• TNT : la fin de l'innocence

    C'est une décision inédite par sa brutalité. Premier mort au champ d'honneur de la rentrée 2013. Après seulement huit numéros, NRJ 12 a décidé de déprogrammer l'émission de Jean-Marc Morandini, modestement intitulée #Morandini. Depuis le lancement de ce nouveau rendez-vous le 26 août dernier, les audiences n'ont cessé de baisser. Jusqu'à atteindre le score dramatique de 109 000 téléspectateurs pour 0,7 % de l'ensemble du public. La part d'audience moyenne réalisée par la chaîne depuis le début de l'année est de 2,3 %.
     
    La chaîne NRJ 12 n'a donc même pas laissé le temps à l'équipe de #Morandini d'essayer d'apporter les ajustements nécessaires pour renouer avec l'audience. Le temps où la TNT ressemblait à la terre promise pour les animateurs et les producteurs, où l'audience passait au second plan, est aujourd'hui bel et bien révolu. 
     
    Dans une interview accordée aujourd'hui à TV MAG, le directeur des programmes de NRJ 12, Stéphane Joffre-Roméas, ne s'en cache pas : "Malheureusement, nous n'avons pas assez de temps sur une chaîne commerciale".
     
    Pour retrouver une déprogrammation aussi rapide, il faut remonter à 2011, année où TF1 avait lancé son émission de télé-réalité, Carré Viiip, au concept bancal. Là-aussi, deux petites semaines et puis s'en va.
     
    NRJ 12, TF1, même combat. Fin de la période d'innocence pour la TNT.
     
    Ci-dessous, extrait de l'émission #Morandini du 5 septembre. L'animateur annonce la déprogrammation de sa quotidienne. "On est une émission médias et on vous doit la transparence".


     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :