• Spécial tv-réalité

    NOUVELLE STAR<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>

    André Manoukian s’exprime sur le cas Cindy Sander (Oops, daté du 15 août), invitée à chanter son « tube » en direct dans Nouvelle Star…

    « Il y a un truc qu’on a merdé complet, c’est Cindy Sander. On aurait dû faire comme l’avait dit Philippe Manœuvre : on aurait dû montrer notre cul à la fin de sa prestation. »<o:p></o:p>

    <o:p></o:p>

     

    SECRET STORY<o:p></o:p>

    -          Sur TF1, samedi 16 août, 18H52

    « Quand tu fais ça, tu ne le fais pas devant six millions de télespectateurs ! » (Samantha, aux habitants, à propos de la scène que lui a fait Nathalie. C’est donc confirmé, les habitants n’ont aucune idée du nombre de téléspectateurs qui les suivent)

    <o:p> </o:p>

    -          Dans Oops, 15 août

    Dialogue hallucinant entre Cyril et Alexandra, qui montre bien que le premier est le grand favori de la prod’…

    Cyril : « En fait, j’ai embrouillé le Boss. Je lui ai dit : « Soit tu me laisses appeler mes potes, soit je pars du jeu ! Il m’a dit : « Non, j’peux pas. » Je lui ai répondu : « Sur la vie de ma mère, si dans une heure j’ai pas un téléphone, je m’arrache ! »

    Alexandra : « Et alors ? T’as pu les appeler ? »

    Cyril : « Ouais. Et ils m’ont tout raconté. Ils m’ont dit : « Tu passes pour un bouffon ! »

    <o:p> </o:p>

    -          Dans Oops, (suite)

    L’ex petit ami d’Alexandra (Marie-Alexandra pour l’état civil) révèle au magazine que la jeune fille a eu sa période punk. Et lâche cette phrase, en fin d’interview :

    « Quand on était ensemble, je me souviens que c’était l’époque du premier Loft, et elle trouvait cette émission complètement débile. Alors, aujourd’hui, c’est drôle de la voir dans ce jeu ! »

    <o:p>                 

                                                         

     </o:p>L’ILE DE LA TENTATION<o:p></o:p>

    L’une des candidates balance, toujours dans Oops…

    « L’épisode de mon feu de camp a en réalité duré une heure et demie parce que je refusais de visionner les images de Pierre (son mari, NDLR). Pendant 40 minutes, je suis restée en face de Céline Géraud sans rien lui dire, à part : « Est-ce-que je peux partir ? ». A chaque fois, elle me répondait «non ».  Alors, j’ai fini par regarder les images et lâcher trois phrases pour qu’ils me laissent partir. »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :