• Toujours dans Le Parisien, un article s'interesse ce samedi aux candidats des jeux TV. Hervé Hubert, produteur de jeux, n'hésite par exemple pas à affirmer que "On sait en dix secondes qui va perdre". Jacques Antoine, autre producteur, raconte cette anecdote étonnante :

    "On garde même des liens avec certains d'entre eux, et ça peut mener loin. Pierre Launay, un dentiste qui avait participé à la Famille en or, est revenu me voir bien après son élimination avec une idée, une petite intuition sur un jeu de rôle qu'il fallait développer. Il m'a tellement mis la pression pour en faire un programme que ça a donné Fort Boyard, sur lequel il touche des droits..."

    Et l'article revient bien sûr sur l'incroyable parcours de Mathieu Dosset, le champion imbattable de Tout le monde veut prendre sa place, sur France 2. Quelques chiffres : Mathieu, qui a enfin cédé sa place le 10 mai, était le 92e gagnant de l'émission. Il est reparti avec 93 500 euros, au bout de 73 victoires. Enfin, le jeu de Nagui a connu une part de marché exceptionnelle, mardi dernier : 27,1% !


    votre commentaire
  • J'aime beaucoup le portrait de Pascal Sevran que brosse Pierre Vavasseur, du Parisien, dans l'édition de samedi. Petit extrait.

    " France 2 avait détourné ses projecteurs de l'animateur de la célèbre Chance aux chansons, puis de Chanter la vie. [...]

    Sur l'écran, des jeunes gens brushés, vêtus de chemises rose bonbon, chantaient avec conviction des romances à fort taux de cholestérol tandis que des figurants dodelinaient de la tête en sirotant un soda. Sevran les annonçait et les désannonçait avec un sérieux de porte-parole à l'heure d'un remaniement ministériel.

    [...]

    Sevran semblait n'aimer personne, et surtout pas ces bataillons de vieilles dames énamourées qui se posaient en essaim sur son stand. Quel non-gendre idéal reconnaissaient-elles donc dans cette machine à potins, homosexuel déclaré, abasourdi par la mort de son compagnon disparu à 35 ans en 1998 ? "


    votre commentaire
  • Quand le couple présidentiel reçoit Paris Match, à l'occasion des un an de la présidence Sarkozy, ça donne un reportage... surréaliste. Jugez plutôt.

    Le titre du reportage en dit déjà long sur ce qui nous attend : "Un samedi ensoleillé à l'Elysée".

    Ca commence par les photos marquantes séléctionnés par Carla elle-même, et assorties de ses commentaires. Des commentaires qu'on dirait sortis tout droit de la bouche d'une adolescente attardée. La première dame de France n'hésite en effet pas à citer Obélix (le personnage de BD ! Véridique !) : "En épousant Nicolas Sarkozy, je suis tombée dans la marmite", dit-elle. Mais revenons-en aux photos, avec une petite séléction de ses commentaires.

    - La remontée des Champs-Elysées : "Petite confidence, je n'ai pas le permis de conduire"

    - La grève et les manifestations de novembre : "La France est en grève. (...) Voilà six jours que j'ai rencontré mon futur mari."

    - Nelson Mandela : "Il ne sort de sa bouche que des paroles de gentillesse."

     

     

     


    votre commentaire
  • Je vous livre un petit extrait tout beau, tout chaud, que j'ai pu lire dans le dernier numéro de Génériques (un mag séries), et qui a le mérite d'aller à contre-courant de l'opinion générale.

    "Les écrans publicitaires avant tout, la qualité des programmes et des fictions (en France, NDLR), peut attendre. (...) Les échecs d'audience de séries audacieuses comme Scalp ou La Commune reflètent cet état de fait; encore pensée pour la ménagère, notre télévision préfère se reposer sur les institutions cathodiques et sur Maupassant et sa vision du monde de la fin du XIXe siècle plutôt que de partir à la conquête de nouveaux territoires narratifs."

    C'est France 2 qui va être contente...


    votre commentaire
  • Les deux nanas de C'est du propre (M6), sont interrogées dans le nouveau numéro de FHM. Extrait miam miam.

    Béatrice : - " On ne rajoute rien (dans les maisons pourries, NDLR). Au contraire, quelque fois on en supprime... On a vu des gens qui n'avaient pas changé leurs draps depuis cinq ans. Sur les bandes, on entend les caméramen pousser des cris en découvrant ça. "

    Et à la question, quels sont les trucs les plus immondes que vous ayez vu, Danielle répond :

    - " Les litières pour chats. Elles sont parfois tellement pleines que tout est pétrifié et qu'on ne voit plus la litière. Comme le chat ne supporte pas la saleté, il finit par faire partout à la maison... "


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique