• LE BILLET DE LA SEMAINE (23/07)

    N°11


    La phrase de la semaine

    "C'est une prise de parole politique, mais sans vouloir faire ch... les gens."

    (Jamel, à propos de sa nouvelle émission sur Canal +)



     La série de l'été

    Droit au but !Tout l'été, TV MANIA vous propose de découvrir les meilleurs extraits du nouvel hors-série du Canard enchaîné, La télé à cash cash. Un numéro ô combien interessant, qui vous fera découvrir le petit écran sous un angle radicalement différent.

     

     

    Cette semaine, on commence avec le portrait de Julien Courbet.

    " Le justicier du pauvre"

    Posant en sauveur des "arnaqués", le présentateur de TF1 a fait un fonds de commerce patenté des pauvres misères de ses invités.

    [...] Sur le plateau de Sans aucun doute, les victimes déballent leurs misères avec une musique hitchockienne en fond sonore. Quand c'est vraiment trop horrible, on rajoute un bruit d'orage. "En 2003, Monsieur S. a frappé Laurence." Deux coups de tonnerre. Derrière ses fines lunettes, Julien Courbet fait non-non de la tête : c'est vraiment dégueulasse... On est bien d'accord avec lui.

    [...] A 41 ans, c'est l'un des animateurs les mieux payés de la chaîne : de l'ordre de 50 000 euros par mois, du moins selon le "je sais tout" du PAF, Jean-Marc Morandini. Ils sont loin les débuts de pigiste à Bordeaux. A l'époque, Courbet s'appelait encore Frederic : comme Julien Lepers (qui se prenomme en fait Ronan !), l'animateur a opté pour Julien, c'est tellement plus classe. Et puis, JC comme initiales, c'est idéal pour défendre la veuve et l'escroqué.

    [...] L'emission, c'est du boulot : 8000 appels par mois pour 200 affaires traitées par an. "Ce qui marche le mieux, ce sont les problèmes de voisinage et les erreurs médicales", explique un collaborateur.

    [...] Le service juridique de TF1 visionne pourtant les sujets avant diffusion, avec une déontologie chevillée au portefeuille : les "méchants" peuvent être des concessionnaires automobiles, ou des organismes de crédit, donc des annonceurs. Du coup, la règle est simple : c'est l'anonymat total. [...] En réalité, seules les victimes sont mises à nu...

    [...] Courbet a crée une société d'édition, Conso Presse, qui publie le magazine Stop arnaques (3 euros pour une poignée de fiches pratiques...).

    [...] "Lors de mes premières émissions, je me suis parfois perdu dans des sentiers un peu limites, avec des sujets racoleurs", disait Courbet à propos des débuts de Quai Sud. Sûr qu'il a bien redressé la barre... Dans Le grand frère du 5 juin, on voyait le jeune Ghislain, 16 ans, insulter copieusement son père : "Putain, fais chier, dégage gros con !" Et Pascal de lui apprendre la politesse : "Ohhh ! putain ! Tu parles pas comme ça à ton père "...

     

    Et voici une anecdote amusante sur Le royaume en bonus.

     

    "Mohammed 1er aux oubliettes"

    "De fait, le seul candidat beur à avoir remporté une émission de télé-réalité n'est jamais passé à la posterité. Le Royaume avait en effet pour vainqueur un certain Mohammed, lequel devait être sacré roi au final de l'émission. Le souverain exigeait très serieusement de se faire appeler "Mohammed 1er". Problème : le grand ami de Martin Bouygues au Maroc est un certain Mohammed VI. TF1, qui n'avait nulle envie que la monarchie marocaine le prenne mal, s'est ainsi vue contrainte de négocier avec son candidat vainqueur afin qu'il se contente d'un simple "roi Mohammed"..."


        Le tour du PAF en audiences

    (sources : I mediasbiz, MSN, Radio tv actu)

     

     Dimanche 16, le sport était en forme sur France 2. l’étape Montélimar/Gap du Tour de France a ainsi convaincu 36.4% du public présent devant son poste de télévision entre 14h00 et 17h30. Un pic d’audience à 50.6% a même été enregistré à partir de 15h50 lors de la fin du Grand Prix de Formule 1 sur TF1. A 17h50, le Vélo Club a conquis 29.2% des téléspectateurs (meilleure performance pour cette édition 2006) pendant que 30 minutes plus tard, Stade 2 atteignait les 25% de part de marché.

    Précisons que selon les communiqués officiels, les étapes du Tour de France 2006 sont suivies en moyenne par plus de 3.8 millions de téléspectateurs, soit 41.8% de part de marché. Mais, d'après d'autres sources, notamment le site du Point, France 2 a perdu plus d'1,5 million de telespectateurs par rapport à l'année dernière.

     

    *

    Lundi 17, pour le second volet du Maître du Zodiaque (TF1), le nombre de telespectateurs était en baisse, mais pas la part de marché : 8 521 120 téléspectateurs, pour une part d'audience de 41,3%. Intervilles est pour la première fois troisième de la soirée (FR3), avec 3 475 720 personnes pour 18,5% de PDM.

    Les petits nouveaux de

    Grey's anatomy (TF1) n'ont pas à se plaindre. Vous étiez 3 587 840 téléspectateurs pour le premier épisode, et 3 195 420 pour le second. Les parts de marché respectives sont de 24,9% et 37,3%. Cela fait en moyenne 400 000 accros de plus à la série.

     

    * Mardi 18, on apprenait que les access prime time de FRANCE 2 et M6 sont en difficulté. Les deux programmes étaient au coude à coude la semaine dernière avec une légère avance pour la chaîne publique. Qui est le bluffeur ? a attiré plus d’1.2 million de fidèles pour 10.3% de part de marché pendant que Smallville en captivait 130 000 de moins et passait en dessous des 10%.

    En prime time, ce fut le choc des titans et des petits nouveaux. En voici le détail. Sans surprise, Les experts Miami sont les leaders avec, pour le premier épisode, 7.680.220 téléspectateurs pour une part d'audience de 38.6% sur les quatre ans et plus dont 46.1% sur les femmes de moins de cinquante ans. Le deuxième a fait aussi bien : 7.680.220 téléspectateurs, soit 37.3% du public et 46.4% sur les femmes de moins de cinquante ans.

    Sur France 2, on inaugurait un "nouveau" concept, Le marathon des jeux. Le public ne s'y est visiblement pas retrouvé. Avec 2.578.760 téléspectateurs en moyenne, pour 13.8% de part d'audience, c'est une belle casserole. A noter qu'un deuxième numéro déjà enregistré sera diffusé en août.

    Sur M6, les Desperate Housewives restent dans leur moyenne habituelle : 4,5 millions de téléspectateurs pour une part d'audience de 22%. Le deuxième épisode a même atteint les 4 900 000 telespectateurs. La chaîne a été en première position sur les moins de 35 ans avec une Pdm de 39.2% et a réalisé 33.7% auprès des ménagères de moins de 50 ans, ce qui n'est pas négligeable.

    Sur France 3, Marc Beyssou réunissait 3 251 480 personnes et une PDM de 17,2 % devant La carte aux trésors.

    Enfin, en deuxième partie de soirée sur TF1 , L'île de la tentation a fait carton plein : 4 204 500 téléspectateurs pour une Part d'Audience de 33.5% sur les 4 ans et plus, 45.8% sur les femmes de moins de 50 ans, 64.9% sur les 15-24 ans et 55.5% sur les 15-34 ans. Du porno le mardi soir, tout le monde en profite !


     


    * Mercredi 19, Julien Courbet est arrivé sans surprise premier des audiences. La grande soirée anti-arnaque (TF1) a réuni 6.727.200 télépectateurs pour une Part d'Audience de 38.5% sur les 4 ans et plus et 43.4% sur les femmes de moins de 50 ans. Sur M6, Zone Interdite fait des adeptes : 3,3 millions de téléspectateurs pour une Part d'Audience de 17.8% sur les 4 ans et plus et 27.5% sur les ménagères de moins de 50 ans. La télé de Sebastien sur France 2, n'est pas très loin derrière. Ce best-of de best-of revendique 3 083 300 personnes pour 17,6 % de PDM. En revanche la rediffusion du documentaire Les secrets du trésor de Saqqara, fait un bide sur France 3. 1 962 100 archéologues en herbe l'ont suivi, soit une PDM de 10,9%.

     

    *

    Jeudi 20, l'hommage à Gerard Oury a permis à France 3 de se classer deuxième des audiences. La Carapate a rassemblé 3.587.840 téléspectateurs en moyenne. La part d'audience atteint 19.3%. De son côté, le Dancing Show (France 2) stagne. Ca sent la fin... 2 242 400 danseurs en herbe pour 13,4% de PDM. L'amour est dans le pré, par contre, continue ses bonnes performances sur M6. Vous étiez 3,5 millions de téléspectateurs pour une Part d'audience de 18.3% sur les 4 ans et plus à suivre ce Bachelor à la Ferme.
    En seconde partie de soirée,
    Incroyable mais vrai est leader. Bruno Robles a réuni sur TF1 3.699.960 téléspectateurs pour une PDM de 35.5% sur les 4 ans et plus, 40.7% sur les femmes de moins de 50 ans et 46.8% sur les 15-24 ans.


     

    *

    Samedi 22,  Lost a fait moins bien que la semaine dernière. Le premier épisode a été suivi en moyenne par 5.269.640 téléspectateurs pour 32.9% de part d'audience, dont 44.5% sur les femmes de moins de cinquante ans.

    A 21h35, le second épisode a réuni une moyenne de 5.213.580 téléspectateurs (31.7% part d'audience). Les parts de marché atteignent 44% sur les femmes de moins de cinquante ans et 52% des 15-34 ans.

    La semaine dernière, les deux épisodes avaient été suivis en moyenne par 5.8 millions de téléspectateurs (35.7%).


     L'histoire de la semaine

    Télé 2 semaines

    nous relate un effet plutôt inattendu de la diffusion de Desperate Housewives, qui met désormais les jardiniers américains dans une situation délicate. Jugez plutôt.

    " Une association de jardiniers californiens a lancé une procédure judiciaire contre la chaîne ABC et les producteurs de la série. [...] Depuis que les Américaines sont devenues accros aux aventures extra-conjugales de Gabrielle Solis avec son beau jardinier, les ménagères ne rêvent plus que d'une love affair torride avec ceux qui taillent leur haies. "Depuis le lancement de la série, nous sommes devenus des objets sexuels, se plaint Manuel Morales, 42 ans. J'essaie de planter mes fleurs, mais je n'y arrive pas à cause du harcelement dont je suis l'objet." Même complainte chez l'un de ses collègues. "Ma patronne me propose sans arrêt d'entrer chez elle pour me desalterer. A chaque fois elle est presque nue et tente de me séduire."

    C'est à se demander laquelle des deux parties a le plus d'imagination...


    Lu dans la presse:

     

    Il y a deux semaines, Daniela Lumbroso revenait dans Télé-Star sur son pétage de plomb à l'encontre d'Anthony Kavanagh. Un bel exercice de mauvaise foi.

    * Anthony K. et la fête de la musique : "Je n'ai pas vu sa prestation mais j'ai reçu des SMS d'amis pour me dire que c'était mauvais. Il lisait trop son prompteur. On ne s'improvise pas animateur !"

    * le Symphonic Show : Elle n'est pas au courant du changement de presentation, alors que France 2 en aurait proposé l'animation à Anthony.

    * l'échec de Comme au cinéma : la nouvelle émission, Jour de fête, avait selon elle, 100 000€ de plus de budget. De plus, par la suite, la part de marché n'a cessé de baisser, mais personne n'en a parlé. Et de conclure : "France 2 n'appartient pas à mes detracteurs, que je sache !".

     

    Et cette semaine, Alain Bouzigues revenait pour Télé-Poche sur le nouvel échec de Drôles de couples.

    Selon lui, l'émission sera programmée jusqu'à la fin de l'été (mais pas au-delà) coûte que coûte. Il ne s'inquiète pas pour les audiences, prenant pour pretexte le Tour de France, en face de lui.

    Revenir à l'antenne après son premier ratage ne lui donne pas l'impression de passer l'épreuve de rattrapage au bac. Enfin, il n'hésite pas à se comparer à l'Equipe de France (c'est à la mode ces temps-ci...), qui a mal débuté mais est quand même parvenue jusqu'en finale.


    votre commentaire
  • LE BILLET DE LA SEMAINE (16/07)

    N°10


    La phrase de la semaine

    " Tout est relatif : 5 millions de télespecateurs, c'est un succès pour M6 et un échec pour TF1..."

    (Angela Lorente, un rien méprisante, revient dans Télé-Loisirs sur le flop du Royaume)



     Dans l'actu

    L

    a nouvelle la plus étonnante de la semaine est arrivée... le week-end dernier. C'est à ce moment-là que l'on a appris où serait Thomas Hugues l'année prochaine. Pas sur Canal + (presque...), ni sur M6, mais sur I TELE ! Il présentera à partir du 28 août la tranche 18 /19 heures, et menera en parallèle de nombreuses interviews. Avec la volonté de casser son image de gendre idéal, on le retrouvera également sur 13eme RUE, tous les 13 du mois. Selon le communiqué de la chaîne, "Ce rendez-vous récurrent, inédit, original et événementiel, s'articulera autour d'une présentation de la soirée par Thomas Hugues qui aura en charge la réalisation d'un entretien exclusif avec un ou plusieurs protagoniste(s), témoin(s) clé(s) et expert(s) de la thématique choisie".

    L'autre évènement n'est autre que la réouverture inattendue du blog de Jean-Marc Morandini, depuis le 12 juillet dernier ! Après tout un printemps passé à bouder, l'animateur en a repris les rênes. Il déclare se laisser le temps de l'été pour reflechir à la forme que prendra ce retour (sûrement pour voir comment jongler avec deux emissions et les mises à jours). En attendant, il nous propose de nombreuses informations chaque jour. Parmi celles-ci, on a pu apprendre qu'Evelyne Thomas fera son retour sur RTL9 à la rentrée prochaine. Avec Chacun sa place, elle tentera de résoudre les problèmes de voisinage ou de couple en compagnie de deux experts. Une version au quotidien, qui prend la place du regrettable Ca va se savoir.

    Dans le flot des annonces de la semaine, on peut également citer Pierre Lescure, qui part pour Paris Première, où il succède à Laurent Ruquier dans Ca balance à Paris. Exploit de la semaine, Antoine de Caunes reviendra à ses premières amours sur France 4 en septembre prochain. Il y presentera un rendez-vous consacré aux festivals de cinéma. Sans toutefois la présence de l'inénarrable José Garcia. Dommage.

    Sebastien Folin

    , remercié par RTL, trouvera refuge chez la petite soeur de la station, RTL2. Le chevelu animera tous les samedi et dimanche de 6h à 9h le Morning 100% Musique. On ne peut pas dire que la case soit très exposée. Une petite mise au placard ? Max, l'ex-animateur de Fun Radio, en revanche, sort du placard. Ce n'est pas la gloire non plus, mais il sera dès septembre sur une nouvelle station Ados, pour en présenter la Matinale. Pour les impatients, sachez que depuis quelques mois, Max enregistre regulièrement un podcast, que vous pouvez retrouver à l'adresse suivante : http://maxprod.podemus.com (merci à Imedias pour l'adresse).

    Enfin, attendez-vous à vibrer tout l'été sur ce qui promet d'être un nouveau tube : Coup de boule. Surfant sur la vague médiatique qui a suivi le coup de chaud de Zidane, trois responsables d'un petit label ont fabriqué à la va vite ce nouveau titre, en empruntant une musique qu'ils avaient en reserve. Depuis son passage sur Skyrock en début de semaine, les propositions pour Coup de boule affluent. CD single, sonnerie..., vous allez en entendre parler !


        Le tour du PAF en audiences

    (sources : I mediasbiz, MSN)

     

     Lundi 10, la saga de l'été de TF1, Zodiaque, faisait son grand retour. Le score est certes moins impressionnant qu'il y a deux ans, mais la chaîne compte bien sur la possibilité de voir les épisodes gratuitement sur leur site pour fidéliser le telespectateur. En chiffres, cela donne 8.801.420 téléspectateurs pour 40.2% de part d'audience, dont 49% des femmes de moins de cinquante ans. En 2005, Dolmen a fait mieux : 12.1 millions de téléspectateurs (48.8%).

    Intervilles

    et Grey's anatomy quant à eux, confirment leur bon départ. Sur France 3, l'émission a attiré 3.587.840 téléspectateurs, réalisant 17.7% de part d'audience. TF1 et sa série ont réuni à 22h50 3.307.540 téléspectateurs. La part d'audience sur les individus de 4 ans et plus est de 25%, et atteint 39.6% sur les femmes de moins de 50 ans. A 23h35, le deuxième épisode a réuni 2.466.640 millions de téléspectateurs, pour 37% de pdm. Plus d'une femme de moins de 50 ans sur deux était devant TF1, avec une part d'audience de 54.4%.

     

    *

    Mardi 11, pour le deuxième numéro de La carte aux trésors, FRANCE 3 est arrivé deuxième avec 3 419 660 télespectateurs pour 17,7% de PDM.

    M6 et ses

    Desperate Housewives poursuivent leurs belles performances. 4 204 500 personnes en moyenne (21,4% de PDM) ont suivi les deux épisodes de la saison 1.

    En deuxième partie de soirée, même si cela fait 4 ans que ça dure, le public ne s'en lasse toujours pas. En effet, ils étaient 4 148 440 de téléspectateurs lors de la première de

    L'ile de la tentation 5, pour une part de marché de 47,7%. C'est la première année que cette "émission" démarre aussi bien.

     

    *

    Mercredi 12, un homme a permis à une chaîne d'être pour la première fois de son existence leader des audiences. Son nom ? Zinedine Zidane. Vous étiez en moyenne 3.8 millions de téléspectateurs, soit 24,4% de part de marché pour écouter les explications du jeune retraité, en exclusivité sur Canal +. Un pic d'audience historique a même été atteint : 6 millions de téléspectateurs à 20h00. TF1, qui a eu droit elle aussi à une interview dans le journal de PPDA, affirme qu'elle a rassemblé 11 millions de personnes.

    En prime-time, M6, avec son premier numéro de l'été de

    Zone Interdite, s'est placé deuxième des audiences : 4 148 140 téléspectateurs pour une part d'audience de 21.6% sur les 4 ans et plus, 30.6% sur les jeunes adultes et 29.7% sur les ménagères de moins de 50 ans.


     


    *

    Jeudi 13, le Dancing Show sortait peu à peu la tête de l'eau, avec une part de marché supèrieure à la semaine precedente (15.2%). L'émission a été suivie par 2.522.700 téléspectateurs, soit 17.2% du public global. La part de marché est de 17.5% sur les femmes de moins de 50 ans.

    Sur M6,

    L'amour est dans le pré a permis à la chaîne de se placer une nouvelle fois deuxième des audiences. 2.8 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous, soit 17% de part de marché, dont 24.2% sur les ménagères de moins de 50 ans.

     

    *

    Vendredi 14, pour le traditionnel défilé du 14 juillet, 3.139.360 téléspectateurs étaient sur TF1, qui devance largement France 2 (nous ne disposons malheureusement pas des chiffres exacts). Le score est toutefois infèrieur à l'an passé : 3.4 millions de téléspectateurs en 2005. A 10 heures, le défilé depuis les Champs-Elysées a mis au garde à vous 4 millions de français, soit 47.4% de part de marché.

    Et le soir, toujours sur la même chaîne, le best-of des

    Enfants de la télé (un bétisier de betisiers de betisiers) a réuni 3.98 millions de téléspectateurs. Ce score étonnament bas pour la chaîne s'explique par le faible nombre de personnes devant leur écran. La part de marché est cependant dans les moyennes habituelles : 29.6%. Avec 50% de part de marché sur les 15/24 ans, 45.1% sur les 15/34 ans et 40.6% sur les femmes de moins de 50 ans, l'emission a donc fait carton plein.

    En deuxième partie de soirée, France 2 proposait un nouveau rendez-vous consacré à la musique classique. Jour ferié et thématique de l'emission oblige, les résultats ne sont pas exceptionnels.

    La boîte à musique de Jean-François Zygel a rassemblé 448 480 téléspectateurs, pour une part d'audience de 8.3%.

    *

    Samedi 15, le retour de Lost a été suivi par 5.830.240 téléspectateurs pour 36.5% de part d'audience, dont 53.4% sur les femmes de moins de cinquante ans, à 20H50. 

    Le deuxième episode a connu une audience moindre mais tout aussi respectable avec 5.774.180 téléspectateurs (34.9% part d'audience). Les parts de marché atteignent 53.8% sur les femmes de moins de cinquante ans et 58.1% sur les 15-34 ans.
    En 2005, la moyenne était de 6.3 millions de téléspectateurs. La faute aux départs en vacances ?


    Lu dans la presse:

     

    Le retour de L'île de la tentation a donné lieu à quelques propos pour le moins interessants, à prendre au second degré of course.

    " Ce n'est pas de la manipulation, ce n'est pas le mot. Il s'agit d'ouvrir les portes de leur imagination et d'appuyer sur la touche "parano", si elle existe." (Céline Giraud, dans Le Parisien, sur les vidéos truquées montrées aux candidats)

     

    " Depuis

    sa création en 2001, l’émission, qui traite du thème universel de l’amour au sein du couple, a gagné en authenticité. Moins à la recherche d’une reconnaissance télévisuelle éphémère que de réponses à leur questionnement, les participants contribuent à lui donner un autre aspect."  (Angela Lorente, à Newsmedias)

     

     

    Dans

    son édition de lundi dernier, Le Parisien a consacré plus de quatorze pages à la finale de la Coupe du Monde. Morceaux choisis.

    - sur l'avant-finale : "Un match du Mondial n'en serait pas vraiment un sans Goléo. La ridicule mascotte, son air triste et son ballon parlant, rugit encore. Mais pour la dernière fois, c'est promis. Le spectacle d'avant-finale s'est deroulé dans une certaine indifférence si ce n'est la prestation de danseuse du ventre de la chanteuse Shakira. Très réussie."

    - la finale vue d'un bus : " "C'est sympa de prendre le bus un soir de finale. Il y a moins de monde qu'un 15 août et c'est beaucoup plus convivial.", constate Nathalie, qui n'est pourtant pas une passionnée. [...] En attendant, Merouane (le chauffeur, NDLR) n'a jamais aussi bien circulé de sa vie. Les rues sont desertes. 20H20, c'est la douche froide. "L'Italie vient d'egaliser", le réseau de la RATP informe les conducteurs. Merouane continue de klaxonner devant les bistrots bondés. Mais plus personne ne lui répond, la tension est trop forte."

    - dans une maternité : " La soirée est restée calme durant toute la durée du match. "Les mamans attendent la fin pour accoucher", explique Hilda, auxiliaire-puéricultrice. Le coup de sifflet final sera donc pour beaucoup de couples le signal de départ."


    votre commentaire
  • LE BILLET DE LA SEMAINE (09/07)

    N°9


    La phrase de la semaine

    " Ce n'est pas parce que l'on me voit transpirant tout le temps et en short, que je ne sais faire que ça ! [...] Je n'existe pas que l'été."

     (Nathalie Simon, dans Télé Star, pousse son petit coup de gueule)



     L'evenement

    Contrairement à ce qu'aurait pu nous laisser augurer le début de la saison estivale, la semaine médiatique a une fois de plus été riche en annonces. En début de semaine, Cauet n'avait pas trop le coeur à rire. La faute à son magazine Guts, qui s'est vu refuser un numéro de commission paritaire. Selon l'organisme chargé de le délivrer, le magazine n'est autre qu'un objet d'auto-promotion pour l'animateur, et ne répond pas aux critères attendus. Du coup, l'objectif de ventes va être revu à la hausse, car qui dit pas de commission paritaire, dit pas d'avantages financiers. Cauet fera le point fin septembre, date à laquelle une nouvelle demande sera effectuée.

    Cette semaine était aussi l'occasion de fêter un anniversaire, celui de l'arrivée de Patrick de Carolis à la tête de Francetelevisions. Un bilan en demi-teinte puisque dans le même temps les résultats Médiamétrie sont tombés pour le mois de juin. France 2 a réalisé une part d'audience de

    18%, contre 19.6% sur les cinq premiers mois de l'année. Quant à France 3, sa pdm a atteint 13.5% le même mois, contre 15% pour le début de l'année. Le football explique en grande partie ces baisses. Mais Patrick n'est pas du genre à baisser les bras, et déborde de projets. L'un de ses plus gros projets est un bouquet gratuit regroupant toutes les chaînes du service public sur la TNT. Ce bouquet incluera également la nouvelle CNN à la française, qui a enfin un nom : France 24. Rassurez-vous, on a echappé à pire.

     Dans le domaine des séries, si tôt le Festival de Monaco terminé, les nominations pour la traditionnelle cérémonie des Emmy Awards sont tombées. Cette année reserve beaucoup de surprises et de deceptions, la faute à un nouveau système de vote compliqué grâce auquel le telespectateur a le dernier mot. Le gros vainqueur est d'ores et déjà 24 (Fox) avec pas moins de 12 nominations. Juste derrière on retrouve Grey's anatomy (ABC) avec une nomination de moins. Sur la troisième marche du podium figurent Will and Grace, pour leur dernière saison. En revanche, Lost et Desperate housewives sont boudées, la faute à des scénarii pas toujours au top. Verdict le 27 août prochain.

    Côté animateurs, Benjamin Castaldi ne devrait pas presenter de quotidienne sur TF1 avant le mois de janvier 2007 ! En effet, le pilote du Butin, nouveau jeu, n'a pas convaincu les dirigeants de la chaîne. Daniela Lumbroso, forte de sa crise de nerfs en direct à la radio la semaine dernière, devrait se voir confier une émission à la rentrée prochaine sur Europe 1. Elle prendrait la place de Valérie Durier et de ses pseudo-débats sur les sujets qui concernent les français d'aujourd'hui.


        Le tour du PAF en audiences

     

    * Dimanche 2, grâce à l'effet Coupe du Monde, Télé Foot a battu son record historique d'audience, avec 4.204.500 téléspectateurs pour une part d'audience de 54% sur les 4 ans et plus et 55.4% sur les femmes de moins de 50 ans.

     

    *

    Lundi 3, inauguration de la grille d'été oblige, marquait l'arrivée de nouveaux programmes en rafale. France 2 a lancé deux nouveaux jeux, avec des résultats en demi-teinte. Le premier, Tout le monde veut prendre sa place est une co-production Effervescence (Simone Harari) et Air Productions (Nagui) diffusée en quotidienne à midi. Présentée par Nagui, la première édition a été suivie par 1.401.500 téléspectateurs (14.9%).

     

    Qui est le bluffeur ?

    à 18H50, a été suivi par une moyenne de 1.569.680 téléspectateurs pour 12.2% de part d'audience alors que Laurent Ruquier frôlait les 18% de part de marché face à Qui veut gagner des millions ?.

    Sur France 3, le retour de

    Drôles de couples a fait un véritable flop : 4.4 % de part de marché.

    Heureusement, en prime time, c'était le grand retour d'Intervilles. Un retour gagnant : 3.980.260 téléspectateurs pour 20.6% de part d'audience. TF1, avec sa rediffusion de Femmes de loi a réalisé un score moyen, mais en tête des audiences avec 6.9 millions de téléspectateurs, soit 31.6% de part de marché.

    Quant à l'arrivée de Grey's anatomy, la nouvelle série médicale de TF1, on peut d'ores et déjà dire que c'est un gros succès, dans la droite lignée des Experts. Pour l’occasion, 3.31 millions de téléspectateurs ont suivi le premier épisode, soit 25.1% de part de marché, dont 36.4% sur les femmes de moins de 50 ans.

    A 23h20, l’épisode "Premières armes" a convaincu 2.86 millions de fidèles et 39.2% du public. A noter que la part de marché a dépassé les 50% sur les femmes de moins de 50 ans, les 15/24 ans et les 15/34 ans.

    Enfin, à 00h15, 2.07 millions de personnes ont regardé le dernier épisode de la soirée, soit 45.7% de part de marché, dont 58.7% des femmes de moins de 50 ans.

    *

    Mardi 4, la soirée començait bien sur TF1. En effet, Qui veut gagner des millions a battu son record estival d'audience avec 5.157.520 téléspectateurs pour une Part d'Audience de 36.7% sur les 4 ans et plus et 41.6% sur les femmes de moins de 50 ans.

    Et à 20H50, la première chaîne d'Europe retransmettait la demi-finale

    Allemagne-Italie, un rendez-vous très suivi : 11.884.720 téléspectateurs pour 51% de part d'audience. Hors match des Bleus, il s'agit de la meilleure audience de ce Mondial 2006. A noter un pic d'audience à près de 13.6 millions de téléspectateurs à 22h46. La part d'audience était alors de 62.5%.

    Sur M6, chez les Desperate Housewives, on réalise toujours de bons scores malgré tout. Le premier épisode a été suivi par 4,4 millions de téléspectateurs (pour une part d'audience de 17%), et le second par 4,9 millions (pda de 19,6%).

    Quant à France 3, le retour de La carte aux trésors a fait un flop : 2 298 460 curieux pour 9,5 % de PDM.

     


    *

    Mercredi 5, record battu toutes catégories pour la demi-finale France-Portugal ! Mieux que la finale de l'euro 2000 et ses 21.4 millions de telespectateurs, c'est tout simplement la meilleure audience jamais enregistrée par Mediametrie. Jugez plutôt : 22.199.760 téléspectateurs pour une part d'audience de 76.7% ! Le traditionnel pic a été atteint à 22H52 avec 25.114.880 téléspectateurs. La part d'audience était alors de 88.5%. Et encore, les multiples écrans géants un peu partout en France ne sont pas pris en compte. On n'ose maintenant imaginer les chiffres de la finale de dimanche...

    Mais comparé aux italiens, nous sommes des petits joueurs. Eux étaient plus de 24 millions devant leur poste la veille pour suivre leur demi-finale. La part de marché à même atteint 98% lors du pic d'audience !


     

    *

    Jeudi 6, le Dancing Show de France 2 effectuait une belle remontée, avec 800 000 télespectateurs en plus par rapport à la semaine dernière. Au total, 3.027.240 téléspectateurs pour 15.2% de part d'audience. Sur M6, L'amour est dans le pré à été suivi par 3.1 millions de téléspectateurs en moyenne pour une Part d'Audience de 15.6% sur les 4 ans et plus, ce qui la place en seconde position des audiences de la soirée.

     

    Musique classique

    *

    Vendredi 7, quand France 2 fait un score digne d'ARTE, c'est à l'occasion de la retransmission d'un concert de musique classique : 1.345.440 téléspectateurs seulement ont écouté le récital. La part de marché sur le public de quatre ans et plus est de 8.4%. Cauet s'en sort beaucoup mieux, avec sa parodie télé Cauet retourne la télé, qui a réuni une moyenne de 6.054.480 téléspectateurs sur TF1, pour 34.0% de part d'audience. Les parts de marché grimpent à 42.7% sur les femmes de moins de 50 ans, à 56.1% sur les 15-24ans et à 52.9% sur les 15-34 ans.


    Lu dans la presse:

     

    Petits extraits de l'interview de L'incroyable fiancé de TF1,Laurent Ournac parue dans Télé-Loisirs.

    - sur les propositions qu'il a dû refuser : "Faire le guignol en boîte moyennant 4000 euros. Ou encore écrire un livre sur l'obésité. Il s'agissait de faire un régime et de le raconter au jour le jour. Contractuellement, je devais m'engager à maigrir. Pas gagné !"

     

    - sur ses projets : " Je repars sur un autre tournage. Pour le cinéma cette fois. J'y retrouverais Marie Gillain. Je joue le rôle d'un testeur de jeux vidéo (NDLR : bonjour la caricature !). Sinon, je pars quelques jours en vacances près de Narbonne. Là-bas, tous les étés, dans un resto de bord de plage, j'étais barman et j'animais les soirées karaoké."

    Ajoutons à cela que l'ex partenaire de Laurent, Adeline, a complètement peté les plombs. Elle se fait désormais appeler Angelina (le prénom de sa grand-mère). Elle a aussi fait une grave dépression et confie que si cette émission était à refaire, elle la referait, mais sans ses parents !


    votre commentaire
  • LE BILLET DE LA SEMAINE (03/07)

    N°8


    La phrase de la semaine

    "Le fait de mettre en cause la vie privée du conjoint d'une personnalité publique en couverture du magazine relevait d'un changement de stratégie éditoriale, qui n'avait fait l'objet d'aucun débat préalable ou même d'information des dirigeants du groupe."

    (Anne-Marie Couderc, directrice générale adjointe de HFM, qui confesse à demi-mot les raisons de l'eviction d'Alain Genestar de Paris Match)



     L'evenement

    On commence ce tour d'horizon par une mauvaise nouvelle, qui se confirme de plus en plus : le retour d'Evelyne Thomas (alias ET pour les intimes) à la télévision. On pourrait non seulement la retrouver sur Paris Première pour la présentation d'un talk-show quotidien, mais aussi sur M6 pour assurer les journaux de la tranche matinale. Euh..., je veux bien, mais les seuls journaux présents à cette heure-là sont ceux du Morning Live- Café. Evelyne est-elle prête à tomber aussi bas ?

    En tout cas cette semaine, si il en est une qui est tombé bien bas, c'est bien Daniela Lumbroso. Alors que Jean-Marc Morandini interviewait Anthony Kavanagh et le titillait une fois de plus sur son présumé remplacement de Daniela, cette dernière a appelé en direct. Elle s'en est directement pris à Kavanagh, qui aurait menti sur les chiffres d'audience des Fête de la musique précédentes. Cela a vite tourné à la bataille de chiffoniers ("Non, c'est moi qui ait fait le plus de ménagères de moins de cinquante ans !" s'est exclamée Daniela. "On m'a dit que j'avais fait mieux que toi..." a répliqué Kavanagh). L'animatrice s'est même permise de critiquer la manière d'animer de son concurrent lui jetant à la figure qu'il était censé s'adresser à tous les publics et que sa prestation était loin de cet objectif. On pourra débattre autant que l'on voudra sur le sujet, le comportement de Daniela, à la limite de la crise d'hystérie reflète bien un malaise, que cette animatrice tente de cacher avec le plus grand mal. Imaginez un peu, on vous enlève toutes vos émissions, vous vous retrouvez sans rien, et on continue de vous affirmer que vous n'êtes pas virée ! Patrick de Carolis pourra utiliser toutes les métaphores possibles et imaginables, c'est une mise au placard, ni plus ni moins, jusqu'à ce que cette pauvre femme abandonne d'elle-même.

    D'abandon, il en a justement été question, mais cette fois pour un programme proposé par une filiale d'Endemol à France 2. Anciennement appelé Caméléon, Au bout du monde se poposait d'envoyer quelqu'un au coeur de tribus ancestrales, qui n'avaient rien demandé à personne. Le concept a tout de suite lancé une polémique et France 2 a préferé se retracter. N'empêche, les dirigeants maintiennent que leur idée était bonne. Indécence, quand tu nous tiens.

    Nous en arrivons enfin à notre point hebdomadaire sur les transferts. On le sait, Thomas Hugues a définitivement quitté la maison TF1 pour se lancer dans de nouveaux projets. Et il se trouve que mercredi, notre ami a eu un entretien avec Nicolas de Tavernost, patron de M6. Son arrivée sur la petite chaîne devrait donc être confirmée d'ici peu. Toujours sur TF1, on a appris officiellement cette semaine que La roue de la fortune reviendrait tous les jours du mois d'août, en access prime time, et présentée par Christophe Dechavanne. Christian Morin était trop occupé à jouer de la flûte.

    Sur France 3, Frederic Tadei a accepté de presenter le nouveau rendez-vous culturel de la chaîne, nommé Ce soir ou jamais. Du coup, il abandonne la présentation de Paris Dernière. L'émission devrait survivre à son animateur puisque les postulants au remplacement se seraient déjà manifestés en nombre auprès de Paris Première.


        Le tour du PAF en 7 audiences

     * Pour sa première, En quête de vérité, le nouveau bébé de Bataille et Fontaine a réalisé un score honorable (Lundi, 23H50, TF1) en réunissant une moyenne de 1.513.620 téléspectateurs. Les parts d'audience atteignent 33.8% sur les quatre ans et plus et 30.3% sur les ménagères de moins de cinquante ans.

    *

    Mardi, le football a encore une fois fait des heureux, à commencer par TF1. Vous etiez 19 564 940 personnes à suivre la match France-Espagne, pour une PDM de 67,9%. Le pic habituel a eu lieu à 22H49, au moment du but de Zidane : 24 330 040 footeux (87,9% PDM). C'est le troisième match le plus suivi de l'Histoire. Canal + profite aussi de l'effet Equipe de France. Après le match, son magazine quotidien Jour de foot a réuni 38% des abonnés pour un nombre inhabituel de 1 000 000 de personnes.

    Derrière, la concurrence fait profil bas. France 3 et Louis la brocante a réuni 2 803 000 personnes âgées (9,7%), M6 et ses Desperate Housewives, 2 690 880 ménagères (9,5%). La chaîne avait prévu le coup, en rediffusant dès le lendemain les épisodes. France 2, en quatrième position, se ramasse : 1 1962 100 cinéphiles (6,8%) pour Docteur T et les femmes. Enfin, ARTE reste fidèle à elle-même en regroupant 392 420 fidèles (1,4%) devant un documentaire intitulé Le temps des prisonniers.

     

    * Jeudi, Anthony Kavanagh (20H50, France 2) inaugurait la première des huit émissions du Dancing show, sorte de Nouvelle Star de la danse. Le programme a fait un bide avec 242.400 téléspectateurs en moyenne. La part d'audience est de 11.6%. Il n'y avait pourtant pas de match de foot ce jour-là, mais le retour de Sagas sur TF1. Flavie Flament a su trouver son public avec 6.110.540 téléspectateurs pour 29.9% de part d'audience. La part de marché sur les femmes de moins de cinquante ans atteint 36.7%.

    En deuxième partie de soirée, Immersion totale (France 2) est revenu pour tout l'été avec une alternance d'inédits et de rediffusions. L'émission qui suivait un procès en Cour d'assises a rasssemblé 840 900 personnes pour 15% de PDM. Un score qui ne pèse pas bien lourd face aux 2,9 millions de télespectateurs sur la concurrente TF1 pour Incroyable mais vrai.

     

    * Le football réussit décidemment à M6 qui a une nouvelle fois battu un record historique d'audience en fin d'après-midi, Samedi. Le quart de finale Angleterre-Portugal a fédéré une moyenne de 5.3 millions de téléspectateurs pour 43.8% de part d'audience. A noter que 7.6 millions de téléspectateurs ont suivi les tirs au but, avec un pic d'audience à 8.0 millions de téléspectateurs à 19h44.

     

    * Samedi, pour le très attendu quart de finale France-Brésil, les records des jours précédents n'ont pas étés battus, mais le score réalisé rentre à la neuvième place des meilleures audiences : 17.939.200 téléspectateurs étaient devant leur écran. La part d'audience atteint 73.1%. C'est la meilleure part d'audience 2006 et le neuvième meilleur score d'audience enregistré par Médiamétrie depuis la création du Médiamat en 1989.
    A noter qu'un pic d'audience à 21.807.340 téléspectateurs a été enregistré à 22h51, lors du coup de sifflet final. La part d'audience était alors de 89.6%.


     

    Les champions du monde 1998 Fabien Barthez et Zinédine Zidane, complices à la fin du match contre l'Espagne, ont retrouvé le sourire et avancent en pleine confiance vers le sommet face au Brésil.


    Lu sur le net:

     

    Quand un père (temporairement) au foyer desesperé se met à aimer Les feux de l'amour, ça donne ceci :

    "Voilà encore quelques semaines, le feuilleton « Les feux de l'amour », diffusé en début d'après-midi sur TF1 tous les jours de la semaine, m'apparaissait comme le symbole cathodique du vide interstellaire. Le néant. La matière noire de l'univers. Une plaie pleine d'humeurs translucides, sucée chaque jour par des âmes probablement en peine.

    [...]

    Voilà quelques mois, rentrant à l'improviste chez moi, j'avais surpris la nounou de ma fille, suçotant avidement les feux roses de l'amour. Lilla faisait la sieste. Je n'avais rien dit. Intérieurement, du haut de mon bon goût à deux francs cinquante, je condamnais. Les Feux de l'amour. Franchement. Pourquoi pas écouter les Forbans aussi.

    J'avais tort. Grandement tort. Et aujourd'hui, je bats ma coulpe. Les Feux de l'amour, pour une nounou, ce n'est pas une question de goût, de choix. C'est une question de survie.

    [...]

    Voilà quelque temps, j'ai dû remplacer en urgence ma nounou pendant deux semaines. Seul dans la cage avec ma fille. Rien à voir avec des week-ends ou des vacances, hein. Non, deux semaines pleines de 8H00 à 19H00, à tenter survivre entre les tentacules d'une pieuvre minuscule mais têtue.

    [...]

    Quand le monstre, dans un dernier rot tyrannique, part s'occuper du cas de la pauvre Morphée, que votre chaîne se rompt pour trois heures de pause, vous ne vous précipitez pas sur le dernier roman de Penelope Fitzgerald, non, comme c'est curieux, vous affalez vos cendres sur le canapé, vous allumez la télé, et surtout pas sur France 5.

    Il est 13H40 et vous avez besoin de simplicité propre, vous avez besoin d'adultes, un besoin irrépressible d'adultes, vous rêvez de phrases de plus de trois mots, vous avez besoin d'ongles soignés, de permanentes, vous avez besoin de douceur, vous avez besoin de glamour, vous avez besoin des Feux de l'amour, oui, bien sûr, les Feux de l'amour.

    [...]

    Tout est propre dans les Feux de l'amour, il n'y a pas d'enfants dans les Feux d'Amour, tout est luxe, calme et volupté, pas de miettes dans les cheveux des comédiennes, personne ne hurle, personne ne mange des trucs bizarres ramassés par terre, personne n'urine sur personne, personne ne s'exclame joyeusement « CACA ! » quand un besoin pressant se fait sentir, c'est la civilisation-témoin les Feux de l'amour, l'humanité sans intestin, le corps sans les fluides, le brushing contre la couette, et devant les dialogues doucereux, les regards toujours plus intenses, exténué, vous vous endormez sans craindre de perdre le fil de l'histoire (elle n'avance jamais, une simple discussion dans un restaurant peut durer quinze épisodes). En attendant le réveil de la bête. Généralement brutal.

    Plus jamais je ne dirai du mal des Feux de l'amour."

    (à voir sur http://blogtv.telerama.fr/)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique