• Fabienne Carat au théâtre

    Photo : pe-4.jpg

    Dans les coulisses de... "Un parfum d'engambi", avec Fabienne Carat

    C'est presque par hasard que j'ai eu connaissance du passage de Fabienne Carat dans ma ville. Pour tout vous dire, c'était la veille, dans un hebdomadaire local. Ni une, ni deux, je prend mon portable et j'appelle pour réserver une place. Miracle, il en reste une !

    Le jour J, je suis fébrile. Plus que quelques heures à patienter. La journée s'écoule longuement. J'écris même sur un carnet quelques questions dans l'espoir de pouvoir les lui poser.

     

    18H50

    J'arrive à l'auditorium de ma ville où doit avoir lieu le spectacle. Plus que dix minutes à patienter, normalement. La plupart des gens patiente dehors. Par esprit de mimetisme, je fais de même, avant de me rendre compte que je n'ai toujours pas de billet. Je me dirige donc vers la caisse, située près de la porte de la salle. 12 euros. Ca n'est pas cher payé. Et puisque je suis devant la salle, j'y reste.

    19H

    La porte s'ouvre. On nous demande d'entrer sans bousculade. Je suis l'un des premiers à pénétrer à l'intèrieur. Une maman, pas gênée pour deux sous, dit à sa fille de réserver tout le côté droit du premier rang. Et pourquoi pas toute la salle pendant qu'on y est ? Je m'installe donc au premier rang, à proximité de la fille, et je la regarde avec un air de défiance. Qu'elle essaie un peu de me faire dégager !

    Ensuite, les minutes s'écoulent sans que rien ne se passe. Il fait chaud. Certains ont déjà dégainé appareils photos et téléphones portable. J'ai moi-même amené le mien mais je n'osais pas le sortir. Mon voisin n'y voit pas d'oppostion. Je m'évante avec l'affiche du spectacle. A quelle heure est-ce-que ça va bien pouvoir commencer ?

    19H25

    L'animateur de la soirée, qui a eu un coup de coeur pour le spectacle Parfum d'engambi, arrive sur scène. Une femme dans la salle s'exclame : "Qu'il est beau !". Rires gênés. Avant d'accueillir les comédiens, Gianni Palazzo se propose de nous interpréter une chanson. Soit. J'écoute d'une oreille distraite.

     

    Enfin, après son interprétation, le chanteur nous présente la pièce qui nous attend. Elle a déjà été jouée à Marseille en mai dernier. Il quitte enfin la scène le rideau peut s'ouvrir complètement. On découvre le décor, assez simpliste. Un pan de mur représente ce qui est censé être l'intèrieur d'une cage d'ascenceur. Le premier à entrer en scène est Jeff Carias. J'avais lu que l'un des comédiens était le cousin de Patrick Bosso, et j'étais sûr qu'il s'agissait de lui. Pas du tout. Pourtant, il a le même crâne chauve, les mêmes mmiques et le même accent. D'emblée, on voit que l'ensemble ne va pas voler très haut. Jeff s'amuse à péter dans l'ascenceur et à nous en décrire la senteur. Peu râgoutant. Pourtant, dans la salle, c'est l'hilarité générale. Peu après les pets, Fabienne Carat entre dans l'ascenceur et manque défaillir sous l'odeur. Jeff pretexte que des gamins ont mis des boules puantes. Troisième acteur à entrer en scène, Bruno Gallisa est vêtu de façon assez burlesque. Un short ultra-moulant et un débardeur. Il incarne la "folle" caricaturale. Dernier personnage, Jean-Luc Bosso, le fameux cousin. Il est armé et menace les autres occupants, lorsque l'ascenceur tombe en panne, par un subtil jeu de lumières.

     

    <

    Je ne vous décrirai pas davantage la suite pour vous laisser la primeur de la découverte, mais je peux tout de même vous donner mon sentiment général. Pour tout vous dire, je n'ai pas été passionné. Certaines répliques font sourire, mais pas au point de se tenir les côtes, tel mon voisin. L'interprétation n'est pas à remettre en cause. Fabienne a eu à plusieurs reprises des fous rires, difficilement réprimés. Au début, je croyais que cela faisait partie de la pièce...

    Parmi les bons moments, on peut noter la chanson "Gigi l'amoroso" interprétée par tous les acteurs, une mini-parodie du fameux 118 218. On peut saluer le courage de ceux-ci pour tenir 1H15 sous la chaleur des projecteurs, avec pour seul boisson, l'eau d'un arrosoir (les spectateurs de la pièce comprendront !)

     

    <

    Concernant Fabienne, j'ai trouvé sa voix très différente de celle qu'elle a dans la série, peut-être est-ce sa voix "spécial théâtre".

     

    <

    Après le spectacle et une chanson ritale supplémentaire, nous avons attendu que Fabienne descende de sa loge. Comme l'attente était longue, et que des privilégiés étaient déjà montés, nous avons pris notre courage à deux mains et nous y sommes allés. J'étais accompagné de deux collégiennes et d'un petit d'école primaire.

     

    <

    Fabienne s'apprêtait à sortir de sa loge. La fille à côté de moi n'en pouvait plus. Elle se croyait prête à pleurer. L'émotion était forte. Enfin, quand elle est sortie, accompagnée de son petit copain (que je n'avais jamais vu), Fabienne a pris le temps de nous signer les photos dédicacées qu'elle avait prévue pour l'occasion. Elle nous a demandé si nous n'avions pas eu trop chaud, nous a confié ses fous rires... Voyant que j'avais mon appareil photo, elle en a déduit que nous souhaitions poser à côté d'elle. C'est donc son petit copain qui nous a pris en photo tous les quatre.

     

    <

    Elle est ensuite descendue, beaucoup de monde l'attendait. Une mère de famille, fan de la série, lui a demandé si l'ambiance chaleureuse visible à l'écran était la même que pendant le tournage, ce qu'elle a confirmé.

     

    <

    Quand je suis parti, elle était encore en train de signer des autographes, sur de simples feuilles de papier, car à court de photos officielles. En tout cas, j'ai passé une très bonne soirée, et je suis content de vous en avoir fait profiter. Si vous aussi vous avez déjà vu cette pièce et que vous voulez exprimer votre avis, n'hésitez pas, en laissant un commentaire.

     

    <

    Et voici maintenant, des vidéos dans les coulisses...

     

     

    < <

     

     

    <

     

     

    <

    Et en bonus, la fameuse chanson interprétée par les comédiens...

     

    <


  • Commentaires

    1
    visiteur_Attention !
    Mardi 4 Juillet 2006 à 12:41
    Les extraits mis sur ce blog sont prot?s par les droits d'auteur aupr?de la Sacd et Sacem et doivent ?e retir?
    2
    visiteur_sacem
    Mercredi 31 Janvier 2007 à 14:01
    ces video sont ill?les et soumis au paiement de droits d'auteur. si l'ensemble de celles-ci ne sont pas retir? sous 48 heures des poursuites seront engag? devant le tribunal d'AIx !
    3
    visiteur_lealove62
    Vendredi 7 Novembre 2008 à 16:59
    samia c toi je ve te voir tu abite ou tu peut venir a barlin je regrade plus belle vie tout les jour je ve te voir
    4
    visiteur_lealove62
    Mercredi 12 Novembre 2008 à 11:25
    fabienne je ve te voir tu est trop belle tu joue bien ton role tu abite a mersellieu je ve te voir gros bisou je t 'aime de tout mon coeur j 'eme que toi dans plus belle la vie je ne te quitere jamain
    5
    visiteur_lealove62
    Mercredi 12 Novembre 2008 à 11:27
    tu tapelle fabienne carat est moi c lea
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :