• Quotidiennes

     


    Quotidienne du jeudi 16 novembre 2006

    Rien ne va plus à la Star Ac'. Ludovic ne se sent pas dans son élément, et les élèves ont des revendications. Mais où va le monde ma bonne dame. Pour le premier problème, une discussion franche achève de dissiper (momontanément ?) les doutes sur l'ostracisme dont seraient victimes Dominique et Ludovic. Mais pour la seconde question, c'est plus délicat. Les élèves (Marina, Cynthia, Cyril et Jean-Charles), demandent un rendez-vous à la directrice. Alexia les reçoit, non pas dans son bureau, mais avachie dans l'un des fauteuils du salon. Pas la peine d'ajouter qu'elle n'en a rien à faire. Marina s'exprime au nom du "groupe", alors que Brice et Dominique, présents dans la pièce, n'en savent rien. Elle traduit un sentiment d'injustice general, après que Ludovic ait pu beneficier de trois jours auprès de ses proches pour se rebooster. Ils exigent donc la même chose, qu'il s'agisse d'appels téléphoniques, de rencontres...

    Après avoir souligné qu'ils ne devaient s'en prendre qu'à eux-même si Ludovic était sorti, la directrice n'a pas opposé un non catégorique. Elle veut se laisser le temps de la reflexion. M'est avis que cela se traduira par l'envoi de lettres furtivement redigées par des membres de la production.

     


    Quotidienne du mercredi 15 novembre 2006

     

    Une fois de plus, la prod' en fait des tonnes sur le départ de Gaël. " Premier réveil sans Gaël ", " Gaël est dans toutes les têtes "... Nous, on aimerait bien passer à autre chose. En tout cas, les professeurs sont unanimes : le jeune homme a fait une grosse bêtise. Rafie se permet même d'exprimer son humeur du jour en ce sens.

    Au dehors, pour l'instant, seul Morandini s'est emparé de l'affaire avec une véritable frenesie. Sur Direct 8 le soir, sur Europe 1 le matin... Après la lettre ouverte à Ricci pour la sommer de s'expliquer sur la polémique Nicolas, ça commence à sentir un peu trop la récupération. M'enfin, cela nous évite de rester dans le flou. Pascal Negre s'est donc expliqué sur Europe 1, avançant les mêmes arguments que la directrice. Il n'est pas contre continuer à travailler avec Gaël et ne se prononce pas sur sa possible élimination de la tournée. Mais il est vrai que cela paraît plus que probable, étant donné l'instabilité du garçon.

    Pour en revenir au résumé, Dominique a véritablement resplendi de joie au retour de Ludovic. Les deux individus se sont pris dans les bras et séparés au moins une dizaine de fois. Pour Cynthia, cela n'apportera rien au groupe, leur relation étant plus que fusionnelle.

    En fin de quotidienne, Alexia Laroche-Joubert est venue annoncer la nouvelle tant attendue sur le déroulement des nominations de vendredi. Après avoir un tant parlé d'un calcul des moyennes sur deux primes, c'est finalement la solution la plus simple et la plus rentable qui a été retenue : tout le monde est sur la sellette. Pas de jaloux ! Alexia les quitte en leur disant "à tout à l'heure", ce à quoi les élèves répondent de même. Ils comprennent seulement trente secondes plus tard qu'ils n'ont aucune idée du pourquoi du comment de ce "à tout à l'heure". Mais il est trop tard, la directrice est déjà partie. Y'a pas à dire, la production sait y faire quand il s'agit de stresser les candidats au maximum.

     


    Quotidienne du mardi 14 novembre 2006

     

    Une fois n'est pas coutume, cette quotidienne était interessante de bout en bout. Nikos, la mine attristée, nous a accueilli par un triste nouvelle, que personnellement je connaissais depuis le matin, à savoir, le départ de Gaël. Tout le résumé a été construit sur cet évènement avec une sorte de compte à rebours dans les commentaires, du genre "Gaël se lève comme si de rien n'était...".

    Le cours de théâtre fut un bon moment de délire avec la consigne imposée par Philippe Lelièvre. Les élèves devaient ne s'exprimer qu'en chiffres, ce qui donnait à des situations comiques.

    Il n'a pas fallu attendre la coupure pub pour découvrir la séquence que tout le monde attendait tant (et censurée hier soir afin de ménager le suspense) : celle de l'annonce du départ de Gaël. La prod' aurait déjà dû s'inquiéter du fait qu'il ne répetait pas sa chanson et regardait l'heure, allongé sur le canapé du salon. Les évaluations venues, c'était à Cyril de passer en premier. Gaël lui a grillé la politesse et, assez maladroitement, a expliqué que "quelqu'un" lui avait donné des indications suffisantes pour le convaincre de ne pas rester.

    Le problème vient avant tout de Pascal Nègre, qui a refusé la venue des Gypsie King. Argument rejetté par Alexia en personne. Le problème était surtout juridique. Le Gypsie King sont chez Warner, la concurrente d'Universal Music.

    Autre justificatif de Gaël : les dés sont pipés. Réaction outrée des professeurs. Pour la directrice, si tel était le cas, l'émission aurait été arrêtée depuis bien longtemps. C'est tout juste si elle ne s'est pas retenue de donner l'exemple de la victoire de Magali, dont Universal se serait bien passé. Enfin, tous s'accordent à dire que le candidat fait une grosse bétise, et que son acte n'a rien d'héroïque.

    Gaël obtient l'autorisation de téléphoner autant qu'il veut pour annoncer la nouvelle à son père. L'annonce du départ ne provoque pas beaucoup de réactions dans sa famille. Il fait alors ses bagages et dit aurevoir à tout le monde. Dominique est la seule à ne pas l'accompagner jusqu'au portail.

    Pendant ce temps, Universal devait se mordre les doigts en pensant qu'un candidat plebiscité du public lui filait entre les doigts.

    Retour en plateau en fin d'émission. La directrice annonce ce qu'à donné la réunion de cet après-midi. Il a été un temps envisagé d'intégrer un nouvel élève (ce qui aurait été inédit), mais à ce stade de la compétition, cela aurait été injuste pour lui et pour les autres. Comme le veut la règle du château, dont on avait jamais entendu parler jusqu'à aujourd'hui, c'est le dernier élève à être sorti qui repart dans l'aventure. Et ce dernier n'est autre que... Ludovic.

    Explosion de joie de Dominique qui va se jeter dans ses bras. Apparemment, tout le monde est heureux de le revoir. Il explique qu'il a été contacté par la prod' à 11H, pour un rendez-vous à 13H. Et le voici. D'après ses dires, il a failli mourir durant le trajet, mais nous n'en saurons pas plus. Le generique est déjà lancé. Nikos nous a promis que nous saurions demain comment va se dérouler le show de vendredi.

    En attendant, les derniers élèments auront fait mentir les critiques qui trouvaient les élèves de cette promotion trop sages... Quand à Gaël, il a eu la chance de doubler la voix d'un personnage de dessin animé, et je pense que sa carrière s'arrêtera là s'il ne présente pas rapidement ses excuses au big boss Pascal Negre. Le voilà grillé dans la profession...

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :