• L'Appel gagnant, suite

    l'appel gagnant

    L'appel gagnant (suite...)

    (et découvrez, ou redécouvrez le précédent article "L'appel gagnant, une arnaque ambulante", dans la même rubrique)

     

    Le Blog Telerama s'y met aussi et a testé pour nous la fameuse émission L'appel gagnant. Le verdict est sans appel. Extraits.

    " RTL 9, pour moi, ça a longtemps été comme Nogent-le-Rotrou. J’y suis passé cent fois : jamais je ne m’y suis arrêté. Je poursuivais ma route vers Quimper ou Paris 1ère, en ne gardant de cette traversée fugitive que l’impression du premier coup d’œil. (...)

    Si je parle au passé, c’est que les choses, depuis peu, ont changé. Non pas que je consacre désormais mes week-ends à arpenter la capitale du Perche. (...)

    Mais il m’arrive certains soirs de zapping, aux alentours de 23 heures, de m’arrêter sur RTL 9. La faute à un programme, qui est au tout-venant des jeux télé ce que le «Carré noir sur fond blanc» de Malevitch est aux trésors de la peinture flamande. Un objet singulier, d’une radicale étrangeté. (...)

    2 heures 40 de parlotte, dont l’absolue vacuité finissait par produire une sorte de fascination, d’appel vertigineux du vide. Rares sont les émissions à donner aussi distinctement la mesure et la saveur du temps. A jouer à ce point la durée — comme le faisaient les interludes, il y a 30 ou 40 ans.
    Je me faisais cette réflexion, hier matin, en assistant à la conférence de rentrée des chaînes AB. Je me disais que la chaîne phare du groupe se livrait là à une expérimentation des plus inattendues. Pourtant, «L’appel gagnant» fut à peine cité par Richard Maroko, dans sa présentation des chaînes dont il dirige les programmes. (...)

    La conférence se déroula sans anicroches, jusqu’à ce qu’il convie les journalistes à se rafraîchir au buffet. Croyait-il pouvoir éviter les questions comme, quelques jours plus tôt, Patrick de Carolis et Etienne Mougeotte ? Un confrère (Joël Wirtzel, de la lettre professionnelle «Satellifax») se leva brusquement et le coupa, en clamant haut et fort que «L’appel gagnant» était «une escroquerie». En invitant les téléspectateurs à composer en masse un numéro surtaxé, pour n’en prendre à l’antenne qu’un nombre dérisoire, l’émission engrangeait selon lui des profits disproportionnés au regard des sommes consenties aux gagnants — après 2 ou 3 heures d’antenne. La critique fit mouche et Richard Maroko prit la mouche, jugeant le mot «escroquerie» «exagéré.»
    Je ne suis moi-même pas loin de le penser. C’est vrai, «L’appel gagnant» offre des occasions de perdre bien plus que de gagner. J’en ai fait l’expérience hier soir, en appelant l’émission. Une voix m’a demandé mon numéro de téléphone et a paru peinée de m’annoncer que ma candidature n’était pas retenue. «Vous aurez peut-être plus de chance la prochaine fois », m’a-t-elle conseillé avant que je raccroche. Il était tard, j’étais fatigué et je doutais que deux ou trois appels surtaxés suffiraient à me mettre en contact avec Francesca. Alors, j’ai renoncé. Je suis allé jeter un œil sur le site de la chaîne. J’y ai trouvé un règlement plutôt clair (www.rtl9.com/appel_gagnant), avant de relever que la société organisatrice du jeu-concours était immatriculée à La Valette. J’ai fermé internet. Je suis resté devant mon poste, à attendre l’appel de Jérôme de Rodez. Après qu’il ait gagné, une nouvelle énigme a été présentée. J’ai tenu un moment, puis le sommeil s’est invité… "

     

    Et les commentaires des internautes suite à cet article ne sont pas en reste. En voici une petite selection.

    - " Télévisuellement je me demande ce que ça apporte de regarder une grue arnaquer un nombre impressionnant de gens..." (Milie)

     

    - " J'avais beau croire avoir tout vu en matière de nullité télévisuelle, mais là, ça me laisse sans voix. Comme la fois où il fallait trouver le nom de trois pays dans une grille. Je vous passe le nombre incroyable de personnes qui ne connaisent pas la différence entre pays et ville pour en arriver à la fin du jeu: désespérant de nous faire trouver le dernier pays, l'nimatrice tente de nous mettre sur la voir en glissant négligeamment des "oh il fait froid ici! (...) Finalement un téléspectateur appelle (toujours 5 secondes avant la fin du temps imparti) et donne la bonne réponse: Samoa. toujours pas compris! L'ours était une référence à lost et donc il fallait trouver un pays chaud? Le pire, ce n'est pas que RTL9 se fasse de l'argent là-dessus, mais que des couillons appellent pour donner exactement la même réponse que le précédent! il y a des baffes qui se perdent. " (Bihan)

     

    - " Bravo François d'avoir tenu plus de 2h30 devant ce jeu! La dernière fois que je suis tombé sur un de ces trucs, j'ai tenu à peu près 2 min et 25s. En fait, tout ce que ça m'a procuré, c'est une immense envie de coller une baffe à la présentatrice: elle avait un petit air prétentieux, elle tirait une tronche de 6 pieds de long et elle engueulait à moitié les gens en leur disant "vous allez trouver maintenant!". Je ne dois pas être la bonne cible pour ce type de programme... " (Majorette)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :