• Pekin express- épisode 7

     Etape 7

     

    25e jour

    Cette septième étape marque le dernier passage des candidats en Russie. L'objectif du moment est d'atteindre la ville de Sakyurta, pour disputer l'épreuve d'immunité.

    Pipo, Chico et les tropéziens sont inséparables. Ils arrêtent les voitures ensemble. Pas de chance, leur chauffeur les dépose avant la ville, et ils se font ainsi distancer par Nina et Daisi. Paul et Louis ont une technique différente. Ils font du porte-à-porte sur le bord de la route, à la recherche d'un véhicule. Ils décident de demander à deux hommes, qui décortiquent un poisson. Comme le dit l'adage, le monde est petit. Tellement petit, que Louis et l'automobiliste se trouvent une connaissance en commun ! Il les emmène directement dans la ville désirée. Sur place, une voiture avec chauffeur est même laissée à leur intention. Les frères corses rattrapent ainsi leur retard et se qualifient ainsi pour l'épreuve d'immunité, derrière Fathi et Medi.

    Les autres, tels "le pacte des quatre" arrivent pour constater qu'ils n'ont plus qu'à faire demi-tour. Un rebroussement de chemin qui rallongera leur parcours de 500 kms. Seuls Fathi/Medi et les corses profiteront du raccourci. Ils prennent un bâteau direction l'île d'Olkoln, sur laquelle ils passeront la nuit.

    A 14H30, Nina et Daisi sont les dernières arrivées. Découragées, elles remettent leur participation à l'emission en question. En tout cas, elles ne tiennent plus à voir la tête de Carolina, qu'elles exècrent.

     

     

    18H

    Bip ! Il faut maintenant trouver gîte et couvert. Nina et Daisi restent sur place car elles y ont trouvé une maison. "Le pacte des quatre" trouve à se loger chez Lilith, qui parle le français. D'origine arménienne, elle se montre très accueillante. Demain d'ailleurs, c'est le mariage de son ami pour laquelle elle a préparé ou fait commandé un superbe gâteau.

     

     

     

    26e jour - 7H30

    Lilith, avant qu'ils ne repartent, offre un modeste bouquet de fleurs à Carolina, en signe d'amitié. Dégoûtée intèrieurement, la jeune femme est bien obligée de l'accepter, du moins de faire mine de le prendre..., car à leur départ, comme par hasard, elle l'oublie sur la table. Oh, comme c'est dommage ! Ce qui est encore plus dommage, c'est que Lilith court pour lui redonner son bouquet. La pauvre russe croit sincèrement que c'est un oubli involontaire. On voit bien que ce n'est pas une téléspectatrice du programme.

    Nina et Daisi montent à bord du véhicule d'un excentrique qui écoute du rock. Lorsqu'il les dépose, il ne parvient plus à démarrer, et elles sont obligées de pousser. Elles prennent le relais avec un 4X4 de luxe, dans lequel se trouve un adolescent qui trouve grâce aux yeux de Daisi. C'est le coup de foudre. Malheureusement, il n'a que quinze ans.

    La bande des quatre monte dans un minibus. Stéphane promet au chauffeur un présent alors qu'il n'a pas le moins du monde l'intention de lui donner quoi que ce soit.

    Sur l'île, ou du moins sur le lac Baïkal, c'est l'heure de l'épreuve d'immunité. Ce lac est surnommé "l'oeil bleu de la Sibérie". Il fait plus de 1600 mètres de profondeur et comprend à lui seul 20 % des réserves d'eau douce de la planète ! En outre, lorsque les plongeurs regardent le fond, ils en ont le vertige.

    L'épreuve fait appel à l'endurance et à la mémoire. A bord d'un bateau, les candidats doivent mémoriser la position de dix drapeaux (cette épreuve rappelle d'ailleurs étrangement l'une de celles qui étaient dans Le royaume, hier, mais en beaucoup plus énergique). Ensuite, les drapeaux sont cachés, et il s'agit de remonter hors de l'eau une corde sur laquelle sont accrochés vingt drapeaux. Il suffit ensuite de les remettre dans le bon ordre. Mais la mémoire n'est pas le point fort de Louis. La victoire revient donc logiquement à Fathi et Medi.

    A l'issue du jeu, les équipes sont ramenées sur terre, à bord d'un voilier. Ils ont l'occasion d'y déguster du caviar et autres saumons à volonté. Mais c'est sans compter sur la mer agitée. Tous ont peu à peu le mal de mer et vont sur le pont pour vomir. Louis a cette phrase très juste : "On a rendu à la mer ce qu'on lui avait pris.".

    Décidemment, les quatre jouent de malchance. Le chauffeur est furieux de ne pas avoir le présent promis et fait tout pour empêcher un second chauffeur de bus de les prendre à son bord. Le second chauffeur ne s'en laisse pas compter immédiatement. Mais lorsqu'il leur demande s'ils ont de l'argent, comme la réponse est négative, il les fait sortir. Changement de stratégie. Nos pieds nickelés doivent faire route à part pour plus d'efficacité. Rendez-vous est néanmoins pris dans la ville suivante.

     

     

    18H

    Arrivés à la ville, nos amis se retrouvent. On sent quand même le vent tourner. En privé, Christophe confie à la caméra qu'il ne s'agit pas d'amitié, mais d'une alliance. En d'autres temes, on devrait assister dans les prochains numéros à une lutte sans merci. Les quatre s'accordent à souhaiter le départ de Nina et Daisi, "pour qu'elles puissent retourner se maquiller chez elles.", dixit Christophe. Belle mentalité !

    Daisi et Nina justement, sont accueillies par une vieille dame pas timide pour un sou. Elle tient à garder leurs passeports jusqu'à leur départ. Son nom ? Alexsandra Svetlana.

     

     

    27e jour - 8H

    Il ne s'agit plus de traîner. Tous doivent atteindre au plus vite la ville de Oulan Oude, qui signifie "la porte rouge". Fathi et Medi, fidèles à leur parole, arrêtent un véhicule pour les corses. Cela leur porte chance, car ils sont les premiers arrivés.

    Les quatre dont de l'auto-stop. Les mimiques de Stéphane énervent un chauffeur qui s'arrête et cherche à savoir si l'on se fout de lui ou non. Un peu calmé, il souhaite ensuite savoir combien ils sont et où ils vont, sans doute pour les emmener. Mais l'imbécilité de Christophe est plus forte que tout. Il le renvoie sans ménagement. Finalement, la jet-set monte à bord d'un bus, gratuitement et sans problèmes cette fois. Lorsqu'ils arrivent, ils ne pensent pas être les premiers, mais sont persuadés que Nancy et Daisi traînent derrière. Faux sur toute la ligne. Les filles les ont devancé de quelques secondes.

    Au moment du classement, alors que Louis et Paul viennent de recevoir leur troisième amulette, coup de théâtre. Nina et Daisi ont une annonce à faire. Elles ne souhaitent plus continuer l'aventure car selon elles, la competition a pris le pas sur le côté humain. Cela ne correspond plus à leurs attentes. Patrick, à qui on demande son avis (on se demande bien pourquoi puisque quand son fils ne répond pas à sa place, il ne sait pas quoi dire) a le "tact" de répondre : "Je savais depuis le début que c'était une competition." Merci Patrick pour la pertinence du propos.

    Les filles font des adieux déchirants à Louis et Paul, mais surtout à Fathi et Medi, qui se voient remettre leur amulette.

    Du coup, alors que Saint Tropez aurait dû passer à la trappe, le couple est remis en cause. Seul regret, Stéphane n'a pas mentionné une seule fois qu'ils ne doivent leur salut qu'au départ des filles. Cela leur aurait peut-être redonné un peu d'humilité. Mais non, rien de cela. La bande des quatre jubile, persuadée d'être toujours la meilleure. Quelle tristesse...

     

     

    L'avis de TV MANIA

    Quelques changements depuis ce soir. Succès du programme oblige, nous avons maintenant droit à deux coupures publicitaires. Et désormais, à la fin du jeu, on préfère interwiever les participants plutôt que de montrer ce qui nous attend la semaine prochaine.

    Vous pouvez réagir ci-dessous. Pour ou contre plus de pub ? Quid du comportement de Carolina et Stéphane ? Patrick a-t-il une vraie personnalité ? A vous de vous exprimer...

     

     

    © TV MANIA 2006

     


  • Commentaires

    1
    visiteur_aa
    Mardi 28 Février 2006 à 20:47
    tropezien de met deux wai
    je suis bien d?que daisi se soit barr?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :