• - épisode 476... (Lundi 3 juillet 2006)

    Guest : Richard (Stephane Vasseur)

    Le passé vient se rappeler à Agathe, en la personne de Richard, un ancien client, qu'elle a connu à Paris. Il a en sa possession des photos compromettantes de l'ancienne prostituée, et la fait chanter. Si elle ne couche pas avec lui, il montrera ces photos à Léo. Heureusement, Mélanie entend la moitié de la conversation et s'en va alerter Léo. A 18H, alors qu'Agathe manque de se faire violer, Léo intervient et jette Richard dehors en lui sommant de ne plus revenir.

    Dans l'affaire des Bleuets, Jean-Baptiste est sur le point d'aller se dénoncer, quand une conversation avec Céline change tout. Il comprend alors qu'Hugo est le véritable auteur de la tentative d'assassinat.

    En ce lundi, Ninon a passé son concours d'entrée à Sciences Po, et selon ses dires, tout s'est bien passé. Elle a même décidé de revenir s'installer définitivement et en informe son père, aux anges. Pourtant, cela est l'objet d'une nouvelle dispute entre Vincent et Charlotte. Il n'apprécie pas que sa compagne ait été au courant sans rien lui en dire. Par là-même, il l'accuse de ne pas savoir comment réagir avec les enfants, ce qu'elle ne supporte pas.

    Souhaitons malgré tout à Ninon le même succès que Samia, heureuse bachelière 2006 (les résultats sont tombés aujourd'hui). Mais le courant passe toujours mal entre son frère et elle, à qui elle ne pardonne pas d'avoir envoyé Juliette en prison.

    Séquense suspense (fin)

    -> Le lieutenant Bourahoui, qui a repris le service, ne peut pas aller arrêter Hugo sur de simples accusations. Jean-Baptiste menace alors de s'occuper du problème Hugo si personne ne fait rien.

    ***

    La phrase

    --> -" Nous jouons avec les sentiments des gens, c'est ce que nous avons toujours fait. Ca nous a plutôt réussi, non ?" (Gabriel, à sa femme. Le couple se dévoile enfin et espère une libération prochaine de Juliette)

    BONUS

    --> - Richard, le client, a connu Agathe dans le onzième arrondissement de Paris. Au Select, la chambre 9 lui a été attribué. Il se rend à Marseille tous les mois.


    - épisode 477... (Mardi 4 juillet 2006)

    L'enquête policière avance à grands pas. Toutes les accusations sont maintenant tournées vers Hugo, qui a un casier judiciaire pour le moins chargé (voir BONUS). Il est auditionné par Léo, et prétend que la récente somme d'argent qui a été créditée sur son compte lui provient de gains aux courses de chevaux. Mais il est incapable de fournir le moindre justificatif. Confronté à son arme, il prétend également qu'il s'agit d'un porte-bohneur. En attendant, à l'orée de ces nouveaux éléments, Juliette est assurée d'être liberée dans les prochains jours. Gabriel se fait passer pour son soutien scolaire de baccalauréat uniquement pour aller la voir en prison. Karine supporte de plus en plus mal cet amour passionné. Absente pour trois jours, elle conseille à son mari de faire le point sur la situation.

    Ninon, elle, a eu une conversation animée avec Marc la nuit dernière, au cours de laquelle elle s'est faite traiter de "conne". Les liens sont donc rompus. Elle se rend compte qu'elle ne l'a aimé que par pitié. Mais son retour à Marseille est pour elle un retour en arrière. Elle demande donc à Charlotte de convaincre son père de lui dénicher un studio dans les parages, afin de gagner en indépendance. La discussion entre Charlotte et Vincent a lieu autour d'un repas au bar. Le seul hic, est que Vincent interprète mal les propos de sa compagne et croit que cette dernière veut mettre Ninon à la porte pour pouvoir accueillir le bébé. Ninon met fin au quiproquo, et Vincent n'a plus qu'à s'excuser. Il confesse à cette occasion que son envie de bébé n'est pas aussi forte que celle de Charlotte.

    Les résultats de l'oral français du bac sont tombés. Pour fêter ça, Blanche et Etienne invitent leurs rejetons à boire un verre au Mistral. Jules, qui avait dans un premier temps dit à son père avoir été recalé, annonce qu'il a en réalité eu 19. Pour lui, c'est une marque supplémentaire du racisme ambiant. Le professeur s'est senti gêné face à un black et voulu compenser cette gêne par une note surelevée.

    Séquence suspense

    -> Karine a une entrevue avec Frémont. Elle lui propose une alliance pour empêcher Juliette de revoir Gabriel à sa sortie de prison. Son but ? Eloigner le plus possible Juliette de Marseille. Frémont est partant.

    ***

    Les phrases

    --> -" Avec ce genre d'anarchistes, il ne faut pas chercher à comprendre. Ils veulent tout foutre en l'air sans savoir quoi mettre à la place." (Frémont, au sujet de Hugo)

                            -" Tu as dû passer une nuit blanche, dans tous les sens du terme !" (Jules, à son père, après que celui-ci ait découché pour la énième fois)

                            - "On a beau mettre un journaliste black à la télé, dans la tête des Blancs, on est toujours des esclaves..." (Jules réagit sans le nommer à la prochaine arrivée d'Harry Roselmack sur TF1. Et vlan !)

                            - "Le cheval ne s'appelait pas Charles Frémont par hasard ?" (Léo, à Hugo, après que le jeune activiste ait affirmé avoir gagné aux courses)

    BONUS

    --> - Hugo a reçu 5000 € de la part de Frémont. Il a par ailleurs un lourd passé judiciaire : insultes à agent, coups et blessures, incendies de voitures, pillages de magasins... La liste est encore longue.

                   - Karine part pour un colloque de trois jours à Paris.

                   - Johanna a eu 14 à l'oral de français. Jules, qui avait prétendu avoir 6 et en fait avait 19, est passé sur De l'esclavage des nègres, de Montequieu. . Il a conclu en disant que depuis la parution de ce livre, la situation était restée tel quel.


    - épisode 478... (Mercredi 5 juillet 2006)

    Guest

    : Elliot (Emmanuel Blanc)

    L'idée du jour nous vient de Gabriel. N'ayant plus la force de voir Juliette en prison, il imagine un stratagème en vue de sa libération rapide. Il suffit de convaincre Hugo d'avouer la tentative de meurtre et de l'envoyer dans un pays étranger. Gabriel propose de lui donner 50 000€. Une grande opération fonds de tiroir commence alors. L'universitaire parvient à soutirer 10 000€ à son banquier, quant à Jean-Baptiste, il convainct ses parents de lui faire un virement de 5000€. Il faut dire qu'il a prétendu être à la rue. Il manque tout de même 35 000€. Gabriel et Jean-Baptiste espèrent qu'en apportant des petites coupures, Hugo n'aura pas la patience de tout compter. Le rendez-vous a lieu sur la plage. Pas de chance, il veut compter. Jean-Baptiste se jette alors sur lui pour tenter de s'emparer de la lettre. L'altermondialiste s'enfuit. Dans sa folle course, il traverse la route sans regarder et se fait violemment percuter par une voiture. Frémont, de son côté, avoue tout à Malik. Pour le jeune avocat, il faut tout avouer aux autorités compétentes.

    Charlotte a décidé d'abandonner sa quête du bébé à tout prix, voyant que Vincent ne se sentait pas concerné. Elle va même plus loin en pliant bagages sous pretexte d'une pause dans leur relation. C'est en fait une rupture qui ne veut pas dire son nom. Céline va avoir le champ libre pendant que Charlotte logera dans son atelier.

    Et, en ce mercredi de canicule, Johanna a décidé d'aller à la plage avec un ami de lycée et Etienne. Mais le jeune black est toujours dans son trip d'esclavage et préfère passer la journée sur le net à la recherche de renseignements sur les antécédents de la famille Marsi. Pour lui, l'idéal serait que cette famille ait profité de la traite des nègres. Pathétique.

    Séquence suspense

    -> Alors que Frémont s'apprête à tout avouer sur l'affaire Hugo, Jade fait irruption dans la pièce. Mauvaise nouvelle (enfin, ça dépend pour qui) : Hugo a été percuté par une voiture et est mort sur le coup. Gabriel a-t-il eu le temps de prendre la lettre ?

    ***

    BONUS

    --> - Le copain de Johanna est Elliot. Il fait très vieux pour quelqu'un censé être au lycée.

                    - Charles a payé quelqu'un, par le passé, pour tuer sa femme Astrid. Il était amoureux de Luna, et l'est encore.

                   - L'arrière grand-père de Jules, ainsi que celui de Elliot sont morts à Verdun.


    - épisode 479... (Jeudi 6 juillet 2006)

    La lettre écrite par Hugo a été retrouvée sur son cadavre. Juliette est donc libre, mais Frémont n'aura pas eu le temps de confesser ses méfaits, et donc de recevoir la sanction qu'il mérite. Comme le prévoyait leur marché, Frémont va maintenant s'atteler à convaincre sa fille Céline de céder la maison à Gabriel. Mais cela se fera à une seule condition : qu'il n'essaie plus de rentrer en contact avec Juliette. C'est un choix difficile pour lui, qu'il décide cependant d'honorer. Juliette, à sa sortie, n'a que le nom de Gabriel à la bouche. C'est à peine si elle fait cas à Frémont, Céline et Jean-Baptiste (qui s'en veut encore de l'accident d'hier), venus la chercher. Céline sent que son père veut lui cacher quelque chose à propos de son implication dans l'affaire, mais elle ne sait pas quoi. Pour compenser son mal-être, elle tape l'incruste chez Vincent. Pas de chance, il s'apprêtait à sortir au restaurant en compagnie de Ninon dans le but d'oublier ses déboires sentimentaux. Ninon ne souhaite qu'une chose, que Céline rentre chez elle. Vincent n'est pas de cet avis, qui l'invite à se joindre à eux.

    Les recherches de Jules-Salim sur le net ont porté leurs fruits. Il a découvert que le grand-oncle de Roland était un ingénieur de chemin de fer en Afrique, et qu'il a donc profité de l'esclavage. Comble du comble, il a prêté de l'argent à son frère (qui était le grand-père de Roland) pour qu'il puisse ouvrir le bar du Mistral. Le moral de Roland en prend un coup ! Lui qui était si fier du bar et de son histoire... Cette découverte soulève dans le même temps un véritable débat sur la colonisation et ses méfaits. Elliot serait plutôt pour et regrette d'ailleurs que la loi vantant le rôle positif de la colonisation ait été abrogée. Johanna réalise alors qu'elle était amie jusque-là avec un raciste. Jules a atteint son but. Son mal-être n'a pas disparu pour autant. Il n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi le Blanc qui a écrasé sa mère s'en est tiré sans aucune peine de prison. Ceci explique sa crise de parano et son refus de s'intégrer dans une société qu'il juge raciste dans son ensemble. Il n'a pas tort dans certains cas.

    Séquence suspense

    -> Pour Juliette et Gabriel, malgré les interdits, l'heure des retrouvailles a sonné. Le professeur avoue ses sentiments et ajoute qu'il est amoureux d'elle, quelles qu'en soient les conséquences. Les deux individus échangent un baiser langoureux. Voilà une liaison qui va provoquer bien des tumultes...

    ***

    BONUS

    --> - Le grand-oncle de Roland s'appelait Joseph Marsi. Il s'est occupé du recrutement pour les chemins de fer en Afrique. Selon Roland, il était proche de ses ouvriers. Jules s'en moque et avance le chiffre de 20 000 morts pour la construction d'une ligne de chemin de fer.

                    - Le grand-père d'Etienne était tireur sénegalais durant la Première Guerre Mondiale. L'assassin de sa femme a été condamné à deux ans de prison avec sursis.

                    - Gabriel et Juliette ont 25 ans de différence.

                    - Hugo Vivier avait 24 ans. Paix à son âme.


    - épisode 480... (Vendredi 7 juillet 2006)

    Voilà, c'est fait, Juliette et Gabriel ont passé leur première nuit ensemble. Aucun des deux n'éprouve de regrets. Au contraire, ils s'en vantent. Juliette n'hésite pas à en parler à Jean-Baptiste, quantà Gabriel, il confesse son "crime" à sa femme. Karine est choquée. Cela sort de leurs engagements. Elle ne veut plus qu'ils se voient. Jaloux, Jean-Baptiste ébruite la nouvelle, surtout auprès de Céline. Frémont, qui était sur le point de céder les Bleuts aux Mercoeur, change brusquement d'avis lorsque Céline lui annonce la terrible nouvelle.

    Agathe, elle, n'en revient toujours pas de sa nouvelle vie. Sur les conseils de Mélanie, elle se rend sur le lieu de travail de Léo pour pique-niquer avec lui. Mais le flic ne comprend pas le message et lui propose de partager le repas à trois, avec le lieutenant Bourahoui. Agathe préfère ne pas rester. C'est donc Jade qui se charge d'eclaircir le message pour son supèrieur. Cherchant à se rattraper, il improvise un repas dans sa chambre d'hôtel (c'est Mirta qui appréciera !). Tous les habitants du Mistral ont apporté leur contribution : Roland pour les couverts, Mirta pour la nappe et Rachel pour les bougies. Touchée par ce geste, Agathe ne peut retenir ses larmes. Le couple s'embrasse fougueusement.

    Chaque jour qui passe voit Jules-Salim s'enfoncer davantage dans son manichéisme noir-blanc. Nouvelle étape aujourd'hui avec le jeune homme reprochant à son père de lui en vouloir d'être toujours là car il lui rappelle sa mère. Dans le quartier, il croise Johanna qui adopte un ton étonnamment conciliant. Elle ne lui en veut pas d'avoir fait des recherches sur l'internet au sujet de sa famille. Elliot, qui passe par là, cherche à provoquer Jules. Une bagarre aurait éclaté si Roland n'était pas intervenu. Lui non plus n'en veut pas au fils d'Etienne. Ce dernier est étonné par tant de sollicitude, si bien qu'il fait une apparition surprise lors du traditionnel repas de Blanche (qui avait été institué au départ pour rapprocher les deux familles). Il a amené son propre repas, certes, mais il accepte de manger avec les couverts normaux, ce qui est déjà un gros effort.

    Séquense suspense

    -> Juliette et Gabriel déambulent dans la propriété main dans la main. Ils n'ont pas l'intention de mettre fin à leur relation. "Je veux vivre notre histoire jusqu'au bout !", ajoute Gabriel.

    ***

    La phrase

    --> "- Les sentiments c'est pour notre couple, le reste ce n'est que du jeu." (rappel des règles du jeu par Karine)


    - épisode 481... (Lundi 10 juillet 2006)

    La semaine commence mal pour Gabriel. Sa femme ne veut plus entendre parler de lui. Elle n'est pas partageuse et ne veut pas d'une relation à trois avec Juliette. Du coup, le nouveau couple officialise son union en organisant un barbecue. Nathan a l'autorisation de son père, mais voir deux individus avec une telle différence d'âge s'embrasser, cela le dégoûte. Il quitte la fête, en compagnie de Samia, qui est du même avis. Jean-Baptiste, qui a un temps hésité à repartir pour New York, est finalement resté, convaincu par Charlotte. Malheureusement pour lui, il essuie toute la rancoeur de Juliette qui ne supporte pas le rejet de la plupart de ses amis, alors que lui, n'a rien fait. Gabriel, après avoir reçu un mystèrieux coup de fil, doit quitter la fête. Qui était-ce ? Réponse dans la séquence suspense.

    Léo, lui, se montre très maladroit avec Agathe. Il lui offre un lecteur MP3, ce dont elle n'a que faire, vu qu'elle ne dispose pas d'ordinateur. C'est donc sur les conseils de Mélanie qu'il se rend dans une boutique de Marseille et lui déniche un collier. Le soir, dans la chambre d'hôtel, il lui fait la surprise. Agathe n'apprécie pas. A vrai dire, elle n'aime pas les cadeaux, cela lui rappelle trop son passé, l'impression d'être achetée.

    Contrairement à son habitude, Jules se montre très affable avec son père. Il va même jusqu'à lui proposer de passer certaines nuits dans leur appartement avec Blanche. Johanna est du même avis. Un dîner est organiser pour célébrer la nouvelle. Jules rit, raconte des anecdotes... Tout va bien jusqu'au moment où Etienne a un geste tendre pour Blanche. Cela rappelle au jeune homme un geste que son père avait avec sa mère. Ne pouvant pas le supporter, il quitte la maison en plein dîner, et s'en va bouder sur un banc. Roland, qui l'aperçoit, vient l'écouter. Jules a vraiment envie d'être gentil mais ce geste lui a rappelé que son père ne pourrait plus jamais le faire à sa mère. Il lui faudra du temps pour s'y habituer.

    Séquence suspense ->

    Frémont reçoit en urgence Gabriel. Leur marché est fortement remis en cause par le fait que l'éthnologue soit avec Juliette. Qu'importe, pour Mercoeur, son amour envers Juliette passe avant tout.

    ***

    La phrase -->

    -" Sexuellement je suis partageuse, mais pas sentimentalement" (Karine, à son mari)


    - épisode 482... (Mardi 11 juillet 2006)

    Karine ne va pas bien depuis que Gabriel l'a quitté. Elle se retrouve sans le sou et ne sait même pas comment elle va pouvoir payer son loyer le mois prochain. Mélanie demande à Guillaume de lui venir en aide pour trouver une place de pharmacienne, mais le docteur a la rancoeur tenace. Il ne peut rien pour elle. Karine se venge donc comme elle peut. Elle profite d'une visite de Juliette pour la mettrre en garde contre son ex-mari. Il adore manipuler les gens et les jeter après avoir obtenu ce qu'il voulait. Ces informations troublent la jeune fille, qui se montre distante avec l'ethnologue. Gabriel est ferme : il lui conseille de ne plus la revoir. De son côté, Frémont jubile. Il a trouvé un moyen de mettre Gabriel dans l'embarras. En consultant les archives des Assises d'Aix, il a découvert que le professeur avait été accusé de captation d'héritage par une certaine Madame Coteraie. Cette dernière est prête à témoigner de nouveau pour cette affaire qui avait été classée sans suite. De plus, l'audition d"un nouveau témoin, dont seul Fremont connaît l'identité, permettra de rouvrir l'affaire. A l'époque, Gabriel s'était occupé d'une personne âgée qui en avait fait son héritier. Mais les enfants n'étaient pas de cet avis.

    Léo traverse une nouvelle épreuve dans sa relation avec Agathe. Celle-ci demande à Mirta une avance sur salaire pour acheter un cadeau à un supposé neveu. La gérante accepte, mais souspsonne aussitôt l'ancienne prostituée d'avoir un fils caché. L'affaire revient aux oreilles de Léo, qui se prépare psychologiquement à accepter ce fils. Mais, le soir venu, Agathe lui offre une chemise. C'est pour cette raison qu'elle avait besoin d'argent ! De fils, elle n'en a pas. Pourtant, le simple fit de savoir que Léo l'aurait accepté sans problèmes, la touche beaucoup.

    Enfin, pour la première fois, Etienne pleure devant son fils en se rappelant de la mort tragique de sa femme. Il avait resisté jusque-là, pensant que cela pourrait aider au soutien de son fils. Jules est touché de voir que son père a vraiment été meurtri par ce drame. C'est un pas de plus vers le nouveau Jules.

    Séquence suspense

    -> Frémont est en compagnie de Karine. Il lui demande de l'aide pour lutter contre Gabriel.

    ***

    La phrase

    -> " Il a perdu sa mère, il est comme une boussole qui a perdu le Nord" (Roland, à propos de Salim)

    BONUS

    --> - Blanche aime les pêches blanches. Ca tombe bien, non ?

                     - Karine Mercoeur est prête à tout accepter, même une place de laborantine.

                     - Le supposé neveu d'Agathe s'appelle Maxime et a 10 ans. Il est à Paris. Pour lui, Agathe obtient 100 euros.


    - épisode 483... (Mercredi 12 juillet 2006)

    Guests

    : Nathalie Coteraie (Catelline Alterac)

    C'est un fait, la lutte aux Bleuets s'essoufle. Pour refaire parler de la villa, Jean-Baptiste a l'idée d'organiser pour le soir-même une séance de projection qui reviendra sur les expèriences du père Mercoeur parmi les indiens maranis. L'idée fait mouche pour Juliette. Elle s'emploie à convaincre les habitants du Mistral de venir, mais aucun ne veut. Il faudra compter sur le bouche à oreille.

    Côté Frémont, on auditionne Nathalie Coteraie, fille de la défunte qui s'est fait prendre ses economies pour financer les expeditions de Gabriel. Elle est etonnée par tant de sollicitude. Frémont, plus menteur que jamais, lui affirme que c'est son ancien métier d'avocat qui le pousse à vouloir réparer les injustices. Léo est mis au courant. Il n'y a plus qu'à attendre la décision du substitut du procureur. Après le commissariat, Frémont et Karine en profitent pour faire une petite balade digestive. L'homme ne tarit pas d'éloges sur sa nouvelle alliée. Une nouvelle idylle à l'horizon ?

    Nathan, lui, s'embête. Guillaume propose de lui financer l'activité de son choix. Elle est déjà toute trouvée : un stage de plongée. Avec la contribution de Rachel, Guillaume accepte. Mais voilà que le courrier apporte une bien mauvaise nouvelle : les résultats du Brevet. Nathan, qui a echoué, falsifie ses notes. Par hasard, Rachel vient à ce moment-là et apprend la nouvelle. Elle est folle de joie, à tel point qu'elle donne 50 euros à son neveu. Nathan, gêné, accepte quand même. Plus tard, Guillaume est moins dupe que la vielle femme. Il voit bien que les notes son fausses. Comme punition, Nathan devra rembourser son stage de plongée par le biais de prélèvements sur son argent de poche.

    Vincent et Charlotte tentent de renouer le contact par le biais d'un dîner chez l'architecte. La soirée se passe bien. Au moment des aurevoir, Vincent a voue son incapacité à se comporter comme un viel ami avec celle qui fut sa compagne pendant plus d'un an. Charlotte l'embrasse alors. Tout cela finit en une tendre étreinte.

    Sequence suspense

    -> Alors que la projection de Gabriel va commencer, devant un public peu nombreux, Léo débarque. Il a un mandat d'arrêt contre l'ethnologue.

    ***

    La phrase

    -> "Des fois ça me fait mal de voir à quel point tu me prends pour un con !" (Guillaume, à Nathan)

    BONUS

    --> - Au Brésil, Gabriel a organisé des actions pour sensibiliser les autorités aux problèmes des amérindiens.

                   - Cette année, Guillaume et Luna ne peuvent pas partir en vacances.

                   - Juliette a 25 ans d'écart avec Gabriel.

                   - Nathan a 25 euros d'argent de poche par mois. Son père prelevera pendant 2 ans et 1 mois 10€ sur cette somme. Le stage s'elève à 300€. Nathan a déjà commencé à le rembourser en donnant les 50 euros de Rachel. Si Nathan a voulu ce stage de plongée, c'est avant tout pour la poitrine de la monitrice, que l'on devine fort genereuse au vu de sa description par le jeune homme.

                  - Les économies de la vieille dame qu'a arnaqué Gabriel s'élevaient à 150 000 euros. Cette somme a été virée sur le compte de l'association de Gabriel, qui financiait ses expeditions.


    - épisode 484... (Jeudi 13 juillet 2006)

    Guest

    : Julia (Julia Cecillion)

    Ce que redoutait tant Charlotte est arrivé cette nuit. Vincent et elle ont couché ensemble, comme autrefois. Le seul problème, c'est qu'elle n'éprouve plus aucun sentiment pour lui, et ne sait pas comment le lui dire. L'occasion est donc toute trouvée lorsque celui-ci débarque dans son magasin avec un bouquet de fleurs. Il ne veut rien de moins que la demander en mariage ! Touchée par ce geste, elle prend sur elle-même pour lui dire enfin que tout est fini entre eux.

    Gabriel, lui, est auditionné par Léo. A bout de forces, il répond à toutes les accusations dont il est l'objet. Mme Coteraie lui a fait un don qui a servi à fiancer ses expéditions. Point à la ligne. Mais Karine rajoute de l'huile sur le feu, en affirmant qu'il a profité de la faiblesse de cette vieille femme dépressive. Pour fêter la situation de Gabriel, Frémont invse rend chez Karine pour un dernier verre. Un peu plus tôt, Juliette était venue le voir pour lui proposer un échange plus qu'interressant : la propriété des Bleuets contre la libération de Mercoeur. Bien sûr, il n'en est pas question. Charles et Karine s'échangent des compliments avant de s'embrasser pour la première fois.

    Nathan, pour sa part, profite de ce que Johanna ne soit pas très chaude pour aller vendre des glaces sur la plage, pour prendre sa place. En compagnie, de Julia, une amie de la jeune fille, il parcourt la plage du Prado muni d'une glacière remplie de glaces. Au bout, d'une heure, il a déjà tout vendu. Pourquoi ? Il a tout simplement fait un rabais pour les filles, dans l'espoir qu'elles en parlent à leurs amis et que cela attire de la clientèle. Julia est loin d'exploser de joie. Ils sont virés tous les deux ! Et, qui plus est, Nathan doit rembouser 37,5 € pour le préjudice et les pertes causées. La liste des dettes s'allonge une fois de plus...

    Séquence suspense -> En compagnie de Ninon, Juliette parle encore de Gabriel. Puisqu'elle dispose d'un peu d'argent grâce à son hôtel aux Antilles, elle va en profiter pour faire tout ce qu'il faut afin de permettre à Gabriel de sortir de prison.

    ***

    La phrase -> - J'ai l'impression d'être Mephisto en personne ! (Gabriel, face aux accusations de sa femme)

    BONUS --> - Gabriel a rencontré Mme Coteraie lors d'une dédicace en librairie. C'était une femme seule, depressive et sous médicaments. Sa fille ne s'est rappelé à ses bons souvenirs que pour toucher l'heritage.

                    - Karine a beacoup insisté pour que son mari l'emmène avec lui lors de ses expeditions en Amazonie. Elle fantasmait sur la liberté sexuelle des indiens maranis.

                    - Une petite erreur dans le scénario de cet épisode : Johanna donne rendez-vous sur la plage de la Pointe Rouge à Nathan. Or, la vente s'effectue sur la plage du Prado !

                   - Julia voulait vendre des glaces pour se payer un scooter. Elle devra marcher encore quelque temps, grâce à Nathan...


    - épisode 485... (Vendredi 14 juillet 2006)

    Guest

    : Le notaire Regis Van Houtte

    Frémont et Karine ont passé leur première nuit ensemble. Tout au long de la journée, ils multiplient les petits gestes attentionnés. Un détail qui n'echappe à Céline.

    Le dernier coup de folie de sa soeur, Juliette, est de céder l'hôtel aux Antilles pour une bouchée de pain à son notaire : 150 000€, juste ce qu'il faut pour que Mlle Coteraie retire sa plainte. C'est ce qu'elle fait, tandis que Karine reste sur ses positions. La justice devra trancher pour savoir laquelle des deux a tort.

    En ce 14 juillet, tout le monde a l'esprit à la fête. Tout le monde sauf Charlotte et Vincent. Leurs amis essaient de les inviter au bal des pompiers qui aura lieu le soir-même, mais les deux refusent, séparement. Ils trouvent de faux pretextes. Charlotte doit soi-disant dîner avec des amis new-yorkais, et Vincent, faire une soirée ciné avec sa fille.

    Jules, lui, passe une très bonne journée, en compagnie de Julia et de Johanna. Il découvre avec elles Marseille, et ils terminent leur periple par la plage. Jules montre à cette occasion à quel point il sait bien nager. Il faut dire qu'il a fait de la competition, quand il était plus jeune.

    Séquence suspense

    -> Début de soirée sur le Mistral. Tout le monde est de sortie. Enfin presque... Je vous laisse découvrir exceptionnellement cette séquence en vidéo, car elle aussi étonnante que touchante. Personnellement, je n'avais jamais vu Vincent dans cet état !

    ***

    Les phrases

    --> - "Quand ça va mal, on préfère couper la branche malade, alors que vous, vous appuyez dessus jusqu'à ce que ça casse"... (Ninon explique la psychologie feminine à son père)

                                - "Un an plus tard, comme ça, l'effet benefique de la fête nationale sans doute..." (Karine ironise sur le retournement de veste de Mlle Coteraie)

    BONUS -->

    - Julia avait obtenu son job de vendeuse de glaces grâce à un copain de son père.

                         - Johanna et son amie ont notamment montré à Jules des studios de hip hop et les vieux quartiers de la ville. Par contre, il a refusé d'aller jusqu'à Notre Dame car c'était trop loin pour lui. Feignant ! La dernière fois que j'y suis allé, c'était il y a deux mois, un jour de Mistral. Pour ceux qui ne connaissent pas, voici quelques images que j'ai filmé sur place.


    votre commentaire
  • - épisode 466 (Lundi 19 juin 2006)

    La guerre s'amplifie au Mistral. Juliette a décidé de passer à la vitesse supèrieure en faisant venir la célèbre Fabienne Duval sur place. Pour l'instant, la journaliste n'est pas très chaude. Tout cela manque un peu de dimension polémique. Pas découragée pour autant, Juliette va déposer en mairie les status de la nouvelle association. Jean-Baptiste en a trouvé le nom : Acacia. C'est un arbre répendu dans la région, très robuste, et qui a servi à la construction de l'arche de Noé. L'américain espère ainsi gagner les faveurs de sa douce, qui lui a officiellement annoncé leur rupture. Céline, elle, n'est plus tout a fait sûre de vouloir se lancer dans une guerre fratricide. Pour la remotiver, elle peut compter sur une équipe de choc : Frémont et Vincent, qui poussé par sa compagne, a décidé d'accepter le projet de construction. Charlotte pense que c'est indispensable pour le bien de leur couple. Le traitement qu'elle suit la met d'humeur massacrante, et si Vincent est constamment dans ses pattes, leur couple pourrait être en danger.

    Etienne, de son côté, continue son plan drague. Après avoir pris une douche chez Blanche sous pretexte que sa plomberie connaissait des problèmes, il l'invite dans l'un de ses restaurants favoris, en l'abscence de Johanna, qui ne le supporte pas. La soirée se déroule sans encombres. Seule nouvelle : le fils d'Etienne, Jules, arrive demain. Il paraît qu'il est très introverti. Un petit copain possible pour Johanna ?

    Enfin, au Select, une nouvelle arrivante très étrange déclenche les inquiétudes de Mirta, qui voit déjà en elle une future suicidée. Il faut dire que la femme porte en permanence des lunettes de soleil, et qu'elle passe ses journées au téléphone à s'engueuler avec son mari ou compagnon. Léo, qui prenait tout cela à la légère, commence à changer d'avis quand il se retrouve face à la nevrosée. Femme battue ou hystérique ? On ne connaît même pas son nom pour l'heure.

    Séquence suspense (fin) -> Juliette accepte de recevoir bon gré, mal gré, sa soeur, qui veut lui faire entendre les raisons de son revirement d'attitude face aux Mercoeur. Un peu plus tôt dans la journée, Céline s'en était allée au commissariat pour savoir comment protéger sa soeur. Mais tout ce que Jade Bourahoui lui a proposé est une main courante. Céline veut donc tout lui avouer. Le plan drague, puis le plan "hot"..., avec pour seul hic Gabriel observant la scène depuis le début. Juliette a l'air surprise par ces révélations. Va-t-elle changer d'avis pour autant ?

    Les phrases (Cet épisode comptait de nombreuses répliques réjouissantes. Les voici en intégralité)

    - " En ce moment, Johanna se couche en râlant, se lève en râlant... un vrai rotveiller." (Blanche)

    -" J'ai à écouter les reproches de ma fille et à 26 dictées à corriger pour demain" (Blanche, encore, à Etienne)Il y a eu aussi une scène assez drôle dans l'hôtel, au sujet de la nouvelle arrivante :

    -" Ca existe, les gens qui viennent se suicider dans les hôtels... (Mirta)

    -... "Ils sont tout de même moins nombreux que les gens qui viennent y dormir." (Rachel, du tac au tac)

    - "Mirta, pour la centième fois, je ne suis pas détective d'hôtel." " Je vais voir si je peux faire venir le GIGN, on donnera l'assault..." (Léo, légèrement ironique)

    BONUS

    --> - Etienne a vécu 19 ans à Lyon.

                     - Jean-Baptiste fait quatre heures de ménage par jour pour payer sa chambre.

                     - La nouvelle arrivante de l'hôtel occupe la chambre n°7.


    - épisode 467... (Mardi 20 juin 2006)

    "Vérités"                                                                                                                                       Alors que l'on s'attendait à l'arrivée de Jules, le fils d'Etienne, nous avons droit à un retour que nous n'esperions plus, celui de Malik. Tout droit sorti du droit anglais, le voilà au Mistral. Mais les retrouvailles avec Mélanie ne sont guèe chaleureuses. Pour elle, une seule explication, Malik l'a trompé. Thomas doit supporter Mélanie et ses ruminations toute la journée. Il implore alors Malik de s'expliquer. En réalité, il n'y a pas eu tromperie. Le séjour de Malik s'est très mal passé, il n'avait pas le niveau, d'où son mutisme quand il s'agit de relater son expérience.

    Contrairement à ce qu'aurait pu espérer Céline, Juliette n'a pas changé d'avis sur les Mercoeur. Elle a bien eu une discussion avec eux, certes, mais ceux-ci se sont voulu rassurants. Leur couple se déclare libertin. On peut dire en leur faveur que Céline n'a été en rien forcé à faire quelque chose qui lui aurait déplu. Du coup, en Conseil d'administration exceptionnel, Juliette maintient son opposition. Mais elle sait que le combat est perdu d'avance, car elle est actionnaire minoritaire.

    On en sait un peu plus sur le cas Agathe Robin, la nouvelle hystérique du Select. Son histoire est à découvrir dans les bonus. Elle est à Marseille pour échapper à son proxénète. Léo promet de l'aider.

                                                                                                                                                                        Séquence suspense (fin) -> Alors que Juliette a perdu tout espoir, Jean-Baptiste assure avoir une solution. Laquelle ? Il faudra patienter jusqu'à ce soir.

    BONUS --> - Agathe Robin connaît son souteneur, Franck, depuis dix ans. Au début, c'était une simple histoire d'amour, à Paris. Mais très vite, Franck a prétendu avoir de nombreuses dettes à payer. Pour l'aider, Agathe s'est prostituée. Une fois les dettes payées, il a trouvé d'autres prétextes. Il lui promettait notamment de partir en province ouvrir un bar (pas de chance, un certain Roland Marsi a eu la même idée). Aveuglée par l'amour, elle a continué. Jusqu'à sa soudaine prise de conscience. Elle a donc fait une dernière passe pour pouvoir se payer un billet de train direction Marseille. Seule une amie proche était dans la confidence et devait lui envoyer de l'argent pour lui permettre de partir en Italie. En tout état de cause, Franck l'a fait parler puisqu'il a retrouvé la trace d'Agathe à Marseille. Il prétend être son frère.

                    - C'est l'anniversaire de Vincent aujourd'hui. Seule Céline y a pensé, qui lui a offert une serviette en cuir. Charlotte a piqué sa traditionnelle crise de jalousie avant de se rendre compte qu'elle avait complètement oublié les 44 ans de son compagnon. Il semble que son traitement ne lui fasse pas que du bien. La descente aux enfers ?

                    - Avant d'arriver au Select, Agathe s'était fait refouler par deux hôtels, ce qui explique en partie son énervement. Pour déjeuner, elle commande deux tartines et un café auprès de Rudy et manque de tomber sur Franck qui écume les hôtels de la région à sa recherche.

                    - L'avion de Malik a atterri à 11H20 précises. Il a passé trois semaines à Londres.

                    - L'une des amies de Rudy s'appelle Yasmina.


    - épisode 468...(Mercredi 21 juin)

    L'idee de Jean-Baptiste était simple : occuper la villa des Bleuets. Elle se concrétise peu à peu. Des amis de Ninon, de Juliette... ont fait le déplacement. Pourtant, Gabriel ne se fait pas d'illusions. Céline est propriétaire, et il n'y a aucune procédure juridique qui pourrait l'en empêcher. Juliette lui confie donc une mission, celle de convaincre sa soeur. Verdict dans la séquence suspense.

    Le fils d'Etienne, Jules, est bien arrivé. Blanche tombe nez à nez avec lui lorsqu'elle vient rendre visite à son père. Apparemment, le jeune homme a un grain. Il veut se faire appeler Salim, en hommage à ses racines musulmanes. Etienne l'aurait-il adopté ? En tout cas, le fils n'est guère chaud à l'idée que son père se lance dans une nouvelle aventure.

    L'histoire d'Agathe connaît un dénouement heureux. Grâce à l'aide de Léo, elle lui tend un piège. Le flic se charge de l'effrayer et de le renvoyer illico-presto pour Paris. Maintenant, il reste à Agathe à construire son avenir. Léo lui donne l'adresse d'un foyer.

    Séquence suspense (fin) -> Comme promis, Gabriel se rend dans le bureau de Céline. Pas de chance, Charles est là aussi. L'ethnologue propose un échange à l'amiable. L'hôtel aux Antilles plus les parts de Juliette dans la société Fenicie, contre la propriété des Bleuts. C'est niet. La patronne de Fenicie reitère son refus de voir la villa finir en centre des médecines douces.

    ***

    La phrase -> "Je préfère dormir sous un pont plutôt que sur le trottoir." (Agathe, philosophe à ses heures)

    BONUS --> - A la fin de l'épisode, j'ai zappé sur Canal +, et le hasard a voulu que juste à cet instant, Jean-Paul Rouve et Omar étaient en train de parodier la série. Ils ont surtout mis en avant son côté surtout caricatural, du genre : "J'ai tué quelqu'un hier" (Omar) et Jean-Paul, de répondre, "C'est pas grave, je vais t'aider."...

                       - Aujourd'hui, les rôles ont étés inversés pour Franck. Ce devait être la première fois que quelqu'un lui disait "Ecarte les jambes", contrairement à sa compagne. Rassurez-vous, aucun sexe dans cette scène, juste Léo arrêtant le proxenète, dont on a appris qu'il est aussi indic' pour les flics de Paris.

                   - Blanche offre à Etienne le livre dont ils avaient parlé lors du dîner : Les trésors cachés de Marseille. Elle hésite encore sur l'attitude à adopter à son égard.

                  - Roland fournit la nourriture des bloqueurs. Il ne leur fait cadeau que des fruits (pas bête le patron !)

                  - Scène ridicule : Karine se rend chez Charlotte pour obtenir du tissu et en faire des banderoles. Vincent étant là, bien entendu, c'est niet.

    n            - Nathan a passé son mercredi après-midi à reviser le Brevet dans le cabinet de son père.

    - Mes pronostics pour les épisodes à venir : ... cela devrait se concrétiser peu à peu pour Blanche et Etienne

                                                                   .... la prochaine rencontre entre Jules et Johanna devrait se traduire par un coup de foudre qui aidera le jeune homme à sortir de son mutisme et à être plus tolérant pour son père

                                                                   ... Gabriel va se montrer assez tactile avec Juliette (car il est très attiré par elle). Cette attitude va choquer la jeune femme qui va abandonner l'idée de soutenir son centre médical.

                                                                   ... Agathe et Léo, c'est parti pour durer. Grâce à l'amour du flic, elle va pouvoir se réintégrer socialement et lui va enfin retrouver le grand amour après des années de veuvage. Roland lui, se sentira de nouveau plus seul que jamais devant tout ce bohneur, et nous fera une petite déprime.

    Voilà, je tiens à préciser que ce ne sont que des intuitions de ma part. Nous verrons bien combien se concrétiseront.


     

    - épisode 469... (Jeudi 22 juin 2006)

    La chaleur a dû faire tourner la tête de Jules, alias Salim. Il ne serait pas contre une invitation de Blanche Marsi, qui se plie aussitôt à l'exercice. Seul problème, il faudra préparer un dîner halal, Jules s'étant depuis peu converti à la religion musulmane. La pauvre institutrice y passe tout l'après-midi. Et le résultat est un fiasco : le repas est halall, certes, mais Blanches s'est servie d'ustensiles qui avaient précedement étés usités pour découper du porc. Le jeune homme refuse de manger. On frôle l'incident diplomatique, et ce d'autant plus que Johanna sort de ses gonds. Etienne met le ola à tout cela en quittant prématurément le dîner.

    Charlotte, elle, n'en finit plus de se lamenter sur la douleur que lui inflige son traitement hormonal. Depuis, ses relations avec Vincent ne sont plus les-mêmes. Karine, qui écoutait la conversation, passe à l'atelier et propose ses services. Quelques plantes pour se sentir mieux, pourquoi pas ? Vincent n'est pas obligé d'être au courant...

    Ce jeudi, Samia passe de son côté l'épreuve d'histoire-géo. Elle propose à Nathan de l'aider en échange du droit d'utiliser son ordinateur pendant une journée entière. Le plan est simple : elle va cacher son portable dans les toilettes du lycée, et dès que les sujets seront distribués, elle prétextera une envie pressante pour s'absenter. De là, elle enverra un texto à son complice qui lui joindra en retour le cours détaillé. Sauf qu'à la dernière minute, au bar, Nathan renverse de la limonade sur l'ordinateur, qui se retrouve hors service. Craignant le pire, il trouve refuge pour quelques heures aux Bleuts. En fin de journée, Samia revient, le sourire aux lèvres. Elle est tombée sur le seul sujet qu'elle maîtrisait ! Par contre, lorsqu'elle apprend ce qu'il est advenu de son ordinateur, la jeune fille pète les plombs et poursuit Nathan dans toute la propriété.

    Séquence suspense (fin) -> Frémont a rendez-vous avec l'un de ses nombreux sbires. Au programme, un marché assez juteux. Hugo doit infiltrer la bande des Bleuts pour y semer la zizanie...

    ***

    Les phrases --> - C'est pas parce que tu as fermé les yeux de notre mère que tu as le monopole de sa mémoire !" (Céline)

                                  - "Si je suis en forme, ça peut me prendre au moins trente minutes." (Nathan, qui parle de la durée quotidienne de ses révisions)

                            - "En cuisine, c'est comme en amour, c'est le petit truc qui fait toute la différence." (Thomas, qui soutient son ex belle-soeur)

                            - "Maman est en pleine Opération séduction

    !" (cette phrase au demeurant anodine, est en fait une petite allusion à Mélanie, qui avant de briller dans la série a été l'une des tentatrices de l'ancienne émission de M6 du même nom...)

    BONUS --> - Au menu de Blanche : tajine d'agneau et carottes à la corriandre.

                         - Salim se plie aux rituels quotidiens des musulmans : 5 prières par jour, l'Aïd et le Ramadan dans l'année. Blanche est choquée. Amalgame musulman = terroriste ?

                     - Depuis hier soir, une nouvelle mention trône fièrement au beau milieu du générique, celle de "avec le soutien de la ville de Marseille". En effet, le conseil municipal d'il y a quelques semaines a reconduit l'aide apportée à la série. Je vous mettrai les articles en ligne prochainement.


     

    - épisode 470... (Vendredi 23 juin 2006)

    Rudy récolte enfin le travail de toute une année de dur labeur : il est reçu en deuxième année de médecine ! Pourtant, il n'a pas le coeur à la fête : son meilleur ami, son ancienne petite amie, sont loin de lui. Luna s'occupe de lui remonter le moral, en l'amenant dans un grand restaurant.

    Charlotte, qui est de plus en plus irritable, a une scène de ménage avec Vincent. A bout, elle commet l'irréparable, en contactant Karine Mercoeur, spécialiste es-"embrouille de cerveau". Vincent se confie à sa patronne, qui l'écoute, mais a d'autres problèmes. Dès lundi, elle se rendra au Tribunal de grande instance qui décidera de la suite à donner. Aux Bleuts, un petit nouveau, engagé par Frémont la veille, est arrivé. Hugo est un altermondialiste déclaré, et ses méthodes ne feront sûrement pas l'adhésion.

    Enfin, après le fiasco de la veille, Johanna s'explique avec Jules-Salim, et découvre à cette occasion qu'il est non seulement insupportable mais aussi raciste. Il ne supporte plus les blances depuis que sa mère a été écrasée par un membre de cette race. Au 21e siècle, considérer les hommes par leur couleur de peau, surtout quand on est aussi jeune, c'est un peu particulier... Pourtant, même si entre rejetons ce n'est pas le grand amour, entre adultes, l'affaire est toute autre. Pris d'une envie irresistible l'un pour l'autre, Blanche et Etienne se jettent l'un sur l'autre. Ils ne regrettent pas leur geste et décident de ne rien en dire à leurs enfants respectifs. Les jours qui viennent promettent d'être mouvementés.

    ***

    Séquence suspense (fin) -> Jean-Baptiste félicite Hugo d'avoir intégré la dream team des Bleuts. Comme je vous le disais, le jeune homme n'apprécie guère les méthodes peace and love de Gabriel. Il montre alors son arme secrète à l'américain, et c'est le cas de le dire, puisqu'il s'agit d'un pistolet !


     

    - épisode 466 (Lundi 19 juin 2006)

    La guerre s'amplifie au Mistral. Juliette a décidé de passer à la vitesse supèrieure en faisant venir la célèbre Fabienne Duval sur place. Pour l'instant, la journaliste n'est pas très chaude. Tout cela manque un peu de dimension polémique. Pas découragée pour autant, Juliette va déposer en mairie les status de la nouvelle association. Jean-Baptiste en a trouvé le nom : Acacia. C'est un arbre répendu dans la région, très robuste, et qui a servi à la construction de l'arche de Noé. L'américain espère ainsi gagner les faveurs de sa douce, qui lui a officiellement annoncé leur rupture. Céline, elle, n'est plus tout a fait sûre de vouloir se lancer dans une guerre fratricide. Pour la remotiver, elle peut compter sur une équipe de choc : Frémont et Vincent, qui poussé par sa compagne, a décidé d'accepter le projet de construction. Charlotte pense que c'est indispensable pour le bien de leur couple. Le traitement qu'elle suit la met d'humeur massacrante, et si Vincent est constamment dans ses pattes, leur couple pourrait être en danger.

    Etienne, de son côté, continue son plan drague. Après avoir pris une douche chez Blanche sous pretexte que sa plomberie connaissait des problèmes, il l'invite dans l'un de ses restaurants favoris, en l'abscence de Johanna, qui ne le supporte pas. La soirée se déroule sans encombres. Seule nouvelle : le fils d'Etienne, Jules, arrive demain. Il paraît qu'il est très introverti. Un petit copain possible pour Johanna ?

    Enfin, au Select, une nouvelle arrivante très étrange déclenche les inquiétudes de Mirta, qui voit déjà en elle une future suicidée. Il faut dire que la femme porte en permanence des lunettes de soleil, et qu'elle passe ses journées au téléphone à s'engueuler avec son mari ou compagnon. Léo, qui prenait tout cela à la légère, commence à changer d'avis quand il se retrouve face à la nevrosée. Femme battue ou hystérique ? On ne connaît même pas son nom pour l'heure.

    Séquence suspense (fin) -> Juliette accepte de recevoir bon gré, mal gré, sa soeur, qui veut lui faire entendre les raisons de son revirement d'attitude face aux Mercoeur. Un peu plus tôt dans la journée, Céline s'en était allée au commissariat pour savoir comment protéger sa soeur. Mais tout ce que Jade Bourahoui lui a proposé est une main courante. Céline veut donc tout lui avouer. Le plan drague, puis le plan "hot"..., avec pour seul hic Gabriel observant la scène depuis le début. Juliette a l'air surprise par ces révélations. Va-t-elle changer d'avis pour autant ?

    Les phrases (Cet épisode comptait de nombreuses répliques réjouissantes. Les voici en intégralité)

    - " En ce moment, Johanna se couche en râlant, se lève en râlant... un vrai rotveiller." (Blanche)

    -" J'ai à écouter les reproches de ma fille et à 26 dictées à corriger pour demain" (Blanche, encore, à Etienne)Il y a eu aussi une scène assez drôle dans l'hôtel, au sujet de la nouvelle arrivante :

    -" Ca existe, les gens qui viennent se suicider dans les hôtels... (Mirta)

    -... "Ils sont tout de même moins nombreux que les gens qui viennent y dormir." (Rachel, du tac au tac)

    - "Mirta, pour la centième fois, je ne suis pas détective d'hôtel." " Je vais voir si je peux faire venir le GIGN, on donnera l'assault..." (Léo, légèrement ironique)

    BONUS

    --> - Etienne a vécu 19 ans à Lyon.

                     - Jean-Baptiste fait quatre heures de ménage par jour pour payer sa chambre.

                     - La nouvelle arrivante de l'hôtel occupe la chambre n°7.


     

    - épisode 467... (Mardi 20 juin 2006)

    "Vérités"                                                                                                                                       Alors que l'on s'attendait à l'arrivée de Jules, le fils d'Etienne, nous avons droit à un retour que nous n'esperions plus, celui de Malik. Tout droit sorti du droit anglais, le voilà au Mistral. Mais les retrouvailles avec Mélanie ne sont guèe chaleureuses. Pour elle, une seule explication, Malik l'a trompé. Thomas doit supporter Mélanie et ses ruminations toute la journée. Il implore alors Malik de s'expliquer. En réalité, il n'y a pas eu tromperie. Le séjour de Malik s'est très mal passé, il n'avait pas le niveau, d'où son mutisme quand il s'agit de relater son expérience.

    Contrairement à ce qu'aurait pu espérer Céline, Juliette n'a pas changé d'avis sur les Mercoeur. Elle a bien eu une discussion avec eux, certes, mais ceux-ci se sont voulu rassurants. Leur couple se déclare libertin. On peut dire en leur faveur que Céline n'a été en rien forcé à faire quelque chose qui lui aurait déplu. Du coup, en Conseil d'administration exceptionnel, Juliette maintient son opposition. Mais elle sait que le combat est perdu d'avance, car elle est actionnaire minoritaire.

    On en sait un peu plus sur le cas Agathe Robin, la nouvelle hystérique du Select. Son histoire est à découvrir dans les bonus. Elle est à Marseille pour échapper à son proxénète. Léo promet de l'aider.

                                                                                                                                                                        Séquence suspense (fin) -> Alors que Juliette a perdu tout espoir, Jean-Baptiste assure avoir une solution. Laquelle ? Il faudra patienter jusqu'à ce soir.

    BONUS --> - Agathe Robin connaît son souteneur, Franck, depuis dix ans. Au début, c'était une simple histoire d'amour, à Paris. Mais très vite, Franck a prétendu avoir de nombreuses dettes à payer. Pour l'aider, Agathe s'est prostituée. Une fois les dettes payées, il a trouvé d'autres prétextes. Il lui promettait notamment de partir en province ouvrir un bar (pas de chance, un certain Roland Marsi a eu la même idée). Aveuglée par l'amour, elle a continué. Jusqu'à sa soudaine prise de conscience. Elle a donc fait une dernière passe pour pouvoir se payer un billet de train direction Marseille. Seule une amie proche était dans la confidence et devait lui envoyer de l'argent pour lui permettre de partir en Italie. En tout état de cause, Franck l'a fait parler puisqu'il a retrouvé la trace d'Agathe à Marseille. Il prétend être son frère.

                    - C'est l'anniversaire de Vincent aujourd'hui. Seule Céline y a pensé, qui lui a offert une serviette en cuir. Charlotte a piqué sa traditionnelle crise de jalousie avant de se rendre compte qu'elle avait complètement oublié les 44 ans de son compagnon. Il semble que son traitement ne lui fasse pas que du bien. La descente aux enfers ?

                    - Avant d'arriver au Select, Agathe s'était fait refouler par deux hôtels, ce qui explique en partie son énervement. Pour déjeuner, elle commande deux tartines et un café auprès de Rudy et manque de tomber sur Franck qui écume les hôtels de la région à sa recherche.

                    - L'avion de Malik a atterri à 11H20 précises. Il a passé trois semaines à Londres.

                    - L'une des amies de Rudy s'appelle Yasmina.


     

    - épisode 468...(Mercredi 21 juin)

    L'idee de Jean-Baptiste était simple : occuper la villa des Bleuets. Elle se concrétise peu à peu. Des amis de Ninon, de Juliette... ont fait le déplacement. Pourtant, Gabriel ne se fait pas d'illusions. Céline est propriétaire, et il n'y a aucune procédure juridique qui pourrait l'en empêcher. Juliette lui confie donc une mission, celle de convaincre sa soeur. Verdict dans la séquence suspense.

    Le fils d'Etienne, Jules, est bien arrivé. Blanche tombe nez à nez avec lui lorsqu'elle vient rendre visite à son père. Apparemment, le jeune homme a un grain. Il veut se faire appeler Salim, en hommage à ses racines musulmanes. Etienne l'aurait-il adopté ? En tout cas, le fils n'est guère chaud à l'idée que son père se lance dans une nouvelle aventure.

    L'histoire d'Agathe connaît un dénouement heureux. Grâce à l'aide de Léo, elle lui tend un piège. Le flic se charge de l'effrayer et de le renvoyer illico-presto pour Paris. Maintenant, il reste à Agathe à construire son avenir. Léo lui donne l'adresse d'un foyer.

    Séquence suspense (fin) -> Comme promis, Gabriel se rend dans le bureau de Céline. Pas de chance, Charles est là aussi. L'ethnologue propose un échange à l'amiable. L'hôtel aux Antilles plus les parts de Juliette dans la société Fenicie, contre la propriété des Bleuts. C'est niet. La patronne de Fenicie reitère son refus de voir la villa finir en centre des médecines douces.

    ***

    La phrase -> "Je préfère dormir sous un pont plutôt que sur le trottoir." (Agathe, philosophe à ses heures)

    BONUS --> - A la fin de l'épisode, j'ai zappé sur Canal +, et le hasard a voulu que juste à cet instant, Jean-Paul Rouve et Omar étaient en train de parodier la série. Ils ont surtout mis en avant son côté surtout caricatural, du genre : "J'ai tué quelqu'un hier" (Omar) et Jean-Paul, de répondre, "C'est pas grave, je vais t'aider."...

                       - Aujourd'hui, les rôles ont étés inversés pour Franck. Ce devait être la première fois que quelqu'un lui disait "Ecarte les jambes", contrairement à sa compagne. Rassurez-vous, aucun sexe dans cette scène, juste Léo arrêtant le proxenète, dont on a appris qu'il est aussi indic' pour les flics de Paris.

                   - Blanche offre à Etienne le livre dont ils avaient parlé lors du dîner : Les trésors cachés de Marseille. Elle hésite encore sur l'attitude à adopter à son égard.

                  - Roland fournit la nourriture des bloqueurs. Il ne leur fait cadeau que des fruits (pas bête le patron !)

                  - Scène ridicule : Karine se rend chez Charlotte pour obtenir du tissu et en faire des banderoles. Vincent étant là, bien entendu, c'est niet.

    n            - Nathan a passé son mercredi après-midi à reviser le Brevet dans le cabinet de son père.

    - Mes pronostics pour les épisodes à venir : ... cela devrait se concrétiser peu à peu pour Blanche et Etienne

                                                                   .... la prochaine rencontre entre Jules et Johanna devrait se traduire par un coup de foudre qui aidera le jeune homme à sortir de son mutisme et à être plus tolérant pour son père

                                                                   ... Gabriel va se montrer assez tactile avec Juliette (car il est très attiré par elle). Cette attitude va choquer la jeune femme qui va abandonner l'idée de soutenir son centre médical.

                                                                   ... Agathe et Léo, c'est parti pour durer. Grâce à l'amour du flic, elle va pouvoir se réintégrer socialement et lui va enfin retrouver le grand amour après des années de veuvage. Roland lui, se sentira de nouveau plus seul que jamais devant tout ce bohneur, et nous fera une petite déprime.

    Voilà, je tiens à préciser que ce ne sont que des intuitions de ma part. Nous verrons bien combien se concrétiseront.


     

    - épisode 469... (Jeudi 22 juin 2006)

    La chaleur a dû faire tourner la tête de Jules, alias Salim. Il ne serait pas contre une invitation de Blanche Marsi, qui se plie aussitôt à l'exercice. Seul problème, il faudra préparer un dîner halal, Jules s'étant depuis peu converti à la religion musulmane. La pauvre institutrice y passe tout l'après-midi. Et le résultat est un fiasco : le repas est halall, certes, mais Blanches s'est servie d'ustensiles qui avaient précedement étés usités pour découper du porc. Le jeune homme refuse de manger. On frôle l'incident diplomatique, et ce d'autant plus que Johanna sort de ses gonds. Etienne met le ola à tout cela en quittant prématurément le dîner.

    Charlotte, elle, n'en finit plus de se lamenter sur la douleur que lui inflige son traitement hormonal. Depuis, ses relations avec Vincent ne sont plus les-mêmes. Karine, qui écoutait la conversation, passe à l'atelier et propose ses services. Quelques plantes pour se sentir mieux, pourquoi pas ? Vincent n'est pas obligé d'être au courant...

    Ce jeudi, Samia passe de son côté l'épreuve d'histoire-géo. Elle propose à Nathan de l'aider en échange du droit d'utiliser son ordinateur pendant une journée entière. Le plan est simple : elle va cacher son portable dans les toilettes du lycée, et dès que les sujets seront distribués, elle prétextera une envie pressante pour s'absenter. De là, elle enverra un texto à son complice qui lui joindra en retour le cours détaillé. Sauf qu'à la dernière minute, au bar, Nathan renverse de la limonade sur l'ordinateur, qui se retrouve hors service. Craignant le pire, il trouve refuge pour quelques heures aux Bleuts. En fin de journée, Samia revient, le sourire aux lèvres. Elle est tombée sur le seul sujet qu'elle maîtrisait ! Par contre, lorsqu'elle apprend ce qu'il est advenu de son ordinateur, la jeune fille pète les plombs et poursuit Nathan dans toute la propriété.

    Séquence suspense (fin) -> Frémont a rendez-vous avec l'un de ses nombreux sbires. Au programme, un marché assez juteux. Hugo doit infiltrer la bande des Bleuts pour y semer la zizanie...

    ***

    Les phrases --> - C'est pas parce que tu as fermé les yeux de notre mère que tu as le monopole de sa mémoire !" (Céline)

                                  - "Si je suis en forme, ça peut me prendre au moins trente minutes." (Nathan, qui parle de la durée quotidienne de ses révisions)

                            - "En cuisine, c'est comme en amour, c'est le petit truc qui fait toute la différence." (Thomas, qui soutient son ex belle-soeur)

                            - "Maman est en pleine Opération séduction

    !" (cette phrase au demeurant anodine, est en fait une petite allusion à Mélanie, qui avant de briller dans la série a été l'une des tentatrices de l'ancienne émission de M6 du même nom...)

    BONUS --> - Au menu de Blanche : tajine d'agneau et carottes à la corriandre.

                         - Salim se plie aux rituels quotidiens des musulmans : 5 prières par jour, l'Aïd et le Ramadan dans l'année. Blanche est choquée. Amalgame musulman = terroriste ?

                     - Depuis hier soir, une nouvelle mention trône fièrement au beau milieu du générique, celle de "avec le soutien de la ville de Marseille". En effet, le conseil municipal d'il y a quelques semaines a reconduit l'aide apportée à la série. Je vous mettrai les articles en ligne prochainement.


     

    - épisode 470... (Vendredi 23 juin 2006)

    Rudy récolte enfin le travail de toute une année de dur labeur : il est reçu en deuxième année de médecine ! Pourtant, il n'a pas le coeur à la fête : son meilleur ami, son ancienne petite amie, sont loin de lui. Luna s'occupe de lui remonter le moral, en l'amenant dans un grand restaurant.

    Charlotte, qui est de plus en plus irritable, a une scène de ménage avec Vincent. A bout, elle commet l'irréparable, en contactant Karine Mercoeur, spécialiste es-"embrouille de cerveau". Vincent se confie à sa patronne, qui l'écoute, mais a d'autres problèmes. Dès lundi, elle se rendra au Tribunal de grande instance qui décidera de la suite à donner. Aux Bleuts, un petit nouveau, engagé par Frémont la veille, est arrivé. Hugo est un altermondialiste déclaré, et ses méthodes ne feront sûrement pas l'adhésion.

    Enfin, après le fiasco de la veille, Johanna s'explique avec Jules-Salim, et découvre à cette occasion qu'il est non seulement insupportable mais aussi raciste. Il ne supporte plus les blances depuis que sa mère a été écrasée par un membre de cette race. Au 21e siècle, considérer les hommes par leur couleur de peau, surtout quand on est aussi jeune, c'est un peu particulier... Pourtant, même si entre rejetons ce n'est pas le grand amour, entre adultes, l'affaire est toute autre. Pris d'une envie irresistible l'un pour l'autre, Blanche et Etienne se jettent l'un sur l'autre. Ils ne regrettent pas leur geste et décident de ne rien en dire à leurs enfants respectifs. Les jours qui viennent promettent d'être mouvementés.

    ***

    Séquence suspense (fin) -> Jean-Baptiste félicite Hugo d'avoir intégré la dream team des Bleuts. Comme je vous le disais, le jeune homme n'apprécie guère les méthodes peace and love de Gabriel. Il montre alors son arme secrète à l'américain, et c'est le cas de le dire, puisqu'il s'agit d'un pistolet !


     

     

    - épisode 471... (Lundi 26 juin 2006)

    L'audience au Tribunal de Grande Instance a lieu à 11 heures. Juliette s'exprime à la barre assez maladroitement, et le verdict ne se fait pas attendre. Le juge donne raison à Céline et émet un avis d'expulsion. Ce que craint maintenant Céline par dessus tout, c'est d'avoir fait de Juliette une ennemie. Jean-Baptiste, lui, quitte l'hôtel du Mistral pour s'investir à fond dans l'occupation de la maison. Du coup, Mirta se retrouve sans homme de ménage. C'est Léo qui lui suggère d'appeler Agathe. L'essai est concluant. L'ex-prostituée sait qu'elle est redevable du vieux flic. De plus, elle se lie d'amitié avec Luna, qui lui prête des vêtements de la boutique et lui raconte ses déboires avec la drogue.

    Charlotte prend aujourd'hui pour la première fois la potion prescrite par Karine. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cela a de l'effet. A peine Vincent est-il rentré chez lui qu'elle commence à le déshabiller. D'ailleurs, dans le registre coucheries, les plus actifs sont Blanche et Etienne. La sauterie a lieu chez Etienne cette fois, et manque être gâchée par l'arrivée de Jules. Heureusement, celui-ci ne dispose pas encore de son trousseau de clés. Blanche peut s'echapper après que le père ait emmené son fils à la bibliothèque.

    Séquence suspense ->

    Je n'ai pas pu la voir ! Si quelqu'un pouvait me la résumer, ce serait sympa...

    ***

    La phrase

    -> "- Ca c'est tout Mirta, réac' comme pas deux, mais le coeur sur la main..." (Rachel)

    BONUS -->

    - Incroyable, Karine a fait payer ses plantes à Charlotte : 12 € ! Charlotte doit prendre vingt gouttes de cette potion dans un verre d'eau, trois fois par jour. Si j'étais elle, je me méfierai un peu...

                    - Si Agathe fait plus de quatre heures de ménage, Mirta lui paiera dix euros par heure supplémentaire. Tout ça sous les yeux d'un flic qui ne voit aucune objection à ce qu'une personne en emploie une autre au noir, tout simplement parce qu'il est amoureux.

                    - Luna a failli se prostituer lorsqu'elle était droguée, dans le seul but de pouvoir acheter ses doses.

                    - Pour assouvir ses pulsions avec Etienne, Blanche pretexte avoir à travailler avec Mathilde, une enseignante de CM2, sur un projet pédagogique. Tout cela entre 17H et 19H.


     

     

    - épisode 472... (Mardi 27 juin 2006)

    Guest

    : Hugo Vivier (Erwan Dujardin)

    Il y a des jours comme ça, où l'on ferait mieux de ne pas se lever... C'est ce qu'à dû penser Agathe, qui a eu le malheur d'entrer dans la chambre de Léo, de bon matin, alors qu'il dormait. Le flic, qui était de nuit, lui parle comme un chien. Elle préfère mettre un terme à la confrontation et l'éviter tout au long de la journée. Mais pas en fin d'après-midi. Pour se racheter, le flic veut l'inviter à dîner. Elle n'en a pas envie. Non, elle veut seulement l'embrasser. Les deux corps se rapprochent alors et échangent un baiser langoureux. Enfin !

    Malgré la décision du tribunal d'hier, les forces de police n'interviennent pas, préférant calmer le jeu. Frémont bout d'impatience. Il faut qu'Hugo passe à l'action. Malheureusement, l'activiste se fait confisquer son arme par Jean-Baptiste, qui la cache dans un endroit censé être secret... sauf qu'Hugo voit tout. Aux Bleuts, Juliette s'excuse de son attitude d'hier. Elle a essayé d'embrasser Gabriel ! Le professeur ne lui en veut pas, au contraire. Karine, mise au courant, n'est pas sûre que l'affaire en restera là. Toujours en rapport avec la pharmacienne d'ailleurs, Charlotte se fait prendre en flagrant délit d'absorption de plantes. Marc n'est pas du tout favorable à ce traitement. Peu importe, la jeune femme se sent bien et il n'est pas question pour elle d'arrêter.

    Pour son deuxième jour de brevet, Nathan avait tout prévu. Pompes dans les poches, dans les chaussettes (Nike, publicité clandestine au passage)... Mais Guillaume le voit faire tomber un papier par terre et n'est pas dupe. Confisqué ! A midi, deuxième essai. De nouveau, pas de chance, Luna est exceptionnellement rentrée manger et a vidé les poubelles. Les pompes ont fini à la décharge. En fin de journée, le jeune homme rentre assez pessimiste sur les résultats, non sans avoir fait une belle frayeur à son père : il lui a affirmé avoir été pris en flagrant délire de triche.

    Séquence suspense (fin) ->

    Au parc Borély, Frémont attend Hugo. Il souhaite passer à l'action et l'homme d'affaires lui donne carte blanche, quitte à faire accuser un inoccent d'une balle perdue, du genre Jean-Baptiste, qui est le seul à connaître la cache de l'arme.

    ***

    La phrase -->

    -" La mondialisation, c'est le troisième Reich à l'échelle planétaire !" (Hugo, très modéré dans ses propos)

    BONUS -->

    - Le matin, Léo ne peut retrouver sa bonne humeur qu'à la faveur d'un café.

                    - Le pistolet de Hugo lui vient de son grand-père, qui l'a lui-même confisqué à un SS.


     

     

    - épisode 473... (Mercredi 28 juin 2006)

    Aux Bleuets, c'est le status quo. Ni le préfet, ni les ocupants ne semblent décidés à bouger. Juliette a passé la nuit chez elle pour la première fois depuis quelques jours. Ce n'est pas parce que Samia lui manquait, loin de là. Non, elle est encore troublée par par le baiser échangé avec Gabriel. Elle est de plus en plus amoureuse de lui. Gabriel se la joue détaché. Il ne veut pas que cela aille plus loin, même s'il ressent la même chose pour elle. Cela n'empêche pas Juliette de l'embrasser de nouveau. Jean-Baptiste assiste à la scène. Jaloux, il est hors de lui et promet qu'il ne laissera pas les choses comme tel.

    Léo, le seul qui pourrait faire bouger les choses, a d'autres soucis. En manque de café, il a préféré rompre avec Agathe en début de matinée. Elle n'est pas pour elle. Agathe n'est pas de cet avis. Poussée par Thomas et Mirta, elle va directement le voir au commissariat. Il l'accueille la mine fermée, avant de l'embrasser avec fougue quelques secondes plus tard.

    Rudy doit trouver un stage avant sa deuxième année de médecine. Il demande à Guillaume de le favoriser. Le médecin fait jouer ses relations et lui dégôte un stage en chirurgie. Mais, pas de chance, entre temps, Rudy a reçu une lettre de son père, tout droit venue du Congo. Le prêtre lui propose de venir le rejoindre pour l'été car il a ouvert un séminaire et a besoin d'aide. Sa décision est prise, il s'envolera pour l'Afrique dans les prochains jours. Guillaume n'apprécie pas du tout ce retournement de veste. C'est Nathan qui prend tout et est interdit de sortie pour le soir à venir.

    Charlotte, enfin, est de plus en plus execrable. Elle dénonce le manque d'implication de Vincent. La preuve, elle est allée passer ses échographies seule. Il faut dire qu'elle n'en a pas informé son compagnon. Une scène de ménage éclate. Vincent se réfugie dans le boulot, et Charlotte, chez son amie Blanche. Pas de chance, Blanche était en train de faire les 400 coups avec Etienne et n'a pas beaucoup de temps à lui accorder. Quelle coquine !

    Séquence suspense (fin) ->

    Léo a enfin décidé d'intervenir, en compagnie de Jade. Tous les occupants des Bleuets sont face à eux et tentent de négocier. Hugo assiste à tout cela de loin. Armé de son pistolet, il vise et tire ! Jade est touchée en plein coeur. Et voilà une guest de moins dans la série !

    ***

    La phrase -->

    -" Tu vas pas me dire que tu le trouves beau quand même ?" (Samia s'étonne de la passion de Juliette pour Gabriel)

    BONUS

    --> - Carole, l'ancienne compagne de Léo et mère adoptive de Thomas, est morte depuis moins d'un an.

                     - Rudy aurait voulu un stage en pédiatrie mais n'aime pas voir les enfants souffrir. Guillaume lui déconseille la chirurgie car de plus en plus de patients font des procès.


     

    - épisode 474... (Jeudi 29 juin 2006)

    Guest : Jules (Fabien Gravillon)

    Jade agonise sur l'herbe des Bleuets. Léo se précipite pour voir s'il peut retrouver l'assassin. Et voilà qu'il tombe sur Juliette, tenant l'arme à la main. Elle cherchait en vain un moyen de la cacher. Las, elle est arrêtée immédiatement. Gabriel et sa secte décident de nier l'existence de l'arme auprès des forces de police. Frémont, lui, paye Hugo, mais c'est avant de savoir la situation dans laquelle se trouve sa fille. Juliette ne veut rien dire de plus, persuadée de protéger Jean-Baptiste, soi-disant le seul à connaître la cache. On apprendra quelques heures plus tard que Jade va mieux et est sortie d'affaire. Pas de guest en moins finalement.

    Rudy,de son côté, prépare son départ. Mais le retour inattendu de Ninon le ferait presque changer d'avis. Elle est venue quelques jours pour passer son concours d'entrée à Sciences Po, et en cas de réussite, obtenir une équivalence en Australie. Elle n'est pas très loquace quant à sa situation là-bas. Tout juste apprend-on qu'elle est amie avec les voisins de palier et que Marc est très blagueur. On demande à voir !

    Jules, lui, a de plus en plus de soupçons vis-à-vis de son père, qui sort maintenant tous les soirs sous prétexte d'une réunion. Il n'a pas tort, car Etienne a rejoint une fois de plus Blanche pour une folle soirée. Jules se précipite chez les Marci et expose ses arguments à Johanna, qui décide de tendre un piège à sa mère. Elle lui annonce qu'elle va dormir chez une amie. Blanche en déduit qu'elle a l'appartement libre pour toute la nuit, et ramène en toute logique son bien-aimé. Mais, surprise, les deux ados attendent leurs parents respectifs sur le canapé. S'en suit une scène où l'on croirait un instant que les rôles sont inversés. Blanche ne se démonte pas et prétend avoir invité Etienne à boire un verre. Le mensonge a du mal à passer cette fois.

    Séquence suspense (fin)->

    Choqué par ce que risque sa fille, Frémont souhaite la voir. Pour Léo, pas question. Le lieutenant est cependant sûr d'une chose, Frémont est lié de près ou de loin à l'affaire. Il ne tient qu'à lui d'éviter les Beaumettes à sa fille...

    ***

    Les phrases

    -> -" Pour ta grand-mère, les maladies tropicales, les marabouts qui jettent des sorts, c'est pire que les bombes." (Luna, à Rudy)

                         "- Ma collègue s'est pris une balle. Alors, vos préceptes peace and love, vous les gardez pour vous !" (Léo, aux Mercoeur)


     

    - épisode 475... (Vendredi 30 juin)

    Quand les masques tombent. Blanche et Etienne décident de ne plus se cacher et le font savoir à leurs enfants autour d'un verre. Les deux ados en restent bouche bée.

    Ninon se confie à Charlotte. Tout n'est pas aussi rose qu'elle le laissait entendre la veille. Marc est quasiment toute la journée dans son atelier, elle ne voit personne et ne sait même pas s'il a des amis. Bref, c'est un peu la déprime là-bas, à tel point qu'elle ne sait pas si elle a envie de repartir. Rudy, lui aussi est dans l'incertitude. Il a espoir de renouer une relation avec Ninon. Mirta, effrayée à l'idée que son petit-fils gâche ses études à cause d'une amourette, va directement voir la principale concernée. Cela fait prendre conscience à Ninon de la situation. Elle affirme donc à Rudy qu'il n'y a plus aucun espoir entre eux. Cela achève de convaincre le futur médecin de partir. Ninon assiste de loin à ce départ, les yeux embués.

    Frémont cherche toujours une solution pour sortir sa fille de ce pétrin. Il propose un marché à Gabriel. Si le professeur trouve un coupable, n'importe lequel pourvu que ça ne soit pas Hugo, il lui donnera la maison de son ex-femme. L'idée fait son chemin.

    Séquence suspense (fin) ->

    Jean-Baptiste est révolté face à la perspective de voir croupir sa bien-aimée aux Beaumettes. Gabriel lui propose alors un gros sacrifice : le jeune homme doit se désigner coupable, rien que ça.

    ***

    La phrase -->

    -" T'as une technique pour emmerder les gens, toi, c'est du grand art !" (Luna, à Mirta)

    votre commentaire
  •  

    - épisode 454... (Jeudi 1er juin) "Concurence"

    (soupir) Marc menace Frémont de son arme. Naturellement, il ne le tue pas imméditement, laissant assez de temps à Ninon pour venir et le raisonner. Il s'est trompé de cible, lui dit-elle : c'est Picmal le fautif. Tout ce petit monde s'enfuit. Lorsque Céline rentre chez elle, son père refuse de lui dire ce qui s'est passé. Elle se doute bien que Ninon est passée chez elle, en compagnie de Marc, comme l'attestent des voisins. Cela a le don d'énerver Vincent au plus haut point. Il ne reconnaît plus sa fille. Picmal, mouillé jusqu'au cou dans l'affaire, reçoit un Beaumont passablement énervé. Le commissaire en a assez d'inventer de faux pretextes pour tenter de justifier l'abscence d'initiatives pour retrouver Marc. Picmal n'attend qu'une chose, que Frémont soit tué, ce qui, pour lui, n'est qu'une question d'heures.

    Renaud, lui, est rassuré. Il n'a pas de tumeur au cerveau, mais devra rencontrer un neurologue pour étudier le problème plus en détail. Le médecin lui prescrit des antalgiques, qui lui provoquent un nouveau malaise. Karine, qui passe par là, l'amène chez elle. La solution ? Les tisanes magiques bien sûr ! Effet placebo ou non, Renaud est soulagé. Il a décidé de confier le suivi de sa santé à la seule exclusvité de Mme Mercoeur, simple docteur en pharmacie. Apprenant cette nouvelle, Guillaume commence à trouver Karine très envahisante.

    Peut-être ne le saviez-vous pas, mais aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Johanna, qui fête ses 17 ans. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle n'a pas le coeur à la fête. Son père, son frère et son grand-père lui manquent. Blanche organise une petite fête avec pour seul invité Thomas. L'oncle a le mérite de remonter le moral de Johanna. Il lui fait ouvir un colis tout droit venu des Etats-Unis. François a pensé à elle, qui lui a envoyé un carton plein de cotillons américains. Au programme de ce soir : danse jusqu'au bout de la nuit et after sur la plage.

    Séquence suspense (fin)

    -> Au bar du Mistral, Picmal reçoit un appel de Marc. Ca y est, Frémont est mort. Marc réclame 20 000 € en liquide, que le politique se presse de lui amener. Dans l'appartement des Frémont, Charles git au sol, une balle en plein coeur. Picmal fait mine de donner la valise au "tueur", avant de la retirer. A la place, il brandit une arme. Pas question pour lui de laisser Marc partir. Il tient à ce que la police croit à une tuerie entre les deux hommes.

    ***

    Les phrases ->

    -" Rassurez-vous, la vente des tableaux volés ne m'a pas permis de m'acheter une île en Polynésie." (Picmal, face à Beaumont)

                              - " Un buffet sans pastis à Marseille ? Vous voulez créer une émeute ou quoi ? (Mélanie s'étonne de l'abscence de la boisson favorite des marseillais pour le buffet de Picmal, dimanche)

                              - "Si vous posez avec lui sur les affiches, c'est mieux que sa calvitie et son mètre dix." (Mélanie conseille vivement à Mirta de s'afficher en public avec son politique de compagnon, et pourquoi pas, de se marier avec lui.)

    BONUS -->

    - Karine Mercoeur me fait penser à un personnage d'un épisode de La Petite Maison dans la Prairie. Il s'agissait d'un saltimbanque, qui détenait une poudre prétendue miraculeuse. Mme Oleson était tombée sous le charme et avait refusé jusqu'au dernier moment de se faire opérer de l'appendicite par le docteur Becker. Elle n'a dû son salut qu'au moment où le saltimbaque a avoué que sa poudre n'était que du sucre. Cela doit être la même chose pour Karine et ses tisanes sorties d'on ne sait où.

                   - Blanche l'a promis : pour ses 18 ans, Johanna aura droit à la présence de Lucas et de François. Pari tenu ?

                   - Le bulletin de Nathan est une nouvelle fois desastreux. Il est bon en alternance en maths et en français.

                    - Le jour de ses 4 ans, Johanna a passé la journée au lit avec 40° de fièvre et une autite.


    - épisode 455... (Vendredi 2 juin 2006)

    Picmal menace de son arme Marc, qui tente de gagner du temps en le faisant parler. Pendant ce temps, Frémont, au sol, s'apprête à dégainer, mais se fait prendre par le politique. Picmal jubile et se demande qui il va tuer le premier, jusqu'a ce que Léo surgisse derrière lui. Dès lors, il n'a plus qu'à lâcher son pistolet et se faire embarquer. Au lever du jour, Beaumont connaît le même sort, lui qui se faisait une joie d'envoyer Jade Bourahoui travailler aux archives. Frémont, finalement est relâché. Quelles vont être les conséquences de cette affaire ? Sachez que le élections cantonales vont être annulées, mais que Blanche ne se représentera pas. Dans un registre plus intimiste, Mirta est effondrée. Cet évènement va peut-être contribuer à la rapprocher de sa fille, Luna.

    Charlotte s'inquiète de son inaptitude à tomber enceinte. Sur les conseils de Blanche, elle va consulter Guillaume. Le médecin lui prescrit une batterie d'examens à elle ainsi qu'à Vincent. Le problème pourrait très bien venir de lui. Guillaume a également du pain sur la planche avec Renaud, qui fait une rechute. En son abscence, le jeune introverti s'en va consulter Karine Mercoeur. Celle-ci se fait fort de le soulager, au grand dam de Guillaume.

    Séquence suspense (fin)

    -> Marc va rendre visite à Ninon. Il est libre ! Son procès va également être réouvert. Mais avant, une question cruciale lui brûle les lèvres : veut-elle partir avec lui en Australie ? La réponse est déjà prévisible.

    ***

    Les phrases

    -> -" T'as pas de raisons de t'inquiéter ! Tu peux faire des enfants jusqu'à 90 ans et t'as déjà une fille." (Charlotte craque devant le manque de compréhension de son compagnon)

                          - "Faites-moi un procès en sorcellerie tant que vous y êtes !" (Karine est exasperée par Guillaume)

    BONUS

    --> - Charlotte à 35 ans. A cet âge, les chances d'avoir un enfant sont fortement diminuées.


     

    - épisode 456... (Lundi 5 juin 2006)

    "L'heure du choix"

    Guests

    : Jean-Luc, journaliste (Hervé Caffin), Amélie (Virginie Bayle)

    Nous sommes déjà lundi et Ninon n'a pas pris de décision. Marc, lui, est bien décidé à partir. Sa confrontation avec Picmal et un journaliste qui souhaite écrire un livre d'investigation sur l'affaire Carlier, achèvent de le convaincre. Vincent n'est pas prêt à laisser partir sa "petite" fille. Mais dans le même temps il doit gérer les problèmes de Céline. La mère de celle-ci a une un grave accident de voiture samedi, aux Antilles. Elle est grièvement brûlée. Juliette a pris le premier avion pour aller la voir, ce que Céline hésite à faire. En effet, depuis leur lutte de pouvoir fratricide à la tête de Fenicie, Mme Frémont refuse de la voir. Charles ne s'inquiète pas outre-mesure. Pour lui, sa femme est de l'histoire ancienne, rien de plus. Degoûtée par cette attitude, Céline force un peu la main au couple Chaumette pour passer la nuit chez eux, dans la chambre de Ninon.

    Au bar, la discussion tourne autour de l'ouverture prochaine de la Coupe du Monde. Léo pense que le Brésil va gagner une fois de plus, tandis que Thomas s'en moque complètement. Son père, Roland, choisit ce moment-là pour revenir de la Nouvelle-Orléans. Les difficiles conditions de vie des habitants victimes de l'ouragan lui ont appris à relativiser le drame de la mort d'Ann Beaucarat.

    Au même endroit, Nathan entre en contact avec Karine, et lui confie tous ces problèmes, notamment en matière de drague. Il trouve une oreille attentive et en ressort conquis. L'une des prochaines fans de Karine pourrait bien être Amélie, une nouvelle venue au léger accent espagnol. Cette jeune femme, assez timide, compte coupler les vertus des séances de coaching de Luna et des tisanes de la pharmacienne. Renaud ne tarit pas d'éloges à l'égard de celle qui le soulage. Guillaume, quant à lui, voit d'un mauvais oeil que son fils se rapproche de la sorcière.

    Séquence suspense (fin)

    -> Ninon et Marc sont attablés. Lui a déjà pris la décision de partir, Ninon, elle, semble prête à le suivre... Et sa prépa Sciences Po ?

    ***

    BONUS -->

    - Ninon a proposé un appartement libre à Marc aux Reformés (un quartier marseillais). Ce dernier veut quitter la ville au plus vite, surtout depuis que Jean-Luc, le journaliste, s'est mis en tête d'écrire un livre d'investigation sur l'affaire Carlier. Il lui a laissé une trentaine de messages sur son répondeur.

    -Renaud, interrogé par Luna sur ce qu'il a regardé hier soir à la télé, n'a pas su quoi répondre, alors qu'il a bien vu quelque chose. Les scénaristes n'ont pas voulu se mouiller... De plus, le jeune homme a beaucoup changé depuis sa première apparition. Plus extraverti, Mélanie tomberait presque sous le charme. Une future idylle ?

    - D'après Roland, François est heureux dans sa chambre d'hôtel de la Nouvelle-Orléans. Lucas arpente les rues de la ville pour filmer la reconstrution. Reste qu'avec le possible départ de Ninon, Rudy risque de se retrouver bien seul.

    - Roland encore, a ramené une bouteille de vin californien offerte par son fils. En bon français, le patron a refusé d'y goûter.


     

    - épisode 457... (Mardi 6 Juin 2006)

    "Emancipation"

    Guest

    : Amélie (Virginie Bayle)

    Céline est inquiète. Sa soeur et sa mère sont injoignables. Et pour cause, Astrid Frémont vient de décéder cette nuit à l'hôpital de Saint-Martin aux Antilles. Le jour du diable ne lui aura pas porté chance. Du coup, Céline rejette toute la responsabilité sur son père, qui l'avait dissuadé de se rendre sur place. Vincent comprend sa douleur, mais il ne tient pas à l'heberger une seconde nuit. L'architecte a d'autres problèmes, notamment avec sa fille, sur le point de partir en Australie. Ninon l'a annoncé à tout le quartier. Cependant, sa vision de la vie diffère radicalement de celle de Marc. Mélanie, elle, ne comprend pas que l'on puisse partir vivre dans un pays étranger, aux crochets de son compagnon.

    La jeune serveuse du Mistral commence à s'ennuyer sans Malik. Elle trouve refuge chez Samia. Leur discussion est interrompue par un inconnu frappant à la porte. Le temps que Samia aille ouvrir, il a disparu. La soeur de Malik découvre un pendentif renfermé dans un somptueux coffret, accompagné du mot suivant : "A ce soir...". Elle fait alors une crise de parano et s'imagine que Renaud est à l'origine de cela. Celui-ci lui affirme qu'il n'en rien mais panique à l'idée de ne pas lui avoir fait de cadeaux après tout ce qu'elle a fait pour lui. Renaud, toujours, a enfin les résultats de ses examens : il n'a rien, et reste persuadé que c'est grâce aux plantes miraculeuses de Karine Mercoeur. Amélie, fraîchement arrivée au Mistral, est sur le point d'être conquise à son tour, soucieuse de trouver un traitement contre le déreglement de sa glande tyroïde.

    Le mystère Samia prend fin en début de soirée. On refrappe, et devinez qui appararaît ? JEAN-BAPTISTE !!! Le new-yorkais est de retour, étonné de ne pas voir Juliette. Mis au courant des derniers évènements, il réalise que la reconquête de sa dulcinée ne va pas être facile.

    Enfin, sur le point d'être transféré aux Beaumettes, Picmal reçoit la visite de Mirta. Le politique se montre plus froid que jamais et lui avoue n'avoir jamais rien ressenti pour celle qui fut sa compagne. Tout n'était que paroles, pour donner le change.

    Séquence suspense (fin)

    -> Ninon et Marc parlent du futur. Elle n'apprécie pas qu'il ait pris l'initiative de chercher un appartement sans lui demander son avis. Il exprime même son désir d'avoir un enfant avec elle. Pour Ninon, tout va trop vite. Elle conclut l'épisode d'un très original "Tu comprends rien". Va-t-elle changer à nouveau de décision ou va-t-on devoir encore se coltiner une fin d'épisode du même acabit demain ?

    ***

    La phrase

    -> "Décidemment, tout ce qui vient de l'étranger vous rebute..." (Gabriel, à Guillaume, au sujet des plantes des indiens maranis. Cette reflexion frôle l'accusation de racisme)

    BONUS -->

    - L'appartement convoité par Marc, qui se situe au quinzième, a tout pour plaire, même une piscine au seizième étage !

    - Amélie a pris 15 kgs à cause du déreglement de sa glande tyroïde. Depuis l'arrêt de son traitement, elle déprime. Luna a remarqué qu'elle s'ennuyait pendant les séances de coaching.

    - Dans l'immeuble de Samia se trouvent des "minots" au quatrième étage.

    - Jean-Baptiste est une fois de plus parti sur un coup de tête. Il refusait que ses parents lui imposent un travail, et ne les a prévenus de sa "fugue" qu'à l'aéroport de Marignane.


     

     

    - épisode 458... (Mercredi 7 juin 2006) "Changement de cap"

    Destabilisée par tant de pressions, Ninon trouve refuge chez Rudy, tandis que Marc, furieux, va la chercher chez son père. Malheureusement pour lui, elle n'y est pas. Le lendemain, les esprists s'étant calmés, Ninon et son fringant australien se réconcilient.

    Mirta, elle, retrouve le sourire après avoir eu une discussion avec Roland. Tout cela grâce à sa fille. Pour sa part, Céline est ravagée par la mort de sa mère. Pour tenter d'oublier ses soucis, elle se réfugie dans l'alcool. Au lieu de se lamenter, il faudrait peut-être songer à partir pour assister aux obsèques de Mme Frémont... Vincent ne tient pas à la consoler davantage. Thomas prend donc le relais. De toutes les manières, Vincent est trop accaparé par la nouvelle lubie de Charlotte, avoir un enfant. Elle lui a dit qu'il devrait se plier à toute une série de tests, ce qui l'inquiète un peu.

    Enfin, le conflit Karine/Guillaume se calme un peu lorsque la pharmacienne lui amène Amélie. Elle reconnaît que ses tisanes ne pourront pas soigner sa glande tyroïde, mais n'abandonne toutefois pas l'idée de la soulager en parallèle. Un travail d'équipe, en quelque sorte. Ne serait-ce pas pour mieux amadouer Guillaume ?

    Séquence suspense (fin) -> Au moment où Ninon et Marc se réconcilient, ce dernier a la mauvaise idée de lui donner un billet d'avion. Leur avion part demain. Une fois de plus, Marc a tout fait sans lui demander son avis. Cela exaspère Ninon, qui songe serieusement à ne plus partir. Il faudra bien décider un jour ou l'autre...

    ***

    Les phrases

    -> -" Je ne vous considère pas comme une guerisseuse puisque dans guérisseuse, il y a "guérir" " (Guillaume reste sur la défensive vis-à-vis de Karine)

    - " Pour lui, c'est comme si tu l'avais traité de couille molle." (Blanche explique à Charlotte la psychologie masculine, en évoquant la réaction de Vincent)

    BONUS

    --> - Amélie était tellement desesperée par son physique qu'elle en est arrivée à enlever tous les miroirs de son appartement !

                     - Dimanche, Charlotte aura 36 ans.

                     - Marc n'a pas hésité à faire un fracas du tonnerre devant la maison de Vincent à trois heures du matin pour retrouver Ninon.


     

     

    - épisode 459... (Jeudi 8 juin 2006) "Lamentations"

    Vincent jubile : Ninon a décidé de rester, apparemmen resignée. De fait, elle reste pe,nsive toute la journée à peser le pour et le contre. Sa décision est-elle définitive ? Rien n'est moins sûr. Marc, par contre, a du mal à s'y faire. Quoi qu'il en soit, il quitte le Mistral aujourd'hui. Ouf !

    Charlotte s'inquiète à mesure que le temps passe. Le couple a beau y faire, aucun résultat. Voyant que cela lui tient beaucoup à coeur, Vincent accepte de se soumettre à tous les tests necessaires, de bonne grâce. Leur date est encore inconnue.

    Une bonne nouvelle cependant, Kader Besra est enfin libre. Le vrai coupable, Picmal étant en prison, il est libre. Il devra comparaître pour le saccage du bureau politique de l'ex-moustachu. Seul problème, il n'a nulle part où aller. Léo, en bonne mère poule, lui demande le numéro de ses parents, qui refusent de le voir depuis son premier séjour en prison, et recolle les morceaux. Kader peut rentrer au cocon familial. Il reviendra donner de ses nouvelles à Samia.

    Céline, après sa mémorable cuite, a passé la nuit chez Thomas. Puisqu'elle a monopolisé son lit, le seveur se venge comme il peut en lui faisant croire qu'ils ont couché ensemble. Céline, horrifiée, entend s'eclipser au plus vite, avant que Thomas n'avoue la supercherie. Frémont, qui même s'il ne le montre pas, s'inquiète pour sa fille, demande à Luna de la soutenir. Elle accepte mais cela n'est pas du goût de Guillaume, dont les antécédents psychiatriques de Céline ne disent rien qui vaille. Heureusement pour lui, l'ex-femme de Vincent a déjà été invitée chez les Mercoeur, qui semblent se spécialiser dans l'aide aux gens en détresse. Que cache cette compassion de façade ? Karine chercherait-elle des partenaires sexuels ? (voir épisodes précédents)

    Séquence suspense (fin) ->

    Charlotte et Vincent rentrent du restaurant. Le père s'inquiète déjà de savoir si Ninon est rentrée. Pour toute réponse, il trouve sur le lit de sa fille la lettre suivante : "Papa, je peux pas laisser l'homme de ma vie partir sans moi. Ne m'en veux pas si je n'ai pas eu le courage de te dire aurevoir. Tu sais que je t'aime." Tout est dit.

    ***

    Les phrases -->

    -" J'ai envie de vivre ma vie, pas la tienne." (Ninon, à Marc)

    -" Raisonnable à 20 ans, vieille à 30, mort à 40..." (Ninon invente un nouvel adage)

    - " Un jour elle pleure sur ton épaule, le lendemain elle te fracasse le crâne." (Guillaume ne tarit pas d'éloges sur Céline)

    - " C'est un sur 100, y'a pas de quoi faire un élevage !" (Kader, assez mauvaise foi, sur la gentillesse de Léo)

    BONUS -->

    - le cocktail anti-gueule de bois de Thomas se compose essentiellement de jus de tomate et de citron surdosé. Il a eu l'occasion d'en faire des dizaines lorsqu'il était serveur à Ibiza. Aux dires de Céline, le goût est affreux.

    - Guillaume a une photo de son fils sur son bureau. Et Luna ? Loin des yeux, loin du coeur ?

    - Un nouveau nom de famille : Amélie Fargue.

     


     

     

    - épisode 460... (Vendredi 9 juin 2006) "Voraces"

    C'est bien connu, quand un drame survient, il y a toujours des vautours pour tenter de récuperer ce qui peut l'être. Frémont par exemple, tente de convaincre sa fille de lui faire une procuration pour la succession d'Astrid. Son but ultime étant de faire interner Céline pour un bref séjour, le temps pour lui de glaner ce qui peut l'être. Malheureusement, ni Guillaume, ni Gabriel, n'acceptent de l'aider dans ce sens. Céline, pour sa part, est troublée par les fleurs reçues dans la matinée, des roses rouges. Elle s'inquiète du fait que Gabriel ait mal interprété son comportement. Pour tenter de clarifier le tout, elle reçoit Karine. Celle-ci n'est pas choquée par ce qu'à fait son mari, et pour cause, c'est elle qui est à l'origine des fleurs ! De fait, elle se sent proche de Céline, ayant vécu le même drame qu'elle (voir dans les BONUS).

    Karine est decidémment sollicitée de tous côtés. Renaud et Amélie ne savent comment lui exprimer leur gratitude. Elle leur confie alors son projet caché : ouvrir un centre de thérapie. Mais pour cela, il faut de l'argent... Blanche est donc mise à contribution pour trouver un local.

    Johanna tente un retour auprès de Rudy, et lui conseille de se montrer distant en cas de retour de Ninon. Elle ne lui donne pas vingt jours pour revenir. La principale concernée appelle son père pour le rassurer. Elle est bien en Australie, après un long voyage.

    Et n'oublions pas qu'aujourd'hui c'est l'ouverture de la Coupe du Monde ! Tout le quartier en parle. Thomas ne comprend pas que l'on puisse se passionner pour vingt-deux pauvres joueurs courant après un ballon. Roland n'est pas de cet avis, qui a décoré le bar aux couleurs des équipes de la Coupe. Jean-Baptiste, qui cherche un travail depuis que ses parents lui ont coupé les vivres (il ne s'y attendait pas du tout), décide de faire de même avec la vitrine de Charlotte. Cette dernière n'aime pas du tout et lui fait tout enlever. En attendant, cela lui donne du travail.

    Séquence suspense (fin) ->

    Céline et Karine continuent à faire connaissance. Soudain, elles ne parlent plus, se regardent. C'est Karine qui fait le premier pas, en portant ses lèvres sur celles de Céline, qui se laisse faire... Le début d'une idylle ?

    ***

    La phrase

    --> -" Si t'as une pointe de fierté, quand elle débarquera, jette-là comme une garce qu'elle est." (les bons conseils de Johanna à Rudy)

    BONUS

    --> - La mère de Karine est tombée malade lorsqu'elle celle-ci avait 16 ans. Peu après, les deux se sont disputées. Karine a alors fugué. Pendant son abscence, l'etat de sa mère s'est empiré. Et lorsqu'elle est revenue, une semaine plus tard, sa mère était morte et enterrée.

    - Céline a vu son frère jumeau mourir devant ses yeux, ce qui tendrait à expliquer ses troubles psychologiques.

    - Le bracelet que Jean-Baptiste a acheté pour Juliette coûte aux alentours de 1000 €. Il refuse cependant de le vendre et veut gagner de l'argent par lui-même. Ses parents lui ont coupé les vivres pour tenter de le faire revenir. Ils sous-estiment sa détermination...

    - Mélanie espère assister à une finale France-Allemagne pour prendre la revanche de 1982. Roland dans cet épisode, attendait avec impatience de regarder le match d'ouverture, qui rappelons-le, est sur TF1. Il est assez rare que France 3 fasse de la publicité pour sa concurrente pour le signaler.

    - Le départ de Ninon est, à mon avis, un faux départ. C'est un moyen pour l'actrice de prendre quelques jours de congés. Elle reviendra sans doute dans quelques semaines, l'air déçu, décidé à reprendre sa vie à Marseille. Elle découvrira qu'elle n'est pas la bienvenue.


     

     

    - épisode 461... (Lundi 12 juin 2006)

    Guest : Le notaire (Regis Van Houtte)

    Juliette est de retour des Antilles. Astrid a été incinérée et sa fille s'est chargée de disperser les cendres à Baie Rouge. La défunte n'en voulait pas autant que cela à Céline puisqu'elle lui a offert sa bague, avant de tomber dans le coma. Karine, elle, a attendu en vain un appel de Céline tout le week-end. La directrice de Fenicie ét ait un peu gênée, mais pas fâchée. Elle l'emmène visiter la propriété familiale, ce qui donne l'occasion d'un nouveau baiser. Gabriel n'est pas contre cette relation, il semble même en avoir l'habitude. Pour en finir avec les Mercoeur, sachez que la tentative de Blanche pour leur obtenir un local s'est avérée vaine. Le responsable, M. Linardi, n'a pas considéré cette médecine assez sèrieuse. Ce n'est pas Guillaume qui le contredira.

    Après avoir vu sa soeur, Juliette retourne chez elle et découvre Jean-Baptiste. Les deux jeunes gens se font la bise comme si de rien n'était. Elle refuse le cadeau que l'américain lui a acheté voilà quelques jours. Pas découragé pour deux sous, Jean-Baptiste décide de s'installer à Marseille. Il se sent investi d'une mission et logera en attendant dans une chambre du Select.

    Avoir 36 ans est une raison de plus pour déprimer, selon Charlotte. Aujourd'hui, les tests sont enfin disponibles. Vincent n'a rien à se reprocher. Le problème vient de sa compagne, qui a des hormones peu performantes. Guillaume se veut cependant rassurant. Il existe des solutions, reste à savoir si Charlotte aura la force d'endurer toutes ces épreuves.

    Enfin, Mélanie reçoit la visite surprise d'un certain Xavier, une de ses anciennes connaissances. Signe particulier, à chaque fois que ces deux-là se rencontrent, ils couchent ensemble ! Pour mettre fin à la "malediction", Mélanie fait passer Thomas pour son petit ami. Ce dernier convient quand même d'une sortie à trois pour le jeudi qui vient.

    Séquence suspense

    -> Impatient, Frémont est déjà chez le notaire, une de ses relations. Le notable refuse d'ouvrir les dernières volontés d'Astrid en l'abscence des principales concernées. Frémont sait alors se montrer persuasif, menaçant de faire part des mouvements d'argent du notaire en direction du Luxembourg. La lettre est ouverte. Comme l'on puvait s'y attendre, Astrid répartit équitablement son legs à ses filles. Juliette hérite de l'hôtel aux Antilles et Céline, de la propriété familiale. C'est cette dernière qui est l'objet des convoitises de Frémont. Il tient à l'avoir pour lui. Pourquoi ? Un nouveau secret débute ce soir dans Plus belle la vie...

    ***

    La phrase

    --> -" Même s'il y a un troisième oeil qui te pousse au milieu du front, je t'aimerai quand même." (Vincent, à Charlotte)

    BONUS

    --> - La propriété familiale s'appelle Les Bleuets.

                     - Quelques éléments des analyses de Vincent, pour les médecins en herbe : 60 % de spermes atypiques. Ses acrozomes sont mal formés, et il a une flagelle enroûlée. Quant à Charlotte, un taux de FSH à 90 %. En réalité, plus le chiffre est elevé, plus c'est mauvais signe. En suivant le traitement de Guillaume, elle risque d'être acariâtre et de prendre du poids.

                     - La grand-mère de Mélanie était d'origine basque, tout comme Thomas. Ce dernier a passé le week-end avec Nicolas et n'est pas sorti du lit durant tout son séjour.

                     - Xavier était venu effectuer un relevé typographique dans le quartier.

                     - Johanna a passé sa première épreuve du bac anticipé : les maths. Ca s'est mal passé car elle n'a pas fait le deuxième diagramme.


     

     

    - épisode 462... (Mardi 13 juin 2006)

    Deuxième jour d'épreuves pour Johanna. Sa mère, qui lui avait promis de manger avec elle, est en retard. Et pour cause, elle a été retenue par un nouvel arrivant au Mistral : Thierry Anglade, le frère de son ancien amant. Visiblement troublée par celui-ci, elle se montre assez froide et distante. Mais avec ce retard, Johanna reste persuadée qu'il s'est passé quelque chose entre eux.

    Peu à peu, les Mercoeur réussissent à mener à bien leur plan. Dernier coup de génie : rassembler les jeunes du Mistral autour d'une même cause : trouver un local pour le futur centre de Karine. Ils comtent envoyer un millier de lettres-type à la mairie de Marseille pour exprimer leur mécontentement. Gabriel, de son côté, avec l'air de ne pas y toucher, explique à Juliette quel serait l'endroit idéal pour le centre. Un "lieu hors du temps, en contact avec la nature", selon ses propres termes. Céline continue quant à elle à s'interroger sur sa possbile bi-sexualité. En ce sens, elle va interroger un spécialiste, Thomas, pour qui cela ne fait pas de doute. Il y a bien de l'amour entre Karine et Céline. Mais l'intensité est-elle la même des deux côtés ? Rien n'est moins sûr.

    Terminons avec la grande décision de Charlotte, qui a décidé de suivre un traitement pour avoir un enfant. Vincent s'incline devant cette décision, lui qui cherche avant tout à satisfaire sa compagne. Cependant, il n'est pas pressé d'être à nouveau père, et s'interroge sur l'avenir, surtout si l'hypothétique enfant a le même caractère que Ninon. Imaginez la scène, on se retrouverait en 2024 avec un ex-taulard qui cherche à prouver son inoccence. Tout mais pas ça !

    Séquence suspense

    -> Après avoir pris connaissance des dernière volontés de leur mère, Céline et Juliette ont pris une grande décision. Leur père est invité à en prendre connaissance : puisque la maison familiale est à l'abandon, elle comptent la louer à titre gracieux au fabuleux couple Mercoeur ! Charles manque s'étrangler, et le téléspectateur aussi, devant son téléviseur. Le couple a bien réussi son coup.

    ***

    Les phrases

    --> -" Se faire soigner ou se faire plumer ?" (Guillaume qui répond à l'argument phare de Karine M., vouloir soigner les gens)

    -" Je vous imagine très bien sur un bûcher, place du Mistral." (Guillaume conclut son entretien par une phrase pleine de sympathie)

    - " A ce niveau de difficulté, ce n'est plus un bébé, c'est un Saint Graal..." (Vincent, légerement découragé devant tout ce qui l'attend avant d'être à nouveau père)

    BONUS

    --> - Blanche a donc eu une laison avec Pierre Anglade, le frère de Thierry, qui travaillait à Fenicie, avant de quitter Marseille. Il est aujourd'hui marié et père de famille.

    - Juliette hérite des parts de sa mère au sein de Fenicie, soit 25%.


     

     

    - épisode 463...(mercredi 14 juin 2006)

    "Bas les masques !"

    Sentant que le temps presse, Frémont est sur tous les fronts. D'abord chez Guillaume, qu'il tente de convaincre de la necessiter de raisonner Céline, sans succès. Puis avec Vincent, dont il veut faire son architecte attitré. En clair, il veut détruire la maison familiale pour y construire à la place un splendide complexe hôtelier. Là aussi, refus catégorique. De toute manière, Céline et Juliette, toutes à leur joie d'avoir fait enrager leur père, ont convenu de ne rien dire aux Mercoeur avant d'en être sûr. On ne sait jamais ce qui peut arriver à la dernière minute...

    L'ex-petit ami de Juliette, Jean-Baptiste a en ce mercredi une bien mauvaise nouvelle à annoncer à Mirta. Il ne peut plus payer sa chambre d'hôtel ! Pour compenser, il propose ses services d'homme de ménage, fort de son expèrience aux States. En effet, là-bas, il était plus souvent entouré des domestiques que de ses parents. Mirta le prend à l'essai, et doit bien le reconnaître, Jean-Baptiste est très doué. L'essai est donc transformé en travail à durée indéterminée.

    Blanche, pour sa part, essaie de se montrer distante vis-à-vis de Xavier, surtout quand celui-ci la sollicite pour lui demander une faveur. Il souhaite une dérogation qui lui permettrait de ne pas inscrire son fils dans le lycée du quartier, réputé mauvais. Pour elle, c'est non. Mais par la suite, à la faveur d'une conversation avec Johanna, Xavier se persuade que cet établissement n'est pas si mauvais que cela. Blanche l'invite même à prendre un verre, et ils se découvrent des points communs. Sans conjoints tous les deux, ils ont également à leur charge un adolescent. Blanche resistera-t-elle longtemps à la tentation ?

    Séquence suspense -> Pour accentuer son emprise sur Céline, Karine l'invite à dîner en tête à tête. Son mari, Gabriel, donne une conférence. Très vite, la température monte dans la pièce. Karine met sa main dans la main de Céline, qu'elle couvre de baisers. Puis c'est le baiser à pleine bouche cette fois, sans retenue. Le seul hic, et il en faut bien un car la série n'a pas prétention à faire dans le film érotique, c'est que Céline s'aperçoit de la présence de Gabriel, dans les escaliers. Le respectable professeur assistait à la scène depuis un certain temps déjà. Choquée, Céline ne peut réprimer sa colère. Elle sent que tout ceci n'était qu'un traquenard. "Je ne vous le pardonnerai jamais !", s'exclame-t-elle.

    ***

    Les phrases -->

    - "Tu as l'intention d'écrire le tome 2 du Mistral brûlant ?" (Johanna, à sa mère, sur une possbile relation entre Xavier et elle)

    - "La propreté à ce point-là, c'est de la stérilisation..." (Mirta n'en revient pas du professionnalisme de Jean-Baptiste)

    BONUS

    --> - Quelques éléments sur Xavier : sa femme est morte il y a six mois, écrasée par un chauffard. Il s'est donc retrouvé seul avec son fils, Jules, à Lyon. Etant inspecteur des impôts, il a demandé sa mutation à Marseille. Son fils n'arrivera que dans quelques jours car il passe les mêmes épreuves du bac que Johanna.

    - L'hôtel de Mirta a accueilli un américain il y a deux ans.

    - Léo est stressé quand ses pantalons ne sont pas à la traîne sur son lit !

    - Le lycée dans lequel se trouve Johanna a 72% de réussite au bac.

    - Rachel surnomme Jean-Baptiste Monsieur Propre. Publicité clandestine ?


     

     

    - épisode 465...(Jeudi 15 juin 2006)

    Guests

    : Kaz (Manuel Diaz)

    "Remords"

    Il y a des jours où l'on aimeraitr bien revenir en arrière. C'est le cas de Karine Mercoeur, qui tente en vain de recoller les morceaux avec Céline. Il n'y a plus d'espoir puisque la directrice de Fenicie a decidé avec son père de raser la bâtisse pour construire un complexe hôtelier. Le seul problème est que Juliette n'est pas au courant de ce revirement de situation, et commence à parler de ce projet de donation azux Mercoeur à tout le monde. Cela ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd.

    Le jour de l'invitation de Xavier est arrivé. Mélanie et Thomas doivent jouer au gentil couple hétéro pour que la serveuse ne se jette pas dans les bras de son ancien amant. La sauce a l'air de prendre, si ce n'est à un ou deux détails près. Comme par exemple le fait que Mélanie parle de Thomas comme un fan de moto et que celui-ci ne sache même pas dire de quelle cylindrée est la moto fictive qu'il possède. De fait, lorsqu'il s'absente au toilettes, Xavier se jette sur Mélanie et ils ont le temps d'échanger un baiser. Elle met alors un terme à l'apéritif.

    Dans son projet d'installation définitive à Marseille, Jean-Baptiste recherche le meilleur moyen de gagner de l'argent. Après le ménage hier, c'est aujourd'hui au tour de la vente de tee-shirts avec le logo suivant : "Femmes de foot" (qui est aussi le titre d'une série diffusée sur M6). Son idée est de profiter est de l'effet Coupe du Monde pour vendre cet article à un public feminin qui ne manquera pas de se faire draguer. Il démarre son affaire sur la plage, en collaboration avec Nathan, qui y voit là un bon plan drague. Si cela marche plutôt pour Jean-Baptiste (même s'il essaie de vendre un tee-shirt au lieutenant Bourahoui, qu'il ne connaît pas mais qui joue le jeu), Nathan est nettement moins chanceux. Il se heurte à Kaz, qui a fait de la plage son terrain privilégié pour developper son business. Sauf que lui ne se contente pas de vendre des tee-shirts, si vous voyez ce que je veux dire. Le lieutenant assiste à la scène mais décide une nouvelle fois de simplement observer.

    Séquence suspense (fin) ->

    Karine et Gabriel ont fait le déplacement jusqu'à la propriéte des Bleuets, pour admirer ce qui aurait pu être leurt appartenir. Leur tendance échangiste les a perdu. Néanmoins, Gabriel ne perd pas tout espoir. Céline n'est plus dans le coup, soit, mais il reste toujours Juliette... Les vautours ne connaissent aucun répit.

    ***

    Les phrases

    -> -" Chacun de nous fait ce qui lui plaît, mais jamais sans l'autre." (Gabriel confirme ainsi la tendance échangiste de son couple)

                          -" Vous pouvez partouser à trois, à douze, avec votre mari qui vous regarde si vous voulez, mais ne m'impliquez pas là-dedans." (On ne peut que se réjouir de la prise de conscience de Céline)

    BONUS -->

    - Lorsque Mélanie mange des chips, elle ne peut s'empêcher de manger le paquet.

                     - Pour ses tee-shirt, qu'il espère vendre 15€ l'unité et qui sont taille unique, Jean-Baptiste a mis le bracelet offert à Juliette en gage. Précisons qu'il a fait une école de commerce, d'où son sens développé pour flairer les bonnes affaires.

                     - Nathan n'aime pas le foot, tout comme le stade Vélodrome qu'il trouve exposé au vent.

                     - Samia a rappelé que Zidane est natif de Marseille, mais n'a fait aucun commentaire sur la contre-performance des Bleus, mardi. Normal, la série est enregistrée avec des semaines d'avance.


     

     

    - épisode 466...(Vendredi 16 juin 2006)

    "Sale temps sur le Mistral"

    "Si Céline veut la guerre, elle l'aura". Cette phrase, lancée par Juliette dans la séquence suspense illustre bien l'état de fait du jour. En effet, un conflit sans précédent plane sur le quartier du Mistral. D'un côté, nous avons Céline et son père, qui ont l'intention de mener à bien leur projet de complexe hôtelier, et de l'autre, une toute nouvelle alliance, celle de Blanche et de Juliette. Elles vont monter une association pour la défense des sites naturels. D'autres habitants sont susceptibles de rejoindre la mêlée. Guillaume a été approché par Céline car il est l'opposant historique au couple Mercoeur. Charlotte, elle, n'a pas encore choisi son camp, mais n'a pas l'intention de laisser son mari travailler en étroite collaboration avec Céline.

    Les choses se passent mal pour le deuxième jour de vente de Jean-Baptiste. Kaz l'avait prévenu, il ne veut de personne sur son territoire. Les deux en viennent aux mains (enfin, surtout Kaz, car JB se contente de tomber par terre) et leur bagarre est coupée court par l'intervention de Jade Bourahoui. Jean-Baptiste, pour avoir participé à l'arrestation d'un dealer de drogue, ne reçoit pas d'amende, pour cette fois. Il est libre de rentrer chez lui et de partager les bénéfices de sa vente. Samia renonce à sa part, mais pas Nathan, qui revendique le fait d'avoir failli y laisser sa peau.

    Cette fin de semaine marque aussi le départ de Xavier, venu faire ses adieux à Mélanie. Pas de chance, elle ne prend son service que sur les coups de midi. Il et donc "accueilli" par Thomas et se confond en excuses après son attitude de la veille. Mélanie, plus tard, décide de lui avouer la supercherie. Xavier ne la prend pas mal, au contraire, car il a lui aussi menti. En effet, il se marie dans deux semaines avec une certaine Violette, et était venu à Marseille pour voir si Mélanie lui faisait toujours autant d'effet. A son grand soulagement, ça n'est plus le cas. Les anciens amants se quittent sur une bise. Mélanie est déçue. Aurait-elle perdu son charme légendaire ?

    Séquence suspense (fin) -> Comme je vous le disais au début, Juliette annonce son intention de se battre jusqu'au bout par le biais de l'association. Les Mercoeur, qui tentent de se la jouer "c'est pas grave", sont plus tête à claques que jamais.

    La phrase --> - " Tu fais de l'ombre à son business, il te sort un cutter et il t'ecrit son nom sur ta poitrine..." (Nathan, assez peu courageux)

    BONUS-->

    - JB a vendu 15 tee-shirts en une heure. En tout, la vente lui a rapporté quelques 225 €, sur lesquels il doit déduire 100€ pour ses fournisseurs et 35 € pour Charlotte qui a fourni le papier transfert. Le tout aurait dû être divisé par trois si Samia n'avait pas renoncé à sa part.

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique