• La TV-réalité 2005

     

    TV-REALITE 2005 : des hauts et des bas

     

    L'année 2005 est plutôt un mauvais cru en matière de télé-réalité. Certains programment se ramassent, d'autres battent des records d'audience... le téléspectateur est parfois difficile à suivre. Il n'empêche, le choix était large et nous allons ici essayer d'en rendre compte le plus exhaustivement possible.

    Procédons, si vous le voulez bien, chaîne par chaîne.

    L'année a débuté sous le signe de la rigueur avec PREMIERE COMPAGNIE. Ce fut l'occasion pour Laurence Boccolini de montrer l'étendue de ses possibilités en matière de direct. Le programme a été un demi-échec. Peu de personnes se souviennent du vainqueur, Nathalie Simon, qui tentait de retrouver le feu des projecteurs. Car PREMIERE COMPAGNIE n'était autre que l'adaptation de BOOT CAMP, un concept américain destiné à ridiculiser des has-been.

    Parmi les "moments forts", on retiendra la pseudo-blessure de Jean-Pierre Castaldi, qui l'a obligé à quitter prématurément la partie. On a même pu l'apercevoir nu sous la douche ! Certains en frissonnent encore.

    Il y a peu de chance pour voir une suite. Si suite il y avait, Laurence a confié qu'elle ne rempilerait pas. De son propre aveu, elle s'est "emmerdée" à interroger des candidats qui n'avaient pas beaucoup de vocabulaire. Avec ça, j'allais presque oublier Bruno Roblès, dont la performance d'animateur ne restera pas dans les annales...

    LA FERME 2

    Là aussi un semi-échec. On se souviendra surtout de l'émission pour la sulfureuse relation entre Nathalie Marquay et Daniel Ducruet. Les téléspectateurs ont un peu étés pris pour des idiots, surtout lorsqu'on a essayé de leur faire croire à une possible idylle entre Jordy (!) et une jeune polonaise, qui est d'ailleurs retournée dans son pays depuis.

    C'est toujours l'incertitude sur un possible troisième volet. Aux dernières nouvelles, l'équipe était en repérage dans le Vaucluse.

     

    KOH-LANTA 5

    Le succès ne tarit pas pour l'émission de Denis Brogniard. Hubert Auriol, le premier animateur, est depuis longtemps tombé aux oubliettes. Chaque année, le programme innove. Cette fois, c'était le choc des générations : jeunes contre vieux. On a pu constater des dissensions flagrantes au sein des même équipes. Souvenez-vous de Jérôme, le policier et de Koumba, la "caillera" des banlieues. Heureusement, ils se sont réconciliés sur le plateau de la finale.

    Finale qui a vu la victoire méritée de , devenue depuis l'égérie d'une grande marque de parfums. Elle a également signé un contrat avec une agence de mannequins. Peut-être sera-t-elle la première à briser la malédiction qui pèse sur tous les candidats de KOH-LANTA, à savoir, la difficulté à exister sur la durée.

    MON INCROYABLE FIANCE

    Un incroyable succès pour ce programme qui a sucité une vive polémique, notamment les associations d'obèses. Le principe : une jeune fille doit faire croire à ses parents (elle en est elle-même persuadée) qu'elle va épouser un jeune homme gros et grossier. TF1 semble penser que l'un ne va pas sans l'autre, ce qui est très agréable pour les personnes en surpoids. La "finale" a été regardée par plus de 10 millions de téléspectateurs ! Un véritable record en deuxième partie de soirée.

    Laurent "Fortin" a gagné l'estime du public, à tel point qu'il devrait faire quelques apparitions, en tant que guest, dans les séries phares de la châine. Une série télé rien qu'à lui (un programme court du genre d'Un gars, une fille) est à l'étude.

    On êut simplement regretter que ce garçon, qui semble sympathique, soit condamné à garder une certaine corpulence, au vu de se retrouver sans emploi.

     

    L'ILE DE LA TENTATION

    Céline Giraud essuyait les plâtres de cette quatrième édition. A force, le concept commence à être connu comme le loup blanc... Cette émission est un scandale à elle seule. Ca n'est rien de moins qu'un genre de "bordel" en plein air. Des prostituées et des gigolos sont payés par la production pour draguer les gens mariés venus tenter l'expèrience.

    La séquence autour du feu est à mourir de rire, grâce aux séquences vidéos qui ne prouvent rien du tout.

    Le départ de Stéphane Bouillaud est passé inaperçu, lui qui avait posé des conditions pour continuer à animer. TF1 lui a prouvé qu'il n'était pas indispensable.

    Précisons enfin que, dans l'ensemble, l'audience a été bonne.

     

    STAR ACADEMY 5

    A l'heure où j'écris ces lignes, le programme est toujours en cours. Cette cinquième édition rencontre un véritable succès populaire. Il n'y a qu'à voir l'exemple récent du concert à Lyon. Il faut dire que Nathalie André (celle qui supervise le tout) a puisé dans des recettes qui avaient déjà fait leurs preuves. La présence de jumelles, d'un vieux rocker (comme dans La nouvelle star)... Il est d'ores et déjà acquis qu'il y aura une sixième édition. Le casting commence dans quelques semaines.

    Petit scoop, une émissions regroupant l'ensemble des académiciens depuis le début, est prévue en 2006. L'occasion de revoir Kalifa, le prof de mathématiques que tout le monde a oublié, ou Mario, qui, vu le succès de ses albums, s'est reconverti dans la restauration.

    Y'A QUE LA VERITE QUI COMPTE

    Bataille et Fontaine animent sans relache ce rendez-vous hebdomadaire. L'évènement de cette année fut le cas de la journaliste de Télérama. Celle-ci est venue avec une fausse histoire, qui est passée à l'antenne. Le but de cette manoeuvre était de dévoiler les dessous de la machine. Le seul scoop est le contrat que doit signer chaque personne avant son passage, autorisant les producteurs à le diffuser coûte que coûte, même en cas d'échec.

    Les animateurs se sont excusés à l'antenne, promettant que cela ne se reproduirait plus. Problème, quelques jours plus tard, des jumeaux dans France-Soir ont eux aussi annoncés que leur histoire était fausse. Avant un nouveau coup de théâtre la semaine suivante avec l'un des jumeaux qui se rétracte et ne soutient plus la version de son frère. On en perd un peu son latin...

    CONFESSIONS INTIMES

    L'un des programmes les plus glauques du PAF. Les situations se répètent tous les quinze jours. Parmi les grands classiques : le mari accro aux jeux vidéo, la femme jalouse, les enfants turbulents, les victimes de TOC... Retenez bien cette liste, vous verrez surement l'une de ces situations dans la prochain numéro.

     

    Dès le début de l'année, LE ROYAUME prendra le relais de la STAR ACADEMY. Une émission quotidienne et un grand show hebdomadaire sont attendus. Tout est dans la boîte depuis la rentrée dernière. J'imagine la tête des producteurs en train de stresser à l'idée que le nom du gagnant puisse être divulgué avant l'heure...

     

     

    L'ancienne direction s'était jurée de ne jamais toucher à la télé-réalité. Pourtant, tel un virus, elle s'est répendue inexorablement, avec plus ou moins de succès.

    L'année dernière, pour sauver la case du samedi, Christine Bravo s'était essayée au genre, chaussée de lunettes ultra-sexy, et suivait des gens dans le quotidien de leur vie. Echec lamentable.

     

    EN IMMERSION

    Le programme de Carole Gessler a été décliné en version quotidienne à la rentrée, mais n'a pas su trouver son public. Les sujets faisaient trop déjà-vu (le camping, les pompiers...). La nouvelle direction a affirmé l'avoir supprimé pour repenser la formule. C'est en général le genre d'excuses que l'on donne quand on ne veut pas assumer un échec. Ce qui est incompréhensible c'est que même la version mensuelle est passée à la trappe.

     

    J'ai beau me creuser la tête, je ne vois rien d'autre qui puisse entrer dans cette catégorie. A noter qu'en 2006, Patrick Sébastien proposera un programme original. Il prendra la forme d'une cour de tribunal et d'une mini-fiction. Une star sera accusé d'un meurtre et on pourra suivre son procès. L'idée est séduisante, reste à voir ce que cela donnera.

     

     

    La chaîne n'est pas vraiment une spécialiste du genre, et se contente d'acheter des formats américains. On retiendra cette année THE SIMPLE LIFE, multidiffusé et dernièrement offert avec VOICI. Les frasques des deux blondinettes étaient distrayantes mais pas vraiment inoubliables. Pour anecdote, actuellement Paris Hilton et sa partenaire sont fachées à mort. Peu de chance pour qu'il y ait une suite.

     

     

    La chaîne a fait naître le genre et c'est probablement avec elle qu'il prendra fin. Une année riche en tout cas.

     

    NOUVELLE STAR

    C'est une fille qui a gagné en début d'année mais depuis, plus de nouvelles. L'ironie du sort c'est qu'avec ce genre de competitions, c'est souvent les perdants qui ont le plus de succès. En témoigne Amel Bent, qui s'affirme de plus en plus. La troisième édition s'est illustrée par des coups de gueule fréquents du jury, sans cesse à dénigrer le système.

     

    ON A ECHANGE NOS MAMANS

    Le programme s'essoufle, avec une audience qui ne cesse de baisser. A vrai dire, les possibilités comment à se limiter. Seule solution : le faire mourir de sa belle mort.

     

    AFFAIRES DE FAMILLE

    Bénéficiant d'un nouveau nom, l'émission de Fred Courtadon n'a pas attiré les curieux. Les rares à la regarder ont étés outrés face à certaines situations. On voyait par exemple, une jeune fille s'occupant de ses jeunes frères et soeurs, tandis que la mère se la coulait douce.

     

    SUPER NANNY

    Polemique aussi autour de Cathy, la nounou de choc, qui aurait promis à certains parents de les inviter en vacances, sans donner suite à ses promesses. A part ça, il est toujours aussi affligeant de constater que des parents sont à ce point nuls face à leurs enfants. Certains mériteraient des claques.

    Autre fait, l'audience chute constamment. Une suppression de plus à prévoir ?

     

    MA NOUNOU EST UNE CELEBRITE

    Le programme phare des dernières fêtes de fin d'année, est discrètement revenu il y a quelques semaines, en deuxième partie de soirée. Il avait été tourné en 2004, et cela se voyait, à l'écoute des musiques diffusés : que des tubes de l'année dernière ! Philippe Candeloro ne s'en est pas trop mal sorti, et a fait preuve de son avardice habituelle.

     

    ATTENTION MESDAMES ET MESSIEURS

    ... les Popstars et autres erzats ne font plus recette. Michel Fugain est plutôt malmené puisqu'il s'est vu reléguer en deuxième partie de soirée. Même les protgonistes du programme critiquent le contenu de l'émission. Comment voulez-vous attirer l'intérêt du public après ça ?

     

    C'EST DU PROPRE

    Un des rares succès de M6. C genre d'émissions met de moins en moins le individus face à leurs responsabilités. Bientôt, on leur apprendra à marcher, à parler, à penser... Sans rire, je crois que c'est même déjà fait !

     

    LE CAMP DES FORTES TETES

    Le programme a pris une saveur particulière car diffusé en pleine crise des banlieues. Le public n'a pas été captivé pour autant. Et d'après Télé-Loisirs, les résultats chez les jeunes envoyés au Canada sont quasi-nuls ! Seul l'un d'entre eux (il faut dire que c'était le plus calme) a décidé de devenir éducateur. Pour ma part, j'aurais rebaptisé le concept LE CAMP DES TETES A CLAQUE. Pendant tout le séjour, ils n'ont pensé qu'à rentrer chez eux ou à fuguer. Quand on a la chance de vivre un mois et demi dans un si beau pays, on ferme sa g.... et on en profite, bon sang ! Je décerne à Leslie la palme de jeune la plus casse-pieds. Refuser de marcher, d'arrêter de fumer, de se plier aux règles... un beau palmarès d'emmerdeuse en herbe.

     

     

     

    Voilà pour ce qui est de ce petit tour d'horizon. Certaines émissions ont étés volontairement omises car je ne tendais pas à l'exhaustivité. Citons en vrac, Starting over (que vous pouvez retrouver dans C'était hier), Privés de télé (sur ARTE) qui proposait une expèrience originale, La vie de château (sur ARTE aussi)...

     

    C'est un fait, la télé-réalité est un genre en bout de course, qui se verra peu à peu remplacer par des séries. Seuls les concepts forts survivront, pour quelques années encore. Après quoi, il sera bien temps de tourner la page, pour innover, enfin.

     


  • Commentaires

    1
    visiteur_lovetv
    Samedi 10 Décembre 2005 à 00:47
    Je ne suis pas d'accord avec vous pour assimiler "En immersion" ?ne ?ssion de t?-r?it?

    Dans ce programme, il n'y a aucun candidat, ni vote par sms, qui sont les principaux crit?s du genre t?r?it?
    "En immersion" est avant tout un documentaire.

    Ne m?ngeons pas les genres svp et ce n'est pas parce que vous voyez des anonymes devant des cam?s mais hors d'un plateau tv que c'est forc?nt une ?ssion de t?r?it?
    Je vous remercie de votre attention.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    mario1945
    Samedi 10 Décembre 2005 à 20:01
    En r?it?tout d?nd des crit?s pris en compte pour classer une ?ssion dans la cat?rie tv-r?it?Dans le cas d'En immersion, il est vrai que les crit?s qui permettent de la classer sont plut?lous.
    On pourrait donc dire qu'il s'agit d'un docu-r?it?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :