• La finale

    Comme l'on pouvait s'en douter, c'est finalement Clémence qui a remporté à une écrasante majorité la cinquième édition de Koh-Lanta. En effet, le jury final a voté à l'unanimité pour elle. Francis, beau joueur, l'a félicité.

    Mais c'est surtout l'attitude de Mohamed qui est la plus remarquable dans tout ceci. Alors qu'il aurait pu garder une certaine rancune contre celle qui lui a soufflé sous le nez les 100000 euros, il n'en a rien fait, et a appris à pardonner.

    L'émission d'hier a donné lieu à un best-of géant et traînait un peu en longueur. Les aventuriers devaient suivre les pas du "pêcheur fantôme" et revenir sur les lieux marquants de l'aventure. Cela a été l'occasion de voir pour la quarantième fois la séquence du retour de Francis, traité par derrière d'"inconscient" voire même de "débile" par ses camarades.

    Les dernières épreuves ont étés les plus croustillantes, surtout celle d'orientation. Dès que j'ai vu Alexis partir en premier, je savais qu'il était condamné à l'échec. Une simple intuition... Celui-ci nous a bien fait rire car il était complètement perdu dans la brousse et on pouvait le voir sous un nouveau jour. Non seulement il a en grande partie déboisé la forêt, mais il lâchait aussi de nombreux jurons. C'était d'un comique !

    La célèbre épreuve du poteau n'a pas répondu à nos attentes. Francis est tombé au bout de cinq minutes et Mohamed a lâché au bout de presque une heure, sans raison apparente. Peut-être croyait-il que Clémence allait le choisir à coup sûr et que ça ne valait pas la peine de rester sur un poteau pour rien...

    Grand mal lui en a fait puisque, au terme d'un suspense haletant (entrecoupé par une page de pub et un début de conseil sans lien apparent), Clémence a choisi Francis. Stratégie, vous avez dit stratégie ? Si son choix s'était porté sur Mohamed, la victoire aurait été pour lui à coup sûr. Bénéficiant d'une popularité hors norme, il n'avait pas beaucoup de soucis à se faire. Mais le sort en a décidé autrement.

     

    Et le moment le plus attendu de la soirée était bien entendu l'émission en direct. Revoir nos aventuriers quelques mois après réserve toujours quelques surprises. Là, on a pu voir que Mohamed n'était pas redevenu aussi musclé qu'avant, au contraire de Jérôme, aussi gonflé que la mascotte Michelin !

    Denis a tenu à faire durer le suspense jusqu'au bout, en nous resservant des séquences déjà vues maintes fois. Il aurait été préférable de nous proposer des moments inédits; pourquoi pas des bêtisiers. Voir Denis bafouiller ou se casser la bobine, je n'aurai manqué ça pour rien au monde.

    L'animateur a également interrogé les enfants de certaines partcicipantes. Et l'un d'eux, quand on lui a demandé s'il se sentait d'attaque pour un Koh-Lanta 48, a répondu par la négative, et ajouté que ça n'existerait sûrement plus d'ici là. On dit toujours que a vérité sort de la bouche des enfants...

    Côté séquence émotions, on retiendra les larmes de Sakhône et de sa compagne. Depuis l'aventure, c'est un homme nouveau. Il s'intègre dans les groupes, fait des sorties entre amis... Koh-Lanta, c'est mieux que chez le psy !

    Contrairement à l'année dernière, il n'y a pas eu d'erreur de la part de la production, et le nom de la gagnante est resté secret jusqu'au bout. On aura pu noter quelques blancs, et un Jérôme qui tentait en vain de passer son micro à la candidate derrière lui (un peu miro sur les bords...), mais sinon, tout allait bien.

    D'ailleurs, les inscriptions se cloturent fin septembre, pour un tournage prévu en janvier prochain ! Enfin, signalons que l'émission, en rassemblant plus de 8,5 millions de téléspectateurs, a battu son propre record d'audience. Cela n'augure que du bon pour la sixième édition.

    En attendant, c'est bel et bien une page qui se tourne. La page des vacances, de la farniente... le retour au bouot va être dur ! Je vous donne rendez-vous prochainement pour quelques brèves sur la future édition et vous invite à aller d'ores et déjà du côté des news (sur le blog), pour en savoir un peu plus.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :