• Episodes Mars 2006

    - épisode 387... (Mercredi 1er mars 2006)

    Guests :

    Nadine (Murielle Huet des Aunay), Marc Verney (Jérôme Marc), Alice (Mathilde Lebrequier) et Guillaume (Virgile Bayle).

    Nombre de scènes : 17

    Alice est auprès de François et se veut "rassurante" : il ne lui reste que quatre ampoules de morphine. Deux pour lui, deux pour elle. C'est leur dernier jour en ce bas monde, ensuite ils s'en iront rejoindre Nadine. Quelques instants plus tard, Alice met son plan à execution. Elle se rend dans la cave du Select pour provoquer une fuite de gaz. La veuve manque de peu de se voir de Mirta et Rachel mais arrive à se cacher et à faire comme si de rien n'était.

    Ninon, de son côté, s'inquiète de ne plus voir aussi souvent qu'elle le voudrait Rudy. Il faut dire que le jeune homme est en plein stage à l'hôpital. Elle va devoir prendre son mal en patience. En attendant, elle se rend à l'atelier de Charlotte où elle fait la connaissance de Marc. L'artiste peintre compte inviter la compagne de Vincent à une exposition sur les arts premiers. Ninon perçoit les intentions de Marc et préfère se porter volontaire pour l'accompagner. Selon elle, c'est un sacrifice destiné à sauver le couple de son père. Le soir, à l'issue de l'exposition, les deux individus parlent de Charlotte. Marc pense que le couple qu'elle forme avec Vincent n'est pas fait pour durer. De plus, si Ninon les défend si ardemment, c'est simplement parce qu'elle n'est pas si sûre de la solidité de leur relation. Peut-être même qu'elle en pince pour Marc... Une hypothèse que Ninon réfute aussitôt en manquant de laisser Marc en pleine rue, seul. L'homme n'est pourtant pas du genre à se laisser prendre au dépourvu, qui invite la jeune fille à boire un dernier verre.

    Malik rentre au Select comme tous les soirs. Il est le premier à sentir du gaz. Les secours sont aussitôt prévenus, et l'hôtel évacué. Du coup, tous les résidents sont relogés en catastrophe. L'avocat qui souhaitait prendre un peu de distance avec Mélanie, est bien obligé de revenir chez elle en lui expliquant la situation. Cette dernière ne le croit pas le moins du monde. Cela tombe tout de même bien, car elle avait envie de passer la nuit avec lui.

    Chez Vincent, on attend Ninon pour commencer à manger. Son père s'inquiète de la savoir avec Marc. Ils finissent par revenir, porteurs d'une "bonne" nouvelle. Le Select étant fermé, le peintre va devoir passer la nuit chez eux...

    Séquence suspense (fin)

    -> Nadine confime la triste nouvelle à Lucas. Alice va tuer son père et se tuer ensuite. "L'amour est la seule chose qu'on emporte avec soi", conclut-elle.

    BONUS

    -- > - Voici les lieux où vont être relogés les clients du Select : - Malik chez MELANIE, Rudy chez NINON (ils vont ainsi pouvoir se retrouver), Rachel chez GUILLAUME (elle dormira sur le canapé), Mirta chez BLANCHE (Roland lui avait proposé son appartement mais elle a préféré décliner l'offre), Léo chez ROLAND (il dormira sur un lit pliant), Marc chez VINCENT (à la grande joie de ce dernier...), et les autres clients dans d'autres hôtels des environs, grâce aux relations de Mirta.

    - Ninon apprend à Marc qu'elle est actuellement dans une prépa pour Sciences-Po et a la chance de pouvoir faire des piges pour la Depêche Marseillaise. Elle est depuis un an et demi à Marseille.

    - Dans son appartement, Mélanie a une grande affiche de SYBERIA, le dernier film de Georges Clooney.

    - Le centre d'hebergement d'Alice va coûter plus cher que prévu. De plus, la société FENICIE cherche un ingénieur pour une mission de trois ans à la Nouvelle-Orléans, mais Céline se refuse à y envoyer Vincent, malgré le conseil de Malik.


    - épisode 388... (Jeudi 2 mars 2006)

    Guests :

    Nadine (Murielle Huet des Aunay), Marc Verney (Jérôme Marc), Alice (Mathilde Lebrequier), Guillaume (Virgile Bayle), Gali Adoum (Jean-Luc Joseph), Samia (Fabienne Carat), Nicolas (Nicolas Herman) et Charles Frémont (Alexandre Fabre).

    Nombre de scènes

    : 18

    Le moment est venu pour Alice et François de quitter ce bas monde. En effet, nous sommes le 2 mars. C'est aujourd'hui l'anniversaire de Nadine. Alice a revêtu pour l'occasion la copie de la robe de sa demi-soeur. Elle en profite pour expliquer à un François à moitié amorphe ses motivations. Selon elle, Nadine a servi d'appât et s'est faîte violer par sa bande. La vengeance est un plat qui se mange froid.

    Pendant ce temps, dans la cave du Select, Nicolas er Léo découvre que la fuite de gaz était un sabotage. De plus, sous un carton ils découvrent stupéfaits une bombe de fabrication artisanale ! Les démineurs interviennent à temps et Mirta est aussitôt prévenue. A-t-elle des ennemis ? Non, pas qu'elle sache. Léo se montre plus direct : "A-t-elle des nouvelles d'Alice ?". La version du voyage en Savoie ne convinct pas Léo. Il faut retrouver Alice.

    Chez Céline, Juliette reçoit encore de nombreuses mises en garde contre Gali. Elle promet de ne plus le voir, mais de retour dans son appartement, elle le voit, qui est venu récupérer ses affaires. Il lui laisse son jeu de clés en partant. Juliette ne souhaite pas entendre ses explications. Au Parc Borély, Gali retrouve Ninon. L'apprentie journaliste lui apprend que son article sur la mafia tchadienne paraîtra demain. On comprend donc que la séparation entre Juliette et Gali s'est faîte sur un malentendu. Il n'a fait qu'infiltrer un milieu terroriste pour en dénoncer les crimes, voilà tout. Ninon tente d'en convaincre Juliette en lui apportant l'article. La jeune femme se rend compte de son erreur, mais malheureusement Gali ne veut plus lui parler pour le moment.

    Coup de théâtre à l'hôpital de la Timone, Lucas sort de sa catalepsie. Ni une ni deux, il s'habille précipitamment sous le regard impuissant de Guillaume, et s'enfuit. Il court dans le bureau de Léo le prévenir du danger auquel fait face son père, avant de s'évanouir. Un flash inattendu lui permet de localiser François dans une chambre d'hôpital. Le policiers font immédiatement la relation avec la clinique Jouvenin.

    Ils arrivent juste à temps pour découvrir Alice en train d'injecter une dose mortelle de morphine à son "bien-aimé". Léo l'empêche d'aller jusqu'au bout. La veuve est enfin mise hors d'état de nuire.

    Elle s'explique au commissariat, sur la demande de Léo. La mort de Nadine a brisé sa vie car son père s'apprêtait à quitter la mère de Nadine pour venir vivre avec celle d'Alice et reconnaître par là-même cette dernière. Mais après l'assassinat de sa fille, le père a été incapable d'abandonner sa femme. Il est d'ailleurs mort de chagrin et Alice n'a jamais eu officiellement de père. Des années plus tard, elle est tombée sur le journal de Nadine, qui faisait état des humiliations quotidiennes dont elle était victime au lycée. Elle avait noté le nom de ses bourreaux, parmi lesquels figurait David Jouvenin. De là, elle l'a séduit et s'est marié avec lui pour mieux le tuer par la suite. Malgré tout, elle savait que François était inoccent car Nadine le lui avait dit dernièrement. Mais, omnubilée par sa vengeance, elle n'a rien voulu entendre. Désormais, après 24 h de garde à vue, Alice sera incarcérée aux Beaumettes, dans l'attente de son jugement. Elle y retrouvera peut-être Anthony, lui aussi au même endroit.

    Tous ces évènements nous feraient presque oublier que Rudy est allé boire un verre avec Marc apèrs que Ninon ait lâchement pretexté un impératif professionnel. Et Malik, s'inquiète de ne plus avoir de nouvelles de sa soeur et de Juliette. Il prévient la police.

    Séquence suspense (fin)

    -> Blanche est au bar du Mistral et dit à Roland que malgré tout ce que vient d'endurer François, elle ne pourra pas lui pardonner. Lucas arrive à ce moment-là, porteur d'une bonne nouvelle : François va vivre !

    BONUS

    -- > - L'article de Gali s'intitule : "Une mafia tchadienne au coeur de Marseille".

    - La clinique Jouvenin se trouve sur l'avenue du Prado.

    - Marc a 32 ans.

    - Voici le SMS que Ninon envoie à Rudy : "C mrt pr ce soir je rest o jrnal".

    - Léo est félicité au téléphone par le commissaire Beaumont. Il y a de la promotion en perspective !


    - épisode 389... (Vendredi 4 mars 2006)

    Guests :

    Alice (Mathilde Lebrequier), Guillaume (Virgile Bayle), Gali Adoum (Jean-Luc Joseph), Samia (Fabienne Carat), Charles Frémont (Alexandre Fabre), Nathan (Thibault Vaneck) et Christelle (Juliette Watr).

    Nombre de scènes

    : 17

    Alice est pour la dernière fois dans le bureau de Léo. Avant d'être conduite aux Beaumettes, elle échange quelques dernières paroles avec Lucas afin de savoir si sa demi-soeur a été soulagée grâce aux crimes. Lucas lui affirme que ce n'est pas le cas. C'est plutôt elle, Alice, qui n'était pas en paix. Elle a donc fait tout ça pour rien.

    Juliette, elle, triomphe, en montrant l'article de Gali à sa soeur et son père. Cela prouve bien qu'il était innocent, même si Frémont a du mal à l'admettre. Malik, qui l'apprend, est bien embêté. Il avoue à Céline vaoir prévenu la police. Pour elle, il n'y a qu'une chose à faire, sortir le journaliste du pétrin dans lequel il l'a mis. Juliette doit quant à elle reconquérir Gali. Et justement, Ninon vient la voir. Elle lui apprend que l'article de Gali va être publié dans un hebdomadaire anglais, mais surtout, elle a une lettre pour la jeune femme. Gali lui donne rendez-vous. Juliette y court. En pleine rue, le tchadien et elle font un mariage virtuel. Au moment de passer l'alliance, la police débarque toutes sirènes hurlantes. Gali est emmené de force et a à peine le temps de lui laisser son alliance.

    Gali n'est pas le seul à être pris de court. Luna est dans le même cas. Elle est obligée d'annuler ses vacances d'une semaine au ski pour un rendez-vous avec M Delvaux, un client très important. Cela embête son entourage. Guillaume ne peut partir en vacances seul, Nathan ne peut plus organiser la fête qu'il avait prévu en l'abscence de son père et Christelle est une fois de plus ennuyée de voir que Luna est rattrapée par des impératifs dont elle pourrait bien se passer. Pourtant l'adolescente rebelle confie à Thomas qu'elle a un plan pour libérer la comédienne de ses chaînes...

    Lucas, tout à son bohneur d'apprendre que son père est sain et sauf, n'en a pas finit avec Nadine. Il souhaite lui faire ses adieux. Pour cela, accompagné de Samia, il se rend au Select dans la fameuse chambre du meurtre. Mirta arrive sans prévenir et les met dehors sans qu'il ait eu le temps de faire quoi que ce soit. Sa soeur, dans l'appartement familial, a une conversation avec Blanche. Pour elle, son père n'existe plus. Il n'a pas voulu la croire, subjugué qu'il était par le charme de la veuve noire.

    En fin de soirée, la bande d'amis formée par Lucas, Rudy, Ninon et Samia se retrouvent chez Vincent. Lucas se fait taquiner au sujet de Nadine. En abordant la question, il se rend compte qu'il ne parvient plus à se rappeler du visage de Nadine, comme s'il s'était agi d'un rêve.

    Séquence suspense

    -> Juliette est paniquée. Que va devenir Gali ? En compagnie de Malik, qui tente de la rassurer, elle avoue ses intentions. Convaincue que son père est à l'origine de l'arrestation, elle est bien décidée à dire tout ce qu'elle sait sur lui pour le faire mettre en prison. Malik comprend alors qu'il n'a plus d'autre choix que d'avouer : "C'est moi qui ait prévenu la police...".

    BONUS

    --> - Léo confie à Alice que sa femme a été assassinée mais qu'il n'a jamais cherché à se venger.

    - Roland refuse de servir de l'alcool à Nathan tant qu'il n'aura pas atteint la majorité, c'est-à-dire dans trois ans.

    - Les bans du mariage de Juliette et Gali ont étés publiés. Le mariage est prévu pour dans trois semaines, autrement dit, le 25 mars.


    - épisode 390... (Lundi 6 mars 2006)

    Guests :

    Gali Adoum (Jean-Luc Joseph), Samia (Fabienne Carat), Marc Verney (Jérôme Marc) et Nicolas (Nicolas Herman)

    Nombre de scènes

    : 17

    François est de nouveau sur pied. Fidèle à ses habitudes, il prend son café du matin au bar de son père. Il annonce alors une décision irrévocable : son départ dès ce soir pour la Nouvelle-Orléans. Céline cherche un ingénieur pour superviser la reconstruction du batîment de l'Alliance française, et il a sauté sur l'occasion. Roland lui conseille de bien réfléchir mais rien ne le fera changer d'avis. Pour le moment, seule Blanche est au courant. C'est d'ailleurs elle qui se charge d'annoncer la triste nouvelle à sa progéniture. Lucas est le plus touché. Johanna, elle, demeure sur sa position de rejet de son père. Les adieux entre François et ses enfants se passent plutôt mal, ponctués de piques de la part de Johanna.

    Juliette tente elle aussi de lutter contre un départ, celui de Gali. Il va passer ce matin en comparution immédiate pour délit de séjour irrégulier. L'avocat fera tout son possible. A la sortie de l'audience, le verdict n'est pas si terrible. Gali obtient trois mois de sursis mais écope de 10 ans d'interdiction du territoire. Il reste à trouver un pays susceptible de l'accueillir. Mais Juliettte ne se veut pas fataliste, elle est bien décidée à se battre et à ne pas faire semblant.

    Du côté de Ninon et Rudy, la relation de couple n'est pas au beau fixe. Accaparé par ses études, Rudy se voit reproché de ne plus consacrer assez de temps à sa copine. La goutte d'eau qui fait déborder le vase survient lorsque la jeune femme surprend une conversation entre Marc et Rudy, au cours de laquelle elle est tournée en dérision. Elle ne supporte pas que son petit ami confie des choses d'ordre privé à un quasi-inconnu, et encore plus quand il s'agit de Marc. Vincent soutient sa fille, mais à vrai dire, il n'a pas la tête à cela. Quelques heures plus tôt, François lui a fait ses adieux et lui a proposé de reprendre son métier. Est-il prêt à travailler en permanence avec Céline Frémont ?

    Séquence suspense (fin)

    -> François est à la gare, accompagné de Thomas et de Lucas. Johanna refuse de s'y rendre malgré la tentative de son grand-père. De fait, Roland arrive juste à temps pour dire aurevoir à son fils. François monte dans le train de la gare Saint-Charles, en direction d'une nouvelle vie...

    BONUS

    --> - Selon François, il n'est pas exclu qu'il revienne pour les vacances de Noël. Sa mission devrait durer trois ans.

                      - Céline est au courant de son départ depuis samedi dernier.

                      - Durant sa jeunesse, Gali Adoum a appris à aimer la France à travers la lecture de Voltaire, Hugo et Diderot.

                      - Rudy travaille près de 70 heures par semaine pour préparer son concours. Une quantité de travail qu'est loin d'atteindre Ninon, d'après lui.

                       - Enfin, Nicolas est contre la politique d'immigration de la France. Thomas lui propose même de devenir ministre de l'Intèrieur. Qui a dit que PLUS BELLE LA VIE était apolitique ?


    - épisode 391... (Mardi 7 mars 2006)

    Guests : Idrissa (Jean-Michel Venus), Samia (Fabienne Carat), Nicolas (Nicolas Herman), Gali Adoum (Jean-Luc Joseph) et Marc Verney (Jérôme Marc).

    Nombre de scènes : 16

    Opération "sauvons les meubles" dans la série ! La situation de Gali, tout d'abord, est pour le moins préoccupante. Ninon lui annonce que le comité de soutien qui devait se mettre en place au sein de sa rédaction a été annulé pour cause de peur viscérale du rédacteur en chef de faire fuir ses lecteurs. Ninon lui donne quand même le chèque de sa pige et le fruit d'une collecte faite en son honneur. Maigre consolation, d'autant plus que Gali est aussi abandonné par ses "frères tchadiens". Idrissa, son passeur, n'a pas aimé l'article sur la mafia tchadienne car il pense que cela nuit à l'image de ce pays à Marseille. Juliette tente bien de le convaincre de partir se marier avec lui en Afrique, rien n'y fait. Il va alors prendre une décision radicale.

    L'opération est aussi valable pour le couple Ninon-Rudy. La jeune pigiste a du mal à pardonner les sarcasmes de son petit ami, surtout face à Marc, qu'elle prétend détester. La preuve, lorsque les deux individus se croisent, les propos sont loin d'être amicaux, surtout de la part de Ninon. Plus tard, sur la terrasse du bar du Mistral, et après avoir demandé conseil à sa mère, Rudy vient platement s'excuser. Marc est juste en face, qui boit son café, et observe la scène, à demi-amusé. Ninon accepte les excuses de Rudy mais fixe à intervalles réguliers le regard de Marc. Il semble que l'alchimie soit en train de naître entre les deux. Cela ne va pas être facile car Ninon a sa fierté, et se séparer de Rudy pourrait avoir des conséquences inattendues.

    Vincent, son père, est allé voir Céline pour se proposer de reprendre le poste laissé vacant de François. Céline accepte immédiatement, tout en lui rappelant qu'ils vont être amenés à se revoir souvent.

    Enfin, Johanna, qui continuait à se montrer indifférente quant au départ de son père, craque lorsque Mirta vient lui ramener les affaires de son père. Elle prend l'eau de toilette de François et en asperge un coussin, qu'elle serre contre elle. Lucas assiste à la scène, et tous deux se consolent mutuellement. Le soir, ils vont même cherche ensemble Blanche à la sortie de l'école. Entre le frère et la soeur, un pacte de non-agression vient d'être signé, mais pour combien de temps ?

    Séquence suspense (fin) - >

    Gali, au desespoir, vient se constituer prisonnier dans le bureau de Nicolas. Le policier, qui le connaît pour en avoir entendu parlé de la bouche de Juliette, ne compte pas le laisser faire. Il l'amène à son domicile pour trouver une solution. Thomas, qui sert l'apéritif, en a une toute prête : puisque Gali ne peut obtenir de vrais papiers, des faux feront l'affaire. Et si il n'y a qu'une personne qui puisse lui en procurer, c'est bien Nicolas...

    BONUS -- >

    - La mère de Thomas s'appelait Iris mais Roland est restée avec Mireille par amour pour François.

                         - "Tout vil flatteur vit aux dépends de celui qui l'écoute", voici ce que Ninon réplique en substance à Marc, un propos librement inspiré de Jean de la Fontaine.

                        - Une fois de plus, dans la série, un homme est confronté à un dilemme professionnel. Après Malik, c'est maintenant Nicolas qui doit choisir entre faire preuve d'humanité et bafouer les lois. Notons que ce choix n'avait pas handicapé Malik, grâce à la bienveillance de Léo. Mais Castelli acceptera-t-il de le couvrir ?


    - épisode 392... (Mercredi 8 mars 2006)

    Guests : M. Delvaux (Benoît Bellal), Samia (Fabienne Carat), Nicolas (Nicolas Herman), Gali Adoum (Jean-Luc Joseph), Marc Verney (Jérôme Marc), Nathan (Thibault Vaneck) et Christelle (Juliette Watr).

    Nombre de scènes

    : 18

    Thomas a apparemment su trouver les mots justes : Nicolas profite de l'abscence de Léo, pour fouiller parmi les papiers volés récemment saisis. Il en extraie un passeport et a à peine le temps de le dissimuler dans sa veste, que Léo arrive. Troublé, le jeune lieutenant prétend aider un collègue dans sa tâche. Après les modifications de rigueur, Nicolas donne le passeport à Gali. Il a 48 heures pour quitter le pays. La seule terre d'accueil pour lui est le Québec, où on ne demande pas de visa aux français. Une fois là-bas, il devra s'adresser au bureau de l'Immigration pour faire les démarches officielles. La séparation d'avec Juliette est douloureuse, mais le couple n'a pas le choix.

    Luna, elle, ne compte pas rater une nouvelle fois son rendez-vous avec Delvaux, le plus important client de Charlotte. Pourtant, l'homme se montre très entreprenant, à tel point qu'il agresse Luna dans l'intention de la violer. Christelle arrive à temps pour le faire fuir. Luna, choquée, n'a pas l'intention de porter plainte. Mais cette expèrience lui a fait prendre conscience qu'elle n'était pas faite pour le métier. Dans cette affaire, Christelle est un appui non négligeable. Ayant elle-même été violée, elle connaît le sujet.

    Chez les Chaumette, Ninon supporte de moins en moins Marc. Rudy, qui comptait bien l'emmener à une fête proposée par l'artiste-peintre, essuie un refus. Plus tard, il se laisse convaincre par Marc d'aller à la soirée seul avec lui. Le peintre sait s'y prendre pour arriver à ses fins. Au bar du Mistral, Nathan le voit dessiner le portrait de Ninon, dans une posture colérique. Il s'explique : dans la tradition aborigène, on représente les gens dans leur humeur dominante. Ninon, c'est donc la colère, et selon lui, Nathan serait l'innocence. En tout cas, si Marc n'a pas encore conquis Ninon, il a tout de même avancé avec sa belle-mère. Il passe en ce sens un accord avec Charlotte pour exposer ses peintures dans son atelier.

    Le soir, au bar du Mistral, Juliette attend avec impatience l'appel de Gali, entourée de Thomas et Nicolas. Pendant ce temps, Léo vient voir Nicolas et lui signifie qu'un passeport a été volé. Son regard en dit long sur ce qu'il suppose être la vérité. Après son départ, le téléphone de Juliette sonne. Ca y est, l'avion de Gali a décollé. Soulagement général.

    Séquence suspense (fin)

    -> Christelle vient rendre une dernière visite à Luna pour la convaincre de porter plainte. Un salaud comme ça ne doit pas s'en tirer. Christelle l'affirme : "Delvaux va payer".

    BONUS -- >

    - Cet épisode fait la part belle aux noms de famille, dont celui de Nicolas : Barrel.

                      - En cette journée de la femme, il n'est bizarrement fait aucune mention de l'evènement. A la place, les scénaristes ont préféré organiser la tentative de viol de Luna. Plutôt déplacé...

                      - Ce même soir, sur France 2, Fabienne Carat tenait un minuscule rôle dans la nouvelle série "Fête de famille". Elle y jouait une hôtesse de l'air. Et cette fois, avec une coiffure plus stricte, elle faisait vraiment ses 28 ans. Un contraste saisissant par rapport à la série.


    - épisode 393... (Jeudi 9 mars 2006)

    Guests :

    M. Delvaux (Benoît Bellal), Samia (Fabienne Carat), Marc Verney (Jérôme Marc), Nathan (Thibault Vaneck) et Christelle (Juliette Watr).

    Nombre de scènes : 17

    Charlotte ne sait comment se faire pardonner de Luna. Désormais, lorsqu'un grossiste viendra, elles le recevront ensemble. Christelle n'en revient pas de voir que Luna recommence à travailler comme si de rien n'était. Comme elle le confie à Thomas, elle va trouver un moyen de la venger. Mais c'est sa tante qui la précède. Charlotte vient demander conseil auprès de Vincent car il se trouve que les entrepôts de Delvaux ne sont pas aux normes. Céline, qui se trouve dans la même pièce, est prête à l'aider. Elle connaît le directeur des services d'hygiène et de la sécurité; ce dernier ora donc rendre visite au grossiste.

    Du côté de Malik et Mélanie, c'est la grande visite des appartements. La jeune serveuse a tenu à l'accompagner, mais ses remarques ne plaisent guère aux propriétaires : trop sombre, plomberie datant de Mathusalem... rien ne semble lui convenir. Malik est excédé. Aprsè tout, cet appratement lui est destiné puisqu'ils ont décidé de vivre séparés. Mise dans la confidence, Céline lui assure que si Mélanie agit de la sorte, c'est tout simplement parce qu'elle a envie de vivre avec lui mais qu'elle a peur d'essuyer son refus.

    Au bar du Mistral, la bande de jeunes (Rudy, Lucas, Ninon et Samia) veulent faire un plan ciné pour le soir-même. Malheureusement, Rudy doit encore préparer son concours. En allant payer l'addition, Ninon apprend de la bouche de Nathan que Marc a fait un portrait d'elle. N'osant pas aller le voir directement, elle se rend à l'atelier, où l'exposition du peintre doit avoir lieu. Luna est sur place et Ninon finit par trouver le dessin incriminé, qu'elle juge affreux. En colère, elle va cette fois au Select. Marc, qui attendait sa visite, n'est pas le moins du monde vexé. Au contraire, il l'amadoue. Sans y réfléchir, Ninon l'embrasse. Elle regrette ensuite son geste et veut partir, mais Marc la retient. Il n'a besoin d'user trop de force car Ninon se laisse faire bien volontiers. Et voilà que deux personnes que rien ne semblait rapprocher, se mettent à sortir ensemble ! C'est à n'y rien comprendre.

    Christelle qui se dirige sans doute en direction de l'atelier, est victime d'une mauvaise farce de Nathan. Le jeune homme a surgi d'un coin de rue en brandissant un pistolet plus vrai que nature. Il s'en servira pour son jeu de rôle grandeur nature. La nièce de Charlotte n'en a que faire mais elle insiste pour lui emprunter l'arme pour deux petites heures. Devant sa demande insistante, Nathan accepte, bon gré, mal gré. Pendant ce temps, au bar du Mistral, Luna fête au champagne le coup de fil qu'elle vient d'avoir de Charlotte. Celle-ci lui a appris que Céline s'occupait de l'affaire. Roland et Rachel, attentifs à la conversation, comprennent mal car Luna s'exclame à un moment : "On ne va pas engager un tueur à gages, quand même !". Les doyens se regardent d'un air entendu. Pour eux, Luna veut aller trop loin. Mais peu importe, quand le champagne est offert, il faut en profiter. L'euphorie les gagne lorsque Christelle arrive dans le bar, et presse Luna de la suivre. Cela a l'air grave.

    Séquence suspense (fin)

    -> Et pour cause, Christelle emmène Luna devant l'entreprise de Delvaux. Elle lui montre son arme. Avant que la comédienne n'ait le temps de réagir, Christelle se précipite à l'intèrieur et fait mettre Delvaux à terre, le menaçant de son pistolet. "Tu vas payer !", eructe-t-elle. Luna la rejoint et assiste à la scène, abasourdie.

    LA réplique...->

    - Je n'ai pas d'humour. (Ninon)

                           - Je m'en étais aperçu... (Marc)

    BONUS

    --> - Marc loge dans la chambre n°13...

                    - Nathan a essayé d'enrôler Thomas dans son jeu de rôles, sans succès. Et sa tentative d'avoir de la bière échoue lamentablement auprès de lui. Peut-être qu'avec Mélanie ?

                    - Dans sa recherche d'appartement, Malik souligne à Mélanie qu'il n'est déjà pas facile d'obtenir un rendez-vous pour visiter, avec le nom qu'il porte, alors si elle s'y met aussi...


    - épisode 394... (Vendredi 10 mars 2006)

    Guests :

    M. Delvaux (Benoît Bellal), Marc Verney (Jérôme Marc), Nicolas (Nicolas Herman) Nathan (Thibault Vaneck) et Christelle (Juliette Watr).

    Nombre de scènes

    : 17

    Suite directe de l'épisode d'hier, Christelle braque Delvaux et prend l'argent qui se trouve dans son bureau. L'homme essaie à plusieurs reprises de relever la tête pour identifier ces bandits, sans succès. En tout, 15000 € lui sont volé. Avec cet argent, Christelle compte enfin permettre à Luna de réaliser ses rêves, en partant pour l'Argentine. En attendant, l'argent est dissimulé derrière le canapé de Luna.

    Le lendemain, il reçoit la visite de Léo, mais peu d'indices l'aident dans sa démarche. Le lieutenant commence donc une enquête de routine dans le quartier. Liste des fournisseurs de Delvaux en main, il commence par interroger Charlotte. Luna et Christelle se trouvent sur place. La comédienne est bien obligée de confesser la tentative de viol. Au Mistral, où se trouve Nathan aussi, le jeune homme suggère que le braquage est peut-être un acte de vengeance. Il n'est pas trop pris au sèrieux. Mais en ayant vu Christelle chez lui de bon matin et l'attitude gênée de sa belle-mère, Nathan a eu la puce à l'oreille.

    Ninon a passé une partie de la nuit avec Marc, avant de rentrer chez elle. Elle culpabilise. Juliette lui conseille de rien dire à Rudy. Cela tombe plutôt mal car ce dernier lui annonce justement qu'il a pris de l'avance dans son travail et peut donc passer les trois prochains jours en sa compagnie. Ninon a du mal à laisser éclater sa joie. Ironie du sort, Rudy demande conseil à Marc. Le peintre avance l'idée que leur couple évolue, puis s'en va. Quelques minutes plus tard, il retrouve Ninon. D'abord distante, la jeune fille se laisse prendre par les sentiments lorsque celui-ci lui raconte que la seule femme qu'il ait jamais aimé est morte. Il a bien eu d'autres relations mais n'a jamais ressenti un tel amour pour une femme depuis longtemps. Une fois de plus, Ninon cède.

    Dans un registre plus léger, Malik continue sa recherche d'appartement. L'un de ses coups de coeur se trouve sur le Vieux-Port, un appart' de 80m2 avec vue sur le Château d'If, et un loyer à 800€ par mois. Mélanie tient à son indépendance. Il lui serait impossible de donner 400€ par mois pour le loyer. Elle convainct donc le jeune avocat d'emmenager dans son modeste studio de 17m2.

    Séquence suspense (fin) ->

    Après avoir fait l'amour pour la seconde fois en 24H, Ninon s'est assoupie, fourbue. Marc en profite pour sortir discrètement de la chambre et se met à fouiller dans les papiers de Vincent. L'artiste peintre n'a pas l'air si angélique que ça en fin de compte...

    LA phrase...->

    - Tu vas aller braquer tous les gens avec qui j'ai des problèmes ? (Luna, à Christelle)

    BONUS -->

    - Mélanie est indépendante depuis ses 17 ans.

                     - Nouvelle avancée dans la quête de la bière, pour Nathan. Thomas lui en sert une, mais sans alcool. Pourtant, l'adolescent n'a pas le loisir de la goûter puisqu'il quitte brusquement le bar, sans doute pressé de mettre la main sur l'argent volé par Christelle.

                     - Quelques nouvelles sur Gali. Son arrivée au Quebec s'est bien passée. Il a bon espoir d'obtenir une carte de séjour, aidé par ses diplômes prestigieux.

                     - Pour des raisons inconnues, Rudy porte des vêtements de plus en plus laids.

                     - Dès samedi, Charlotte part pour un week-end en amoureux avec Vincent.


    - épisode 395... (Lundi 13 mars 2006)

    Guests :

    M. Delvaux (Benoît Bellal), Marc Verney (Jérôme Marc), Nicolas (Nicolas Herman) Nathan (Thibault Vaneck), Christelle (Juliette Watr), Guillaume (Virgile Bayle), Charles Frémont (Alexandre Fabre) et Picmal (Richard Guedj)

    Nombre de scènes : 17

    Ninon se réveille dans les bras de Marc. Il doit partir ! Si Vincent et Charlotte rentrent de week-end plus tôt et qu'ils les voient... Mais cela ne fait pas peur à Marc, qui fait même promettre à Ninon de parler à son petit copain. L'affaire ne s'annonce pas de tout repos, d'autant plus, que Rudy a travaillé près de 30H durant ces deux derniers jours pour pouvoir se consacrer à Ninon. De plus, il l'invite à un concert de techno. La mort dans l'âme, Ninon prend à part Rudy et lui annonce la triste nouvelle : elle a couché avec Marc. Les lèvres de Rudy tremblent sous l'effet du choc, une poubelle fait les frais de sa colère... il ne veut plus la voir. Plus tard, dans le registre règlements de compte à OK CORRAL, Rudy se rend dans l'atelier de Charlotte. Marc est là, qui l'aide à organiser l'exposition. Le fils de Luna se moontre très agressif, mais Marc préfère ne pas répliquer. Selon lui, leur couple était déjà mort. Il n'a fait qu'accélerer l'inéluctable.

    Guillaume est de retour de son séminaire. Il surprend Christelle et Luna en grande conversation. Il y a quelque chose qui cloche, et il ne va pas tarder à le découvrir. Au bar du Mistral, Rachel tente de faire parler Nicolas sur l'affaire Delvaux. Secret professionnel oblige, il reste muet comme une tombe. La doyenne du quartier profite ensuite de ce que Guillaume se trouve là pour lui rendre le sac que lui avait confié Nathan. Guillaume est intrigié car il n'a jamais vu son fils avec un tel sac. Il l'ouvre discrètement pour découvrir des liasses de billets. Avec Nicolas à quelques centimètres, mieux vaut s'eclipser. Nathan reçoit le sermon d'usage avant que Luna ne lui apprenne que c'est elle la fautive. Compréhensif, son compagnon lui assure qu'ils vont s'en sortir.

    Du côté de l'entreprise Fenicie, les choses bougent. L'adjoint au maire Picmal souhaite construire un second musée d'art contemporain dans la ville et souhaiterait que l'entreprise s'en occupe. Il va bien sûr faire l'appel d'offres réglementaire. En substance, il confie à Céline que son projet risque d'être bloqué par un certain Max Dubreuil, qui siège au conseil général et est un fervent opposant. Charles pourrait s'avérer être un allié de poids dans l'affaire.

    Enfin, Nicolas rend visite à Delvaux. Il questionne une fois de plus l'homme sur ses agresseurs. Le grossiste semble se souvenir de quelque chose, lié aux chaussures que portait l'une des deux voleuses. L'idée fait son chemin mais il se refuse à tout dire au policier.

    Séquence suspense (fin)

    -> Vincent a une entrevue avec Marc au bar. Il souhaite purement et simplement que le peintre arrête de voir sa fille. La conversation tourne rapidement sur Vincent. Marc en sait plus qu'il n'en dit à son sujet. En effet, un ami à Sydney l'a renseigné sur lui. Il a connu Vincent il y a douze ans à Marseille, ce qui tendrait à signifier que le père de Ninon nous cache des choses sur son passé...

    LA réplique... ->

    - "Toujours aussi gracieuse, dis-moi..." (Guillaume, au sujet de Christelle)

    BONUS-->

    - Ninon n'en est pas à son premier coup d'essai. Elle a déjà plaqué Rudy par deux fois, mais aussi Denys et William.

    - Selon Guillaume, aux Etats-Unis, on soigne les blessés sur place avant de les mener à l'hôpital, contrairement à la France.

    - Christelle a eu 18 ans le 4 mars.

    - Nathan aurait voulu allouer la somme volée à la recherche contre le sida.

    - Richard Guedj, qui joue Picmal est aussi chargé de diriger les auteurs de la série !


    - épisode 396... (Mardi 14 mars 2006)

    Guests :

    Maureillas (Benjamin Feitelson), M. Delvaux (Benoît Bellal), Samia (Fabienne Carat), Marc Verney (Jérôme Marc), Nathan (Thibault Vaneck), Christelle (Juliette Watr), Guillaume (Virgile Bayle), Charles Frémont (Alexandre Fabre) et Picmal (Richard Guedj).

    Nombre de scènes : 17

    Ninon est attaqué de tous côtés : par son père, qui lui reproche d'avoir découché, par Johanna, qui lui reproche d'avoir détruit son couple avec Rudy pour rien... Toute cette pression accumulée lui fait ressentir le besoin de s'éloigner de Marc, ne serait-ce que pour une courte période. Pour le peintre, cela ne pose aucun problème. Ninon est rassurée en dernier lieu par Rudy. Le jeune homme lui assure qu'il l'attendra le temps qu'il faudra et qu'il comprend qu'elle puisse avoir besoin de voir d'autres hommes.

    Luna, elle, reçoit la visite surprise de Delvaux. Le grossiste a tout compris et vient récupérer son argent. Luna nie avant de s'avouer vaincue. Mais Delvaux ne compte pas en rester là. Il prend les papiers d'identités de la comédienne. Le marché est clair, si elle ne se montre pas consentante, il ira tout dire à la police. Et pour Luna, cela reviendrait à envoyer Christelle en prison, ce à quoi elle se refuse. Guillaume, mis au courant, exige d'obtenir l'adresse du maître-chanteur. Il va prendre en charge le problème.

    L'entreprise Fenicie, de son côté, traverse une mauvaise passe. Céline voit tous les plus importants chantiers lui filer sous le nez. Elle en vient presque à regretter les anciennes méthodes de son père. Une bonne nouvelle vient cependant illuminer sa journée. Picmal est devenu le successeur de Max Dubreuil après la demission de ce dernier du Conseil général. Il compte bien donner un coup de pouce à la société en remerciement. L'ombre de Charles Frémont n'est pas loin... Au même moment, il remercie l'un des fidèles hommes de main pour s'être occupé de Dubreuil. Il a suffi de lui mettre dans les bras une slave mineure, Tatiana et de menacer de tout réveler, pour obtenir son départ.

    Séquence suspense (fin)

    -> Ninon est dans la chambre de Marc. Le peintre la presse de faire un choix clair et définitif. Ninon a tranché : "Je veux que tu restes", lui dit-elle.

    LA phrase

    --> - Aller voir Delvaux ? Pour qu'il me culbute sur le bureau ? (Luna, après que Guillaume lui ait dit qu'il fallait rendre l'argent)

    - J'y irais moi. Avec un peu de chance, il n'aura pas les mêmes idées, enfin, j'éspère... (la réponse de Guillaume, toujours aussi subtil)

    BONUS

    --> - Voici le repas de midi de Lucas, Rudy et Samia : un jambon-beurre pour le premier, un saucisson-beurre pour le deuxième et un camembert-beurre pour la dernière. Bon appétit !

    - Christelle a été trahie par ses chaussures écossaises.

    - Le bébé de Johanna aurait trois mois aujourd'hui. La jeune fille compte bien sur la rupture pour tenter de reconquérir Rudy.

    - Aujourd'hui, Blanche avait une réunion pédagogique et comptait aller au théâtre.

    - Delvaux harcèle aussi ses employées et menace de les renvoyer si elles parlent.


    - épisode 397... (Mercredi 15 mars 2006)

    Guests : M. Delvaux (Benoît Bellal), Marc Verney (Jérôme Marc), Nicolas (Nicolas Herman), Christelle (Juliette Watr), Guillaume (Virgile Bayle) et Samia (Fabienne Carat).

    Ninon se réveille une fois de plus aux côtés de Marc. Le peintre la convainc de ne pas faire souffrir inutilement Rudy. Aussitôt dit, ausitôt fait, Ninon croise son ancien petit ami en sortant de chez elle. Quelques mots plus tard, c'est une relation vieille de huit mois qui se termine. Du coup, Rudy se défoule sur qui il peut, comme Johanna, venue officiellement le voir par compassion, alors que l'on sait bien qu'il y a anguille sous roche. Le futur médecin n'est pas dupe, qui lui dit clairement qu'il n'y a rien à espérer entre eux deux. Charlotte de son côté veut tenter de réconcilier Vincent et Marc par la tenue d'un dîner improvisé. Vincent n'est guère ravi à l'énoncé de la nouvelle.

    Charlotte, encore elle, donne une lettre de Christelle à Luna, avant de partir faire du shopping avec Ninon. La lettre lui fait comprendre que la jeune fille a décidé de se sacrifier pour elle. Et pour cause, Christelle est déjà chez Delvaux. Le grossiste ne veut rien savoir d'elle, car elle n'est pas son genre. Pourtant, ses arguments tournent court lorsque Christelle se présente seins nus devant lui. L'excitation monte, et Delvaux serre violemment Christelle sur son bureau. Au même moment, Luna est allée avertir Nicolas, qui se précipite en trombe dans les lieux avant que le pire n'arrive. Delvaux est arrêté, mais Christelle, placée en garde à vue.

    Ce mercredi est aussi un jour à marquer d'une pierre blanche pour Malik. Celui-ci quitte le Select pour de bon et emménage chez Mélanie. La serveuse est ravie de l'accueillir. Elle déchante quelques heures plus tard en découvrant le capharnaüm laissé par Malik. Tous ses cartons sont arrivés. Il se replonge avec plaisir dans ses vieux souvenirs d'enfance : un ballon crevé dédicacé par les plus grands joueurs de l'OM, une vieille rédaction de 6e dont le sujet était "Décrivez un dimanche dans votre famille"... Pour mettre un terme au chambardement, il y a une solution : la cave de Mélanie.

    Séquence suspense (fin) ->

    Ninon et Marc sont arrivés chez les Chaumette pour dîner. Réunis autour d'une bonne table, l'ambiance n'en est pas moins glaciale. Vincent lançe quelques allusions sur la différence d'âge prononcée entre sa fille et le peintre. Puisque l'heure est aux règlements de compte, Marc se lance dans la bataille. Il réaffirme que Vincent était à Marseille en 1994 et qu'ils avaient une amie commune du nom de Sylvie. La tablée en reste bouche bée.

    LA phrase -->

    Nicolas arrive alors que Delvaux est en train d'essayer de violer Christelle :

    - C'est bon, elle est consentante... (Delvaux)

    - T'as raison, ça saute aux yeux. (Nicolas)

    BONUS -->

    - Voici le contenu de la lettre laissée par Christelle : "Luna, ton mec a raison, c'est ma faute si t'es dans ce merdier alors je vais aller voir Delvaux et je vais régler ce problème avec lui. Comme ça, il te foutra la paix. Après, je disparais. De toute façon, je t'amène que des emmerdes. Je t'aime. Christelle."


     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    visiteur_flo
    Samedi 11 Mars 2006 à 11:07
    F?citations pour tout ce travail!C'est super quand tu n'as pas pu voire les ?sodes!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :