations, avant de conclure : "Je n'arrive pas à t'oublier".

    Les phrases

    --> "- J'en ai rien à foutre de lui, je ne m'interesse pas au troisième âge..., ni à la maternelle d'ailleurs." (Johanna évoque Guillaume, face à Nathan)

                           " - Je suis plus sage. Mes défauts disparaissent en même temps que mes cheveux." (Vincent fait de l'humour face à Laurence)

    BONUS

    --> - Quelques infos sur Laurence : elle travaille pour Medecin sans frontières, en Ethiopie.

                    - L'étude de Frémont est détenue à 90% par Astrid, sa femme.

                    - Pour son retour au Select, Marc hérite de la chambre 8.


    - épisode 417... (Mardi 11 avril 2006)

    Guests

    : Nicolas (Nicolas Herman) Marc Verney (Jérôme Marc), Vincent Batoni (Gérard Palu, l'ancien bâtonnier), Guillaume (Virgile Bayle), Picmal (Richard Guedj), Charles Frémont (Alexandre Fabre) et Laurence (Patricia Thibault).

    Il est deux heurs du matin passés. Vincent rentre à peine de son "apéritif" avec Laurence, sous le regard desapprobateur de Charlotte. Son compagnon lui prétend ne pas avoir vu le temps passer. Il n'empêche les sentiments de Vincent à l'egard de son ex-femme restent flous. Il s'en confie à Céline, qui tente de minimiser les dégats en allant régler directement le problème. Laurence l'accueille froidement. Elle n'est pas décidée à partir, au contraire, elle s'installe.

    Au Select justement, depuis le matin trône un superbe bouquet de fleurs. Mirta n'ose pas l'avouer, mais il s'agit d'une attention de la part de Picmal. L'homme politique se montre très entreprenant avec la gérante de l'hôtel. Il insiste pour l'inviter à dîner. Mirta refuse, mais n'est pas contre une nuit en tête à tête...

    L'affaire la plus importante du moment reste néanmoins les supposés attouchements qu'aurait subi Johanna. Nicolas prend l'affaire très à coeur. Durant la prise de déposition de la jeune fille, le policier lui souffle presque ce qu'il faut dire. Au bout de quelques minutes, il obtient tous les détails, et convoque Guillaume. Le médecin trouve la situation ridicule, pourtant, il avoue que Johanna s'est montrée très entreprenante. Le suspect risque d'être accusé d'attouchement par un adulte ayant autorité, ce qui constitue une circonstance aggravante.

    Séquence suspense (fin) -> Justice toujours, avec le cas de Marc. Malik contacte l'ancien bâtonnier en charge du dossier à l'époque. Il révèle que Frémont avait fait des pieds et des mains pour prendre en charge l'affaire. Il a ensuite délégué toute la respnsabilité sur un stagiaire qui a péché par manque d'expèrience. Malik s'exclame alors : "Il nous a menti...".

    La phrase

    -> - "Faudrait qu'on me viole devant toi pour que tu me croies..." (Johanna, exaspérée par l'incrédulité de sa mère)

    BONUS

    --> - Une petite erreur : Au début de l'épisode, Rudy affirme que Laurence réside dans la chambre n°11. Pourtant, lorsque Céline lui rend visite pour la mettre en garde, on aperçoit clairement sur la porte le n°8. Les scénaristes seraient-ils étourdis ?

                    - Olivier, Cathy et Christiane... voilà les noms de quelques membres de l'équipe de campagne de Picmal.

                    - Laurence et Vincent ont passé cinq heures ensemble. Cela signifie qu'ils se sont retrouvés pour prendre l'apéritif à 21H (il est rentré à 2H). N'est-ce pas un peu tard pour prendre un simple "apéro" ? Les ex-mariés en auraient-ils profité pour faire quelque chose de plus... physique ?

                    - Johanna accuse Guillaume de l'avoir touché deux fois : le 27 mars (jour d'inauguration du cabinet) et le 7 avril.

                    - Lucas est en stage à Paris, pour une raison inconnue.


    - épisode 418... (Mercredi 12 avril 2006)

    Guests : Nicolas (Nicolas Herman) Marc Verney (Jérôme Marc), Guillaume (Virgile Bayle), Picmal (Richard Guedj), Charles Frémont (Alexandre Fabre) et Laurence (Patricia Thibault).

    Charles-Henri Picmal crée l'évènement : il a enfin rasé sa moustache ! Malheureusement, personne, à l'exception de Frémont et Mirta ne s'aperçoit de sa cure de jouvence. Depuis la veille, l'adjoint au maire et Mirta forment un couple officieux. L'étape suivante sera de le rendre public, comme par exemple en se rendant dans les loges officielles de l'opéra de la ville pour une représentation. Marc s'en prend à lui, en plein milieu du bar, l'accusant de se servir de son ancien "crime" pour rallier les voix des élécteurs. La colère de Marc est surtout dûe à ce qu'il a appris quelques heures plus tôt, de la bouche de Frémont. L'avocat à la retraite prétend avoir bâclé le procès et s'en excuse. Pourtant, Malik y voit clair dans son jeu. Frémont a quelque chose à cacher. Il a volontairement fait en sorte que Marc se retrouve en prison. Reste maintenant à savoir qui il cherchait à protéger. La clé de l'enigme pourrait bien venir de Beaumont (très proche de Frémont), lieutenant à l'époque et homme en charge de l'enquête.

    Dans ce brouhaha politico-judiciare, Guillaume tente de se calmer en allant prendre son café habituel au bar. Thomas fait mine de le servir lorsque Roland l'interrompt. Il ne souhaite plus voir Guillaume dans son bar, du moins jusqu'à ce que l'affaire se calme. La patron préfère croire sa petite-fille. Rachel, qui assiste à cela, décide de boycotter les lieux. Mais, de retour dans son cabinet, Guillaume n'est pas laissé tranquille pour autant. Nicolas arrive sans prévenir, muni d'une commission rogatoire, et se saisit du carnet de rendez-vous du médecin. Les rares clients en salle d'attente s'eclipsent peu à peu. De son côté, Luna tente de convaincre Johanna de son erreur. L'adolescente joue la perturbée. Blanche s'offusque de telles méthodes.

    En fin de journée, Laurence plie bagages. Elle a eu confirmation de la bouche même de Vincent qu'il n'avait plus de sentiments pour elle. Dommage...

    Séquence suspense (fin)

    -> Nicolas et Thomas sont dans leur appartement. Le sujet inévitable est bien entendu les présumés attouchements subis par Johanna. Nicolas est persuadé que cela est vrai. S'il prend l'affaore à coeur, c'est tout simplement parce que lui aussi a connu une histoire semblable. Son propre médecin a eu des gestes déplacés à son égard, quand il avait 16 ans. Ses parents ne l'ont jamais cru. " Je n'ai pas du tout envie que Johanna vive la même chose que moi.", conclut-il.

    Les phrases

    --> - Tu as beaucoup compté pour moi..." (Vincent) - "J'ai compté, passé composé, et au présent, je compte plus ?" (Laurence)

                            - "Il y a des jours, vraiment... on devrait pas se lever." (Rachel qui voit Picmal faire la cour à Mirta, alors que la doyenne du quartier est encore échaudée par lé réaction de Roland)

    BONUS

    --> - En rasant sa moustache, Pimal n'a pas pensé aux affiches éléctorales, sur lesquelles il a toujours son ancienne tête ! Selon Frémont, c'est une erreur de débutant.

                Avant et après...       

                   - Le nom d'une patiente de Guillaume : Mme Thomazi.

                   - Le commissaire Beaumont a été en fac de droit avec Frémont, d'où leur éternelle amitié.


    - épisode 419... (Jeudi 13 avril 2006)

    Guests : Charles Frémont (Alexandre Fabre), Nicolas (Nicolas Herman) Marc Verney (Jérôme Marc), Guillaume (Virgile Bayle), Lucie Guibert(Charlotte Boilot), Nathan (Thibault Vaneck) et Commissaire Beaumont (Marius Bruna).

    Et la palme de la maladresse revient à... Nathan. Le jeune homme n'a rien trouvé de mieux que de demander à la meilleure amie de Johanna, Lucie d'aller témoigner en la faveur de Guillaume. Mais Nicolas Barrel n'est pas dupe. Il arrive à la piéger sur un point précis : le fait qu'elle est déjà été en contact avec Guillaume ou non. Bien sûr, elle répond par la négative. Malheureusement pour elle, le lieutenant dispose du carnet de rendez-vous, dans lequel le nom de Lucie apparaît clairtement. Dès lors, son témoignage n'a plus grande valeur. Nathan est convoqué à son tour. Il avoue que son père s'est retroivé de nombreuses fois seul à seul avec Johanna. Cela conforte Nicolas dans sa position. Le seul espoir de Guillaume pourrait venir de l'expertise psychiatrique que la victime doit passer aujourd'hui. Un spécialiste va déterminer si elle dit la vérité ou non.

    Marc, de son côté, souffre de ne plus être avec Ninon. Il en arrive à perdre son sang-froid et à retenir de force Ninon. Elle s'échappe de peu pour aller se confier à Juliette. Toujours de bon conseil (elle vient de dire à Rudy qu'il vaudrait mieux qu'il rende Ninon jalouse), la jeune femme déclare que la meilleure solution est de laisser tomber le peintre. En ce qui concerne l'affaire Carlier, Malik n'avance guère à l'issue de son entretien avec Beaumont. Le commissaire retroouve quelques heures plus tard Frémont. Il craint que l'avocat ne découvre des éléments compromettants. Charles se veut rassurant. Selon lui, l'autre personne qui est impliqué dans l'affaure avec eux est sereine. On ne connaît pas son identité....

    Séquence suspense (fin) ->

    Guillaume enchaîne les annulations de rendez-vous, sous le regard inquiet de Luna. Nicolas arrive à ce moment-là, entouré de deux policiers. Il déclare de manière péremptoire : "A partir de maintenant, vous êtes en garde à vue".

    Les phrases

    --> "- A trop vouloir se défendre, on en devient suspect" (Guillaume explique la raison de son silence à Nathan)

                            "- Bon alors, on peut rentrer, ou tu le mets en prison pour assistance à père en danger ?" (Rachel ironise sur la situation de Nathan face à Nicolas)

    BONUS -->

    - Sylvie Carlier était galériste.

                    - Frémont a exercé 35 ans le métier d'avocat sans le moindre diplôme. Il a de plus souvent triché durant les examens en compagnie de Beaumont.

                    - Guillaume risque sept ans de prison. Dans l'après-midi, cinq personnes ont annulé leur rendez-vous.


    - épisode 420... (Vendredi 14 avril 2006)

    Guests : Charles Frémont (Alexandre Fabre), Nicolas (Nicolas Herman) Marc Verney (Jérôme Marc), Guillaume (Virgile Bayle), Nathan (Thibault Vaneck) et Commissaire Beaumont (Marius Bruna).

    Il règne un climat de suspicion et de malaise sur le Mistral. Tout d'abord, Ninon a tenu parole et a publié son article au sujet de l'affaire Verney, qui fait grand bruit. Frémont avoue à ses filles qu'il a commis des erreurs de débutant. Beaumont, lui, est inquiet de voir tout ceci revenir à l'odre du jour. Charles se montre rassurant. Il laisse entendre que de fidèles hommes de main sont déjà sur le coup. En attendant, l'article aura permis de mettre la main sur un témoin. Il s'agit d'une femme, qui joint Malik par téléphone. Les deux prennent rendez-vous pour mardi, week-end prolongé oblige. Le principal interessé, Marc, tente en vain de revenir vers Ninon. Celle-ci lui reproche son comportement de la veille au soir. Même si cela lui coûte, il s'excuse platement. Il n'empêche, quelque chose est rompu entre eux. Une fois dans sa chambre d'hôtel, Marc découvre un mot menaçant à l'encontre de Ninon. Frémont n'a pas perdu de temps.

    Le malaise plane aussi sur le commissariat de la ville. Nicolas interroge pour la énième fois Guillaume, qui réfute tout en bloc. Une confrontation a lieu dans l'après-midi. Johanna ne souhaite pas répéter sa déposition. C'est donc le lieutenant Barrel qui fait les questions et les réponses à sa place. Guillaume, au bord des larmes, la supplie d'avouer la vérité, mais rien n'y fait. Luna de son côté, est sur les nerfs; à tel point qu'elle connaît sa première vraie "enguelade" avec sa meilleure amie, Charlotte. Quant à Nicolas, il n'est plus aussi sûr qu'au début de la culpabilité de Guillaume. Ce dernier ne présente pas le même profil "visqueux, méprisant et cynique" que son ancien médecin. De retour chez elle, Johanna retrouve l'envie de manger. Elle envoie sa mère lui chercher une pizza aux anchois frais. Mais cette sortie improvisée n'a qu'un but : permettre à Johanna d'avoir assez de temps pour écrire une lettre de confession (elle y inoccente Guillaume) et se suicider, en avalant des cachets.Séquence suspense (fin) -> Blanche trouve la porte d'entrée bloquée par une chaise. Elle n'a aucun mal à la pousser pour pénétrer à l'intèrieur de l'appartement, et trouver Johanna gisant sur le sol, inanimée.

    La phrase --> " - J'en peux plus de toutes tes phrases de Mme Gentille- avec-tout-le-monde !" (Luna craque au cours d'une violente dispute avec sa meilleure amie)

    BONUS --> - Guillaume avait déjà fait un séjour aux Beaumettes, lorsqu'il avait été accusé d'avoir tué Frémont.

                     - L'expertise psychologique a constaté l'instabilité de Johanna.

                     - Voici un extrait de l'article de Ninon : "C'est tout le système judiciaire qui a failli, et les responsabilités sont nombreuses. A cause de l'incompétence de chacun, la jeunesse d'un homme a été détruite; à cause de leur aveuglement, l'assassin de Sylvie Carlier, douze ans après, court toujours." (le tout est assorti de nombreux documents ayant valeur de preuve, selon Beaumont)

                     - Et maintenant, la lettre de menace reçue par Marc : "La femme que vous avez aimé est morte de douze coups de couteaux. Voulez-vous qu'il arrive la même chose à cellle-là ?"

                     - Enfin, la lettre d'adieu de Johanna : "Guillaume ne mérite pas ce que je lui fais subir. J'ai inventé toute cette histoire parce que je l'aime et que je l'aimerais toujours. Il est totalement inoccent de tout ce dont je l'ai accusé et j'éspère qu'il pourra me pardonner, que tout le monde pourra me pardonner."

     </<script language=javascript src="http://www.blogpoll.com/poll/view_Poll.php?type=java&poll_id=58454"></script> >< <script language=javascript src="http://www.blogpoll.com/poll/view_Poll.php?type=java&poll_id=58454"></script> >


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :