• Comme chaque mois, l'institut Médiamétrie a publié le bilan des audiences du mois précédent. Que retenir d'août 2013 ? Les 4 ans et plus ont passé 3h13 devant leur écran (3h19 en août 2012).

    Sur le podium des chaînes historiques : TF1 (22,2 %), France 2 (12,9 %) et... M6 (11%). L'ex petite chaîne qui monte devance d'un petit point France 3.

    Sur la TNT, la chaîne du groupe TF1, TMC, conserve le leadership avec 3,6 % de parts de marché. Elle est suivie par W9 (3,1 %) et D8 (2,9 %). Les rediffusions massives de "Touche pas à mon poste" n'ont pas aidé la chaîne...

    Parmi les programmes qui ont permis aux chaînes de réaliser leurs meilleurs scores, en août : 

    - TF1 : "La guerre des boutons" (7,5 millions et 30,2 %)

    - France 2 : "Intervention du premier ministre" (4,3 millions, 19,8 %)

    - France 3 : "Plus belle la vie", épisode du 28 août (4,9 millions, 21,2 %)

    - Canal + en clair : "Avant-match Marseille/Monaco" (2,1 millions, 8,4 %)

    - France 5 : "C dans l'air/Le millefeuille d'impôts" (1,3 millions, 11,8 %)

    - M6 : "L'amour est dans le pré" (6,2 millions, 26,3 %)

    - Arte : le film "Sous le sable" (1,4 millions, 6,2 %)

    - D8 : le film "Thomas Crown" (879 000, 3,6 %)

    - W9 : le dessin animé "Les douze travaux d'Astérix" (1,4 millions, 6,7 %)

    - TMC : le film "Taxi 2" (1,3 millions, 5,2 %)

    - NT1 : le film "Les Bidasses s'en vont en guerre" (913 000, 4,6 %)

    - NRJ 12 : la série "Les Cordier, juge et flic" (982 000, 5,3 %)

    - France 4 : le film "Il était une fois dans l'ouest" (995 000, 4,8 %)

    - D17 : le film "La guerre des boutons, ça recommence" (637 000, 3,3 %)

    - Gulli : le jeu "Spring Wipeout" (597 000, 2,8 %)


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • C'est une décision inédite par sa brutalité. Premier mort au champ d'honneur de la rentrée 2013. Après seulement huit numéros, NRJ 12 a décidé de déprogrammer l'émission de Jean-Marc Morandini, modestement intitulée #Morandini. Depuis le lancement de ce nouveau rendez-vous le 26 août dernier, les audiences n'ont cessé de baisser. Jusqu'à atteindre le score dramatique de 109 000 téléspectateurs pour 0,7 % de l'ensemble du public. La part d'audience moyenne réalisée par la chaîne depuis le début de l'année est de 2,3 %.
     
    La chaîne NRJ 12 n'a donc même pas laissé le temps à l'équipe de #Morandini d'essayer d'apporter les ajustements nécessaires pour renouer avec l'audience. Le temps où la TNT ressemblait à la terre promise pour les animateurs et les producteurs, où l'audience passait au second plan, est aujourd'hui bel et bien révolu. 
     
    Dans une interview accordée aujourd'hui à TV MAG, le directeur des programmes de NRJ 12, Stéphane Joffre-Roméas, ne s'en cache pas : "Malheureusement, nous n'avons pas assez de temps sur une chaîne commerciale".
     
    Pour retrouver une déprogrammation aussi rapide, il faut remonter à 2011, année où TF1 avait lancé son émission de télé-réalité, Carré Viiip, au concept bancal. Là-aussi, deux petites semaines et puis s'en va.
     
    NRJ 12, TF1, même combat. Fin de la période d'innocence pour la TNT.
     
    Ci-dessous, extrait de l'émission #Morandini du 5 septembre. L'animateur annonce la déprogrammation de sa quotidienne. "On est une émission médias et on vous doit la transparence".


     


    votre commentaire
  • photo

    Après avoir été le premier feuilleton français à mettre en scène l'envoi de SMS à l'écran, Plus belle la vie a prouvé ce jeudi 5 septembre 2013 qu'il est encore une fois en phase avec son temps. Pour la première fois, il a été question de Twitter dans une série française, avec une bande de lycéens qui s'amuse à railler un de ses profs sur le célèbre réseau social. 
     
    Comme d'habitude dans la série et comme le relève la revue Causette dans son dernier numéro, c'est l'occasion d'une nouvelle leçon de morale pour les jeunes téléspectateurs*. Ainsi, les lycéens, pris en faute par un de leurs profs accro à Twitter, écopent-ils d'heures de colle.
     
    Notons que cette introduction de Twitter dans une fiction n'est possible que depuis que le CSA a assoupli sa règle en matière de mention de réseaux sociaux dans le PAF.
     
    * Lire l'article paru en septembre 2013 : "Plus belle la vie : la série top citoyenne !".

    votre commentaire
  • Nouvelle chronique ponctuelle sur TV MANIA et par là-même, premier article de l'année 2013. Dans "Souvenirs cathodiques", je reviendrai sur mes souvenirs marquants de la télévision, de 1985 à nos jours.

     

    La télé-réalité, c'est quoi ?

    Je me souviens d'une émission animée à l'époque en prime time et en direct par Guillaume Durand sur TF1, "En direct ce soir". C'était en 1999 ou 2000. A la fin du programme, un sujet avait été consacré au succès de la télé-réalité à l'étranger. Des images de Big Brother, alors tout nouveau programme d'enfermement, avaient été diffusées. 

    A l'issue du sujet, Guillaume Durant avait fait un tour de table avec les invités présents, pour savoir ce qu'ils pensaient de ce genre encore inédit à la télé française. Le journaliste avait conclu par cette question : "Selon vous, sur quelle chaîne en France ce programme est-il susceptible d'arriver ?".

    Et là, en grande majorité, la réponse qui avait fusé était... Canal Plus. Parce que c'est une chaîne cryptée donc plus à même de diffuser un programme jugé trash donc à destination d'une audience plus limitée...

    A peine un plus d'un an plus tard, le premier programme de télé-réalité arrivait en France. Nous étions en avril 2001. M6 créait l'événement avec "Loft Story".


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires