• LE BILLET DE LA SEMAINE                                       (17/09)

    N°19


    La phrase de la semaine

    " On a fait des progrès, on a des micros. "

    (Laurie Cholewa, animatrice du TNT Show sur Direct 8)


    Dans l'actu 

    Revue de détail des principales annonces médias de la semaine.

    66 Minutes

    - Le nouveau magazine dominical de M6 a enfin une date de lancement.

    66 minutes, animée par la charmante Aïda Touhiri débutera le 1er octobre à 17H45. Le tout sera en direct, et le concept fait furieusement penser à Sept à huit, le duo en moins. Parmi les premiers sujets proposés, l'un d'eux sera réalisé par Melissa Theuriau qui se rendra en Espagne pour interviewer les principaux acteurs du film évènement Astérix aux Jeux Olympiques. Pas mal comme exclusivité !

     - Jean-Marc Morandini nous l'avait fait écouter en première exclusivité et je dois dire que j'avais bien ri. Je veux bien sûr parler de la nouvelle musique du journal de FRANCE 3. Un morceau de bandonéon qui évoquait davantage les bals populaires de villages que l'information pure et dure. La société des journalistes de la chaîne s'y est opposée et a obtenu gain de cause. « Cette connotation folklorique risquait de renforcer une image déjà ringardisée », conclut Carole Petit, déléguée SNJ.

     

     

     

     

    - France 24, la chaîne française à vocation internationale se dévoile un peu plus. Cette semaine, au cours d'une conférence de presse, le logo de la chaîne a enfin été dévoilé. France 24 commencera à émettre entre mi-novembre et début décembre 2006. Elle sera dans un premier temps diffusée en français et en anglais, puis en arabe et espagnol, d'ici trois ans. Francetelevisions et TF1 détiennent à parts égales la chaîne, qui bénéficie d'un budget de 80 millions d'euros. Bonne nouvelle, elle ne comprendra aucune publicité.

     

     - Les rédactions de LCI et TF1 vont fusionner d'ici 2008. C'est l'annonce faite cette semaine par Patrick Lelay. Le but à peine dissimulé est de faire encore un peu plus d'économies, notamment en ne recrutant plus de journalistes.

     

     - Grave chute pour Michel Drucker à Lyon, dans la soirée de jeudi. L'animateur a chuté dans un escalier. Après une nuit d'observation à l'hôpital, il en est ressorti avec un plâtre à la jambe. Bilan : talon cassé, mais beaucoup de douleur. Plus de peur que de mal, donc.


     L'image de la semaine

    C'est Europe  1 qui inaugure cette rubrique avec le lancement de sa nouvelle campagne de pub. La station espère faire parler d'elle en pariant sur la provocation.

    " Que faire pour que les jeunes croient de nouveau à la politique ? ", s'interroge la radio. Europe 1 va plus loin que sa consoeur RTL en n'hésitant pas à relooker les politiques. Cela ne contribue-t-il pas à les discréditer davantage ?


    Le tour du PAF en audiences

    (sources : Satellifax, I mediasbiz, MSN, Le zapping du PAF)

    * Dimanche 10,

    En access,

     Sept à huit -> 4 204 500 (29,3%)

     Vivement dimanche prochain -> 3 475 720 (22,2%)

     11 septembre, à bord du premier vol -> 1 793 920 (12,9%)

     

    En prime time,

     Les experts -> 7 512 040 (30,9%)

     FBI : Portés disparus -> 4 709 040 (19,3%)

     Louis la Brocante -> 4 316 620 (18%)

     Zone Interdite (la première de Mélissa Theuriau) -> 3 924 200 (17,5%)

     

    En seconde partie de soirée,

     Les experts -> 8 016 580 (34,1%)

     Urgences (début de la douzième saison) -> 2 803 000 (11,9%)

     Les oubliés du World Trade Center -> 1 681 800 (18,4%)


    * Lundi 11,

    En access,

     A prendre ou à laisser -> 4 316 620 (27,1%)

     On a tout essayé -> 2 971 180 (20%)

     Smallville -> 1 345 440 (9,1%)

     Le Grand Journal -> 560 600 (3,4%)

     

    En prime time,

     Soeur Thérèse.com -> 8 465 060 (36,1%)

     Charlie's Angels -> 3 531 780 (15%)

     Questions pour un champion -> 3 419 660 (15,2%)

     Lara Croft/Tomb Raider -> 3 419 660 (14,6%)

     

    En seconde partie de soirée,

     Grey's anatomy -> 1er épisode 4.09 millions (36.5%) dont 66.1% sur les 15/24 ans et 53.8% sur les femmes de moins de 50 ans.

                                             2e épisode : 3.25 millions (45.3%). Les parts de marché se sont envolées en atteignant 68.6% sur les 15/24 ans, 65.8% auprès des femmes de moins de 50 ans et 63.2% pour les 15/34 ans.

     La mutante -> 1 401 500 (15,7%)

     Mots croisés -> 1 233 320 (14,8%)


    * Mardi 12,

    En access,

     A prendre ou à laisser -> 4 204 500 (27,7%)

     On a tout essayé -> 2 915 120 (20,8%)

     Le Grand Journal -> 672 720 (4,3%)

     

    En prime time,

     Les Experts -> 8 633 240 (34,5%)

     Les Secrets du Volcan -> 6 951 440 (28,4%)

     Les Missions de Gerald Dahan -> 2 522 720 (10,7%)

     Panique au Camping -> 2 130 280 (8,6%)

                  Panique à la discothèque -> 2 578 760 (12,6%)

     La Russie selon Poutine -> 840 900 (3,4%)

     

    En seconde partie de soirée,

     Le Droit de Savoir -> 2 578 560 (38,3%)

     T'empêches tout le monde de dormir (émission fleuve) -> 1 000 000 en moyenne (17,3%) dont 19,5% sur les ménagères de moins de cinquante ans. Et dans le détail : 20% sur les 15-24 ans, 17,8% sur les 25/34 ans, 18,1 % sur les 35/49 ans et 17,3% des plus de 50 ans.


    * Mercredi 13,

    En access,

     A prendre ou à laisser -> 4 204 500 (26%)

     On a tout essayé -> 3 475 720 (23,7%)

     Le Grand Journal -> 784 840 (4,7%)

     

    En prime time,

     Lyon/Real de Madrid -> 7 904 460 (34,7%)

     Louis Page (avec Michèle Bernier) -> 4 765 100 (20,6%)

     Alice et Charlie (pilote) -> 3 699 960 (16,1%)

     Des racines et des ailes -> 2 859 060 (12,9%)

     

    En seconde partie de soirée,

     Juste Cause ->  1er épisode 2,24 millions dont 29,7% sur les 15/34 ans et 32,5% sur les femmes de moins de 50 ans.

                                               2e épisode : 1,85 millions (34,5%) dont 46,4% auprès des femmes de moins de 50 ans et 37,9% pour les 15/34 ans.

     L'arêne de France (on s'éloigne des presque 30% atteints la semaine dernière)

    -> 1 793 920 (23,2%)

     Il faut que ça change -> 1 233 320 (15,8%)


    * Jeudi 14,

    En prime time,

     Julie Lescaut -> 8 577 180 (36,3%) (meilleure audience depuis mars dernier pour la série)

     L'arme fatale -> 4 596 920 (20%)

     Marseille/FK Mlada Boleslav -> 3 419 660 (14,7%)

     Envoyé Special -> 3 027 240 (15%)

     

    En seconde partie de soirée,

     La méthode Cauet (TF1 profite de l'absence de Prison Break)-> 2 690 880 (35,8%)

      Katrina, survivre à l'ouragan -> 728 780 (13,5%)


    * Vendredi 15,

    En prime time,

     Star Academy (le prime retrouve près de 700 000 fidèles)-> 6 222 660 (30,2%)

     Homicides ->  3 812 080 (15,8%)

     Thalassa -> 3 587 840 (15,8%)

     NCIS : Enquêtes spéciales -> 1er épisode : 5 942 360 (24,6%)                               

                                                                      2e épisode : 6 222 660 (27,3%)

     

    En seconde partie de soirée,

     Sans aucun doute -> 1 793 920 (42,1%)

     Il était une fois Walt Disney -> 560 600 (3,3%)


    * Samedi 16,

    En access,

     Le maillon faible-> 3 756 020 (30,6%)

     Athlétisme-> 1 289 380 (11,2%)

     Turbo -> 1 233 320 (9,9%)

     Jamel Comedy Club-> 672 720 (4,8%)

     

    En prime time,

     Tenue de soirée (pour sa première, Drucker se paie le luxe de battre TF1 !

    -> 5 325 700 (29,7%) dont 17,5% pour les femmes de moins de cinquante ans.

     

     Lost ->   1er épisode : 5 157 520 (25,6%) dont 35,9% chez la ménagère de moins de cinquante ans.                              

                                  2e épisode : 5 101 460 (25,3%) dont 34,5% chez la ménagère de moins de cinquante ans.

                                  3e épisode : 5 213 580 (30,7%) dont 38,8% chez la fameuse ménagère.

     

     Vive mon entreprise -> 2 242 400 (11,1%)

     Magiciens : leurs plus grands secrets -> 3 307 540 (16,6%)

     

    En seconde partie de soirée,

     On n'est pas couchés ! (l'emission portait bien son nom hier soir...)

    -> 1 681 800 (40%) dont 33% chez les ménagères.

    Pour rappel, Ardisson réunissait en moyenne entre 1,3 et 1,6 millions de personnes.



      La série

                                                                    (n°2)

    Retrouvez chaque semaine des extraits du dernier livre de Guy Carlier, 10 ans de chroniques.

     - Edouard Balladur, Avril 2000

    " Hier, chez Drucker, l'image dynamique de l'ancien Premier ministre en a pris un coup d'entrée, puisqu'il n'avait pas encore eu le temps de régler son Sonotone, et quand Drucker lui a demandé : " Est-ce-que je dois vous dire "bonjour monsieur le Premier ministre" ou "bonjour monsieur Balladur ?", l'autre a répondu : "Bonjour Michel Drucker ".

     

    - La ferme celebrités 2, Avril 2005

    " Arriva ensuite le pauvre Philippe Risoli. Comment vous dire... de même qu'on voit parfois sur les stations-service un panneau indiquant "dernière station avant l'autoroute", La ferme célébrités constitue pour Risoli la dernière chance avant l'oubli... Ce qui est incroyable, c'est qu'il ne se rend pas compte de son statut has been et qu'il déclare sans rire à Dechavanne : "J'ai une popularité telle que je ne peux sortir sans me faire harceler par mes fans, alors je suis obligé de prendre des gardes du corps. Non seulement c'est essentiel, mais c'est fondamental". [...] Si Risoli a besoin de garde du corps c'est sans doute pour le protéger de ceux qui ne lui pardonnent pas d'avoir enregistré Cuitas les bananas. C'est vrai, tu vois Risoli dans la rue, t'as envie de lui crier : "Salaud, t'avais pas le droit ! Et nos enfants, t'y as pensé à nos enfants ? ".


    Lu dans la presse

    logo Figaro

    (Sur la première d’Esprits libres sur France 2 vendredi soir)

    Q : A 22 h 30, la pression de l’audience est moins forte ? –

    Guillaume Durand : On ne doit pas nous demander de faire plus de 6 % d’audience pour une émission sur le quai Branly face au match de football France/Togo. On ne peut pas lutter avec Boulez contre le divertissement. Il faut arrêter de nous casser les pieds avec le syndrome Morandini. Tous les matins, il dit : « Hier, on a vu Campus qui a recueilli 7-8 % d’audience alors que Julien Courbet en a obtenu 43 %. » Quel rapport existe-t-il entre les arnaques et Claude Levi-Strauss ?

    Nous ne jouons pas dans la même catégorie. Je comprends que la nouvelle direction de France 2 ait souhaité marquer son arrivée. Ce que je n’accepterai et ne supporterai pas, c’est d’être au garde-à-vous dans une année électorale. Ce n’est pas parce que Thierry Ardisson et Marc-Olivier Fogiel, les deux « impertinents », sont partis qu’on va se retrouver dans télé Sarkozy, télé Ségolène Royal ou je ne sais pas qui ! […]

    (Guillaume Durand, présentateur d’Esprits libres du France 2, interrogé par Le Figaro, vendredi 8 septembre)

     

     

    Suivez-nous ! lancent comme dans un polar, Le Lay et Mougeotte à Bayrou. (..) Là, il se prend un mémorable savon, assorti de menaces voilées.

    "Ce que vous avez dit est une atteinte à l'honneur de TF1, qui ne peut pas être accusée d'apporter son soutien à quelque candidat que ce soit " hurle Le Lay, assez fort pour être entendu par-delà les cloisons.

    Mougeotte : "La thèse que nous défendons à TF1, c'est la bipolarisation de la vie politique française".

    Le Lay, "La seule chose qui m'interesse, c'est mon compte d'exploitation".

    La scène dure plus d'une heure, et selon Bayrou, tourne à l'avertissement brutal.

    "La rédaction est vent debout devant une telle mise en cause, grincent Le Lay et Mougeotte. Vous avez mis leur intégrité en cause et ce sera dur de les calmer. Vous allez avoir des problémes dans vos rapports avec notre chaîne".

    Car, naturellement, les distingués dirigeants de TF1 ne sauraient se livrer à de vulgaires représailles. Mais ils ne répondent pas des ressentiments de leur base.

    Non, il ne s'agit pas d'une scène tirée des Tontons flingueurs ou du Clan des Siciliens. Cela se passait bien en 2006, à Paris, chez Bouygues".

    (Le Canard Enchaîné, mercredi 13 septembre 2006, qui revient sur les graves accusations de Bayrou à l'encontre de TF1.)

     

     

    Silence, ça (re)tourne ! Soucieux de pas tomber dans le même piège

    que son camarade DSK, François Hollande avait,lundi,décidé de suspendre le tournage du portrait que lui consacre

    « Dimanche+» .Hier matin, il s’est ravisé. Et se laissera croquer par les caméras de Laurence Ferrari. Invité principal de la nouvelle case de décryptage politique de Canal +, il apparaîtra ce week-end dans un sujet censé être transparent.

    «On a discuté et on a repris sans censure », précise la rédactrice en chef. Selon d’autres sources, « les reporters se sont tout de même engagés à couper les micros dès que Hollande le demanderait ».

    (20 minutes, mercredi 13 septembre)

     

     

    Dans l’écran publicitaire qui précède cet angoissant instant télévisuel, on aura droit à vingt secondes de pub en direct. (...) Le pari est de goûter le « 2 fresh » en direct (heureusement que ce n’est pas du caramel mou) et d’improviser, sur ce prétexte, un scoop sur les coulisses de la Star’Ac. Pour l’occasion, la chaîne a recruté l’humoriste Bruno Salomone. (...) On lui souhaite bon courage pour ce boulot un rien piégé : inventer un scoop sans se moquer des candidats, sans abîmer la marque et, ça va sans dire, sans dénigrer l’émission... Bref de l’humour bien balisé, qui risque de n’avoir qu’un lointain rapport avec les fausses pubs que Coluche inventait autrefois en direct sur Europe 1 !

    (L'espresso de Télerama, vendredi 15 septembre)

     

     

    Le quotidien interroge Michel Drucker après son interview. (samedi 16 septembre)

    Que vous est-il arrivé?
    Jeudi soir vers 23 h 30, je suis allé faire un dernier tour sur le décor de « Tenue de soirée ». J’étais fatigué, après avoir répondu à des sollicitations sans discontinuer, de midi à 21 heures. J’ai emprunté un escalier qui menait… à un trou. Je suis tombé de très haut. Une faute d’inattention liée au stress. La douleur était tellement forte que j’ai tout de suite remué les doigts de pied, pour être sûr que la colonne vertébrale n’était pas touchée. A minuit, j’ai appelé Gérard Houiller, l’entraîneur de l’Olympique lyonnais, que je connais bien.
    A 1 heure du matin, les médecins du club ont ouvert leur cabinet pour moi. Je n’ai même pas eu à aller à l’hôpital : j’ai été soigné toute la nuit comme un joueur de foot de très haut niveau ! L’OL m’avait invité à assister au match contre le Real, la veille, à Gerland.


    Etes-vous certain de pouvoir presenter « Tenue de soiree » ?
    Oui, je dois absolument avoir la pêche. Mais faire «Tenue de soirée » comme ça…Le smoking, il va falloir ouvrir le bas du pantalon Je ne sais pas encore dans quelle position je serai, avec mes béquilles… J’ai mis 45 minutes rien que pour m’habiller, ce matin…J’avais déjà eu un accident de vélo la veille de « Star 90 », sur TF 1. J’avais accueilli Yves Montand le bras dans le plâtre. Ça m’avait porté chance puisque « Star 90 » a tenu quatre ans.

    Merci à Planete tv pour l'extrait.


    votre commentaire
  •  

    LE BILLET DE LA SEMAINE                                       (10/09)

    N°18


    La phrase de la semaine

    " Je voudrais être le premier animateur d'une émission culturelle sur le service public qui ne fume pas la pipe et ne porte pas de lunettes. "

    (Frederic Taddei, avant son arrivée sur France 3. Libération, 5 septembre 2006)


     

    Dans l'actu 

    Revue de détail des principales annonces médias de la semaine.

     

    - Arlette Chabot voulait organiser un débat entre les différents ténors du PS, début octobre. Elle a reçu un refus de la part de la François Hollande qui n'entend pas laisser à une chaîne décider des modalités des débats des socialistes. Mais, coup de théâtre en cette fin de semaine, trois candidats socialistes en mal de reconnaissance ont accepté l'idée : Jack Lang, Laurent Fabius et Dominique Strauss-Kahn. Reste que si le nombre de volontaires n'évolue pas, le débat risque de ne jamais voir le jour, surtout en l'abscence de Segolène Royal, grande favorite.

     

     - Prison Break : M6 revient à la raison. Face au succès de la série de la FOX, M6 a décidé de ralentir le rythme de diffusion de son nouveau bébé, en passant à deux épisodes par semaines à partir du 28 septembre. Ne soyons pas dupes, cependant, on se doute bien que c'est pour profiter au maximum des bonnes audiences.

     

     - Arthur, le roi déchu. L'ex animateur le plus con de la bande FM a cédé les parts d'Endemol qu'il détenait, pour la modique somme de 185 millions d'euros. Il n'est donc plus co-président de la fameuse société mais continue à animer ses émissions.

     

     -

    France 3 annonce l’arrivée sur son antenne de la célèbre série américaine Spin City, les samedis et dimanches à 20 h 20. C’est la saison 1 (24 x 22’) qui sera diffusée à partir du 23 septembre.

     

     - Premier dérapage sur le blog de J-M Morandini. Les internautes invités à donner leur avis sur le traitement médiatique reservé à Natasha Kamapush, ont étés nombreux à réagir. L'un d'eux, qui se plaît visiblement à la provocation, a trouvé de bon ton de comparer l'argent gagné par Natasha dans ces interviews aux familles des deportés qui font des procès à la SNCF pour obtenir réparation. Et le dit provocateur de conclure que les deux n'ont qu'un seul but : se payer un bon gueuleton. L'équipe du blog a mis un certain temps à réagir à ces propos outrageants mais la sanction est sans appel : le parasite a été banni du site. Rien ne l'empêche cependant de se réinscrire sous un nouveau pseudo.


        Le tour du PAF en audiences

    (sources : Satellifax, I mediasbiz, MSN, Le zapping du PAF)

     

    * Lundi 4,

    Audiences des nouveautés

    TF1, Star Academy (la barre des 30% n'est pas depassée)-> 3 139 360 (29,6%)

    FRANCE 2, Toute une Histoire (dans la moyenne de que faisait Derrick)-> 1 962 000 (22,4%)

    FRANCE 2, La Cible (meilleurs scores que Boston Public)-> 840 900 (15,3%)

    FRANCE 2, Un monde presque parfait -> 953 020 (11,5%)

     

    En prime-time,

    TF1,

    Commissaire Cordier
    -> 8 128 700 (32,5%)

    FRANCE 2,

    11 Septembre dans les Tours jumelles
    -> 7 340 860 (29,4%)

    11 Septembre : pouvait-on l'éviter ? -> 6 222 660 (34,5%)

    M6,

    Comment se faire larguer en dix leçons -> 3 251 480 (13,5%)

    FRANCE 3,

    La carte aux trésors -> 2 634 820 (11,4%)

    ARTE,

    In this World -> 392 420 (1,6%)

     

    Ellen Pompeo

    En deuxième partie de soirée,

    Grey's anatomy

    -> Premier épisode : 4.15 millions (30.2%) dont 44.3% sur les femmes de moins de 50 ans et 43.6% sur les 15/34 ans.

                                        Deuxième épisode

    : 3.81 millions (53.1%). A ce moment-là, 72.4% des femmes de moins de 50 ans présentes devant leur petit écran ont regardé la série, 70.1% des 15/24 ans et 69.9% des 15/34 ans.


    * Mardi 6,

    Audiences des nouveautés

    TF1, Star Academy (baisse de 300 000 telespectateurs)-> 2 859 340 (28,3%)

    FRANCE 2, Toute une Histoire-> 1 457 560 (19,1%)

    FRANCE 2, Tout le monde veut prendre sa place-> 22,4% sur les ménagères de moins de cinquante ans. On s'approche des 28% d'Attention à la marche sur TF1.

    CANAL +, En aparté (le demarrage est poussif, c'est le moins que l'on puisse dire...)

    ->224 000 (1,7%) Lundi et 280 000 (2,4%) Mardi. Pour rappel, l'audience moyenne de la case se situe aux alentours des 3%.

     

    En prime-time,

    TF1,

    Koh-Lanta-> 7 848 400 (36,7%). Un score en deça de la finale 2005 : 8,5 millions.

    FRANCE 2,

    Les Secrets du Volcan-> 6 334 780 (25,8%). Chaque semaine qui passe fait perdre davantage de telespectateurs à la saga de rentrée de la chaîne.

    FRANCE 3,

    Impitoyable-> 4 709 040 (20,2%)

    M6,

    C'est du propre !-> 2 354 520 (9,5%). Malgré des inédits, les femmes d'entretien ne font pas recette.

    ARTE,

    Mao, une histoire chinoise-> 1 121 200 (4,5%)

     

    En deuxième partie de soirée,

    TF1, Appels d'Urgence (Avec ses sujets recurrents et voyeuristes, Carole Rousseau ne lasse pas son public) -> 2 186 340 (36,8%)

    FRANCE 2, Lame de fond (film) -> 1 153 620 (14,2%)


    * Mercredi 6,

    Audiences access

    TF1, Star Academy (la chute continue...)-> 2 700 000 (26,4%)

    En prime-time,

    TF1,

    France/Italie-> 12 389 260 (53%).

    FRANCE 2, Le Tuteur-> 3 868 140 (16%).

    FRANCE 3, Des Racines et des Ailes-> 2 746 940 (11,4%)

    M6, Trois pères à la maison -> 2 466 640 (10,2%). Un score moindre que lors de la première diffusion en novembre 2004, et c'est bien normal.

     

    En deuxième partie de soirée,

    TF1, Juste Cause -> 1er épisode : 2 522 700 (29,8%) dont 38% sur les ménagères de moins de cinquante ans et 43,4% sur les 15-34 ans.

                                 2eme épisode : 1 569 680 (30,8%) dont 47,1% sur les ménagères.

     

    FRANCE 2, L'arêne de France -> 2 242 400 (26,4%). Pour sa première, Bern se paie le luxe de faire presque jeu égal avec TF1 ! A noter, 19,2 % sur les ménagères de moins de cinquante ans et 18,8% sur les 15-34 ans.


    * Jeudi 7,

    Audiences access

    TF1, Star Academy -> 2 746 000 (26,9%)

    En prime-time,

    TF1,

    Commissaire Cordier-> 7 848 400 (33,8%).

    M6, Prison Break-> Une moyenne de 5,2 millions (25.2%) dont 37.5% sur le public de moins de 50 ans, cible sur laquelle M6 se retrouve leader de la soirée.

    FRANCE 2, Envoyé Special-> 3 475 720 (15,6%).

    FRANCE 3, Le hussard sur le toît-> 1 906 040 (8,8%)

     

    En deuxième partie de soirée,

    TF1,La méthode Cauet-> 2 298 460 (27%). Cauet souffre de la concurrence avec le troisième épisode de Prison Break sur M6.

    (FRANCE 2, Le monde selon Bush-> 1 233 320 (15,6%)


    * Vendredi 8,

    - Coup de théâtre à la Star Ac' !  M6 a battu TF1 hier soir, avec sa série NCIS.

    Dans le détail,

    M6, premier épisode -> 5.600.000 (23,6%)

                              deuxième épisode

    -> 5.718.000 (26,6%)

    et

    TF1, donc, 5.493.000 (27,8%). La part de marché est plus importante compte tenu de la durée de l'émission.

    En deuxième partie de soirée, M6 continue de cartonner.

    Nip/Tuck (avant-dernier épisode de la saison 3) -> 3 millions (19.6%)  dont 31.4% sur les femmes de moins de 50 ans.

    Sex and the City (deux épisodes) -> 19.2% du public présent devant son poste de télévision jusqu’à 00h25 et 33% des ménagères de moins de 50 ans.

     

    Mais toujours pas TF1...

    Sans aucun doute -> 1.450.000 (36,1%)


    * Samedi 9,

    En prime-time,

    TF1, Lost -> 5 718 120 (29,2%)

    FRANCE 2, Le plus grand cabaret du monde -> 4 765 100 (25,3%)

    FRANCE 3, Susie Berthon -> 2 971 180 (15,7%)

    M6, Bigard bourre Bercy -> 1 906 040 (10,1%)

     

    En deuxième partie de soirée,

    TF1, Lost -> 5 886 300 (30,3%)

    FRANCE 2, Bigard met le paquet -> 1 121 200 (19,2%)

    M6, Dead Zone-> 560 600 (6,3%)



     La série

                                                                      (n°1)

     

    Face au succès remporté par cette mini-rubrique l'été dernier, TV MANIA recidive. Ainsi, ce rendez-vous se prolongera tout au long de l'année, avec de nombreux extraits de livres impertinents, et qui font partie de mes coups de coeur. Pour les semaines à venir, vous retrouverez donc Guy Carlier, avec son dernier livre, 10 ans de chroniques.

    - Un extrait de la préface, où l'on découvre comment Guy Carlier a débuté dans le métier.

    " Déjà dix ans... A cette époque, Delarue n'était pas encore un mutant. Il coprésentait les matinales d'Europe 1 avec Jean-Pierre Elkabach et avait mis en place un répondeur auquel les auditeurs téléphonaient pendant la nuit pour faire part de leurs reflexions sur les programmes télé de la veille. Un collaborateur de Delarue séléctionnait les messages qui lui paraissaient les plus interessants et les passait à l'antenne.

    [...] Il y avait aussi des messages drôles, au premier et au second degré, et c'est en entendant l'un d'entre eux que j'eus l'idée, pour faire marrer mon fils, de téléphoner en prenant l'identité de son prof de maths, monsieur Zernatti, une caricature tant il était autoritaire, rigide et réactionnaire.

    Dès le lendemain matin, Delarue diffusa mon premier message dans lequel le professeur Zernatti regrettait le temps de la télé du general de Gaulle. Encouragé par ce succès, je recidivais, et les messages quotidiens du professeur Zernatti devinrent un must de l'émission d'Europe 1."

     

    - Une petite phrase, en passant :

    " Arthur est aux banlieues ce que Laurent Boyer est à Mimie Mathy. On dit qu'on les aime pour être politiquement correct, mais on rentre à Neuilly avec des top-models."

    - Quand Ophelie Winter est chez Laurent Boyer, ça donne ça :

    " Boyer de toute façon n'écoutait pas. Il fixait du regard les tétons énormes de la gourdasse, précisément dessinés sous un Tee-shirt. [...] Elle nous gratifia d'autres perles du genre : "Avec ma mère et mon frère, on est comme les trois doigts de la main..." [...] Ou encore : "Moi j'aime pas les sex-symbols. J'veux dire, on doit sentir l'âme qui sort de la nana." Y'a belle lurette qu'on a senti qu'elle était sortie, son âme. "


    Lu dans la presse

     

     

    Le service public peine à lutter contre la formidable machine orchestrée par Patrick Le Lay et Etienne Mougeotte. Impossible alors de trouver la solution de cette équation où l’on réclame à la fois à chacun des présidents du holding de présenter des programmes de la plus grande qualité tout en attirant le maximum d’annonceurs. [...]Les belles paroles des ministres de la Culture, de Jack Lang à Renaud Donnedieu de Vabres, n’ont eu de cesse de demander aux chaînes du service public « un mieux-disant culturel » incompatible avec la loi du marché audiovisuel.

    « Faire du Arte avec les audiences de TF1, dénonce un ancien patron de F.T., c’est facile à dire, ça fait joli dans le décor, c’est mensonger, mais ça fait mousser un ministre. » [...] A l’orée de la rentrée télévisuelle [...], le tandem Carolis-Duhamela assis son ambition sur la fiction française. Ce terrain que TF1 laboure depuis plus de dix ans avec succès sera désormais l’alpha et l’omega de France 2 et de France 3. Aux canaux 4 et 5 de remplir les missions de service public : concerts, films d’auteur, entretiens, émissions littéraires… Petit détail :

    France 4 et France 5 ne sont disponibles que sur la TNT et sur le câble. Le mieux-disant culturel devra se contenter d’une petite audience.

    (Le Nouvel Economiste, 31 août 2006)

     

    Cette "salve de séries américaines", comme l'indique Etienne Mougeotte, vice-président de TF1, aura lieu tous les dimanches "jusqu'à la fin de l'année". Conséquence, les films sont repoussés au mardi soir pour permettre à TF1 de "renforcer son leadership le dimanche soir". Selon M. Mougeotte, il s'agit "de la réponse du berger à la bergère. Dès lors que France 2 diffuse des séries le dimanche soir, je ne peux laisser des séries américaines battre des films". "Nous aurons quatre soirées de fictions par semaine dont deux et demie dédiées aux séries françaises", pointe M. Mougeotte. TF1 va aussi produire la première franchise d'une série américaine. "New York section criminelle" deviendra ainsi "Paris section criminelle", avec l'acteur Vincent Perez.

    Ces séries finissent par faire de l'ombre au cinéma. Cette saison, TF1 va diffuser 65 films à 20 h 50, soit une dizaine de moins que l'an passé. "Il reste de la place pour les très grands films et les grosses machines", explique le vice-président de TF1, qui annonce pour l'automne Un long dimanche de fiançailles et Podium.

    (Le Monde, 06 septembre 2006)

     

    Au-dessus de la scène, qui avait vu Nijinsky danser et Joséphine Baker mener la «Revue nègre», des visages de la chaîne défilèrent en boucle sur un écran géant, jusqu’à ce que les lumières s’éteignent et que surgisse le générique du «20 heures». Etienne Mougeotte nous apparut alors, présentateur d’une fausse édition du journal consacrée aux programmes de rentrée. [...] En présentant aux journalistes cette parodie de J.T., ponctuée d’interventions de responsables d’unités et d’extraits d’émissions, la comm’ les laissa interdits, muets face à l’écran qui ne répondrait pas, quelles que soient leurs questions. L’absence physique d’interlocuteurs : l’assurance d’une excellente soirée d’auto-célébration. [...]

    Personne n’eut l’occasion d’assombrir cet étalage d’autosatisfaction. Même quand Etienne Mougeotte sortit de sa virtualité pour apparaître quelques minutes sur scène. Le temps de nous convaincre de son existence et d’échanger deux ou trois politesses avec Muriel Robin. [...] . On embraya sur la première partie de «Marie Besnard», fiction de prestige programmée le 25 septembre. «Après la projection, promit Etienne Mougeotte, vous pourrez nous poser des questions.» [...] Sitôt le générique terminé et la lumière rallumée, on a déserté le balcon et filé au cocktail, avalé quelques gorgées de gaspacho (sans y déceler la moindre traces de cyanure), écumé les couloirs, les escaliers et le hall du théâtre à la recherche de «notre» vice-président. Mais il s’était évaporé. Retourné à cette forme de virtualité qui satisfait les exigences d’une comm’ à sens unique — déjà mise en pratique lundi matin, par France Télévisions. Un fantôme de communication.

    (Le Blog Telerama et la conférence de rentrée de TF1, 06 septembre 2006)

     

     

    Personne n’aurait parié 1 centime sur la survie de Jean-Luc Delarue il y a un an au sein de France Télévisions, tant il incarnait l’animateur producteur auquel Patrick de Carolis,nouveau (président du groupe) jurait de faire la peau ! Un an après, il est toujours sur France 2. […] Comment a-t-il sauvé son job ? Delarue s’est découvert l’esprit d’entreprise : présence à la journée portes ouvertes des chaînes, au Téléthon, au forum organisé par Carolis pour rencontrer les spectateurs… Puis il a répondu aux attentes de son client. France 2 cherchait à muscler son « fond de grille » (les rendez-vous quotidiens) pour prendre des risques en soirée. Delarue a proposé une émission l’après-midi (Toute une histoire, ndlr). […] Au risque d’écorner son image. Car, dans ce milieu très codé, il y a les heures nobles de soirée, et les autres. Surtout, Delarue accepte que Toute une histoire soit

    produite avec les moyens de France 2. la marge sera moins importante que s’il livrait clef en main, mais récurrente cinq jours par semaine. […] Selon France Télévisions, Delarue stabilise à un niveau « sensiblement équivalent à ce qu’il était précédemment » son chiffre d’affaires avec le service public, de l’ordre de 20 millions d’euros annuels. […]

    (Challenges, 7 septembre 2006)


    votre commentaire
  • LE BILLET DE LA SEMAINE                                       (03/09)

    N°17


    La phrase de la semaine

    Dialogue surréaliste entre deux candidats de L'île de la tentation et un journaliste de Télé Star (17/07/06)

    Journaliste Télé Star : - Que pensez-vous de la phrase d'Oscar Wilde qui a dit : "Le meilleur moyen de resister à la tentation, c'est d'y céder." ?

    Mélanie : - Je ne suis pas Oscar Wilde !

    Vincent : - C'est la vérité vraie."


    Dans l'actu (sources : L'internaute, CBS Newsletter)

    Revue de détail des principales annonces médias de la semaine.

     - La traditionnelle cérémonie des Emmy Awards (qui récompensent les séries), s'est tenue le week-end dernier. TV MANIA vous propose le palmarès quasi-exhaustif des récompenses decernées. Cliquez ici.

     

     - Le vendredi 15 septembre, TF1 diffusera, lors de la dernière coupure publicitaire du prime time de la Star Academy précédant les votes, le premier spot de publicité en direct en France pour le compte d'Hollywood Chewing gum. Cette opération, qui devrait s'étendre sur cinq semaines, a été élaborée par les équipes de TF1 Publicité en partenariat avec les agences Carat, pour l'achat d'espaces et le conseil média et TBWA pour la création. D'une durée de 20 secondes, ce spot pour le nouveau chewing-gum Hollywood 2Fresh sera interprété par une petite équipe d'acteurs qui improvisera en direct autour des événements qui auront ponctué l'émission.

    Reste à savoir ce que ces comédiens auront le temps de faire en si peu de temps. Pour rappel, habituellement, une publicité dure 30 secondes.

     

     - TF1, des résultats semestriels à la peine :

    Le bénéfice net part du groupe a diminué de 2,9%, s'élevant à 171,5 millions d'euros contre 176,6 millions d'euros au premier semestre 2005. Cette baisse du résultat opérationnel est due "principalement" à l'impact du coût de retransmission de la Coupe du monde de football, ainsi qu'à celui des Jeux olympiques d'hiver de Turin, a expliqué le groupe. Pour le second semestre, les estimations sont plus optimistes avec une hausse de 3,5% à 4% du chiffre d'affaires publicitaire. Ce chiffre d'affaires publicitaire a progressé de 4,8% au premier semestre, à 923,1 millions d'euros, a rappelé le groupe. Au 30 juin 2006, l'endettement financier net total du groupe, y compris TPS, atteignait 495,2 millions d'euros, soit 45,9% des capitaux propres.


        Le tour du PAF en audiences

    (sources : Satellifax, I mediasbiz, MSN, Le zapping du PAF)

     

    *Lundi 28,

    En access prime-time,

    TF1,

    La roue de la fortune -> 5 830 240 (36,7%) dont 41,2% sur les moins de cinquante ans et 39,1% sur les 4-10 ans. Record depuis la diffusion de l'émission, début août.

    FRANCE 2,

    Le grand zapping de l'humour -> 1 513 620 (10,3%)

    M6,

    Smallville -> 1 345 440 (9,2%)

    CANAL +

    The Simple Life -> 336 360 (2,3%)

     

    En prime-time,

    TF1,

    Femmes de loi (et la chaîne retrouve enfin ses fidèles après un été plutôt morose) -> 8.02 millions (34.1%) dont 31.1% de part de marché sur les femmes de moins de 50 ans

    FRANCE 2,

    Phone Game -> 4 765 100 (19,8%)

    FRANCE 3,

    Intervilles (très bon score pour la finale. Une édition d'hiver est d'ores et déjà prévue) -> 3 924 200 (19,5%)

    M6,

    Le saint (film) -> 3 251 480 (14,3%)

    ARTE,

    Violence des échanges en milieu temperé-> 1 625 740 (6,8%)

     

    En deuxième partie de soirée,

    TF1,

    Grey's anatomy (un nouveau record qui va sans doute convaincre TF1 de diffuser la troisième saison en prime time l'été prochain)

    1er épisode

    ... "Démesure", avec 4.48 millions de téléspectateurs (32.9%) dont 49.2% sur les femmes de moins de 50 ans et 47.1% sur les 15/34 ans.
    2eme épisode..." Coeurs esseulés" avec 4.04 millions de fidèles (49%). A noter que la part de marché sur les 15/34 ans a grimpé à 65.3%, celle des femmes de moins de 50 ans à 64.5% et 63.7% auprès des 15/24 ans.

    FRANCE 2,

    Meurtres en sommeil -> 2 130 280 (17,1%)

    M6,

    Urban Legend 2 -> 1 625 740 (14,9%)


     


    * Mardi 29,

    En access prime-time,

    TF1,

    La roue de la fortune -> 6 278 720 (38,6%) dont 45,7% sur les ménagères de moins de cinquante ans et 40,6% sur les 15-24 ans. Un nouveau record pour le deuxième jour d'affilée ! Les scores sont nettement supèrieurs à ceux que réalisait Jean-Pierre Foucault en juillet : 4,6 millions.

    FRANCE 2,

    Le grand zapping de l'humour -> 1 625 740 (10,7%)

    M6,

    Smallville -> 1 345 440 (8,8%)

    CANAL +

    The Simple Life -> 280 300 (1,8%)

     

     

    En prime-time,

    TF1,

    Koh-Lanta (deuxième meilleur score depuis la création de l'émission) -> 8.296.880 (36.6%) dont 43.6% sur les femmes de moins de 50 ans, 50.2% sur les 15-24 ans et 49.6% sur les 15-34 ans. A noter, un pic d'audience à 23h10 avec plus de 9,8 millions de téléspectateurs, juste avant l'annonce des 4 finalistes.

    FRANCE 2,

    FBI : Portés disparus (l'écart est très faible avec la première chaîne) -> 1er épisode... "Une victoire pour l'humanité", avec 8 millions de téléspectateurs (32.3%).
    2eme épisode..."Retombées", avec 7,2 millions de personnes (30.1% de PdA) et le 3eme épisode..."Retombées, deuxième partie" qui a rassemblé 6,3 millions de fans (30.6%).
    De très bon augure face à la prochaine diffusion de la saison 3.

    FRANCE 3,

    La carte aux trésors (Marc Beyssou n'aura jamais réussi à égaler les scores de son prédecesseur) -> 2 859 060 (12,2%)

    M6,

    Prêt à tout quitter (nouveau !) -> 2 074 220 (8,4%). M6 prendra-t-elle le risque d'en proposer une suite ?

    ARTE,

    Zacarias Moussaoui, l'aspirant terroriste -> 1 625 740 (6,8%)

     

    En deuxième partie de soirée,

    TF1,

    L'île de la tentation (un tsunami de telespectateurs pour la dernière !) -> 4 428 740 (55,2%) dont 64,9 % sur les femmes de moins de 50 ans et 71,8% sur les individus 15-24 ans. En moyenne, la version 2006 a réuni 4,1 millions de voyeurs (37,5%) et 49% des ménagères de moins de cinquante ans. A noter qu'une sixième saison n'est pas encore à l'ordre du jour. Lassitude de la part de la production ?

    FRANCE 2,

    Toutes les filles sont folles -> 1 513 620 (15,2%)

     

     

    * Mercredi 30,

    Le 12 50

    a battu une nouvelle fois son record historique d'audience en parvenant à réunir 2 millions de téléspectateurs (15%) et 24.9% sur les ménagères de moins de 50 ans. Nathalie Renoux se rapproche toujours plus des scores de France 2.

     

    En access prime-time,

    TF1,

    La roue de la fortune
    -> 5 381 760 (35,7%)

    FRANCE 2,

    Le grand zapping de l'humour -> 1 513 620 (11,2%)

    M6,

    Smallville -> 1 401 500 (9,8%)

    ARTE,

    Le monde du mammouth -> 560 600 (3,9%). Les télespectateurs préfèrent les animaux préhistoriques aux deux blondasses hystériques de la chaîne cryptée. Et ils n'ont pas tort.

    CANAL +

    The Simple Life -> 336 360 (2,4%)

     

     

    En prime-time,

    TF1,

    Les Experts : Miami-> 1er épisode "La chute" : 8.689.300 (35.7%) avec 51% sur les femmes de moins de 50 ans, 51.3% sur les 15-24 ans et 51.7% sur les 15-34 ans.
    2eme épisode "Crimes sur le campus" : 8.352.940 (35.2%) dont 50.5% sur les femmes de moins de 50 ans, 53.9% sur les 15-24 ans et 52.8% sur les 15-34 ans.

    FRANCE 2,

    Les secrets du volcan-> 6 839 320 (28,5%). 23.8% sur les ménagères de moins de 50 ans et 28.1% sur les 11-14 ans.

    FRANCE 3,

    Des racines et des ailes (Spécial histoires, mythes et légendes) -> 3 027 240 (13,6%)

    ARTE,

    Verdun, aux portes de l'enfer-> 1 681 800 (7%). Ce film allemand permet à ARTE de réaliser sa deuxième meilleure audience de l'année.

    M6,

    Elodie Bradford -> 1 177 260 (4,9%) ARTE devant M6 ! C'est quasiment du jamais-vu. La dernière claque infligée à M6 remonte au 25 juin 2004. Ce jour-là, le téléfilm Le Protocole de Windsor avait fait une part de marché de 4,6%.

     

    En deuxième partie de soirée,

    TF1,

    Esprits criminels -> 1er épisode "Les témoins du secret" : 5.213.580 (41.5%) dont 56.5% sur les femmes de moins de 50 ans, 55.6% sur les 15-24 ans et 56.1% sur les 15-34 ans.
    2eme épisode "La quête" : 3.699.960 (45.2%) avec 62.2% sur les femmes de moins de 50 ans, 57.3% sur les 15-24 ans et 59.7% sur les 15-34 ans.

    FRANCE 2,

    Immersion totale -> 1 793 920 (17,6%)

    M6,

    Preuves d'innocence -> 728 780 (7,1%). La soirée noire continue pour la chaîne. Mais ARTE reste à sa place.

    ARTE,

    La vie en cinq actes -> 336 360 (2,2%). Cette dernière partie était consacrée à la mort.


     

    * Jeudi 31,

    En prime-time,

    TF1,

    Sagas
    -> 6 278 720 (27,9%)

    M6,

    Prison break
    -> 5 437 820 (22,7%) (tous les détails dans la rubrique dévolue à la série)

    FRANCE 2,

    En terre inconnue -> 4 765 100 (20,6%)

    FRANCE 3,

    La métamorphose des cloportes (seul France 3 ose encore des films en prime time...) -> 3 587 840 (15,3%)

     

     

    En deuxième partie de soirée,

    TF1,

    La méthode Cauet-> 2 466 740 (37,3%) dont 40.3% sur les femmes de moins de 50 ans, 52% sur les 15-24 ans et 47.8% sur les 15-34 ans.

    FRANCE 2, Rayons X -> 1 345 440 (14,7%)


     

     

    * Vendredi 1er septembre,

     

    En prime-time,

    TF1,

    Star Academy
    -> 6 783 260 (33,8%) dont 39,7% sur les femmes de moins de cinquante ans, 39,2% sur les 15-34 ans.

    Et à une heure du matin, vous étiez encore 840 900 (40,5%) devant votre poste pour voir les élèves s'extasier devant le château, dont 49,1% sur les ménagères de moins de cinquante ans et 48,9% sur les 15-34 ans. Bref, pas de quoi sabrer le champagne surtout lorsqu'on sait que l'année dernière le prime de lancement avait attiré 7,38 millions de curieux (35,6%).

    M6, avec la troisième saison de

    NCIS s'en sort très bien, car deuxième de la soirée. Les deux premiers épisodes ont rassemblé une moyenne de 5.4 millions de téléspectateurs. 5.2 millions pour le premier et 5.6 pour le second. Avec 24.1% de part de marché, dont 34.8% sur les moins de 50 ans, la série permet à M6 d’être la chaîne la plus regardée par ce public.

    Les autres se partagent les miettes...

    FRANCE 3, Qui a tué Diana -> 3 475 720 (15%)

    FRANCE 2, PJ -> 3 251 480 (14,1%)

     

    * Samedi 2 septembre,

    TF1, Lost-> 1er épisode : 5.774.180 téléspectateurs (29%) dont 40,5% sur les femmes de moins de 50 ans, 36,8% sur les 15-24 ans et 43,4% sur les 15-34 ans.

                       2e épisode5.606.000 téléspectateurs (28,6%) dont 39.9% sur les femmes de moins de 50 ans, 36% sur les 15-24 ans et 42,9% sur les 15-34 ans.

    FRANCE 2, Franck Dubosc, juste pour rire -> 4 484 800 (24,4%)

    FRANCE 3, Mer belle à agitée -> 4 036 320 (20,4%)

    M6, qui tente d'innover en prime time, se ramasse : 2 354 520 personnes devant cette chaîne (12,7%) pour Typiquement masculin, typiquement feminin.

    Et encore sur TF1, en deuxième partie de soirée, Preuve à l'appui.

    1er épisode : 4.204.500 téléspectateurs (28,5%) et 40,2% sur les femmes de moins de 50 ans.

    2e épisode : 4.036.320 téléspectateurs (41,6%) et 56,7% sur les femmes de moins de 50 ans.

     

    *Dimanche 3 septembre,

    TF1, Les Experts (double épisode réalisé par Quentin Tarantino himself !) ->

    1ere partie -> 9.08 millions (36.7%)

    2eme partie -> 8.86 millions (35.7%)

    La série a permis à TF1 d’arriver largement en tête sur de nombreuses cibles avec 54.7% de part de marché sur les 15/24 ans, 51.3% sur les 15/34 ans et 49% sur les femmes de moins de 50 ans.

    3eme épisode (sixième saison inédite) -> 8.35 millions (47.2%) dont 62.4% sur les 15/24 ans et 58.3% sur les femmes e moins de 50 ans.

     

    FRANCE 3, Louis la Brocante (Loulou plie mais ne rompt presque pas !) -> 4 428 740 (17,9%)

    M6, Capital (retour de vacances) -> 3 868 140 (16,3%)

    FRANCE 2, Cold Case -> 3 699 960 (15%)



     La série de l'été

                                                                      (n°7)

    Droit au but !Tout l'été, TV MANIA vous propose de découvrir les meilleurs extraits du nouvel hors-série du Canard enchaîné, La télé à cache cash. Un numéro ô combien interessant, qui vous fera découvrir le petit écran sous un angle radicalement différent.

     

    Pour ce dernier rendez-vous de l'été, TV MANIA vous propose pas moins de trois extraits d'articles.

    - Jean-Luc Delarue "Le dur d'oseille"

    -> Si Sammy Davis Junior était encore de ce monde, c'est évidemment dans Ca se discute qu'il se serait épanché. "Vieux, noir, juif, borgne", du nanar pour Delarue ! [...] Selon un ex de Reservoir, "Jean-Luc est un excellent acteur. Comme présentateur, il fait pleurer dans les chaumières, dans la vie, c'est un tueur." [...] Une livraison de Ca se discute est facturée 220 000 euros. [...] Il est loin le temps où l'Olympia était loué pour fêter la saison 2001. 3000 invités et des portraits de salariés façon Andy Warhol accrochés aux murs. Ces dernières années, beaucoup de collaborateurs historiques ont deserté.

     

    - Daniel Schneidermann "Un ennemi qui vous veut du bien"

    -> Pour saluer l'arrivée du nouveau patron de la chaîne, certains envoient une gentille carte. Sur son blog, Daniel Schneidermann, de France 5, a préféré rappeler un bidonnage survenu en 1999 - un simple entraînement de CRS présenté comme un vrai sauvetage sur le vif- dans Des racines et des ailes, présenté alors apr Patrick de Carolis, fraîchement promu président de France Televisions. Juste histoire de "vérifier l'espace de ma bulle d'oxygène.", dit-il. [...] Dans Le Monde, puis sur son plateau, Schneidermann fait alors la part belle à un ancien correspondant de la Une, Alain Chaillou, bien décidé à balancer à la suite de la fermeture successive de plusieurs bureaux de la chaîne à l'étranger. Et ce dernier de révéler que pour Robert Namias, directeur de l'info, "l'Allemagne c'est chiant et ça fait bander personne". Depuis ce jour, à TF1, c'est le boycott.

     

    - Arthur "Essebag et ses blagues"

    -> Marre de se faire appeler Arthur ! Pour lui ce prénom évoque trop une marque de caleçons. N'ayant jamais pensé qu'Arthur puisse désigner un roi de légende, ce baron de la télé préfère qu'on l'appelle désormais de son vrai nom, Jacques Essebag. [...] Au départ il n'y a qu'un garçon rondouillard de Massy-Palaiseau, père expert-comptable, mère au foyer, comme il se plaît à le rappeler dans son spectacle. [...] Etrenné en province avant d'être joué en mars à Paris, son show égocentré n'a pas reçu un accueil délirant mais plutôt mitigé. De là à se croire victime d'un complot... A l'issue d'une soirée catastrophique au Festival du Rire de Puy-St-Vincent, dans les Hautes-Alpes, Arthur explique à VSD : "J'ai su que plusieurs spectateurs avaient dîné ensemble la veille et s'étaient promis de débiner le spectacle." Cette conjuration n'a qu'un but : l'empêcher de réaliser son rêve, devenir le Woody Allen français. A 40 ans, faudrait penser à mettre les bouchées triples ! [...] Dans les colonnes de Paris Match, notre futur Woody Allen confesse pêle-mêle son malaise - il est incapable de marcher dans la rue sans garde du corps -, son hypocondrie, et sa jalousie maladive.


    Lu sur le net

     

    Sur le blog Telerama, au sujet de la conférence de presse de rentrée d'ARTE.

    " Que retenir? Que mon voisin a passé son temps à prendre des photos (assez mauvaises, faut-il le préciser) avec son téléphone portable? Que le vice-président allemand d'Arte dispose, grâce à ses exposés « en quatre points sur la situation de la télévision en Allemagne », d'un incroyable don d'endormissement des masses? Ou que le film le plus téléchargé sur le site de VOD d'Arte est « L'empire des sens ? Mouais. "


    votre commentaire
  •  LE BILLET DE LA SEMAINE (27/08)

    N°16


    La phrase de la semaine

    "

    " On est un peu comme Shumacher avec sa nouvelle Ferrari. Mas il ne faut pas qu'on se prenne le mur."

    (Alexia Laroche-Joubert, dans VSD)


    Dans l'actu

    Revue de détail des principales annonces médias de la semaine.

     -

    Le choc des séries :
    Aux USA, plus personne ne s'étonne de voir des séries en prime-time et plusieurs fois par semaine. En France, la tendance série s'est developpée peu à peu au cours de la saison 2005-2006 et prendra une nouvelle dimension avec la saison qui s'annonce. Dès le dimanche 10 septembre, les deux chaînes principales ne diffuseront plus de films, mais des séries. Tout un symbole. Sur TF1, vous retrouverez deux épisodes inédits de la saison 6 des
    Experts. Ils seront opposés à France 2 avec la quatrième saison inédite de FBI : Portés disparus (un épisode), qui sera suivie de la douzième saison de Urgences, à 21H40. Le match s'annonce donc très serré.

    Et France 3 ne sera pas en reste puisque la chaîne annonce que le mardi soir sera désormais dévolu aux séries américaines. Première d'entre elles à essuyer les plâtres :

    The Closer, avec la diffusion de la saison 1 inédite. La fiction française n'est pas oubliée pour autant : le public aura droit à un téléfilm tous les dimanche soir. Pour rappel, France 3 avait déjà tenté l'expèrience dans cette case-là avec un certain succès (meilleurs scores que On ne peut pas plaire à tout le monde).

     

     -

    un Koh-Lanta all stars ? : Info lue sur Tv News, qui l'a lu dans Entrevue. Selon l'un des candidats, cette émission exceptionnelle réunirait des anciens participants à cette émission, pendant 40 jours. Ce serait même un moyen de faire taire les anciens un peu trop bavards sur les multiples arrangements qu'opère la production. Du genre, "Tu veux participer au programme ? Alors fais-toi tout petit..."

     

     -

    France 2 fait le plein de séries. Et, une fois n'est pas coutume, la majorité d'entre elles seront françaises. On retrouvera des suites (Fête de famille, saison 2 en 10 épisodes, Clara Sheller...) et des inédits (David Nolande, avec Frederic Difenthal en ange gardien, Greco avec Philippe Bas, qui sera un peu le Rosanna Arquette à la française, Le Cocon; un Grey's anatomy à la française...). Le format cinquante-minutes prédominera largement, mais la plupart de ces nouveautés ne dépasseront pas les six épisodes, sauf en cas de succès.

    Enfin, une autre série en six épisodes devrait à coup sûr faire parler d'elle. Il s'agit d'Etat de Grace, qui mettra en scène une femme présidente de la République, avec Anne de Consigny dans le rôle titre. Et si la fiction rejoignait la réalité ?


        Le tour du PAF en audiences

    (sources : Satellifax, I mediasbiz, MSN, Le zapping du PAF)

     

    * Lundi 21,

    En journée,

    Canal + commence à se faire du souci avec ses programmes de 18H. Après l’échec significatif des

    Griffin durant le mois de juillet (à peine 220 000 téléspectateurs) et la déception des Simpson (tout juste 400 000 fidèles), c’est au tour de Paris Hilton et Nicole Richie de réaliser des contre-performances. En effet, la troisième saison de The Simple Life n’a attiré que 224 240 téléspectateurs, en moyenne, pour la semaine du 13 au 17 juillet, soit seulement 1.6% de part de marché. Il faut dire que le programme est ininteressant au possible.

     

     

    En access prime-time,

    TF1,

    La roue de la fortune -> 5 325 700 (37,7%)

    FRANCE 2,

    Le grand zapping de l'humour -> 1 457 560 (10,9%)

    M6,

    Smallville -> 1 065 140 (7,9%)

    CANAL +

    The Simple Life -> 280 300 (2,1%)

     

     

    En prime-time,

    TF1,

    Femmes de loi -> 7.287.800 (34%)

    FRANCE 2, Jeux d'enfants -> 3.587.840 (16,6%)

    M6, Le gendarme et les gendarmettes -> 3 699 960 (17,4%)

    FRANCE 3, Intervilles -> 3 419 660 (18%)

     

     

    En deuxième partie de soirée,

    TF1,

    Grey's anatomy -> 1er et 2e épisode : 4.04 millions (29,1%).

    3e épisode : 3.53 millions (38.4%). La série séduit toujours les femmes de moins de 50 ans (46.7% et 57.1% sur cette cible) et les 15/34 ans (43.5% et 54.9%).i

    FRANCE 2, A cran, deux ans après (deuxième et dernière partie) -> 2 130 280 (17,1%)

    M6, A nous les garçons -> 1 625 740 (14,9%)


     


    * Mardi 22,

    En journée,

    Nouveau record pour l'épisode de

    Coeur Océan de ce jour, sur France 2 : 900 000 téléspectateurs se sont en effet rassemblés, pour une part d'audience de 24.6% (28.2% sur les ménagères de moins de 50 ans et 45.3% sur les 15-24 ans). Fin de la première saison le 1er septembre prochain avec la diffusion de deux épisodes.

     

    En access prime-time,

    TF1,

    La roue de la fortune -> 4 596 920 (35,2%)

    FRANCE 2,

    Le grand zapping de l'humour -> 1 233 320 (10%)

    M6,

    Smallville -> 953 020 (7,8%)

    CANAL +

    The Simple Life -> 280 300 (2,3%)

     

    En prime-time,

    TF1,

    Koh-Lanta (le changement de jour de diffusion réussit au jeu qui bat une nouvelle fois son record de la saison) -> 7.287.800 (38%) dont 48.8% sur les femmes de moins de 50 ans, 44.1% sur les 15-24 ans et 52.2% sur les 15-34 ans.

    FRANCE 2,

    Johnny English -> 5 269 640 (25,3%)

    FRANCE 3,

    La carte aux trésors (la 100e) -> 3 139 360 (16%)

    M6,

    On a échangé nos mamans (rediffusion) -> 1 681 800 (8%)

     

    En deuxième partie de soirée,

    TF1,

    L'île de la tentation -> 3.59 millions (47.4%) dont 68.3% pour les 15/24 ans, 62.7% pour les 15/34 ans, et 58.5% pour les femmes de moins de cinquante ans.

    FRANCE 2, Une affaire de goût (film) -> 2 018 160 (13,8%)

    M6, On a echangé nos mamans -> 1 737 860 (9,8%)

     

    * Mercredi 23,

    En access prime-time,

    TF1,

    La roue de la fortune -> 4 989 340 (37,4%)

    FRANCE 2,

    Le grand zapping de l'humour -> 1 121 200 (9%)

    M6,

    Smallville -> 1 065 140 (8,4%)

    CANAL +

    The Simple Life -> 336 360 (2,7%)

     

    En prime-time,

    FRANCE 2,

    Les secrets du volcan-> 7 063 560 (33,6%). L'effet de curiosité fonctionne toujours. On peut s'attendre à un score en baisse d'un million la semaine prochaine.

    TF1,

    Combien ça coûte-> 5 549 940 (27,2%). Jean-Pierre Pernault affirme s'ennuyer en présentant l'émission. Apparemment, le public aussi.

    M6,

    Zone Interdite -> 2 803 000 (13,7%)

    FRANCE 3,

    Des racines et des ailes -> 2 690 880 (13,7%)

     

    En deuxième partie de soirée,

    TF1, Esprits criminels (série) -> 3 587 840 (32,3%)

    FRANCE 2, Ca se discute -> 2 578 760 (26,4%)

    M6, Recherche appartement ou maison-> 1 065 140 (12,3%). Pour rappel, cette émission a déjà été diffusée il y a seulement trois semaines...


     

    * Jeudi 24,

    En journée,

    Nouveau record pour le

    12 50 de M6. Le journal est désormais le deuxième le plus regardé par les moins de 50 ans, avec 24,2%. Ce jour-là, le 12 50 a réuni plus de 1,9 million de personnes devant leur écran; soit la meilleure audience depuis le lancement de ce rendez-vous en janvier dernier.

     

    En prime-time,

    TF1,

    Une femme d'honneur-> 6 446 900 (30,4%). La chaîne est leader une fois de plus avec la plus belle femme du monde.

     

    En deuxième partie de soirée,

    TF1, Pas de vacances pour Cauet-> 3 363.600 (29.9%) dont 33.2% sur les femmes de moins de 50 ans et 54.6% sur les 15-24 ans. Cela représente une perte de 300 000 telespectateurs par rapport à la semaine dernière. Certains se sont-ils aperçu du vide du contenu ?


     

    * Vendredi 25,

    TF1,

    Les enfants de la télé ->
    5.774.180 (30,7 %) dont 37,4 % sur les femmes de moins de 50 ans, 39,6 % sur les individus de 15 - 24 ans, 40,9 % sur les individus de 15 - 34 ans et 44,9 % auprès des jeunes de 4 à 10 ans. L'emission n'aura donc pas souffert du départ de Mélanie Angelie, la très dispensable co-présentatrice.

    FRANCE 3,

    Douaniers : au coeur de tous les trafics -> 3 868 140 (19,6%)

    FRANCE 2,

    PJ -> 3 812 080 (18,7%)

    M6,

    Numbers
    -> 2 915 120 (14,4%)


     

    * Samedi 19, Lost, TF1 ->  1er épisode... "Conflits" a réuni 5.325.700 téléspectateurs (27.5%) dont 37.3% sur les femmes de moins de 50 ans, 42.1% sur les 15-24 ans et 42.6% sur les 15-34 ans.
                                                      2eme épisode..." Un des leurs" a rassemblé 5.213.580 téléspectateurs (27.2%), 35.6% sur les femmes de moins de 50 ans, 41.1% sur les 15-24 ans et 41.7% sur les 15-34 ans.

    FRANCE 2, Fort Boyard (qui colle de près TF1. L'effet Plus belle la vie ?) -> 5 101 460 (27,3%)

    FRANCE 3, Un coin d'azur (téléfilm) -> 2 746 940 (14,3%)

    M6, On ne prête qu'aux riches (Le téléfim réussit mieux que les soirées de comiques à la chaîne) -> 2 522 700 (13,1%)

     

    cold case logo

    *Dimanche 27,

    FRANCE 2, Cold Case

    (leader de la soirée !) -> 6 110 540 (27,8%)

    TF1, Gazon Maudit -> 5 101 460 (23,4%)

    FRANCE 3, Louis la Brocante -> 3 868 140 (17,4%)

    M6, Zone Interdite -> 3 363 600 (15,4%)

    ARTE, Charlie et la Chocolaterie -> 1 121 200 (5,1%)



     La série de l'été

                                                                      (n°6)

    Droit au but !Tout l'été, TV MANIA vous propose de découvrir les meilleurs extraits du nouvel hors-série du Canard enchaîné, La télé à cache cash. Un numéro ô combien interessant, qui vous fera découvrir le petit écran sous un angle radicalement différent.

     

     

    Karl Zero

    est l'objet de notre avant-dernier extrait. A savourer.

     

    "Martyr, c'est pour rire un peu"

    L'eviction de Canal du producteur présentateur tient-elle à la censure ou à l'usure ?

    [...] La veille au soir, le 2 mai, un coup de fil de Rodolphe Belmer, le dirlo de Canal, avait confirmé au rebelle gominé que le Vrai journal prenait fin après dix ans d'existence. Karl Zero est "révolté", "surpris". Il n'a rien vu venir. Il a dû mal regarder, car dès juin 2005, soit un an avant son eviction, l'animateur avait reçu de la chaîne une lettre-préavis lui signifiant clairement la fin de son émission pour l'été 2006.

    [...] Il précise : "Si certains sujets pouvaient continuer à passer, c'est parce que je faisais rempart de mon corps." Un corps très souple, car en 2004, à l'occasion de la 300e de l'émission, le même Zero, et sous la même direction, déclarait fierement au Monde (25/01/04) : "Sur Canal, je profite d'une totale liberté, et il est donc difficile de se lasser." Allez comprendre...

    [...] Quant aux impertinents commentaires de l'animateur, là encore, ils sont l'oeuvre d'un collaborateur. Résumé d'un journaliste de Capa (agence qui fournit les reportages de l'émission, NDLR) : "Karl ne vit que pour lui avec le travail des autres. Le pire, c'est qu'il n'a aucune considération pour les journalistes. Pour lui, ce sont des bouseux qui triment pour gagner 2000 à 3000 euros par mois."

    [...] Le chevalier blanc social, qui s'apitoie aujourd'hui sur le sort de ses salariés, en a profité à l'époque pour virer, sans préavis, une bonne quinzaine de collaborateurs, dont la plupart naviguaient depuis six ans avec des CDD renouvelés et cumulés par dizaines ! Un cadre a appris son départ une heure avant l'émission. Un autre une heure avant la présentation de son remplaçant à l'équipe. La majorité de ces virés ont bataillé très ferme pour obtenir un dédommagement décent. Mais, en contrepartie, ils ont dû s'engager par écrit à la boucler sur leurs conditions de travail ! Quant aux autres, deux déjà viennent de gagner leur procès pour licenciement abusif aux prud'hommes.

    [...] Avec le tutoiement politique qu'il affectionnait tant, une petite question s'impose : Dis donc, Karl, ce ne serait pas aussi un peu tout cela qui aurait plombé ton "Vrai journal" ? Et méfiez-vous des contrefaçons...


    Lu dans la presse:

     

    Marc-Olivier Fogiel était en interview dans Le Nouvel Observateur.

    " Une agence m'a même proposé 75 000 euros pour simuler un retour sur les traces du tsunami... J'attaque tout paparazzi par principe, même si la photo n'a rien de compromettant. [...] Quand le resto est plein, il y a toujours une table pour vous. Avec toutes les montres qu'on veut m'offrir, je pourrais monter une collection... [...] J'ai l'obsession de ne pas devenir cinglé.

    [...] Il (Guy Carlier) est arrivé dans une émission polémique, ou du moins commentée, bref, au coeur du réacteur. Quand vous n'êtes pas préparé à tout cela, c'est très violent... N'ayant pas les codes, Guy s'est brûlé quelques ailes. Je n'aurais pas voulu cela pour lui. On lui a pourtant évité le pire.

    [...] La télé est devenue un secteur économique dur, un marché où vous avez une "valeur" plus ou moins grande. [...] Moi je sais que dans les cinq ans je m'arrêterai pour prendre une année sabatique."


    Alexia Laroche-Joubert, dans VSD.

    " J'ai toujours consideré que les deux programmes (la Star Ac' et Nouvelle Star) ne racontaient pas la même histoire. Eux proposent des prestations de semi-professionnels seuls face à un jury qui reste la véritable star du show. En toute sincérité, ils n'ont pas les moyens d'y arriver. [...] Dominique, je n'en étais pas fan, elle surjouait tout le temps."


    Dans un article intitulé "Après eux, le déluge", TELE DEUX SEMAINES a interrogé des animateurs qui se sont vu enlever la présentation de leur émission.

    - Sylvain Augier, La carte aux trésors, juge Marc Beyssou : "Il ne sait pas piloter. Je n'ai rien contre lui, mais la production a pris un clown. [...] Je regrette qu'il ne m'ait pas appelé. J'attendais juste un petit mot sympathique."

    - Annie Pujol, sur Victoria Silvstedt dans La roue de la fortune : " TF1 est passé de l'ère de la potiche à celle de la poupée gonflable. Victoria est bien roulée, mais je la plains. On se demande à quoi elle sert. Enfin, on préfère ne pas se poser la question ! Je trouve cela affligeant et déplorable. [...] Et ne parlons pas des blagues vaseuses de Christophe Dechavanne. C'est ringard, mais surtout pathétique, vulgaire et sexiste. Bref, tout ce que je déteste. TF1 tire ka France vers le bas et prend les télespectateurs pour des cons. Je suis triste. La seule chose qui n'ait pas changé, c'est le bruit de la roue..."


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique